Guyane 1re (télévision)


Guyane 1re (télévision)
1ère Guyane logo2010.png

Création 13 janvier 1967
Propriétaire France Télévisions
Langue Français et créole guyanais
Pays Drapeau de France France
Statut Généraliste publique de proximité
Ancien nom O.R.T.F. Guyane (1967-1975)
FR3-Guyane (1975-1982)

RFO Guyane (1982-1988)
RFO 1 (1988-1999)
Télé Guyane (1999-2010)

Siège social Remire-Montjoly
Site Web guyane.la1ere.fr
Diffusion
Analogique VHF/UHF SECAM : chaîne n° 1
Numérique TNT : chaîne n° 1
Satellite CanalSat Caraïbes : chaîne n° 18

TNT+ Caraïbes : chaîne n° 3
Orange TV Caraïbes : chaîne n° 4

Câble LeCable : chaîne n° 20
ADSL OnlyBox : chaîne n° 1

Box Mediaserv

Aire Drapeau : France Guyane (TNT/SAT/ADSL)
Drapeau : Guadeloupe Guadeloupe (SAT/Câble/ADSL)
Drapeau : Martinique Martinique (SAT/Câble/ADSL)

Guyane 1re est une chaîne de télévision généraliste publique française de proximité d'Outre-Mer 1re diffusée en Guyane française.

Sommaire

Histoire de la chaîne

Le 13 janvier 1967, la station de télévision de l'O.R.T.F. en Guyane commence à émettre en noir et blanc tous les soirs de 19 à 22 heures.

Suite à l'éclatement de l'O.R.T.F. en 1974, les stations régionales de télévision de l’Outre-mer français sont intégrées à la nouvelle société nationale de programme France Régions 3 (FR3), nouvelle chaîne française des régions, au sein de la délégation FR3 DOM-TOM. La chaîne devient FR3-Guyane le 6 janvier 1975 et, comme chaque station régionale métropolitaine, produit et diffuse un journal télévisé régional, mais a aussi pour charge d’assurer la continuité territoriale en matière d’audiovisuel en diffusant des émissions des chaînes de télévision métropolitaines. Dès 1975, elle améliore ses installations de réception, grâce au satellite de liaison directe avec Paris, et de diffusion en étendant son réseau d'émetteurs sur toute la côte ouest et en diffusant en couleur dès le début des années 1980.

Le 31 décembre 1982, la chaîne prend le nom de RFO Guyane suite à la création de la société nationale de programmes RFO (Société de Radiodiffusion et de télévision Française pour l'Outre-mer) par transfert des activités de FR3 pour l’Outre-mer. Ses missions restent inchangées mais il lui est également demandé de produire des programmes. Durant les quatorze ans qui vont suivre, RFO Guyane va progressivement se doter d’équipements techniques de qualité afin de produire et diffuser de plus en plus d’émissions régionales.

Lorsqu'un second canal de télévision, RFO 2, est lancé en avril 1988, la chaîne est renommée RFO 1 et diffuse son premier journal télévisé d’informations locales la même année.

En février 1999, RFO Guyane devient Télé Guyane, suite à la transformation de RFO en Réseau France Outre-mer.

L'effort de déploiement de la télévision au cœur du territoire guyanais à travers la forêt amazonienne se poursuit. Maripasoula a ainsi découvert le petit écran en juin 1998 ainsi que Saint-Georges de l'Oyapock qui sera aussi bientôt équipé d’une borne audiovisuelle, qui permettra aux habitants des deux rives, Français et Brésiliens, de suivre les programmes français.

La loi de réforme de l'audiovisuel n° 2004-669 du 9 juillet 2004 intègre la société de programme Réseau France Outre-mer au groupe audiovisuel public France Télévisions dont dépend depuis Télé Guyane. Son président, Rémy Pflimlin, annonce le 12 octobre 2010, depuis les studios de RFO Guyane, le changement de nom du Réseau France Outre-mer en Réseau Outre-Mer 1re pour s'adapter au lancement de la TNT en Outre-Mer[1]. Toutes les chaînes de télévisions du réseau changent de nom le 30 novembre 2010 lors du démarrage de la TNT et Télé Guyane devient ainsi Guyane 1re. Le changement de nom fait référence à la place de leader de cette chaîne sur son territoire de diffusion ainsi qu'à sa première place sur la télécommande et sa numérotation en cohérence avec les autres antennes du groupe France Télévisions.

Identité visuelle

Le logo de l'O.R.T.F. Guyane était formé des quatre lettres du sigle posées horizontalement sur trois ellipses, la lettre O en son centre formant la quatrième ellipse, évoquant aussi bien des ondes radioélectriques, que le système solaire ou la course d'un électron dans un univers fermé, sous lequel est inscrit la mention Télévision. Les indicatifs d'ouverture[2] et de fermeture[3] d'antenne de l'O.R.T.F. Guyane animent un enchevêtrement d'ellipses sur un fond étoilé qui, pour le premier, s'ordonnent pour former le logo de la chaîne, et pour le second, se rétractent pour former une étoile qui disparaît, comme un big bang à l'envers.

Comme toutes les stations régionales de FR3, FR3 Guyane adopte le 6 janvier 1975 le nouvel habillage de la troisième chaîne nationale dont l'indicatif d'ouverture d'antenne fait figurer les neuf stations d'Outre-mer et la métropole sur une musique composée par Francis Lai[4]. Suite à sa création le 31 décembre 1982, la nouvelle société nationale de programme RFO se dote d'une identité visuelle propre mettant en valeur dans son logo sa dimension mondiale et dans son ouverture d'antenne l'avance technologique de sa diffusion par satellite[5]. L'habillage change à nouveau en 1993, en s'inspirant de celui de TF1 dans la forme rectangulaire tripartite mais en adoptant trois nouvelles couleurs, le vert pour la nature, l'orange pour la terre et le soleil et le bleu pour la mer[6], qui resteront celles de la chaîne jusqu'en 2005.

Tout comme RFO, Télé Guyane adopte le 23 mars 2005 l'identité corporate du groupe France Télévisions qu'elle a intégré durant l'été 2004, en utilisant le même code couleur que la chaîne France Ô, l'orange et le blanc, mais disposé sur deux trapèzes. Pour son passage sur la TNT le 30 novembre 2010, la chaîne se décline dorénavant sous le sigle "1re" en référence à sa place de leader sur son territoire de diffusion et se dote de la même identité visuelle que les autres chaînes du groupe France Télévisions en adoptant un tapèze de couleur jaune faisant référence au soleil des territoires ultramarins.

Logos

Slogan

  • « Le monde est couleurs » (1993-1997)

Organisation

Dirigeants

Directeurs régionaux :

  • Liliane Francil : 15/06/2006 - 07/2009
  • Frédéric Ayangma : depuis juillet 2009

Directeur de l'antenne télévision :

  • Sylvie Gengoul

Rédacteur en chef :

  • Jean-Claude Samyde

Budget

Guyane 1re dispose d'un budget de 13 millions d’euros versés par Outre-Mer 1re et provenant pour plus de 90 % des ressources de la redevance audiovisuelle et des contributions de l’État français allouées à France Télévisions. Il est complété par des ressources publicitaires plafonnées à 10% afin de ne pas anéantir la concurrence.

Sièges

L'O.R.T.F. Guyane était installée dans la maison familiale Mizzi, rue Devèze, et par la suite, le besoin d’espace se faisant sentir, dans les propriétés Gilardo et Egalgi.

Guyane 1re Radio Télé Internet est maintenant installée dans la zone d'activité du Moulin à Vent à Remire-Montjoly, ville résidentielle située au sud-est de Cayenne, dans un bâtiment de 4400 m² entièrement équipé en matériels numériques. Le pôle dispose aussi d'un bureau décentralisé avec deux journalistes à Saint Laurent du Maroni.

Missions

Les missions de Guyane 1re sont de produire des programmes de proximité, de participer à l’interrégionalité à travers la diffusion ou la coproduction d’émissions en collaboration avec caraïbe, latino-américaine et à l'international par la co-production de magazines et par le biais de France Ô.

Programmes

Jusqu'au démarrage de la TNT en Outre-mer, les chaînes de télévision métropolitaines n'étaient pas diffusées en Guyane. Télé Guyane diffusait donc un programme composé de productions propres, de programmes issus des autres stations RFO (information, magazines de RFO Paris), mais surtoût de rediffusions ou de reprise en direct des programmes des chaînes du groupe France Télévisions (journaux d'information, magazines, sport, fictions, jeux, films, divertissements et émissions pour la jeunesse), de TF1 (fictions, programmes sportifs, séries et télé-réalité), d'ARTE et de producteurs indépendants.

Depuis le 30 novembre 2010 et l'arrivée des chaînes publiques métropolitaines, Guyane 1re a du accroître ses productions propres, avec 25 % de programmes locaux en plus, donnant la priorité à la proximité et traitant des problèmes économiques et sociaux du département (émissions spéciales, débats politiques, captation de spectacles, matches de football, messe de minuit, téléthon). La chaîne est désormais libre de choisir elle-même ses programmes et, grâce à l'augmentation de budget dont elle bénéficie, elle dispose des moyens nécessaires pour produire, co-produire et acheter. La possibilité de reprendre certains programmes des chaînes de France Télévisions reste toujours possible et les grands rendez-vous sportifs, notamment le football, le rugby, le tennis, le cyclisme sont désormais tous diffusés en direct par satellite depuis Paris.

Émissions

  • JT Guyane : journal télévisé local quotidien en français de 25 minutes diffusé chaque soir à 19h30 proposant les principales nouvelles d’actualité locale.
  • Infolive Culture : émission culturelle co-présentée par Tano Brassé et Yasmina Elivic
  • La bonne case : talk-show de réalité service de la mi-journée présenté par Franck Elina
  • D'un bout à l'autre : situés à deux points différents du département, Steve Elina et Ariel Balthazar partagent simultanément leurs impressions.
  • 973 Chrono : magazine des sports présenté par José Blézès.
  • Événementiel : émission musicale présentée par Gilles Vernet
  • Politic.Guyane : émission politique de la rédaction présentée par Marc-Philippe Coumba
  • An Nou Koze : émission-débat de la rédaction présentée par Clotilde Séraphin en créole qui parle des problèmes de la société guyanaise
  • Ça nous regarde : émission présentée par Jean-Pierre Baunes où il reçoit des représentants des différentes administrations ou d'association afin de parler de la société guyanaise
  • Zimaj Tan Lontan : Henri Néron fait redécouvrir aux nouveaux téléspectateurs les grands reportages et magazines de la télévision guyanaise au travers de ses archives

Audience

Guyane 1re est de loin la première chaîne de Guyane avec une audience cumulée de 58,9% et une part d’audience de 35,8%[7].

Diffusion

Guyane 1re est diffusée dans le département de la Guyane française sur le réseau analogique hertzien VHF/UHF SECAM K' via trente-sept émetteurs TDF, ainsi que sur le multiplex ROM 1 de la TNT sur huit émetteurs UHF PAL (Maripasoula Bourg sur le canal 25, Saint-Georges de l'Oyapock Réservoir sur le canal 25, Cayenne Montagne du Tigre sur le canal 33, Saint-Laurent du Maroni Ville sur le canal 24, Kourou Pariacabo sur le canal 41, Sinnamary Corossony sur le canal 31, Apatou Réservoir sur le canal 25 et Mana Village sur le canal 40) au standard MPEG-4 et au format 16/9 depuis le 30 novembre 2010.

Elle est aussi diffusée par satellite sur Canalsat Caraïbes et sur la TV d'Orange Caraïbes, et par ADSL sur Box Mediaserv et OnlyBox.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Guyane 1re (télévision) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.