Agnolo di Cosimo di Mariano, dit Bronzino


Agnolo di Cosimo di Mariano, dit Bronzino
Bronzino

Nom de naissance Agnolo di Cosimo
Naissance 17 novembre 1503
Florence
Décès 23 novembre 1572
Florence
Activité(s) Peintre
Maître Pontormo
Élèves Alessandro Allori
Mouvement artistique maniérisme
Influencé par Michel-Ange, Pontormo
Influença Alessandro Allori, Ingres

Angelo di Cosimo ou Agnolo di Cosimo (17 novembre 1503, Florence23 novembre 1572, Florence), dit aussi il Bronzino, est un peintre maniériste italien. Il était le fils adoptif et apprenti de Pontormo, et aussi l'élève de Girolamo Genga.

Il devrait son surnom à son teint sombre ou à la couleur de ses cheveux. Il a partiellement inspiré à Hans Christian Andersen le conte Le Sanglier de bronze où l'un de ses tableaux est mis en scène[1].

Son disciple et fils adoptif, Alessandro Allori, était également surnommé "il Bronzino".

Sommaire

Biographie

Portrait d’Eléonore de Tolède et son fils Giovanni de Medicis

Vers 1518 (probablement dès 1515), il est l'apprenti du Pontormo, qui l'aurait représenté (d'après Giorgio Vasari) dans son tableau Joseph en Egypte (assis sur une marche); il le suit ensuite à la chartreuse de Galluzzo où il s'est réfugié pendant la peste.

Devenu peintre indépendant, il fait ses premiers portraits à la cour d'Urbino.

À Pesaro, il décore la villa impériale puis revient à Florence ou Pontormo le réclame pour des portraits (comme ceux d'Ugolino Martelli, de Bartolomeo Panciatichi et de sa femme),

Il entre au service des Médicis en 1539 pour les décorations du mariage de Cosme Ier de Toscane et d'Éléonore de Tolède pour laquelle il décorera toute une chapelle du Palazzo Vecchio et dont il fera le portrait en 1545. Ses deux œuvres clairement maniéristes sont La Déploration sur le Christ mort (1543-1545) et l’Allégorie du triomphe de Vénus (à la National Gallery de Londres) dont Erwin Panofsky décryptera savamment le contenu.

Il exécutera ensuite de nombreux cartons de tapisseries.

Sa dernière œuvre marquante est le portrait de la poétesse Laura Battiferri de 1560.

Il a eu sa part dans les débats qui ont animé les artistes de l'époque sur la supériorité de la peinture ou de la sculpture. Ardent défenseur de la peinture, le Bronzino réalise un tableau à deux faces, le Nain Morgante, où il représente un homme de face et de dos, pour démontrer la capacité de la peinture à faire sentir les volumes de la chair[2].

Œuvres

Portrait de Lorenzo Lenzi
Portrait de Lucrezia Panciatichi
Fresque de la Chapelle Eleonora da Toledo au Palazzo Vecchio (Florence)
Portrait de Lodovico Capponi
Détail de la fresque
Allégorie du Triomphe de Vénus, 1540-1545
  • Portrait de Lorenzo Lenzi, huile sur bois (1527-1528) au castello Sforzesco, Milan. Tableau probablement commandé par son ami le poète Benedetto Varchi.
  • La Déploration sur le Christ mort (1543-1545), au musée des beaux-arts et d'archéologie de Besançon
  • Christ en croix (v. 1540), huile sur bois, Musée des beaux-arts de Nice
  • Allégorie avec Vénus et Cupidon (v.1545), huile sur bois, National Gallery de Londres
  • Saint Marc Evangéliste (Bronzino ou Pontormo) (1525-1528), église de Santa Felicita
  • Saint Mathieu Evangéliste (1525-1528), église de Santa Felicita
  • Saint Luc Evangéliste (1525-1528), église de Santa Felicita
  • Saint Michel Archange (1525-1528), Turin, Palazzo Madama
  • Madonne et Enfant avec Saint Jean Baptiste (1526-1529), Florence, Galleria Corsini
  • Madonne et Enfant avec Saint Jean Baptiste (1530), Milan, collection privée
  • Saint Sébastien (1532-1535), Madrid, Musée Thyssen-Bornemisza
  • Sainte Famille avec Sainte Anne et Saint Jean Baptiste (1526-1528), Washington, National Gallery of Art
  • Portrait d'une dame avec un chien (1530-1532), Francfort, Städel Museum
  • Portrait d'une dame en vert (1530-1532), Angleterre, Château de Windsor
  • Châtiment de Marsias (1530-1532), Saint-Petersbourg, Ermitage
  • Portrait allégorique de Dante Alighieri (1532-1533), Florence, collection privée
  • Portrait de Guidobaldo II della Rovere (1530-1532), Florence, Galleria Palatina
  • Sainte Famille, Sainte Elisabeth et Saint Jean Baptiste (1534-1540), Vienne, Kunsthistorisches Museum.
  • Portrait d'Ugolino Martelli (1537-1538), Berlin, Staatliche Museen.
  • Adoration des bergers (1539-1540), Budapest, Szépmüvészeti Mùzeum
  • Portrait de Cosme Ier en Orphée (1537-1539), Philadelphie Philadelphia Museum of Art
  • Portrait d'une vieille femme (v.1540), San Francisco, Fine Arts Museum.
  • Portrait d'un jeune homme au livre (1534-1538), New York, Metropolitan Museum of Art
  • Chapelle d'Eléonore de Tolède (1540-1545), fresque, Florence, Palazzo Vecchio
  • Allégorie du triomphe de Vénus (1540-1545), Londres, National Gallery
  • Saint Jean Baptiste (1543-1545), Los Angeles, J. Paul Getty Museum
  • Saint Cosmas (1543-1545), Angleterre, collection privée
  • Portrait de Cosme Ier de Médicis en armure (1544-1545), Sydney, Art Gallery of New South Wales
  • Portrait de Stefano IV Colonna (1546), Rome, Palazzo Barberini, Galleria Nazionale di Arte Antica
  • Sainte Famille avec Sainte Anne et Saint Jean Baptiste (1545-1550), Vienne, Kunsthistorisches Museum
  • Portrait d'une dame (1550-1555), Turin, Galleria Sabauda
  • Portrait de Garzia de Médicis enfant (v. 1550), Madrid, Musée du Prado
  • Vénus, Cupidon et la Jalousie (v. 1550), Budapest, Szépmüvészeti Mùzeum
  • Portrait d'Andrea Doria en Neptune (1545-1546), Milan, Pinacoteca di Brera
  • Saint Jean Baptiste (1560-1561), Rome, Galleria Borghese
  • Portrait d'un homme (1550-1555), Ottawa, National Gallery
  • Portrait de Lodovico Capponi (v. 1550), New York, Frick Collection
  • Portrait d'un jeune homme tenant une statue (1550-1555), Paris, Musée du Louvre
  • Sainte Famille avec Sainte Anne et Saint Jean Baptiste (1550-1559), Paris, Musée du Louvre
  • La descente du Christ aux limbes (1552), Florence, Musée de Santa Croce
  • Résurrection (1552), Florence, basilique Santissima Annunziata
  • Vénus, Cupidon et un Satyre (1553-1555) Rome, Galleria Colonna
  • Saint Bartholomée (1556), Rome, Galleria dell'Accademia di San Luca
  • Saint André (1556), Rome, Galleria dell'Accademia di San Luca
  • Portrait de Laura Battiferri (1555-1560), Florence, Palazzo Vecchio
  • Sainte Famille et Saint Jean Baptiste (1555-1559), Moscou, Musée Pouchkine
  • Portrait de Luca Martini (1554-1556), Florence, Galleria Palatina
  • Eléonore de Tolède (v. 1560), Washington, National Gallery of Art
  • Noli me tangere (1532), Florence, Maison Buonarroti
  • Christ portant la croix (1555-1560), New York, collection privée
  • Noli me tangere (1561), Paris, Musée du Louvre.
  • Déposition (1565), Florence, Galleria dell'Accademia
  • Martyre de Saint Laurent (1565-1569), fresque, Florence, église de San Lorenzo
  • Pieta (1569), Florence, basilique de Santa Croce
  • Les œuvres de Bronzino aux Offices de Florence:
    • Portrait de Bia, fille illégitime de Cosme Ier de Medicis (v. 1542)
    • Sainte Famille avec Saint Jean Baptiste (1538-1540)
    • Lamentation sur le Christ mort (1529)
    • Portrait de Giovanni de Médicis enfant (1545)
    • Portrait de Bartolomeo Panciatichi (1541-1545)
    • Portrait de Lucrezia Panciatichi, huile sur bois (1541-1545)
    • Annonciation
    • Pietà, huile sur bois (1528-1530)
    • Martyre des Dix Mille (1529-1530)
    • Portrait de Cosme Ier de Médicis en armure, tempera sur bois (1543)
    • Portrait d'Éléonore de Tolède et de son fils Giovanni, huile sur bois (1545)
    • Portrait du nain Morgante de face (av. 1553)
    • Portrait du nain Morgante de dos (av. 1553)
    • Portrait de Francesco Ier de Médicis (1551)
    • Portrait de Marie de Médicis (1550-1551)
    • Portrait d'un jeune homme au luth, tempera sur bois (1532-1534)
    • Portrait d'une jeune femme au livre, tempera sur bois (1548-1550)
    • Pygmalion et Galatée (1529-1530)
    • Allégorie de la Félicité (1567-1568)
    • Lamentation sur le Christ mort (1568-1569)

Notes et références

  1. « Beaucoup de gens passent devant ce tableau et le négligent, et il renferme pourtant un trésor de poésie; c'est Le Christ descendu dans le monde souterrain (...). Le florentin Angiolo Bronzino (sic) a peint ce tableau; ce qu'il y a de plus parfait, c'est la certitude exprimée dans le visage des enfants qu'ils iront au ciel(...), Andersen, compilation complète des contes en quatre volumes, Mercure de France, 1964, vol. 1, p. 198 »
  2. http://www.lintermede.com/exposition-bronzino-peintre-et-poete-a-la-cour-des-medicis-palazzo-strozzi-florence.php, Rétrospective le Bronzino à Florence.

Sur les autres projets Wikimedia :

ouvrage de référence

  • Bronzino, Artist and Poet at the court of the Medici, catalogue de l'exposition au Palazzo Strozzi, Florence. 359pp, ed. Mandragora 2010

Liens internes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Agnolo di Cosimo di Mariano, dit Bronzino de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Angelo Di Cosimo Di Mariano — Pour les articles homonymes, voir Mariano (homonymie). Portrait de Lucrète de Médicis …   Wikipédia en Français

  • Angelo di Cosimo di Mariano — Pour les articles homonymes, voir Mariano (homonymie). Portrait de Lucrète de Médicis …   Wikipédia en Français

  • Angelo di cosimo di mariano — Pour les articles homonymes, voir Mariano (homonymie). Portrait de Lucrète de Médicis …   Wikipédia en Français

  • BRONZINO — ANGELO DI COSIMO DI MARIANO dit (1503 1572) Le style de Bronzino diffère assez vite de Pontormo, dont il fréquente l’atelier dès 1518 1519. Ce dernier s’étant réfugié à la chartreuse de Galuzzo pendant la peste, Angelo l’accompagne pour l’aider… …   Encyclopédie Universelle

  • Agnolo Bronzino — Angelo di Cosimo di Mariano Pour les articles homonymes, voir Mariano (homonymie). Portrait de Lucrète de Médicis …   Wikipédia en Français

  • Bronzino — Angelo di Cosimo di Mariano Pour les articles homonymes, voir Mariano (homonymie). Portrait de Lucrète de Médicis …   Wikipédia en Français

  • Il Bronzino — Angelo di Cosimo di Mariano Pour les articles homonymes, voir Mariano (homonymie). Portrait de Lucrète de Médicis …   Wikipédia en Français

  • La Déploration sur le Christ mort — Retable de la chapelle d Éléonore de Tolède au Palazzo Vecchio Artiste Agnolo di Cosimo di Mariano, dit Bronzino Année Entre 1540 et 1545. T …   Wikipédia en Français

  • Liste De Personnes Nées En Toscane — Liste de personnalités nées en Toscane Cet article est une liste référençant des personnes nées en Toscane. D autres articles peuvent être identifiés dans la catégorie correspondante Cette liste des personnalités nées en Toscane recense les… …   Wikipédia en Français

  • Liste de personnalités nées en Toscane — Cette liste des personnalités nées en Toscane recense les natifs et leurs dates et lieux de vie, la raison de leur notoriété (métier, titre, etc.). Ils sont tous italiens sauf précision contraire. Elle tente aussi de consolider les informations… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.