Bootleg (musique)


Bootleg (musique)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bootleg.

Un bootleg (terme issu de l'anglais) est un enregistrement « pirate » en live d'un concert. Un tel enregistrement est considéré comme « pirate » dans la mesure où il n'est pas réalisé par les ayant-droits (maison d'édition ou interprètes eux-mêmes). Dans la mesure où ces ayant-droits n'avaient pas l'intention de publier un enregistrement du concert, ce bootleg peut être le seul enregistrement existant de la représentation.

L'un des tout premiers bootleg de rock est l'enregistrement du concert de 1969 des Rolling Stones, Live'r Than You'll Ever Be.

Sommaire

Origines

Originellement, le terme bootlegger servait à désigner, durant la Prohibition des années 1920 aux États-Unis, un individu qui cachait de l'alcool dans la partie montante de sa botte (« bootleg » signifie littéralement « jambe de botte »).

Par analogie avec l'usage précédent (illustration du thème de la contrebande), on appelle bootleg le trafic d'enregistrements audio ou vidéo de concerts, ou des inédits « échappés » des studios d'enregistrements (parfois même avec la complicité de l'artiste). Ces enregistrements sont particulièrement recherchés par les fans et les collectionneurs. Initialement rares et cantonnés à un réseau de ventes parallèle, les bootlegs sont à présent plus faciles à trouver grâce au développement des techniques de copie privée et d'échange de fichiers sur Internet (pair à pair). Ces bootlegs suscitent de nombreux problèmes juridiques.

The Who, Bob Dylan, Led Zeppelin, The Grateful Dead et les Beatles font partie des artistes les plus piratés au monde. Il faut noter, fait rare, que le groupe The Grateful Dead autorisait les enregistrements pirates de leurs concerts. De ce fait, plusieurs fans du groupe avaient organisés un impressionnant système d'échanges d'enregistrements à travers les États-Unis. On estime que, depuis l'année 1972, la quasi totalité des concerts du Grateful Dead furent piratés par des fans. De nos jours, plusieurs sites internet servent de plateforme d'échange des bootlegs du groupe. Tout le contraire de Bob Dylan qui, outre le fait d'avoir été un des premiers artistes piratés, déteste les bootlegs.

Rejoignant la même politique que celle du Grateful Dead, les groupes américains Phish et Widespread Panic ont également accordé aux fans le droit de pouvoir enregistrer leurs concerts et de se les échanger. De ce fait, l'échange d'enregistrements de concerts de Phish est devenu une véritable institution pour les fans américains du groupe dès la fin des années 1980. Le site internet Live Phish, appartenant au groupe, met à disposition des enregistrements soundboard de concerts qu'il est possible d'acheter.

L'américain Mike Millard est réputé pour avoir été une des grandes figures de l'enregistrement pirate des années 1970 et 1980. Surnommé « Mike The Mike » (« Mike le micro »), sa salle de prédilection était le Los Angeles Forum d'Inglewood. Il commence sa « carrière » en 1974 à l'aide d'un petit enregistreur mono basique qu'il remplace par la suite par un Nakamichi stéréo. Ses enregistrements deviennent très vite réputés pour leur qualité audio. Sa bande du concert de Led Zeppelin du 21 juin 1977 est considéré par beaucoup comme l'un des meilleurs enregistrements pirates jamais réalisé. Son enregistrement du concert des Rolling Stones du 13 juin 1975 est également très réputé. Pour pouvoir dissimuler son matériel d'enregistrement, Mike Millard mit au point une technique ingénieuse. Il se rendait aux concerts en chaise roulante, prétendant être paraplégique. Le matériel était alors subtilement caché dans la chaise roulante et Millard pouvait entrer dans la salle sans attirer l'attention. Millard ne fut jamais à l'origine des ventes des bootlegs et était ouvertement contre la vente illégale de ses enregistrements, comme beaucoup de tapers aujourd'hui. On estime qu'il a enregistré pratiquement tous les concerts ayant eu lieu au Los Angeles Forum de 1974 à 1980.

DJ's

Article détaillé : mashup (musique).

Le terme « bootleg » est aussi employé par le milieu des DJ pour désigner l'art de mixer deux morceaux pour en faire un troisième. Le morceau ainsi obtenu (bootleg) sera désigné par les noms des deux artistes ayant servi de source, séparés par le signe vs ou, de plus en plus couramment, réunis, avec les deux titres des musiques utilisés, en un ou deux mots-valises. Le terme « bootleg » est alors utilisé car la plupart du temps ces morceaux circulent sur Internet de façon illégale (sans l'accord des créateurs des œuvres originales). Cette technique peut aussi être appelée « mashup » ou « medley ».

Bootlegs célèbres

  • Bob Dylan : Great White Wonder : Mis sur le marché en juillet 1969, Great White Wonder est considéré comme étant le premier bootleg publié. Bien que cette affirmation soit parfois contestée, il n'empêche que c'est en tout cas un des bootlegs les plus célèbres. Il contient des bandes de Bob Dylan, enregistrées entre 1961 et 1967, alors totalement inédites. Le nom « Great White Wonder » lui a été attribué à cause de sa pochette artisanale, blanche et ne contenant pas d'informations. Les radios californiennes l'ont diffusé à maintes reprises sur les ondes dès sa sortie.
  • The Rolling Stones : LIVEr Than You'll Ever Be : Mis sur le marché en décembre 1969, ce bootleg contient l'enregistrement du concert du 9 novembre 1969 donné par les Rolling Stones à Oakland. Il a été enregistré par un membre du public à l'aide d'un petit enregistreur à bandes. Il est considéré comme étant le meilleur document disponible sur la tournée américaine 1969 des Rolling Stones. Du jour au lendemain, les ventes de ce bootleg se sont mises à augmenter de manière vertigineuse. Pour contrer les bootleggers, la maison de disques des Rolling Stones a activée la sortie de l'album live Get Yer Ya-Ya's Out!, enregistré pendant la même tournée.
  • The Who : Tales From The Who : Double bootleg contenant le concert du 4 décembre 1973 au Spectrum de Philadelphie. Contrairement à beaucoup de bootlegs, il ne s'agit pas d'un enregistrement amateur effectué par un membre du public mais des bandes de la radio qui couvrait le concert. Trademark Of Quality, le label ayant produit ce bootleg, est également celui qui a sorti Great White Wonder.
  • The Grateful Dead - Veneta : Contient l'intégralité (plus de 3 heures) du concert donné par The Grateful Dead le 27 août 1972 au Old Renaissance Fairegrounds de Veneta (Oregon). Ce concert est réputé parmi les fans comme étant le meilleur jamais donné par le groupe.
  • Led Zeppelin - Live On Blueberry Hill : Enregistré par un spectateur au Los Angeles Forum le 4 septembre 1970, Live On Blueberry Hill est le premier bootleg de Led Zeppelin à avoir été mis sur le marché. Certains fans et disquaires pensaient qu'il s'agissait d'un album officiel à cause de sa grande popularité et de son incroyable rentabilité.
  • Patti Smith - Let's Deodorized The Night : Enregistrement radiophonique du concert au Bottom Line de New York du 27 décembre 1975. Let's Deodorized The Night est aujourd'hui considéré comme un des meilleurs témoignages des débuts de Patti Smith.
  • The Velvet Underground - The Quine Tapes : Le musicien Robert Quine était un fan inconditionnel du Velvet Underground. Il a passé la majeure partie de l'année 1969 à suivre la tournée de soixante-dix dates de son groupe fétiche. À l'aide d'enregistreurs cassettes ou à bandes, il a enregistré une grande partie de ces concerts. Malgré leur qualité parfois limite, les bandes de Quine (surnommées The Quine Tapes) sont devenues célèbres parmi les fans du Velvet Underground. Certains titres que jouait alors le groupe sur scène étaient inédits, ce qui a favorisé la renommée des bandes. En 2010, la maison de disques Polydor va publier officiellement une partie des bandes de Quine sur le triple album The Bootleg Series Volume 1: The Quine Tapes.
  • The Beatles - Get Back : Ce bootleg des « Fab Four » est constitué de versions alternatives et de chansons du projet avorté Get Back (qui donna naissance à l'album Let It Be) en 1969.
  • Nirvana - Reading Festival '92 : Enregistré le 30 août 1992 au festival de Reading en Angleterre. Réputé pour être l'un des meilleurs concerts du groupe, cet enregistrement est finalement sorti officiellement en CD et DVD en novembre 2009.
  • Phish - Madison Square Garden 12/31/95 : Concert donné le 31 décembre 1995 au Madison Square Garden de New York par le groupe Phish. Il est considéré comme l'un des meilleurs concerts du groupe. Il a été édité officiellement en décembre 2005 par le label JEMP Records.

Notes et références

Article connexe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bootleg (musique) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Musique pour supermarché — Álbum de estudio de Jean Michel Jarre Publicación 6 de julio de 1983 Grabación entre febrero de 1983 y mayo de 1983 Género(s) Música Electrónica …   Wikipedia Español

  • Musique Pour Supermarché — Album par Jean Michel Jarre Sortie 6 juillet 1983 Enregistrement février 1983 mai 1983 Durée 34:06 Genre(s) …   Wikipédia en Français

  • Musique pour Supermarché — Album par Jean Michel Jarre Sortie 6 juillet 1983 Enregistrement février 1983 mai 1983 Durée 34:06 Genre(s) …   Wikipédia en Français

  • Musique pour supermarche — Musique pour supermarché Musique pour supermarché Album par Jean Michel Jarre Sortie 6 juillet 1983 Enregistrement février 1983 mai 1983 Durée 34:06 Genre(s) …   Wikipédia en Français

  • Musique pour supermarché — Album par Jean Michel Jarre Sortie 6 juillet 1983 Enregistrement février 1983 mai 1983 Durée 34:06 Genre …   Wikipédia en Français

  • Bootleg — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Bootleg peut désigner : Bootleg, un personnage fictif issu d un comic ; Bootleg, une œuvre musicale piratée ; Bootleg, un jeu vidéo… …   Wikipédia en Français

  • Mashup (musique) — Pour les articles homonymes, voir Mashup. Le mashup ou mash up est aussi dénommé bootleg, bastard pop ou vs (versus, dans le sens de telle pièce musicale contre telle s autre s) qui est un genre musical hybride puisqu il consiste en l association …   Wikipédia en Français

  • The Bootleg Series Vol. 6: Bob Dylan Live 1964, Concert at Philharmonic Hall — Album par Bob Dylan Sortie 30 mars 2004 Enregistrement 31 octobre 1964 Philharmonic Hall, New York Durée 1:44:12 …   Wikipédia en Français

  • Venom (musique) — Venom (groupe) Pour les articles homonymes, voir Venom. Venom Venom en concert au Hellfest 2008 Pays d’origine …   Wikipédia en Français

  • Suroit (groupe de musique) — Suroît (groupe de musique) Le groupe Suroît, lors d un concert à Saint Aubin sur Mer, Calvados, dans le cadre de la semaine acadienne Pour les articles homonymes, voir Suroît …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.