Breaker (album)


Breaker (album)
Breaker
Album par Accept
Sortie Mars 1981
Enregistrement Décembre 80-Janvier 81
Durée 43:56
Genre Heavy metal traditionnel
Producteur Accept, Dirk Steffens
Label Brain (Allemagne)
Passport Records (US)
Albums de Accept
I'm a Rebel (1980)
Restless and Wild (1982)

Breaker est le troisième album du groupe allemand de heavy metal Accept. Cet album fut enregistrré encore une fois au Delta-Studio à Wilster avec Dirk Steffens en tant que producteur et Michael Wagener (ancien guitariste du groupe) en tant ingénieur du son.


Sommaire

Historique

Après les tentatives commerciales infructueuses sur I'm a Rebel, Accept décida de ne plus suivre les conseils des gens extérieurs au groupe. Udo Dirkschneider commente à ce propos:

"Après notre expérience avec I'm A Rebel, nous nous sommes fixés comme but de ne plus nous laisser influencer musicalement par qui que ce soit d'extérieur au groupe cette fois-ci" [1]

Wolf Hoffmann confirme: " Peut-être que nous savions que la vieille approche de la maison de disques ne marchait pas vraiment bien. Donc on s'est dit, "merde, faisons ce que nous pensons être juste. N'essayons pas d'être quelqu'un d'autre, n'essayons pas d'avoir un tube à la radio" [2]

Dirkschneider considère que Breaker fait partie des meilleurs albums d'Accept et marque le début de l'ère la plus glorieuse du groupe[3]. Hervé Picart parle de "chef-d'œuvre" à propos de cet album:

"Cette fois, à côté des lancinantes pièces aux riffs à la Space Invaders, la machinerie Accept s'emballe pour de bon. On ne sait qui a versé du méthylène dans son réservoir, mais le fait est que le groupe se débride et passe au travers des murs. "Starlight", "Breaker", "Son of a Bitch" (qui connaîtra d'ailleurs quelques problèmes de censure, les paroles d'Accept n'étant pas vraiment du Chantal Goya), autant de pièce d'artillerie lourde qui vont devenir des classiques du groupe. Mais le titre qui semble le plus révélateur s'avère "Burning", car l'on y sent que nos Germains manifestent à présent sans retenir un tempérament incendiaire"

Accept connaît ses premiers succès et se lance dans une tournée européenne. En Angleterre, ils assurèrent la première partie de Judas Priest. La tournée fut très difficile pour le groupe, car elle n'était pas soutenue par la maison de disques, c'est le groupe lui-même qui a du payer de sa poche[4].

"Ce fut une expérience étrange et un sale coup de notre maison de disques. Personne ne nous connaissait là-bas et les kids nous regardaient assis en attendant Judas. On n'a pas eu de promotion, aucune facilité, la maison de disques s'en foutait" [5].

"On était sans un rond et littéralement affamés la plupart du temps, se rappelle Hoffmann. C'était une tournée auto-financée sans le moindre soutien de label. Alors il nous arrivait à l'occasion de nous faufiler dans les vestiaires de Judas Priest et de piquer quelques trucs sur leurs plateaux de traiteur. Un jour on s'est fait prendre par leur manager de tournée et on s'est fait virer de la pièce, ah! La tournée fut quand même une expérience super qui nous a ouvert les yeux, c'était notre première tournée avec un "vrai" groupe. Bien sûr, on voulait faire exactement comme eux et les albums suivants ont été marqués par quelques influences de Judas Priest."[6]

C’est aussi l’année où le groupe engage Gaby Hauke comme manager. En 1982, Jörg Fischer quitte Accept à cause de tensions naissantes peu de temps avant d’entrer en studio pour enregistrer un nouvel album.

Titres

  1. "Starlight" - 3:52
  2. "Breaker" - 3:35
  3. "Run If You Can" - 4:49
  4. "Can't Stand the Night" - 5:23
  5. "Son of a Bitch" - 3:52
  6. "Burning" - 5:14
  7. "Feelings" - 4:48
  8. "Midnight Highway" - 3:58
  9. "Breaking Up Again" - 4:37
  10. "Down and Out" - 3:44

Formation

Notes et références

  1. "Following our experiences with I'm A Rebel we made it our goal not to be influenced musically by anyone outside of the band this time."[1]
  2. [2]
  3. [3]
  4. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Enfer_magazine_n.C2.B01.
  5. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées EM.
  6. "We were dirt poor and literally hungry most of the time. It was a self financed tour, without any label support. So on occasion we tried to sneak into Judas Priest's dressing room and steal something from their deli tray. One day we got caught by their tour manager and thrown out of the room, ha! The tour was a great and eye–opening experience though, our first tour with a 'real' band. Of course we wanted to be just like them and subsequently there were quite a few Judas Priest influences in our next records. " kkdowning.net



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Breaker (album) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Breaker (Album) — Breaker Studioalbum von Accept Veröffentlichung 1981 Label Brain Format …   Deutsch Wikipedia

  • Breaker (album) — Infobox Album | Name = Breaker Type = Album Artist = Accept Released = March 1981 Recorded = December 1980 January 1981Delta Studio, Wilster Genre = Heavy metal Length = 43:56 Label = Brain Records (Germany) Passport Records (US) Producer = Dirk… …   Wikipedia

  • Breaker — or breakers may refer to:People*Breaker Morant, an Anglo Australian soldier cum folk hero named Harry Harbord Morant ** The Breaker , a 1973 novel about him by Kit Denton ** Breaker Morant (film) , film based on that novelPlaces*Breaker Island,… …   Wikipedia

  • Breaker — steht für: eine Kurzform von breakdancer, siehe Breakdance ein Fahrgeschäft auf Volksfesten, siehe Breakdance (Fahrgeschäft) ein Musikalbum der deutschen Band Accept aus dem Jahr 1981, siehe Breaker (Album) eine US amerikanische Heavy Metal Band …   Deutsch Wikipedia

  • Breaker 1/9 — Infobox Single Name = Breaker 1/9 Artist = Common Sense from Album = Can I Borrow a Dollar? B side = Released = January 12, 1993 Format = 12 inch single, Vinyl Recorded = Genre = Chicago hip hop Length = 4:01 Label = Relativity Records Writer =… …   Wikipedia

  • Back Breaker — Infobox Album Name = Back Breaker Type = studio Artist = The Showdown Released = August 19, 2008 Recorded = 44:09 Genre = Southern metal Christian metal Thrash metal [ [http://www.myspace.com/theshowdown MySpace.com The Showdown Elizabethton,… …   Wikipedia

  • Music and Me (Sarah Geronimo album) — Music and Me Studio album by Sarah Geronimo Released December 22, 2009 …   Wikipedia

  • Bitter Sweet (album) — Infobox Album | Name = Bitter Sweet Type = Album Artist = King Released = 1985 Recorded = Park Gate Wessex Studios Genre = New Wave Length = 39:55 (LP) 45:28 (MC) 77:34 (CD) Label = CBS (LP/MC) Cherry Red (CD) Producer = Richard James Burgess… …   Wikipedia

  • The Glamour (album) — Infobox Album Name = The Glamour Type = studio Longtype = Artist = Comsat Angels Released = 1995, reissued in 2007. Recorded = Genre = Post punk Length = 1:02:11 (1995), 1:29:36 (2007) Label = RPM Records (1993), Renascent (2007) Producer =… …   Wikipedia

  • Remission (Skinny Puppy album) — Infobox Album | Name = Remission Type = studio Artist = Skinny Puppy Released = December 1984 Recorded = July Aug. 1984 (Mushroom Studios, Vancouver) Genre = Industrial Length = 24:09 (original) 39:37 (re issue) Label = Nettwerk (Canada)… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.