Championnat de France de water-polo élite 2009-2010


Championnat de France de water-polo élite 2009-2010
Élite
2009-2010
Sport water-polo
Organisateur(s) Fédération française de natation
Lieu France
Date du 17 octobre 2009
au 30 mai 2010
Participants 10 équipes
Matchs joués 110
Promu(s) Aix-en-Provence Natation
Site web officiel Résultats et classement officiels
Palmarès
Tenant du titre Cercle des nageurs de Marseille
Vainqueur Cercle des nageurs de Marseille
Deuxième Montpellier Water-Polo
Troisième Francs nageurs cheminots de Douai
Promotion Reims Natation 89,
Taverny Sports nautiques 95
Relégation Nautic Club angérien,
Cercle des nageurs noiséens
Localisation des clubs
France WaterPolo elite 2009-2010.png
Chronologie des compétitions
Championnat de France de water-polo élite 2008-2009
Championnat de France de water-polo élite 2008-2009
Championnat de France de water-polo élite 2008-2009
Championnat de France de water-polo élite 2010-2011

La saison 2009-2010 de l'élite est l'édition de la première division du championnat de France de water-polo. Dix équipes s'opposent en une série de dix-huit rencontres jouées durant la phase régulière du 17 octobre 2009 au 3 avril 2010. Les quatre meilleures se rencontrent ensuite en phase finale, en mai, pour le titre de champion.

Le 29 mai, est sacré pour la trente-deuxième fois le Cercle des nageurs de Marseille, champion en titre, et également vainqueur de la coupe de France en début de saison.

À l'issue de la phase finale, le champion Cercle des nageurs de Marseille et le vice-champion Montpellier Water-Polo sont qualifiés pour le premier tour de l'Euroligue 2010-2011. Les Francs nageurs cheminots de Douai et l'Olympic Nice Natation, troisième et quatrième du championnat, se qualifient pour le premier tour du trophée de la Ligue européenne de natation.

En début de saison, les Enfants de Neptune de Tourcoing Lille Métropole quittent l'élite et sont remplacés par le promu Aix-en-Provence Natation, champion de national 1 la saison précédente. En fin de saison, le Nautic Club angérien, dernier de la phase régulière, et le Cercle des nageurs noiséens en barrage sont relégués en national 1. Ils seront remplacés pour le championnat élite 2010-2011 par Reims Natation 89, champion de national 1, et Taverny Sports nautiques 95.

Sommaire

Les 10 clubs participants

Club Dernière
montée
Classement
2008-2009
(finale)
Entraîneurs[1] depuis Piscine Capacité
(spectateurs)
Aix-en-Provence Natation 2009 promu Alexandre Donsimoni piscine Yves Blanc
Cercle des nageurs d'Aix-les-Bains 2003[2] 6 Philippe Monville centre nautique d'Aix-les-Bains
Francs nageurs cheminots de Douai 2005[3] 5 Mathieu Canonne
Bertrand Brochot
piscine des Glacis
Cercle des nageurs de Marseille 1 (1) Petar Kovačević piscine Pierre-Garsau
Montpellier Water-Polo 1996[4],[5] 2 (3) Fabien Vasseur 1998[4] piscine olympique d'Antigone 2000[6]
Olympic Nice Natation 3 (2) Branko Bjelanovic
Julius Izdinsky
2009
2005[7]
piscine Jean-Bouin
Cercle des nageurs noiséens 2006[8] 7 Tibor Fulop piscine Édouard-Herriot
Nautic Club angérien 2008[9] 9 (barrage) Samuel Nardon centre aquatique Atlantys
Dauphins FC Sète 1987[10] 4 (4) Marian Mihalka 2008[10] centre balnéaire Raoul-Fonquerne
Société de natation de Strasbourg 8 Sébastien Bérenguel piscine de la Kibitzenau

Le tri des noms de club s'effectue à partir de la première lettre du nom de la ville du club.

Par ailleurs, depuis janvier 2009[11], l'entraîneur du Cercle des nageurs de Marseille, Petar Kovačević, est le sélectionneur et entraîneur de l'équipe de France masculine. Il est assisté par Samuel Nardon, entraîneur du Nautic Club angérien.

Compétition

Phases

Dix-huit journées constituent la phase régulière du 17 octobre 2009 au 4 avril 2010. Chaque équipe se rencontre deux fois[12].

En mai 2010, entre les quatre premiers de la phase régulière, est organisée une phase finale (demi-finales et finale) pour déterminer le champion élite. Le système du « final four » (demi-finales et finale chacune en un match, le tout durant un seul week-end) est abandonné pour des demi-finales, match de classement et finale au meilleur de trois matches : aller chez le moins bien classé de la phase régulière, retour et match d'appui chez le mieux classé la semaine suivante[12].

Qualifications et relégations

À l'issue de la phase finale, les qualifications pour la saison 2010-2011 sont déterminées ainsi : le premier et le deuxième accèdent au premier tour de l'Euroligue ; le troisième et le quatrième au premier tour du trophée de la Ligue européenne de natation[12].

À l'issue d'une série éliminatoire entre les équipes classées de la cinquième à la huitième, jouée de la même façon que la phase finale entre les quatre premiers, le vainqueur et cinquième du championnat participe à la coupe de la Confédération méditerranéenne de natation 2010[12]. Aucune des deux équipes françaises qualifiées pour l'Euroligue 2009-2010 n'ayant atteint le tour préliminaire pour y atteindre une des huit premières places, il n'y aura pas de cinquième place européenne pour la fédération française.

Si un des clubs qualifiés en coupes d'Europe se désiste, l'inscription du club suivant au classement sera proposée à la Ligue européenne de natation[12].

Le dixième de la phase régulière est relégué en National 1. Le neuvième joue un barrage contre le deuxième de National 1 (ou le troisième si une des deux premières places est occupée par l'équipe résidente de l'INSEP) aux mêmes dates que les demi-finales[12].

Coupe de France

Les joueurs du Cercle des nageurs de Marseille avec la coupe de France.

Du 2 au 4 octobre 2009, en ouverture de la saison, a lieu la coupe de France à Montpellier, le Montpellier Water-Polo étant le tenant du titre.

Sont qualifiés les dix clubs de l'élite et les deux premiers de National 1 de la saison précédente. Suite au forfait des Enfants de Neptune de Tourcoing, relégué en N1, le troisième Reims Natation 89 est invité.

Les quatre premiers de l'élite 2008-2009 entrent en jeu en quarts de finale qu'ils remportent à l'exception du Montpellier WP battu par le FNC Douai. Le Cercle des nageurs de Marseille remporte la finale 16 à 8 contre le Dauphins FC Sète[13].

Phase régulière

Classement

Le classement est calculé avec le barème de points suivant : une victoire vaut trois points, le match nul un. La défaite ne rapporte aucun point. Au terme de la phase régulière, les équipes à égalité sont départagées d'après le score cumulé de leurs deux matches. Si nécessaire, les scores cumulés puis le nombre de buts inscrits face à chacune des autres équipes, selon leur classement, seront utilisés, voire une séance de tirs aux buts dans les cas ultimes[14].

mis à jour le 3 avril 2010

Pl.
Équipe
Joués
V
E
D
bp
bc
+/-
Points
1 CN Marseille  T CF 18 17 0 1 273 128 145 51
2 Montpellier WP   18 14 1 3 220 143 77 43
3 FNC Douai   18 12 1 5 188 139 49 37
4 ON Nice  V 18 11 1 6 192 171 21 34
5 SN Strasbourg   18 8 0 10 143 169 -26 23
6 CN Aix-les-Bains   18 6 2 10 176 207 -31 20
7 Aix-en-Provence N  P 18 6 2 10 174 215 -41 20
8 DFC Sète   18 5 2 11 192 232 -40 17
9 CN Noisy-le-Sec   18 4 0 14 146 225 -79 12
10 NC Saint-Jean-d'Angély   18 1 3 14 135 210 -75 6

P : promu de National 1 en 2009 ; T : tenant du titre 2009 ; V : Vice-champion 2009 ; CF : Vainqueur de la Coupe de France en septembre 2009 .

Journée par journée

Leader du championnat

Évolution du classement

Les notes signalent les matches qui ne sont pas comptabilisés dans le classement au moment de la journée (report, forfait).

Club 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10[15] 11 12 13 14[16] 15 16 17 18 après finale
Aix-en-Provence N 7 7 5 7 8 8 6 8 6 6 5 5 5 5 5 6 7 7 8
CN Aix-les-Bains 6 6 7 6 7 7 8 7 8 8 8 8 8 7 7 7 6 6 6
FNC Douai 5 5 6 5 4 4 4 4[17] 4 2 2 3 3 3 3 3 3 3 3
CN Marseille 4 2 2 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
Montpellier WP 1 1 1 2 2 2 2[18] 3 2 3 3 2 2 2 2 2 2 2 2
ON Nice 2 3 3 3 3 3 3[18] 2 3 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4
CN Noisy-le-Sec 8 10 10 10 10 10 10 10 10 10 10 10 10 10 10 9 9 9 9
NCA Saint-Jean-d'Angély 9 9 8 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 10 10 10 10
DFC Sète 3 4 4 4 5 6 7 6 7 7 7 7 7 8 8 8 8 8 7
SN Strasbourg 10 8 9 8 6 5 5 5[17] 5 5 6 6 6 6 6 5 5 5 5
Légende des couleurs pour les journées de la phase régulière 

     Place de qualification pour la série finale.     Place de qualification pour la série de classement 5e-8e.     Place de barragiste pour la relégation en National 1.     Place de relégué en National 1.

Légende pour le classement final 

     Qualification pour l'Euroligue.     Qualification pour le trophée LEN.     Qualification pour la coupe Comen.     Relégation en National 1.

Résultats des matches

Tableau synthétique

mise à jour: 03 avril 2010

Résultats (dom.\ext.) APN CNAB FNCD CNM MWP ONN CNN NCA DFCS SNS
Aix-en-Provence N 13-11 7-5 5-17 8-11 6-10 14-7 11-10 13-13 9-7
CN Aix-les-Bains 19-11 6-11 4-11 12-13 13-10 11-7 11-11 14-11 7-5
FNC Douai 18-8 12-9 14-13 17-15 13-4 13-7 11-10 11-6 8-0
CN Marseille 9-5 24-7 13-4 13-11 14-8 19-6 22-3 18-8 14-7
Montpellier WP 16-7 12-8 7-6 10-16 12-6 14-4 7-4 12-5 14-5
ON Nice 13-12 15-7 3-3 6-9 12-13 9-5 10-2 14-10 10-7
CN Noisy-le-Sec 15-11 12-8 9-15 5-13 1-19 11-17 7-6 14-10 6-8
NCA Saint-Jean-d'Angély 11-11 8-10 5-14 5-14 8-8 11-13 11-10 10-12 4-10
DFC Sète 9-13 6-6 11-9 13-17 8-18 14-20 19-13 17-10 11-9
SN Strasbourg 14-10 15-13 6-4 7-17 3-8 9-12 8-7 12-6 11-9

     Victoire à domicile      Victoire à l'extérieur

n.j. : non joué - rep. : reporté - 8-0 : score (en italique) d'un forfait de l'équipe visiteur

Classements des buteurs

Depuis la saison 2008-2009, un bénévole de l'Union Saint-Bruno archive les copies de feuilles de matches qui lui sont envoyées par les clubs. Il en tire régulièrement un classement des buteurs dont Kristijan Santini, joueur croate de l'Olympic Nice Natation, est le leader avec cinquante-cinq buts au terme de la phase régulière.

Joueur Club Buts
1 Kristijan Santini ON Nice 55
2 Mathieu Peisson Montpellier WP 51
3 Jure Nastran CN Aix-les-Bains 49
Source : Forum du club Union Saint-Bruno.

Événements de la saison

Phase régulière

La saison débute avec une grève des arbitres qui affecte les matches d'octobre 2009[19] depuis la coupe de France jusqu'à la deuxième journée du championnat. Elle cesse mi-novembre, avant la troisième journée, suite à la constitution d'une sous-commission des arbitres de water-polo par la Fédération française de natation présidée par Patrick Clémençon[20].

Dans le contexte de l'épidémie de grippe A, la Fédération reporte le match Montpellier-Nice de la septième journée (12 décembre) au 27 février 2010 à cause de trois joueurs montpelliérains grippés[18].

Suite à un accord entre la Fédération française de natation, l'Association des clubs de water-polo français et la chaîne Sport+, celle-ci filme et diffuse en différé dix matches de la saison en commençant par la rencontre Montpellier-Marseille de la huitième journée, en décembre 2009[21]. Orange Sport, sur un de ses canaux événementiels, diffuse le match retour de la finale, le 29 mai.

Au cours de la huitième journée du samedi 19 décembre, prétextant les chutes de neige et le froid annoncé sur les routes[22], l'équipe de la Société de natation de Strasbourg ne se présente pas pour son match contre le FNC Douai. Courant janvier, la commission du water-polo se prononce pour le forfait strasbourgeois car le club n'avait pas prévu d'utiliser les transports en commun, notamment ferroviaires, prévus par le règlement. Le FNC Douai remporte le match par 8 buts à 0 et la SNS perd un point au classement.

Dernier du classement dès la deuxième journée, le 31 octobre, le Cercle des nageurs noiséens marque ses premiers points par une victoire contre le Nautic Club angérien lors de la treizième journée, le 20 février. Le CNN rattrape au classement le NCA par une seconde victoire contre Aix-en-Provence Natation pendant la quinzième journée, le 13 mars, puis le dépasse de trois points par un match gagné contre Aix-les-Bains lors de la journée suivante, le 20 mars.

Au terme de la phase régulière, le 3 avril, le Nautic Club angérien est en position de relégué en National 1.

Préparation de l'équipe de France

Entre les deux phases, cinq semaines sont consacrées à la préparation de l'équipe de France à Marseille. Les sélectionnés gagnent deux test matches contre l'équipe du Canada[23].

Cependant, le match de qualification de la Ligue mondiale contre l'équipe d'Allemagne du 20 avril est reportée par la Fédération internationale de natation à cause des problèmes de transports aériens liés à l'éruption du volcan Eyjafjöll en Islande[24].

Du 30 avril au 2 mai, en Grèce, l'équipe doit jouer un tournoi pour se qualifier pour le championnat d'Europe de 2010. Les adversaires sont les équipes de Grèce, de Macédoine et de Slovénie[25]. Malgré une victoire 12 buts à 6 contre la Slovénie, l'équipe de France perd les deux autres matches de la poule, d'un but contre la Macédoine (8-9) et contre la Grèce (7-14)[26].

Phases finales

Trois phases finales ont lieu : la première pour le titre de champion de France et les qualifications aux coupes d'Europe de la Ligue européenne de natation, la deuxième pour la cinquième place et la qualification à la coupe de la Confédération méditerranéenne de natation et la troisième est un barrage entre l'avant-dernier de l'élite et le deuxième de National 1.

Chaque confrontation des phases finales se joue en deux matches gagnés par la même équipe, quitte à jouer un troisième match le dimanche suivant le match retour. Aucun match ne peut se finir par un match nul. À cette fin, sont prévues des prolongations et une séance de tirs au but pour départager les équipes. L'équipe la mieux classée en phase régulière organise les matches retour et d'appui.

Le Cercle des nageurs de Marseille se qualifie pour la première phase finale dès la treizième journée en devançant de quinze points le cinquième au classement. Le Montpellier Water-Polo l'est également lors de la quatorzième, suivi des Francs nageurs cheminots de Douai suite à la quinzième et, enfin, de l'Olympic Nice Natation lors de la seizième.

Pour le titre de champion

Hôte aller aller retour appui Hôte retour et d'appui quarts-temps aller quarts-temps retour quarts-temps appui
Demi-finales (8 et 15 mai)
Olympic Nice Natation 11-12 5-14 Cercle des nageurs de Marseille 2-4 ; 3-4 ; 2-3 ; 4-1 1-6 ; 0-1 ; 2-3 ; 2-4
Francs nageurs cheminots de Douai 9-13 11-12 Montpellier Water-Polo 2-3 ; 5-3 ; 0-3 ; 2-4 1-4 ; 2-4 ; 2-2 ; 6-2
Match de classement 3e/4e (22, 29 et 30 mai)
Olympic Nice Natation 8-7 8-11 9-10 Francs nageurs cheminots de Douai 1-3 ; 3-2 ; 2-2 ; 2-0 2-4 ; 1-2 ; 2-3 ; 3-2 3-3 ; 4-1 ; 2-1 ; 0-5
Finale (22 et 29 mai)
Montpellier Water-Polo 10-12 9-10 Cercle des nageurs de Marseille 1-3 ; 4-4 ; 2-4 ; 3-1 3-2 ; 3-5 ; 1-2 ; 2-1

Pour la cinquième place

Hôte aller aller retour appui Hôte retour et d'appui quarts-temps aller quarts-temps retour quarts-temps appui
Demi-finales (1er ou 8 et 15 mai)
Dauphins FC Sète 9-12 6-7 Société de natation de Strasbourg 2-2 ; 1-4 ; 3-3 ; 3-3 1-4 ; 2-0 ; 0-2 ; 3-1
Aix-en-Provence Natation 13-15 11-16 Cercle des nageurs d'Aix-les-Bains 4-4 ; 2-3 ; 4-2 ; 2-3
P : 0-1 ; 1-2
1-4 ; 2-4 ; 2-6 ; 6-2
Match de classement 7e/8e (22 et 29 mai)
Dauphins FC Sète 17-12 19-9 Aix-en-Provence Natation 3-4 ; 4-2 ; 6-3 ; 4-3 2-1 ; 8-2 ; 4-5 ; 5-1
Match de classement 5e/6e (22 et 29 mai)
Cercle des nageurs d'Aix-les-Bains 7-11 9-18 Société de natation de Strasbourg 4-3 ; 1-3 ; 0-2 ; 2-3 1-3 ; 4-4 ; 2-6 ; 2-5

Barrage

Le neuvième de la phase régulière du championnat élite, le Cercle des nageurs noiséens, affronte le deuxième du championnat de national 1, le Taverny Sports nautiques 95, pour une place dans le championnat élite 2010-2011. Ce dernier club a terminé sa saison à quatre points derrière le Reims Natation 89, promu d'office en élite[27].

Le Taverny SN 95 gagnent deux des trois matches et est promu en championnat élite.

Hôte aller
(8 mai)
aller retour appui Hôte retour et d'appui
(15 et 16 mai)
quarts-temps aller quarts-temps retour quarts-temps appui
Taverny Sports nautiques 95 11-9 10-14 8-6 Cercle des nageurs noiséens 1-3 ; 6-1 ; 3-1 ; 1-4 5-5 ; 3-3 ; 2-2 ; 0-4 2-2 ; 2-2 ; 1-2 ; 1-0
P : 0-0 ; 0-2

Bilan de la saison

Honneurs, qualifications et relégations

Tableau d'Honneur
Compétition Vainqueur
Champion de France élite Cercle des nageurs de Marseille
Coupe de France Cercle des nageurs de Marseille
Qualifications européennes, saison 2010-2011
Compétition, tour Clubs
Euroligue, premier tour Cercle des nageurs de Marseille et Montpellier Water-Polo
Trophée LEN, premier tour Francs nageurs cheminots de Douai et Olympic Nice Natation
Coupe COMEN 2010-2011 Société de natation de Strasbourg
Promotions et relégations[28]
Début de saison Fin de saison
Relégués en National 1 Enfants de Neptune de Tourcoing Lille Métropole Nautic Club angérien et Cercle des nageurs noiséens
Promus de National 1 Aix-en-Provence Natation Reims Natation 89 et Taverny Sports nautiques 95

Distinctions de l'ACWF

Pour la deuxième année consécutive, après la phase régulière, l'Association des clubs de water-polo français remet des distinctions votées par les dix entraîneurs des clubs de l'élite et le directeur technique national adjoint en charge du water-polo à la Fédération française de natation.

Distinctions de l'ACWF 2010[29]
Meilleur joueur Frédéric Audon*
(Cercle des nageurs de Marseille)
Meilleur gardien Rémi Garsau
(Cercle des nageurs de Marseille)
Meilleur buteur Kristijan Santini
(Olympic Nice Natation)
Meilleur espoir
(né en 1990 et après)
Ugo Crousillat*
(Cercle des nageurs de Marseille, né en 1990)
Meilleur entraîneur Petar Kovačević*
(Cercle des nageurs de Marseille)
Meilleurs arbitres Christophe Vanhems et Pascal Bouchez*
Meilleur club organisateur
(mise en scène des matches, ambiance, public)
Montpellier Water-Polo*

Les personnes et club marqués d'une astérisque (*) ont reçu la même distinction à la fin de la saison 2008-2009.

Parcours en coupes d'Europe

Suite à la phase finale du championnat 2008-2009, quatre clubs français sont qualifiés pour les deux coupes d'Europe : le Cercle des nageurs de Marseille et l'Olympic Nice Natation en Euroligue, le Montpellier Water-Polo et le Dauphins FC Sète au trophée de la Ligue européenne de natation (trophée LEN). L'objectif des deux premiers étaient d'atteindre le tour préliminaire de l'Euroligue pour permettre l'ouverture d'une place qualificative supplémentaire aux clubs français[30].

Au premier tour de l'Euroligue, l'Olympic Nice Natation termine troisième du groupe A, jouant à Šibenik, et est reversé au second tour du trophée de la Ligue européenne de natation. Le Cercle des nageurs de Marseille se qualifie pour le second tour de qualification et y est éliminé, dernier du groupe G après le tournoi de Naples.

Au premier tour du trophée LEN, le Montpellier Water-Polo termine quatrième sur six du groupe A que le club accueille tandis que le Dauphins FC Sète est éliminé dans le groupe D, à Amersfoort. Les Sétois se sont présentés à huit joueurs pour des listes de treize joueurs, remplaçants inclus[31].

Au second tour du trophée LEN, seul le Cercle des nageurs de Marseille se qualifie pour les huitièmes de finale, après le tournoi du groupe M à Koper. Il bat ensuite au cumul des scores de l'aller et du retour le club russe du Spartak City Volgograd[32].

En quart de finale, Marseille est éliminé par un score cumulé de 18 buts à 19 par le club italien Brixia Leonessa Nuoto, triple vainqueur du Trophée dans les années 2000[33].

Notes et références

  1. « Élite 2009-2010 », archives du championnat compilé sur le blog du club Union Saint-Bruno, édition du 31 décembre 2009 ; page consultée le 17 janvier 2010.
  2. Palmarès du Cercle des nageurs d'Aix-les-Bains, site officiel du club ; page consultée le 17 janvier 2010.
  3. [PDF] « Le CN Marseille reprend la main » (bilan du championnat élite 2004-2005), Fédération française de natation, 2005 ; fichier consultée le 22 janvier 2010.
  4. a et b Pierre Duperron, « Vasseur une fidélite si atypique », Midi libre, 22 mai 2010 ; page consultée le 23 mai 2010.
  5. L'équipe est alors une section du Montpellier Université Club.
  6. Piscine olympique d'Antigone, archicontemporaine.org ; fichier pdf consulté le 23 janvier 2010.
  7. Historique des entraîneurs, site Olympicnice.com ; page consultée le 17 janvier 2010.
  8. Historique sur le site officiel du club ; page consultée le 17 janvier 2010.
  9. Résultats du championnat de National 1 2007-2008, Fédération française de natation ; page consultée le 17 janvier 2010.
  10. a et b Palmarès du Dauphins FC Sète, site officiel du club, 2008 ; page consultée le 17 janvier 2010.
  11. Alain Agostini, « Water polo : Kovacevic à la tête de l'équipe de France », La Provence, 30 décembre 2008.
  12. a, b, c, d, e et f [PDF] Annuel règlements 2009-2010, Fédération française de natation, pages 274-278.
  13. Résultats de la coupe de France, Fédération française de natation, octobre 2009.
  14. Articles 3.6.2.4 et 3.6.2.5, [PDF] Annuel règlement 2009-2010, Fédération française de natation, pages 270-271.
  15. Intégration du score 8-0 pour FNC Douai-SN Strasbourg, reconnaissant le forfait de la SNS par la Fédération.
  16. Intégration du match Montpellier WP-ON Nice joué le 27 février.
  17. a et b En l'absence de l'équipe de Strasbourg, le match FNC Douai-SN Strasbourg n'a pas lieu. En janvier 2010, la Fédération française de natation statuera s'il y a forfait strasbourgeois ou si le match est à reporter.
  18. a, b et c Le match Montpellier-Nice est reporté au 27 février 2010 à cause de trois cas de grippe A dans l'équipe montpelliéraine (annonce du report le 10 décembre 2009 et date du report le 5 janvier 2010, site du Montpellier Water-Polo).
  19. Valérie Aubert-Rambaux, « Conflit », Nord éclair, 30 septembre 2009 ; page consultée le 17 janvier 2010.
  20. [PDF] Sous-commission des arbitres de Water-Polo, Fédération française de natation, 6 novembre 2009.
  21. « Après la pluie vient le beau temps », Association des clubs de water-polo français, 13 décembre 2009 ; page consultée le 17 janvier 2010.
  22. C.S., « Bloqués par la neige », Dernières Nouvelles d'Alsace, 20 décembre 2009.
  23. Ça joue du coude dans l'eau française, RDS.ca, 10 avril 2010.
  24. [FINA Men’s Water Polo World League 2010 – Re-schedule of games in Europe « FINA Men’s Water Polo World League 2010 – Re-schedule of games in Europe  »], Fédération internationale de natation, 20 avril 2010.
  25. Qualifications aux Championnats d'Europe A, Association des clubs de water-polo français, 10 janvier 2010 ; page consultée le 21 avril 2010.
  26. « La France ne sera pas représentée à Zagreb ! », Association des clubs de water-polo français, 1er mai 2010 ; page consultée le 8 mai 2010.
  27. Résultats et classements du championnat de national 1, Fédération française de natation.
  28. En gras, le champion de National 1.
  29. Résultats des votes des distinctions de l'ACWF, forum de l'Union Saint-Bruno, mise à jour du 17 avril 2010.
  30. Paragraphe 2.2.1. du Règlement des coupes d'Europe de clubs [PDF], Ligue européenne de natation, 5 août 2008.
  31. « Les Dauphins ne joueront pas le second tour de LEN », Association des clubs de water-polo français, 23 octobre 2009 ; page consultée le 17 janvier 2010.
  32. LEN Trophy - Men 2009-2010, Eight Finals, Ligue européenne de natation, 16 décembre 2009.
  33. LEN Trophy - Men 2009-2010, Quarter Finals, Ligue européenne de natation, 3 février 2010.

Sources


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Championnat de France de water-polo élite 2009-2010 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Championnat de France de water-polo élite 2010-2011 — Infobox compétition sportive Élite 2010 2011 Généralités Sport water polo …   Wikipédia en Français

  • Championnat de France de water-polo élite 2011-2012 — Infobox compétition sportive Élite 2011 2012 Sport water polo Organisateur(s) Fédération française de natation Lieu France Date du …   Wikipédia en Français

  • Championnat de France de water-polo masculin — Infobox compétition sportive Élite Création 1896 Organisateur(s) Fédération française de natation Périodicité Annuelle Participants 10 équipes …   Wikipédia en Français

  • Championnat de France de water-polo de National 1 masculin — Infobox compétition sportive National 1 Organisateur(s) Fédération française de natation Périodicité Annuelle Participants 12 équipes (13 en 2011 2012) Statut des participants Amateur …   Wikipédia en Français

  • Championnat De France De Water Polo — Création 1896 Organisateur(s) Fédération française de natation Périodicité Annuelle Participants 10 équipes …   Wikipédia en Français

  • Championnat de France de water polo — Création 1896 Organisateur(s) Fédération française de natation Périodicité Annuelle Participants 10 équipes …   Wikipédia en Français

  • Championnat de france de water polo — Création 1896 Organisateur(s) Fédération française de natation Périodicité Annuelle Participants 10 équipes …   Wikipédia en Français

  • Coupe de France de water-polo 2010 — Infobox compétition sportive Coupe de France 2010 (messieurs) Sport water polo Organisateur(s) Fédération française de natation avec Lille UC et FNC Douai Lieu France …   Wikipédia en Français

  • Coupe de France de water-polo masculin — Le trophée de la coupe de France de water polo. La coupe de France de water polo est une compétition annuelle française de water polo, créée en 1988 et qui a connu une lacune au milieu des années 2000. Depuis le saison 2008 2009, elle introduit… …   Wikipédia en Français

  • Équipe de France de water-polo masculin — France …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.