Confédération nationale des travailleurs de Guinée


Confédération nationale des travailleurs de Guinée

La Confédération nationale des travailleurs de Guinée (CNTG) est l'une des huit principales centrales syndicales nationale que compte la Guinée. C'est la principale force syndicale du pays, présente sur l’ensemble du territoire et dans la quasi-totalité des secteurs professionnels. Crée en 1958, revendiquant 50 000 adhérents, la (CNTG) est la principale force syndicale de la Guinée, présente sur l’ensemble du territoire et dans la quasi-totalité des secteurs professionnels.

Crée en 1958, la CNTG revendique 50 000 adhérents. C'est le premier grand syndicat de salariés africains à être dirigée par une femme, Rabiatou Serah Diallo. Elle a organisé une grande grève en 2006, menée conjointement avec l’Union syndicale des travailleurs de Guinée (USTG), qui a perdu dans un accident de la route en 2010 son secrétaire général Ibrahima Fofana, présenté comme un possible candidat indépendant à l'élection présidentielle, alors qu'il se rendait à des négociations dans la plus grande industrie minière du pays, l'usine d'alumine, exploitée par le groupe russe Rusal[1]. La Guinée détient la moitié des réserves mondiales d'alumine.

La CNTG et l'USTG ont mené ensemble la grève générale en Guinée de 2007, qui fit 137 morts et 1667 blessés, et amena le président Lansana Conté à accepter, sous la pression de la Communauté économique des états d'Afrique de l'Ouest (Cédéao), de mettre en place un processus de réformes démocratiques et économiques.

Lors de ce processus, en janvier 2010, l'UFDG s'est aligné derrière son président, Cellou Dalein Diallo, qui a apporté son soutien officiel à la secrétaire générale de la CNTG, Rabiatou Sérah Diallo, pour qu'elle soit nommée présidente du Conseil national de transition en février 2010[2]. Le nouveau secrétaire général de la confédération nationale des travailleurs de Guinée, qui a succédé à Rabiatou Sérah Diallo, est Yamoussa Touré. La CNTG est impliquée dans des actions pour obtenir qu'un grand centre hospitalier destiné initialement aux salariés ne soit pas transformée en complexe hôtelier de tourisme[3].

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Confédération nationale des travailleurs de Guinée de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Confédération Nationale des Travailleurs de Guinée — Die Konföderation der Arbeiter Guineas oder in der französischen Originalbezeichnung Confédération Nationale des Travailleurs de Guinée (CNTG) ist mit 60 000 Mitgliedern die größte Gewerkschaft des westafrikanischen Staates Guinea. Sie ist… …   Deutsch Wikipedia

  • Confédération syndicale internationale — Contexte général Zone d’influence Monde entier Fiche d’identité Forme juridique Syndicat Fondation …   Wikipédia en Français

  • GUINÉE — De colonie oubliée, la Guinée est devenue l’un des États africains les plus controversés sous le nom de république populaire révolutionnaire de Guinée. Petit pays de 245 857 kilomètres carrés, la Guinée s’étend en arc de cercle depuis l’océan… …   Encyclopédie Universelle

  • Confederation syndicale internationale — Confédération syndicale internationale Logo de Confédération Syndicale Internationale Contexte général Zone d influence 156 pays Fiche d’identité Forme juridique …   Wikipédia en Français

  • Confédération Syndicale Internationale — Logo de Confédération Syndicale Internationale Contexte général Zone d influence 156 pays Fiche d’identité Forme juridique …   Wikipédia en Français

  • Grève générale en Guinée de 2007 — Guinée Cet article fait partie de la série sur la politique de la Guinée, sous série sur la politique …   Wikipédia en Français

  • National Confederation of Guinean Workers — CNTG Full name National Confederation of Guinean Workers Native name Confédération Nationale des Travailleurs de Guinée Country Guinea Affiliation ITUC Key people Rabiatou Serah Diallo, secretary general …   Wikipedia

  • Projet:Économie/Liste des articles — Le but de cette page est de lister les articles de Wikipédia relatifs à l économie. Ainsi, ceux et celles intéressés par le sujet peuvent suivre les changements en cliquant « Suivi des liens ». Sommaire 1 Articles 1.1 0 9 1.2 A 1.3 B …   Wikipédia en Français

  • Question Nationale Du Québec — Québec  Cet article concerne la province canadienne. Pour l article sur la capitale, voir Québec (ville). Pour les autres significations, voir Québec (homonymie). Québec …   Wikipédia en Français

  • Question nationale du Québec — Québec  Cet article concerne la province canadienne. Pour l article sur la capitale, voir Québec (ville). Pour les autres significations, voir Québec (homonymie). Québec …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.