21293-29-8


21293-29-8

Acide abscissique

Acide abscissique
Acide abscissique
Général
Nom IUPAC [S-(Z,E)]-5-(1-Hydroxy-2,6,6 -trimethyl-4-oxo-2-cyclohexen- 1-yl)-3-methyl-2,4-pentanedienoic acid
Synonymes Dormin
ABK
ABA
No CAS 21293-29-8 (+)
No EINECS 244-319-5 (+)
PubChem 643732
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C15H20O4  [Isomères]
Masse molaire 264,3169 gmol-1
C 68,16 %, H 7,63 %, O 24,21 %,
Propriétés physiques
T° fusion 161 à 163 °C
T° ébullition 120 °C (sublime)
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

L'acide abscissique ou ABA (de l'angl. abscissic acid) est une phytohormone (hormone végétale). Cet acide est un sesquiterpénoïde composé de 15 carbones (C15H20O4).

Sommaire

Historique

Cette substance a été isolée pour le première fois en 1963 sous le nom d' "abcissine", impliquée dans l'abscission (d'où son nom) des feuilles de cotonnier (Gossypium sp.). En 1964, on désigne la "dormine" comme responsable de la dormance chez les bourgeons de sycomore. C'est enfin en 1965 que le double rôle dans l'abcission et la dormance est attribué à l'"acide abcissique".

Biosynthèse

Chez les plantes, la production d'acide abscissique est concentrée au niveau du parenchyme des racines et des feuilles matures, à l'intérieur des plastes. C'est à partir du DOXP que l'acide abscissique est synthétisé dans les plantes.

1-deoxy-D-xylulose-5-phosphate (DOXP) → → isopentényl pyrophosphate (IPP)[1] → → caroténoïdes (dont β-carotène) (C40) → → 9'-cis-néoxanthine (C40)

9'-cis-néoxanthine (C40) + O2 → Xanthoxine (C15) (oxydation et coupure en deux de la néoxanthine)

Xanthoxine → Aldéhyde abscissique (ABA-aldéhyde) → Acide abscissique (ABA)[2] Une voie alternative a pour intermédiaire la cis-violaxanthine au lieu de la cis-néoxanthine.

Inactivation

L'ABA est une molécule assez instable qui est rapidement inactivée. Elle peut l'être par conjugaison avec des oses sous forme d'ABA-β-D-Glucose ester (stockage ou inactivation irréversible) ou par oxydation sous forme d'acide phaséique (PA) puis acide 4'-dihydrophaséique (DPA)

Migration

Il n'existe aucun système de transport spécifique connu jusqu'à présent, par contre, l'acide abscissique étant un acide faible (pKa = 4,7), les mouvements et la distribution intracellulaire sont régis par son état d'ionisation (transport non polarisé : phloème dans les feuilles et xylème dans les racines). Cet état ionisé lui permet plus facilement de traverser les membranes lipidiques. Le temps de migration est relativement limité puisque l'acide abscissique est très rapidement métabolisé.

Propriétés physiologiques

  • Dormance et inhibition de germination
    • Induction de la sénescence (maturation des graines en produisant de la LEA ou Late Embryogenesis Abundant protein).
    • Prolongation de la dormance.
    • Arrêt de croissance de bourgeons ayant démarré et réintroduction de la dormance.
    • Inhibition de la germination des graines par modification de la perméabilité des membranes.
  • Défense contre différents stress
    • Fermeture des stomates permettant une lutte contre la sécheresse (déficit hydrique), choc osmotique, carence en éléments minéraux, anoxie des racines.
    • Implication dans les voies de défense contre les agents pathogènes (cross-talk avec les voies de signalisation acide jasmonique/Éthylène, fermeture des stomates empêchant la pénétration du pathogène déclenchée par un mécanisme de reconnaissance)[3],[4].
  • Autres rôles
    • Action négative sur l'élongation des entrenœuds.
    • Inversion des conditions photopériodiques nécessaires à la floraison.
    • Accélération de l'abscission des feuilles (repos hivernal) sans la déclencher.
    • Chute des fruits secs.

Voir aussi

Références

  1. H. K. Lichtenhaler. 1999. Annu. Rev. Plant Physiol. Plant Mol. Biol. 50 : 47-65
  2. Nambara & Marion-Poll. 2005. Annu. Rev. Plant Biol. 56 : 165-85
  3. Anderson et al. 2004. Plant Cell. 16 : 3460-3479
  4. Kunkel & Brooks. 2002. Curr. Opin. Plant. Biol. 5 : 325-331

Liens internes

  • Portail de la botanique Portail de la botanique
  • Portail de la chimie Portail de la chimie
Ce document provient de « Acide abscissique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 21293-29-8 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 21293 — ГОСТ 21293{ 75} Шероховатость поверхностей нагреваемых стержневых ящиков. Параметры. ОКС: 25.120.30 КГС: Г21 Инструмент и приспособления для горячей обработки Действие: С 01.01.77 Текст документа: ГОСТ 21293 «Шероховатость поверхностей… …   Справочник ГОСТов

  • ГОСТ 21293-75 — 6 с. (2) Шероховатость поверхностей нагреваемых стержневых ящиков. Параметры раздел 25.120.30 …   Указатель национальных стандартов 2013

  • ГОСТ 21293-75 — Шероховатость поверхностей нагреваемых стержневых ящиков. Параметры [br] НД чинний: від 1977 01 01 Зміни: Технічний комітет: ТК 39 Мова: Ru Метод прийняття: Кількість сторінок: 2 Код НД згідно з ДК 004: 77.180 …   Покажчик національних стандартів

  • клетки роговичные — (с. corneales; син. роговичные тельца) плоские К. типа фибробластов, расположенные между соединительнотканными пластинками собственного вещества роговицы …   Большой медицинский словарь

  • Boul — (b[=oo]l), n. A curved handle. Sir W. Scott. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • exudate — noun Date: 1876 exuded matter …   New Collegiate Dictionary

  • Дмитровский, Дм. Ив. — окулист, изд. "Мед. вестн." 1874 1881 гг., р. 14 н. 1836 в Орловской губ., с. врача, д р мед., † 17 мая 1881 в СПб. {Венгеров} …   Большая биографическая энциклопедия

  • POECILE — s. m. T. d Antiq. grecque. Portique public orné de peintures. Le poecile d Athènes avait été peint par Polygnote et par Micon. Le poecile de Sparte, d Olympie …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PALIMPSESTE — n. m. Manuscrit dont on a fait disparaître l’écriture pour y écrire un autre texte. Au moyen âge, la rareté du parchemin rendit commun l’usage des palimpsestes. En faisant reparaître la première écriture des palimpsestes, on a retrouvé plusieurs… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • 5th century BC — The 5th century BC started the first day of 500 BC and ended the last day of 401 BC.OverviewThis century saw the beginning of a period of philosophical brilliance among Western civilizations, particularly the Greeks which would continue all the… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.