Course de la Paix 1969


Course de la Paix 1969
Course de la Paix 1969 Cycling (road) pictogram.svg
Une carte du parcours serait la bienvenue.
Généralités
Édition 22e
Date 12 - 25 mai
Étapes 15
Distance 2 036 km
Pays visité(s) Drapeau : Pologne Pologne

Drapeau : Allemagne de l'Est RDA

Lieu de départ Varsovie
Lieu d’arrivée Berlin
Partants 98
Arrivants 67
Résultats
Vainqueur Drapeau : France Jean-Pierre Danguillaume
39, 800 de moyenne
Meilleur grimpeur Drapeau : Allemagne de l'Est Dieter Gonschorek
Classement par points Drapeau : URSS Yuri Dmitriyev
Meilleure équipe RDA
Chronologie
Course de la Paix 1968
Course de la Paix 1970

La Course de la Paix 1969, 22e édition de cette compétition cycliste, a été courue sur le parcours VarsovieBerlin, du 12 mai au 25 mai 1969. Disputée 9 mois après l'invasion de la Tchécoslovaquie par les troupes soviétiques et leurs alliées du Pacte de Varsovie, elle dut se limiter aux seuls territoires de la Pologne et de l'Allemagne de l'Est, du fait du refus de la Fédération cycliste tchécoslovaque, d'organiser la course sous les bottes des « normalisateurs ». Le journal Rudé Právo toutefois restait parmi les organisateurs. Remportée pour la seconde fois par un coureur français, Jean-Pierre Danguillaume, l'épreuve révélait un champion, le Polonais Ryszard Szurkowski, deuxième du classement final.

Sommaire

La course

Au départ de Varsovie, 14 équipes de 7 coureurs.

Aucune équipe tchécoslovaque n'est au départ de la XXIIe Course de la Paix, dont la distance totale est moindre que les éditions antérieures. Côté équipe de France, il avait été programmé depuis des mois que le leader de l'équipe serait le vainqueur de l'édition 1968 du Tour de l'Avenir, le champenois Jean-Pierre Boulard. Ce dernier est contraint à se désister[1]. Jean-Pierre Danguillaume le remplace. Pourtant c'est avec une « étiquette » de « favori » dans le dos que le Tourangeau Danguillaume prend le départ à Varsovie. « Actuellement en grande condition physique, Danguillaume est un coureur qui s'adapte à tous les terrains. Sa volonté, sa clairvoyance en course seront ses atouts principaux » écrit le spécialiste de la « Paix », Émile Besson[1]. Danguillaume venait en effet de remporter le Tour du Loir-et-Cher, où parmi ses principaux adversaires se trouvait un certain Ryszard Szurkowski[2]. Le sélectionneur Robert Oubron aligne à ses côtés de très bons coureurs, qui le démontrent en remportant deux étapes. Daniel Ducreux, en particulier est un spécialiste des classiques. Il y a aussi l'ancien champion du monde[3] Jacques Botherel, et le Mayennais Marcel Duchemin, déjà aguerri[4] dans cette course. Face à eux, en l'absence des Italiens et des Hollandais, et avec l'atonie de l'équipe belge (qui engrange malgré tout 2 succès en fin de course), la course va marquer la montée en puissance des coureurs polonais, qui en 22 ans n'ont remporté la course qu'une seule fois. L'URSS, dont le capitaine de route est encore Gainan Saidschushin, 32 ans, renouvelle son équipe. Quant à l'équipe de la RDA, son « capitaine » Klaus Ampler approche la trentaine, et Axel Peschel, vainqueur sortant, n'est plus tout jeune.

La course va montrer la justesse de l'analyse, quant à Danguillaume, dont l'anniversaire coïncidait avec la fin de l'épreuve[5] : 17e à Varsovie, 5e après 4 jours de course, 3e le 6e jour, deuxième le 8e jour, il s'empare du maillot jaune le soir de la 11e étape, un contre-la-montre (la course en comprenait 3, cette année-là) qu'il gagne en distançant Szurkowski de 2 min 53 s. Désormais, les 42 secondes qui séparent Danguillaume de Szurkowski sont l'objet de la course, ce qui permet à l'allemand Dieter Gonschorek de dégager de l'espace et de remporter une troisième étape.

Jean-Pierre Danguillaume fête ses 23 ans à Berlin. Plusieurs fois vainqueur d'étapes du Tour de France et de biens d'autres courses, sa victoire dans la Course de Paix lui a servi de « carte de visite » tout au long de sa carrière.
Sans doute la notoriété de Ryszard Szurkowski doit beaucoup à ses 4 victoires, mais sa défaite en 1969 ne prenait-elle pas de la valeur à mesure des succès professionnels de Danguillaume.

Les étapes

# Date Villes étapes Km Vainqueur Leader
1 12 mai Circuit autour de Varsovie (POL) 112 Drapeau : Pologne Zygmunt Hanusik Drapeau : Pologne Zygmund Hanusik
2 13 mai Varsovie (POL) - Lodz (POL) 164 Drapeau : Pologne Ryszard Szurkowski Drapeau : Pologne Ryszard Szurkowski
3 14 mai Lodz (POL) - Piotrkow (POL) 45 (clm) Drapeau : Allemagne de l'Est Axel Peschel Drapeau : Allemagne de l'Est Axel Peschel
4 14 mai Piotrkow (POL) - Gliwice (POL) 158 Drapeau : Allemagne de l'Est Dieter Mickein Drapeau : Allemagne de l'Est Manfred Dähne
5 15 mai Kędzierzyn-Koźle (POL) - Walbrzych (POL) 202 Drapeau : Allemagne de l'Est Dieter Mickein Drapeau : Allemagne de l'Est Dieter Mickein
6 16 mai Jakuszycze (POL) - Wroclaw (POL) 250 Drapeau : Allemagne de l'Est Dieter Gonschorek Drapeau : Pologne Ryszard Szurkowski
7 17 mai Wroclaw (POL) - Poznan (POL) 203 Drapeau : France Daniel Ducreux Drapeau : Pologne Ryszard Szurkowski
8 18 mai Poznan (POL) - Zielona Gora (POL) 123 Drapeau : Allemagne de l'Est Dieter Gonschorek Drapeau : Pologne Ryszard Szurkowski
9 20 mai Zielona Gora (POL) - Swiebodzin (POL) 39 (clm) Drapeau : Pologne Jan Magiera Drapeau : Pologne Ryszard Szurkowski
10 20 mai Swiebodzin (POL) - Eisenhüttenstadt (RDA) 178 Drapeau : France Michel Roques Drapeau : Pologne Ryszard Szurkowski
11 21 mai Wilhelm-Pieck-Stadt Guben (RDA) - Cottbus (RDA) 58 (clm) Drapeau : France Jean-Pierre Danguillaume Drapeau : France Jean-Pierre Danguillaume
12 22 mai Cottbus (RDA) - Dresde (RDA) 133 Drapeau : Allemagne de l'Est Dieter Gonschorek Drapeau : France Jean-Pierre Danguillaume
13 23 mai Dresde (RDA) - Gera (RDA) 168 Drapeau : Belgique Arthur Vandervijver Drapeau : France Jean-Pierre Danguillaume
14 24 mai Circuit autour de Gera (RDA) 90 Drapeau : Belgique Willy Scheers Drapeau : France Jean-Pierre Danguillaume
15 25 mai Leipzig (RDA) - Berlin (RDA) 194 Drapeau : Pologne Andrzej Blawdzin Drapeau : France Jean-Pierre Danguillaume

Le classement général

Cycliste Équipe Temps
1. Drapeau : France Jean-Pierre Danguillaume France en 51 h 17 min 25 s
2. Drapeau : Pologne Ryszard Szurkowski Pologne + 0 min 42 s
3. Drapeau : Allemagne de l'Est Dieter Gonschorek RDA 1 min 58 s
4. Drapeau : URSS Yuri Dmitriyev URSS 7 min 35 s
5. Drapeau : Allemagne de l'Est Dieter Mickein RDA 7 min 57 s
6. Drapeau : Allemagne de l'Est Klaus Ampler RDA 11 min 02 s
7. Drapeau : France Charly Rouxel France 12 min 50 s
8. Drapeau : Pologne Andzrei Blawdzin Pologne 13 min 41 s
9. Drapeau : URSS Gainan Saidschushin URSS 13 min 59 s
10. Drapeau : Allemagne de l'Est Axel Peschel RDA 14 min 12 s

Les classements annexes

Classement du plus combatif

Cycliste Points
1 Drapeau : URSS Yuri Dmitriyev 26
2 Drapeau : Pologne Zygmund Hanusik 25
3 Drapeau : Belgique Arthur Vandevijver 21

Classement du meilleur grimpeur

Cycliste Points
1 Drapeau : Allemagne de l'Est Dieter Gonschorek 15
2 Drapeau : URSS Gainan Saidschushin 12
3 Drapeau : Belgique Arthur Vandevijver 10

Classement par équipes

Équipe Temps
1 RDA en 205 h 52 min 44 s
2 URSS + 20 min 51 s
3 Pologne + 21 min 54 s
4 France + 36 min 05 s

Composition des équipes classées :

  • RDA
    • Dieter Gonschorek, 25 ans, 3e
    • Dieter Mickein, 5e
    • Klaus Ampler, 29 ans, 6e
    • Axel Peschel, 27 ans, 10e
    • Bernd Knispel, 15e
    • Dieter Grabe, 18e
    • Manfred Dähne, 34e.


Notes et références

  1. a et b Cf. les N° 114 et 115 du magazine Miroir du cyclisme, les articles du journaliste Émile Besson : le titre de l'article du N° 114, publié début mai 1969, est sans équivoque : « En l'absence de Boulard, Jean-Pierre Danguillaume vise la succession de Bernard Guyot. »
  2. Les résultats du Tour du Loir-et-Cher 1969 (source Miroir du cyclisme) sont les suivants : 1er Danguillaume ; 2e Crapez (Belgique) à 1 min. 3e Jean-Pierre Boulard, 4e Ryszard Szurkowski Pologne, 5e Jan Magiera (Pologne).
  3. Jacques Botherel a été champion du monde « amateurs » en 1965.
  4. Duchemin, qui abandonnera le cinquième jour, a participé aux deux précédentes éditions de la Course.
  5. Pour les détails de la course, voir la brochure éditée par le quotidien Neues Deutschland : Das war die XXII. Friedensfahrt.

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Course de la Paix 1969 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Course de la Paix 1968 — Une carte du parcours serait la bienvenue. Généralités Édition …   Wikipédia en Français

  • Course de la Paix 1970 — Une carte du parcours serait la bienvenue. Généralités Édition …   Wikipédia en Français

  • Course De La Paix — La Course de la Paix est une épreuve cycliste à étapes, créée en 1948. Organisée par les quotidiens des partis communistes polonais Tribuna Ludu et tchécoslovaque Rudé Právo, la course se dispute jusqu en 1951 entre Varsovie et Prague (et vice… …   Wikipédia en Français

  • Course de la paix — La Course de la Paix est une épreuve cycliste à étapes, créée en 1948. Organisée par les quotidiens des partis communistes polonais Tribuna Ludu et tchécoslovaque Rudé Právo, la course se dispute jusqu en 1951 entre Varsovie et Prague (et vice… …   Wikipédia en Français

  • Course de la Paix 1979 — Une carte du parcours serait la bienvenue. Généralités Édition …   Wikipédia en Français

  • Course de la Paix 1952 — Une carte du parcours serait la bienvenue. Généralités Édition …   Wikipédia en Français

  • Course de la Paix 1966 — Une carte du parcours serait la bienvenue. Généralités Édition …   Wikipédia en Français

  • Course de la Paix 1967 — Une carte du parcours serait la bienvenue. Généralités Édition …   Wikipédia en Français

  • Course de la Paix 1977 — Course de la Paix 1977 …   Wikipédia en Français

  • Course de la Paix 1978 — Une carte du parcours serait la bienvenue. Généralités Édition …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.