Faire


Faire
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir fer.

Faire est un verbe de la langue française. Il constitue un élément essentiel de la construction de la langue française par sa forte polysémie. « On peut en effet considérer le verbe faire comme implicitement contenu dans tous les autres au même titre que le verbe être »[1]. Bien que pouvant être utilisé pour exprimer de nombreuses actions ou idées, le verbe faire est en général remplacé par un verbe synonyme plus précis dans le langage soutenu.

Selon le dictionnaire Littré, le verbe faire est un « mot à signification très étendue qui, exprimant au sens actif ce que agir exprime au sens neutre, et au sens déterminé et appliqué à un objet ce que agir exprime au sens indéterminé et abstrait, dénote toute espèce d'opération qui donne être ou forme »[2]. Ce dictionnaire cite 83 emplois de ce verbe à la fin du XIXe siècle, sans compter les très nombreux emplois régionaux ou considérés comme incorrects[3].

Sommaire

Fonction d'opérateur

Parmi ces emplois, faire possède la fonction d'opérateur grâce à laquelle il peut être utilisé pour remplacer presque n'importe quel verbe[4]. Une construction

  • Nom1 + Verbe + Nom2

peut souvent être remplacée par

  • Nom1 + fait le (ou la) + Nom3 + de + Nom2

où Nom3 est un nom de sens proche de Verbe.

Exemple[3]

  • Jean décrit la scène

possède la même signification que

  • Jean fait la description de la scène.

Dans le cas de certains verbes « psychologiques », le sujet est passif, ce qui rend le verbe faire synonyme du verbe être[4] :

  • Pierre étonne Paul.
  • Pierre fait l'étonnement de Paul.
  • Pierre est étonnant pour Paul.

Variations géographiques

L'usage de ce verbe peut varier suivant les régions ou les pays.

En français d'Afrique (notamment au Burundi et au Cameroun), l'usage du verbe faire s'est étendu à de nombreuses expressions, considérées comme incorrectes en français de France et non mentionnées dans les dictionnaires de référence. A contrario, le verbe faire en tant que semi-auxiliaire factitif est souvent omis[5] :

  • Vous nous perdez le temps

au lieu de

  • Vous nous faites perdre du temps.

Au Canada, le verbe faire vient en renfort de pourquoi, de façon analogue à est-ce que[6] : Exemple

  • Pourquoi est-ce que le monde existe ? (français de France)
  • Pourquoi c'est faire (que) le monde existe ? (français du Québec)
  • Quoi faire le monde existe ? (français de Terre-Neuve, avec élision du pour de pourquoi)

Sources

  • Peter Lauwers, La description du français entre la tradition grammaticale et la modernité linguistique : étude historiographique et épistémologique de la grammaire française entre 1907 et 1948, Peeters Publishers, 2004, 777 p. (ISBN 9042914726) 
  • Thierry Ponchon, Le verbe faire en français médiéval, vol. 211, Librairie Droz, coll. « Publications romanes et françaises », 1994, 463 p. (ISBN 260000047X) 
  • Claude Frey, « Variétés diatopiques et usages du verbe "faire" : un cheval de Troie dans l’approche différentielle ? », dans Le français en Afrique, Revue du Réseau des Observatoires du Français Contemporain en Afrique Noire, Nice, Institut de la langue française – CNRS, no 22, 2007, p. 83-106 [texte intégral] 
  • Marie-Thérèse Vinet, D'un français à l'autre : la syntaxe de la microvariation, Les Editions Fides, 2001, 194 p. (ISBN 2762122104) 
  • María Teresa García-Castanyer, « Le verbe <FAIRE>, pro-verbe et verbe opérateur, dans quelques textes sur la langue française du XVIIe au XIXe siècles », dans Anales de filologia francesa, no 4, 1992, p. 43-55 [texte intégral] 
  • « Faire », dans Dictionnaire Littré, 1863-1877 [texte intégral] 
  • Jacqueline Giry, « Remarques sur un emploi du verbe faire comme opérateur », dans Langue française, vol. 11, no 1. Syntaxe transformationnelle du français, 1971 [texte intégral] 
  • Martin Riegel, Jean-Christophe Pellat et René Rioul, Grammaire méthodique du français, PUF, 2004, 672 p. (ISBN 2130539599) 

Références

Liens internes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Faire de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • faire — 1. (fê r) Au XVIe Siècle, d après Bèze, les Parisiens prononçaient à tort fesant au lieu de faisant ; c est cette prononciation des Parisiens, condamnée alors, qui a prévalu ; on prononce aujourd hui fe zan, fe zon, fe zê, fe zié), je fais, tu… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • faire — FAIRE. v.a. Ce Verbe est d une si grande estenduë, que pour en marquer tous les sens, & tous les emplois, il faudroit faire presqu autant d articles, qu il y a de termes dans la Langue, avec lesquels il se joint. On ne s est proposé icy, que de… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • faire — Faire, act. acut. Vient de l infinitif Latin Facere, ostant la lettre c. Facere, agere. L Italien syncope, et dit Fare. Faire de l argent à son creancier, Pecunias conquirere ad nomen eradendum ex tabulis creditoris. Faire argent, Conficere… …   Thresor de la langue françoyse

  • Faire — may refer to:*Bristol Renaissance Faire, a U.S. major event in the Midwest *Heloise and the Savoir Faire, a madonna punk outfit based in Brooklyn, New York *How Weird Street Faire, an outdoor street faire and electronic music festival held every… …   Wikipedia

  • Faire un bœuf — ● Faire un bœuf remporter un succès éclatant ; se réunir de façon impromptue entre musiciens de jazz pour constituer un orchestre improvisé …   Encyclopédie Universelle

  • FAIRE — v. a. ( Je fais, tu fais, il fait ; nous faisons, vous faites, ils font. Je faisais. Je fis. J ai fait. Je ferai. Je ferais. Fais. Que je fasse. Que je fisse. Faisant. ) Créer, former, produire, engendrer. Dieu a fait le ciel et la terre. Les… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • FAIRE — v. tr. Créer, produire. Dieu a fait le ciel et la terre. Dieu a fait l’homme à son image. La nature est admirable dans tout ce qu’elle fait. Fam., Tous les jours que Dieu fait, Chaque jour. Cet enfant fait ses dents, Les dents lui viennent. Il… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • faire — 1. faire [ fɛr ] v. tr. <conjug. : 60> • Xe; fazet 3e pers. subj. 842; lat. facere. REM. Les formes en fais (faisons, faisions, etc.) se prononcent [ fəz ] I ♦ Réaliser (un objet : qqch. ou qqn). 1 ♦ Réaliser hors de soi (une chose… …   Encyclopédie Universelle

  • faire — v.t. Valoir : Un tableau qui fait trois briques. / Opérer : Faire les porte monnaie (voler). Faire une femme (séduire), etc. Savoir y faire, savoir s y prendre. / Faire médecin, faire des études de médecine. / Parcourir, visiter : Faire l Italie …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • faire — vt. , fabriquer, effectuer ; former ; procéder à, agir ; préparer (la soupe) ; convenir, être approprié ; suppléer ; faire devenir, rendre (+ adj.) ; créer, construire ; terminer, achever. vi. , mûrir, s affiner, se faire, (ep. d un fromage) : fâ …   Dictionnaire Français-Savoyard


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.