Issa Kobayashi


Issa Kobayashi
Issa
一茶
Portrait de Issa (dessiné par Muramatsu Shunpo 1772-1858).
Portrait de Issa (dessiné par Muramatsu Shunpo 1772-1858).

Nom de naissance Nobuyuki Kobayashi
Autres noms Issa Kobayashi
Activités poète
Naissance 15 juin 1763
Kashiwabara, Drapeau du Japon Japon
Décès 5 janvier 1828
Kashiwabara, Drapeau du Japon Japon
Langue d'écriture japonais
Genres haïku

Issa Kobayashi (小林 一茶, Kobayashi Issa?), plus connu sous son seul prénom de plume Issa (一茶?, signifiant « Tasse-de-thé »[1]), est un poète japonais du XIXe siècle[2] (fin de la période Edo). De son vrai nom, Nobuyuki Kobayashi (alias Yatarō comme prénom d'enfance), il est né le 15 juin 1763 dans le village de Kashiwabara dans la province de Shinano et est mort le 5 janvier 1828 à Kashiwabara. Il est considéré comme l'un des quatre maîtres classiques du haïku japonais (Bashō, Buson, Issa, Shiki).

Auteur d'environ 20 000 haïkus en quasi totalité composés au XIXe siècle[2], Issa rompt avec les formes de classicisme du XVIIIe de Buson en proposant un type de romantisme qui renouvelle le genre en y infusant l'autoportrait, l'autobiographie, et le sentiment personnel.

Sommaire

Biographie

Fils d'un paysan aisé, la vie d'Issa fut marquée par une succession de malheurs et par la pauvreté. Son père se remarie lorsqu'Issa a sept ans et sa belle-mère ne cache pas son hostilité pour lui. Issa part pour Edo (actuelle Tōkyō) à l'âge de quatorze ans pour servir comme domestique. En 1812, Issa décide de quitter Edo et de mettre un terme à sa vie d'errance pour retourner vivre dans son village natal.

Au cours de sa vie, Issa s'est marié trois fois. Sa première femme, Kiku, lui donne trois fils, Sentarō, Ishitarō et Kinzaburō ainsi qu'une fille, Sato. Tous les quatre mourront en bas âge. Après la mort de sa première femme, Issa épouse Yuki dont il divorcera au bout de trois mois. De sa troisième femme, Yao, il aura une fille Yata qu'il ne connaîtra jamais, car il meurt pendant que sa femme est enceinte.

La grange où Issa a passé les six derniers mois de sa vie.

Le 24 juillet 1827, un incendie détruit de nombreuses maisons de son village, dont la sienne. Issa se réfugie dans une grange de sa ferme, où il passe les six derniers mois de sa vie. Issa meurt le 5 janvier 1828. Selon l'ancien calendrier japonais, il est mort le 19e jour du 11e mois de la 10e année de l'ère Bunsei : comme cette année correspond approximativement avec l'an 1827, de nombreuses sources anciennes donnent à tort 1827 comme date de décès.

Selon Shiki, les haïkus de Issa se distinguent par le comique (comédie de situation), la satire (moquerie des guerriers et des moines dépravés), et la compassion (empathie bouddhiste pour le faible et tout ce qui vit).

Extraits

Deux poèmes illustrent particulièrement bien la peine d'Issa après la mort de sa première fille :

Tsuyu no yo wa
Tsuyu no yo nagara
Sarinagara
Rosée que ce monde
Rosée que ce monde-ci
Oui, sans doute et pourtant[3]
Akikaze ya
Mushiri ta gari shi
Akai hana
Sous la brise d'automne
ces fleurs rouges
qu'elle aurait tant aimé arracher[4]

Bibliographie

Éditions originales

Recueils de poèmes
  • 1791. Kansei sannen kikō
  • 1792. Kansei kujō
  • 1792. Saikoku kikō
  • 1803. Kyōwa kujō
  • 1804. Bunka kujō
  • 1819. Ora ga haru (tr. Mon année de printemps)
  • 1822. Bunsei kujō (1822-1825)
Journaux
  • 1801. Chichi no shūen nikki
  • 1810. Shichiban nikki (1810-1818)
  • 1813. Shidara
  • 1819. Hachiban nikki (1819-1821)

Éditions en français

Monographies (recueils et sélections)
  • 1974. Le Voleur de fleurs (trad. non établi), éd. Abdallah Benanteur, coll. « Charef » n° 37, 12+17 pages, pas d'ISBN (OCLC 461757694) — haïkus illustrés de 16 eau-fortes de Benanteur, tirage limité à 16 exemplaires plus quelques hors-commerce, consultable à la BNF (FRBNF34631741)
  • 1991. Et pourtant, et pourtant (trad. Cheng Wing Fun et Hervé Collet ; bilingue), éd. Moundarren, 180 pages, ISBN 2-907312-11-1 (2e éd. 2006 rev. et aug., 137 pages, ISBN 2-907312-56-1)
  • 1984. Sous le ciel de Shinano (trad. Alain Gouvret et Nobuko Imamura ; bilingue), éd. Arfuyen, coll. « Cahiers d'Arfuyen » n° 15, 48 pages, ISBN 2-903941-11-4
  • 1994. Haïku (trad. Joan Titus-Carmel ; bilingue), Éditions Verdier, 112 pages, ISBN 2-86432-199-8
  • 1996. En village de miséreux (trad. Jean Cholley ; bilingue), éd. Gallimard, coll. « Connaissance de l'Orient » n° 90, 261 pages, ISBN 2-07-074505-8
  • 2006. Mon année de printemps (trad. Brigitte Allioux), éd. Cécile Defaut, 160 pages, ISBN 2-35018-034-4 — Traduction du recueil Ora ga haru
  • 2008. Pas si simple en ce monde d'être né humain (trad. Danièle Faugeras et Pascale Janot), éd. Érès, coll. « Po & Psy », 80 pages, (ISBN 978-2-7492-0985-2)
Anthologies
  • 2002. Haiku : anthologie du poème court japonais (trad. Corinne Atlan et Zéno Bianu ; texte français seulement), éd. Gallimard, coll. « Poésie » n° 369, 239 pages, ISBN 2-07-041306-3 — 504 haïkus (pour moitié des quatre maîtres : 46 de Bashô, 51 de Buson, 82 de Issa, 56 de Shiki)

Sources

Références

  1. Littéralement, il signe Issa avec les caractères ichi (?, signifiant « un ») et cha (?, signifiant « thé »), un raccourci pour « une (tasse de) thé ».
  2. a et b Moins de 500 haïkus sur 20 000 sont composés, et moins encore publiés, avant 1801.
  3. Autre traduction : Ce monde de rosée / est un monde de rosée / et pourtant pourtant... (Trad. Brigitte Allioux, éd. Cécile Defaut)
  4. Autre traduction : Vent d'automne / les fleurs rouges / qu'elle aimerait arracher (B. Allioux)

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Issa Kobayashi de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Kobayashi Nobuyuki — Kobayashi Issa Kobayashi Issa (jap. 小林 一茶; * 15. Juni 1763 in Kashiwabara, Provinz Shinano (heute: Stadtteil von Shinano, Präfektur Nagano); † 5. Januar 1828 ebenda; bürgerlicher Name: Kobayashi Nobuyuki (小林 …   Deutsch Wikipedia

  • Kobayashi Yataro — Kobayashi Issa Kobayashi Issa (jap. 小林 一茶; * 15. Juni 1763 in Kashiwabara, Provinz Shinano (heute: Stadtteil von Shinano, Präfektur Nagano); † 5. Januar 1828 ebenda; bürgerlicher Name: Kobayashi Nobuyuki (小林 …   Deutsch Wikipedia

  • Kobayashi Yatarō — Kobayashi Issa Kobayashi Issa (jap. 小林 一茶; * 15. Juni 1763 in Kashiwabara, Provinz Shinano (heute: Stadtteil von Shinano, Präfektur Nagano); † 5. Januar 1828 ebenda; bürgerlicher Name: Kobayashi Nobuyuki (小林 …   Deutsch Wikipedia

  • Kobayashi Issa — (jap. 小林 一茶; * 15. Juni 1763 in Kashiwabara, Provinz Shinano (heute: Stadtteil von Shinano, Präfektur Nagano); † 5. Januar 1828 ebenda; bürgerlicher Name: Kobayashi Nobuyuki ( …   Deutsch Wikipedia

  • Kobayashi Issa — (小林 一茶, Kobayashi Issa?) est un poète japonais, écrivain de haïku. De son vrai nom, Kobayashi Nobuyuki (alias Yatarō dans sa jeunesse), il est né en 1763 dans le village de Kashiwabara dans la province de Shinano et est mort en 1828 à Kashiwabara …   Wikipédia en Français

  • Kobayashi Issa — Kobayashi Issa. Kobayashi Issa (小林一茶, Kobayashi Issa …   Wikipedia Español

  • ISSA — bezeichnet: eine Stadt in Russland, siehe Issa (Stadt) eine griechischen Kolonie im heutigen Kroatien, siehe das heutige Vis eine Volksgruppe in Dschibuti, Somalia und Äthiopien, siehe Issa (Clan) Issa ist der Familienname folgender Personen:… …   Deutsch Wikipedia

  • Kobayashi — est un nom de famille répandu au Japon et peut désigner : Sommaire 1 Localité 2 Patronyme 3 Dans la fiction 4 Autres Localité …   Wikipédia en Français

  • Issa — can refer to: *Issa or Isa, the Arabic name for Jesus of Nazareth; see Jesus (prophet in Islam). *Issa, the name for Jesus associated with his alleged travels in Tibet and India, as recorded by Nicolas Notovitch. *Issa Schultz, an Australian quiz …   Wikipedia

  • Kobayashi — (小林 small forest ) is the 9th most common Japanese surname.People* Aimi Kobayashi (pianist) * Chizu Kobayashi (go player) * Daniel Kobayashi (baseball writer) * Forrest Kobayashi (swim coach) * Hideaki Kobayashi (video game music composer) *… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.