John le Scot


John le Scot

John le Scot, John de Scotia (John d'Écosse) (1206 – début juin 1237[1]), lord de Garioch (en Écosse), comte d'Huntingdon à partir de 1227 puis 7e comte de Chester à partir de 1232 (en Angleterre), est un prince écossais, héritier présomptif du trône d'Écosse de 1219 à sa mort.

Sommaire

Biographie

John dit « le Scot » est le seul fils légitime survivant de David d'Huntingdon († 1219), le frère des rois d'Écosse Malcolm IV d'Écosse et Guillaume Ier d'Écosse, et de Mathilde (ou Maud) († 1233), fille de Hugues de Kevelioc, comte de Chester[1].

À la mort de son père en 1219, John, qui n'est qu'un enfant, est placé sous la tutelle de son oncle, Ranulph de Blondeville, le 6e comte de Chester[1]. En 1222, il épouse Hélène, fille de Llywelyn le Grand, roi de Gwynedd (Pays de Galles)[1].

Il ne reçoit son héritage, l'honneur d'Huntingdon, qu'à sa majorité, le 25 avril 1227[1].

Son oncle maternel, Ranulph de Blondeville, meurt sans héritier le 26 octobre 1232, et ses terres sont partagées entre ses héritiers. Toutefois, il semble que Ranulph avait un accord avec le roi Henri III d'Angleterre pour que John soit son héritier principal[2]. John est donc créé comte de Chester le 21 novembre 1232[1]. Toutefois, il semble qu'ensuite, les autres co-héritiers de Ranulph aient changé d'avis sur la division, car en 1235, ils commencent à contester le partage[2]. La mort de John mit fin à cette dispute en 1237[2].

Le roi Alexandre II d'Écosse († 1249) n'ayant pas d'héritier mâle avant 1241, John le Scot est également héritier présomptif du trône d'Écosse, entre la mort de son père en 1219 et sa propre disparition[3].

John le Scot meurt sans descendance à l'âge de 31 ans peu avant le 6 juin 1237, à Darnhall (Cheshire)[1],[4]. Ses trois sœurs sont ses co-héritières. Elles se partagent ses domaines, et transmettent leurs droits potentiels à la couronne d'Écosse à leurs descendants. Il est inhumé dans le chapitre cathédral de l'abbaye de Chester[1].

Mariage

En 1222, John le Scot épouse Helène (Elen), fille de Llywelyn le Grand. Cette union reste stérile.

Voir aussi

Notes et références

  1. a, b, c, d, e, f, g et h Keith Stringer, « David, earl of Huntingdon and lord of Garioch (1152–1219) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, édition en ligne, janvier 2008.
  2. a, b et c Richard Eales, « Ranulf (III), sixth earl of Chester and first earl of Lincoln (1170–1232) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, édition en ligne, octobre 2008.
  3. Michael Brown, « John of Scotland and the Royal Succession », The Wars of Scotland 1214-1371, Edinburgh, 2004, p. 27.
  4. John the Scot sur Medieval Lands.

Sources

  • (en) Michael Brown, The Wars of Scotland 1214-1371, Edinburgh University Press, Edinburgh 2004, p. 24-27, 131, 136, 142. (ISBN 0748612386).
  • (en) Keith Stringer, « David, earl of Huntingdon and lord of Garioch (1152–1219) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, édition en ligne, janvier 2008.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article John le Scot de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • John Duns Scot — Jean Duns Scot Jean Duns Scot Philosophe écossais Moyen Âge Naissance : 1266 (Duns) Décès : 1308 ( …   Wikipédia en Français

  • John Scotus Eriugena —     John Scotus Eriugena     † Catholic Encyclopedia ► John Scotus Eriugena     An Irish teacher, theologian, philosopher, and poet, who lived in the ninth century.     NAME     Eriugena s contemporaries invariably refer to him as Joannes Scottus …   Catholic encyclopedia

  • John Scotus (Bishop of Dunkeld) — John Scotus (Latin: Johannes cognomine Scotus , also referred to as John the Scot or l Escot) was a 12th century Bishop of St. Andrews and Dunkeld. John had studied at the University of Oxford and the University of Paris before beginning his… …   Wikipedia

  • John de Lacy, 1st Earl of Lincoln — John de Lacy (c. 1192 ndash; 1240) was the 1st Earl of Lincoln, of the fifth creation. He was the eldest son and heir of Roger de Lacy and his wife, Maud or Matilda de Clere (not of the de Clare family).cite web | url =… …   Wikipedia

  • Scot — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Scott. Scot est un nom dérivé de l ethnonyme Scots, un peuple celte (voir aussi Scots (homonymie)  …   Wikipédia en Français

  • John Scotus — Johannes Scotus or Skotus, John Scotus, or John the Scot may refer to:* Johannes Scotus Eriugena, Irish theologian, philosopher, and poet (c. 815–877) * Johannes Scotus, Bishop of Mecklenburg (c. 990 1066) * John Scotus (Bishop of Dunkeld),… …   Wikipedia

  • John Scottus Eriugena and Anselm of Canterbury — Stephen Gersh INTRODUCTION by John Marenbon John Scottus Eriugena came from Ireland, as his name indicates (‘Scottus’ meant ‘Irishman’ in the Latin of this period, and ‘Eriugena’, a neologism invented by John himself, is a flowery way of saying… …   History of philosophy

  • John Lacy (playwright) — John Lacy (c. 1615? ndash; September 17, 1681) was an English comic actor and playwright during the Restoration era. In his own time he gained a reputation as the greatest comedian of his day [Fox, p. 105.] and was the favorite comic of King… …   Wikipedia

  • John Knox — (c. 1510 – 24 November 1572) was a Scottish clergyman and leader of the Protestant Reformation who is considered the founder of the Presbyterian denomination. He was educated at the University of St Andrews and worked as a notary priest.… …   Wikipedia

  • John Cotta — (1575 1650) [ Dates of death and birth taken from Sona Rosa Burstein, Demonology and Medicine in the Sixteenth and Seventeenth Centuries ] , Folklore, Vol. 67, No. 1 (Mar., 1956), pp. 16 33. [http://links.jstor.org/sici?sici=0015… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.