Légion arménienne


Légion arménienne
Légion arménienne
Période 1916 – 1920
Pays Drapeau d'Arménie Arménie
Allégeance Drapeau de France France
Branche Infanterie
Effectif 4 124 personnes
Surnom Légion d'Orient
Guerres Première Guerre mondiale
Campagne de Cilicie
Batailles Bataille d'Arara (Campagne du Sinaï et de Palestine)
Commandant Unité dissoute
Commandant historique Général Edmund Allenby

La Légion arménienne, établie grâce à l'accord franco-arménien de 1916, était une unité de la Légion étrangère dans l'Armée française. La légion arménienne a été établie sous la direction du Mouvement national arménien et fut une unité armée en supplément des unités de volontaires arméniens et de la milice arménienne pendant la Première Guerre mondiale, qui s'est battue contre l'Empire ottoman. Le nom initial de la légion était la Légion d'Orient. Elle a été rebaptisée Légion arménienne le 1er février 1919. Les soldats dans cette unité ont été nommés de façon informelle parmi les Arméniens Gamavor (« le Volontaire »).

Sommaire

Plans initiaux

Signée à Paris par le général Roques, ministre de la Guerre, et le général Lacaze, ministre de la Marine, la décision officielle quant à l'établissement de la Légion d'Orient date du 15 novembre 1916.

Selon cette décision initiale :

  • la Légion d'Orient devait être stationnée à Chypre ;
  • des Arméniens et des Syriens de nationalité ottomane pouvaient être volontaires ;
  • la Légion serait commandée par des officiers français ;
  • les appelés auraient un statut équivalent aux soldats français et seraient sous la responsabilité du ministère de la Guerre ;
  • le commandant d'infanterie Louis Romieu surveillerait l'établissement de la Légion ;
  • la Légion devait être déployée en Cilicie, connue maintenant comme Çukurova, sur la côte du Sud-Est de l'Asie Mineure (Turquie moderne) ;
  • 10 000 francs seraient alloués en Syrie pour l'établissement de camps, venant du budget de guerre de la Marine française ;
  • les volontaires devaient être réunis par des comités arméniens locaux et envoyés à Bordeaux et Marseille. Les comités seraient remboursés par le gouvernement français pour les frais de déplacement.

L'établissement

Article détaillé : Accord franco-arménien de 1916.

Les négociations de Boghos Nubar Pacha avec les autorités politiques et militaires françaises ont abouti à la formation de la Légion d'Orient. La Légion a été établie officiellement au Caire, Égypte en novembre 1916, avec l’accord du ministère des Affaires étrangères français et une délégation arménienne. Plusieurs organisations arméniennes ont contribué à former plusieurs bataillons pour la future Légion arménienne.

Les parties se sont mises d'accord sur les éléments suivants :

  • la création de la Légion avait pour but d’autoriser la contribution arménienne à la libération de la Cilicie de l’Empire ottoman et d'aider les Arméniens à réaliser leur aspirations nationales en créant un État dans la région ;
  • la Légion devait combattre uniquement l’Empire ottoman, et seulement en Cilicie ;
  • la Légion devait devenir le noyau de la future armée arménienne.

Le nombre de volontaires était équivalent à 6 bataillons, chacun contenant 800 volontaires et avec 6 bataillons supplémentaires prévus. Des comités arméniens organisaient le processus de conscription pour recruter ces soldats en France et aux États-Unis.

Composée à 95% d’arméniens, la Légion a inclus des réfugiés arméniens ottomans, d'anciens prisonniers de guerre et des résidents permanents d’Égypte, d'Amérique et d'Europe. On a dit à l'époque que la majorité des soldats étaient des recrues de la communauté arméno-americaine ou des survivants aigris de la bataille de Musa Dagh, qui vivaient dans des camps de réfugiés à Port-Saïd en Égypte.

Sous le commandement du général Edmund Allenby, la Légion, se battant en Palestine, en Syrie et finalement en Cilicie, a gagné les applaudissements du gouvernement Clemenceau et de ses alliés de l’Entente.

Actions

Après la formation initiale à Chypre, la Légion a été d'abord déployée en Palestine, a aidé les armées françaises et britanniques contre l'Allemagne et l'Empire ottoman. Après cette campagne, elle a été déployée en Anatolie (Asie Mineure) conformément à la décision initiale. Elle fut active autour des villes d’Adana et de Mersin, impliquée dans des escarmouches avec des civils locaux et la milice turque. Les actions indisciplinées des Arméniens, leurs attaques contre la population musulmane locale et le banditisme sont devenus une source d'embarras pour la France.

En mai 1919, les Arméniens ont déclaré un État indépendant en Cilicie. Cependant cet État eut une existence courte puisque la France a dissout la Légion arménienne et reconnu la souveraineté de la Turquie sur la région en 1920.

Notes et références

Voir aussi

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Légion arménienne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Legion de l'Est — Légion de l Est Légion de l Est Pays Union soviétique Allégeance Allemagne Branche Weh …   Wikipédia en Français

  • Légion De L'Est — Pays Union soviétique Allégeance Allemagne Branche Weh …   Wikipédia en Français

  • Légion de l'est — Pays Union soviétique Allégeance Allemagne Branche Weh …   Wikipédia en Français

  • Légion de l'Est — Pays Union soviétique Allégeance …   Wikipédia en Français

  • French Armenian Legion — Infobox Military Unit unit name=Armenian Legion caption=Armenian Volunteers joining dates=1916 country= France allegiance=Armenia branch= type= role= size= 4,124 [Hamelin to Defense, document 53/G 11 of 12 January 1919, A.VA] command structure=… …   Wikipedia

  • Campagne de Cilicie — Troupes de la Légion arménienne. Informations générales Date Mai 1920 octobre 1921 Lieu Cilicie et Haute Mésopotamie Issue …   Wikipédia en Français

  • Accord franco-arménien de 1916 — L accord franco arménien du 27 octobre 1916 est une entente politique et militaire visant à soutenir les nationalistes arméniens, du côté des alliés pendant la Première Guerre mondiale. Il a été proposé par le Quai d Orsay : le… …   Wikipédia en Français

  • Французский армянский легион — У этого термина существуют и другие значения, см. Восточный легион. Армянские добровольцы в рядах французской армии (1916 1917) Французский армянский легион  воинская часть, иностранный легион в составе вооружённых сил Франции. Основан… …   Википедия

  • Front du Moyen-Orient (Première Guerre mondiale) — La Prise de Lone Pine, peinture de la bataille de Lone Pine ( …   Wikipédia en Français

  • Armée du Levant — L armée du Levant désigne les forces armées françaises qui occupèrent une partie du Levant (Moyen Orient) dans l entre deux guerres jusqu à la Seconde Guerre mondiale, lorsque la défaite de l Empire turc en 1918 conduisit les puissances… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.