Suisse-Atlantique Société de Navigation Maritime S.A.


Suisse-Atlantique Société de Navigation Maritime S.A.
Suisse-Atlantique Société de Navigation Maritime S.A.
Blason de Suisse - Atlantique sur l'étrave du m/v Maersk Jenaz

Blason de la Suisse - Atlantique sur l'étrave du m/v Maersk Jenaz
Création 1941 (1939: premières activités maritimes de André & Cie)
Dates clés 2002, déménagement
Personnages clés Eric André, président directeur
Forme juridique Société anonyme
Siège social Drapeau de Suisse Renens VD[1] (Suisse)
Activité armement, gérance, location, affrètement, réaffrètement, achat ou vente de navires.
Effectif 265 membres d’équipage (en 2008)[2]
Site web www.suisat.com
Le m/v Maersk Jenaz au port de Rotterdam

Suisse-Atlantique parfois surnommée Suisat, dont la raison sociale officielle est Suisse-Atlantique Société de Navigation Maritime S.A. est un armateur (ou plutôt une société d'armement) vaudois. Avec ses 14 navires, Suisse-Atlantique gère la plus grande flotte de navires battant pavillon suisse.

Sommaire

Histoire

  • 1939: En février 1939, la société vaudoise de négoce André & Cie prend la gestion du navire polyvalent panaméen s/s St-Cergue. À cette époque, le droit maritime helvétique n'existait pas encore.
  • 1941: Le 28 janvier 1941, le s/s St-Cergue est vendu à la Suisse-Atlantique, compagnie fraîchement crée par la famille André.
Le 10 juillet, il est immatriculé en Suisse. Ce navire est alors utilisé pour le transport de céréales.
  • 1941-1962: Durant cette période, la Suisse-Atlantique va compter dans sa flotte 18 autres navires polyvalents.
  • 1962: La compagnie devient armateur de son premier vraquier sec : le m/v Bregaglia[3]
  • 2002: Déménagement du siège de Lausanne à Renens.
  • 2003: Pour la première fois, Suisse-Atlantique prend la gestion de porte-conteneurs : les m/v Slils et m/v Lausanne.

Flotte

Suisse-Atlantique n'est pas propriétaire des navires qu'elle arme. Les navires sont propriétés de Oceana Shipping AG, sise à Coire.

Liste des navires actuellement armés par Suisse-Atlantique (2009)[3],[4]
Nom du navire Type Indicatif d'appel

numéro OMI

Construction Longueur hors-tout

Tirant d'eau (été)

Port en lourd

(en DWT)

capacité
(en EVP ou m3)

Jauge brut
SILS porte-conteneurs Pavillon suisse HBDF

IMO 925 3001

2003 222.1 m

12.02 m

39'418 DWT

2824 EVP

27'779 GT
MAERSK JAUN porte-conteneurs Pavillon suisse HBDD

IMO 929 4161

2005 222.1 m

12.00 m

39'383 DWT

2824 EVP

28'592 GT
MAERSK JENAZ porte-conteneurs Pavillon suisse HBDU

IMO 931 1737

2006 222.1 m

12.00 m

39'228 DWT

2824 EVP

28'911 GT
ST-CERGUE porte-conteneurs Pavillon suisse HBFF

IMO 931 1749

2006 222.1 m

12.00 m

39'228 DWT

2824 EVP

28'911 GT
CORVIGLIA vraquier sec Pavillon suisse HBDE

IMO 917 6747

1999 224.8 m

13.775 m

73'035 DWT

86'364 m3

39'161 GT
CELERINA vraquier sec Pavillon suisse HBLQ

IMO 917 6759

1999 224.8 m

13.775 m

73'035 DWT

86'364 m3

39'161 GT
NYON vraquier sec Pavillon suisse HBFC
(ex-Pavillon des BahamasC6QM6)

IMO 917 7650

1999 224.8 m

13.775 m

73'035 DWT

86'364 m3

39'161 GT
GENERAL GUISAN vraquier sec Pavillon suisse HBFS

IMO 917 7648

1999 224.8 m

13.775 m

73'035 DWT

86'364 m3

39'161 GT
SILVRETTA vraquier sec
avec grues
Pavillon suisse HBFT

IMO 927 6779

2003 170.7 m

9.71 m

29'721 DWT

40'031 m3

17'951 GT
SILVAPLANA vraquier sec
avec grues
Pavillon suisse HBFB

IMO 927 6743

2003 170.7 m

9.71 m

29'721 DWT

40'031 m3

17'951 GT
LAVAUX vraquier sec
avec grues
Pavillon suisse HBDX

IMO 954 2817

2010 181 m

7.3 m

34'250 DWT 22'634 GT
ROMANDIE vraquier sec
avec grues
Pavillon suisse HBDV

IMO 954 2829

2010 181 m

7.3 m

34'250 DWT 22'634 GT
MOLESON vraquier sec
avec grues
Pavillon suisse HBDV

IMO 954 2831

2010 181 m

9.82 m

34'266 DWT 22'697 GT
VULLY vraquier sec
avec grues
Pavillon suisse HBDV

IMO 958 3691

2011 181 m

9.82 m

34'240 DWT 22'697 GT

Notes et références

  1. Registre du commerce - Extrait complet sur www.rc.vd.ch, Canton de Vaud. Mis en ligne le 28 septembre 2009, consulté le 29 septembre 2009
  2. Suisse-Atlantique, l’armateur qui résiste sur www.bilan.ch, Bilan. Consulté le 29 septembre 2009
  3. a et b Suisse Atlantique, Schiffe unter Schweizer Flagge sur www.swiss-ships.ch, www.swiss-ships.ch. Mis en ligne le 28 septembre 2009, consulté le 29 septembre 2009
  4. (en) List of our vessels, Renens, Suisse-Atlantique, 2007, 1 p. 

Voir aussi

Articles connexes


Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Suisse-Atlantique Société de Navigation Maritime S.A. de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Société québécoise — Québec  Cet article concerne la province canadienne. Pour l article sur la capitale, voir Québec (ville). Pour les autres significations, voir Québec (homonymie). Québec …   Wikipédia en Français

  • Marine marchande suisse — Pavillon utilisé par les navires suisses en mer. La marine marchande suisse regroupe l ensemble de la marine marchande en Suisse. Fait plutôt inhabituel pour un pays sans littoral, la Suisse a en effet une longue tradition de navigation, non… …   Wikipédia en Français

  • Index alphabétique maritime — Projet:Maritime/Index Projet maritime Bistro du port Participants Actualités   Agenda Outils À faire …   Wikipédia en Français

  • Projet:Maritime/Index — Projet maritime Bistro du port Participants Actualités   Agenda Outils À faire …   Wikipédia en Français

  • Phare maritime — Phare Pour les articles homonymes, voir Phare (homonymie).  Pour les articles homophones, voir FAR, Fard, fart et FHAR …   Wikipédia en Français

  • P:Mar — Projet:Maritime Bienvenue sur la page du Projet du monde maritime ! Elle recense les participants aux projet, les ressources utiles, les règles et conventions habituelles, et permet la communication entre les participants …   Wikipédia en Français

  • Merchant Marine of Switzerland — Swiss Ocean worthy ferry Villars Basel docks …   Wikipedia

  • Schweizer Hochseeschifffahrt — Flagge zur See (siehe auch Fahne und Wappen der Schweiz) Unter dem Begriff Schweizer Hochseeschifffahrt fasst man die Flotten zusammen, welche unter der Flagge des Binnenstaates Schweiz auf den Weltmeeren verkehren …   Deutsch Wikipedia

  • Schweizerische Hochseeschifffahrt — Flagge zur See (siehe auch Flagge und Wappen der Schweiz) Unter dem Begriff Schweizer Hochseeschifffahrt fasst man die Flotten zusammen, welche unter der Flagge des Binnenstaates Schweiz auf den Weltmeeren verkehren …   Deutsch Wikipedia

  • Interpreting contracts in English law — is an area of English contract law, which concerns how the courts decide what an agreement means. It is settled law that the process is based on the objective view of a reasonable person, given the context in which the contracting parties made… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.