Théodore Ier (pape)


Théodore Ier (pape)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Théodore Ier.
Theodorus I.jpg

Théodore Ier, né à Jérusalem, fils d'un évêque palestinien de même nom que lui, 73e pape élu le 24 novembre 642, en charge jusqu'à sa mort le 14 mai 649.

A la suite de son prédécesseur Jean IV, Théodore Ier se signala comme un farouche adversaire du monothélisme, doctrine que l'empereur Héraclius et le patriarche de Constantinople Serge Ier avaient adoptée officiellement en 638 en promulguant l'Ecthèse. Théodore y était d'autant plus sensible que sa province natale, la Palestine, avait été le principal foyer de résistance au monoénergisme et au monothélisme sous l'influence du patriarche Sophrone de Jérusalem (634-638). Sitôt après sa consécration, Théodore écrivit au patriarche Paul II de Constantinople pour lui signifier son rejet total de l'Ecthèse placardée à Sainte-Sophie.

Le patriarche Pyrrhus de Constantinople, ancien collaborateur et successeur de Serge Ier, ardent défenseur du monothélisme, avait été démis de ses fonctions au moment du renversement de l'impératrice Martine et de son fils Héraclonas (septembre 641), et remplacé par Paul II. Réfugié en Palestine, puis à Carthage, il entra en contact avec un des chefs du parti anti-monothélite, le moine Maxime le Confesseur. Les deux hommes débattirent, et une dispute publique fut organisée en présence de l'exarque de la province, Grégoire (juillet 645). Pyrrhus s'avoua vaincu et persuadé, et écrivit même un opuscule contre le monothélisme. Les deux ecclésiastiques se rendirent à Rome, où Théodore Ier prononça la réhabilitation de Pyrrhus et le tint pour le patriarche légitime de Constantinople. Cependant Pyrrhus, de retour à Constantinople, revint peu après au monothélisme.

En 647, Théodore Ier excommunia pour hérésie le patriarche Paul II de Constantinople. Quand celui-ci l'apprit, il fit supprimer l'autel appartenant au pape au palais de Placidie et rompit tout contact avec l'Eglise de Rome (expulsion du nonce). Cependant, soucieux d'éviter un schisme, l'empereur Constant II promulgua en septembre 648 un édit appelé le Typos: l'Ecthèse était retirée de Sainte-Sophie, mais toute discussion sur les points en litige était formellement interdite. Refusant ce compromis, Théodore Ier prépara le concile tenu au Latran par son successeur Martin Ier et qui condamna à la fois le monothélisme et le Typos.

Théodore Ier fut le premier pape à reprendre officiellement le titre de pontife, venant du titre latin pontifex maximus ("grand pontife") qui désignait le chef de la religion romaine à l'époque païenne et qui fut porté par les empereurs romains d'Auguste à Gratien, lequel l'abandonna en 379. À partir de Théodore Ier, les papes s'intitulèrent summus pontifex ("souverain pontife"). Le mot pontifex avait parfois été repris auparavant pour désigner le grand-prêtre des Juifs (en quelques endroits de la Vulgate de saint Jérôme), voire les évêques chrétiens (chez quelques poètes). Théodore utilisa aussi le premier le titre de patriarche d'Occident, qui fut abandonné par Benoît XVI en 2006.

Il introduisit dans la liturgie romaine la fête orientale de la Dormition de Marie, qui plus tard, vers 770, fut appelée Assomption. A Rome, il fit bâtir l'église Saint-Valentin et orna somptueusement l'église Saint-Etienne.

Précédé par Théodore Ier Suivi par
Jean IV
Emblem of the Papacy SE.svg
Liste des papes
Martin Ier

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Théodore Ier (pape) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Theodore Ier — Théodore Ier Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pape et patriarches Le pape Théodore Ier (mort en 649) ; Le patriarche de Constantinople (mort en 687) ; Le patriarche d Alexandrie …   Wikipédia en Français

  • Théodore Ier — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pape et patriarches Le pape Théodore Ier (mort en 649) ; Le patriarche de Constantinople patriarche d Alexandrie modifier] Empereurs L empereur de… …   Wikipédia en Français

  • Martin Ier (pape) — Pour les articles homonymes, voir Martin Ier. Martin Ier Martin Ier né à Todi (Ombrie), fils d un patricien nommé Fabrice ; mor …   Wikipédia en Français

  • Martin ier (pape) — Martin Ier Martin Ier né à Todi (Ombrie) ; mort à …   Wikipédia en Français

  • Théodore Calliopas — (en grec : Θεόδωρος Καλλιοπάς) est deux fois exarque de Ravenne (643 vers 645 puis 653 666). Rien n est connu à propos de son premier mandat à part qu il succède à Isaac en 643 et qu il est remplacé par Platon vers 645[1]. À la suite de la… …   Wikipédia en Français

  • THÉODORE STOUDITE — saint (759 826) Moine et écrivain byzantin, né à Constantinople, au cours de la querelle de l’iconoclasme, dans une caste de fonctionnaires des finances fort attachée aux traditions. Son œuvre témoigne d’une culture générale remarquable pour… …   Encyclopédie Universelle

  • Théodore de Marseille — (Theodorus) fut évêque de Marseille de 582 à 591 Biographie À la fin VIe siècle, le port de Marseille a un trafic assez important pour que deux rois en partagent l’usage, et lorsque venant de Constantinople débarque à Marseille Gondovald,… …   Wikipédia en Français

  • Theodore II (antipape) — Théodore et Pascal (antipapes) Pour les articles homonymes, voir Théodore II. Théodore II et Pascal , antipapes en 687 en concurrence avec le pape Serge Ier. Après la mort de Conon le 21 septembre 687, une faction élit l archidiacre… …   Wikipédia en Français

  • Théodore II (antipape) — Théodore et Pascal (antipapes) Pour les articles homonymes, voir Théodore II. Théodore II et Pascal , antipapes en 687 en concurrence avec le pape Serge Ier. Après la mort de Conon le 21 septembre 687, une faction élit l archidiacre… …   Wikipédia en Français

  • Théodore ii (antipape) — Théodore et Pascal (antipapes) Pour les articles homonymes, voir Théodore II. Théodore II et Pascal , antipapes en 687 en concurrence avec le pape Serge Ier. Après la mort de Conon le 21 septembre 687, une faction élit l archidiacre… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.