Billy Bragg


Billy Bragg
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Billy et Bragg.
Billy Bragg, 2010

Stephen William Bragg (né le 20 décembre 1957), mieux connu sous le pseudonyme de Billy Bragg, est un musicien anglais renommé pour son mélange de folk et de punk rock. Sa musique est résolument contestataire et ses paroles évoquent aussi bien la politique que des thèmes plus romantiques. Il est dans le métier depuis plus de 20 ans et a collaboré avec de nombreux artistes de la scène internationale, comme Johnny Marr de The Smiths, le chanteur contestataire Leon Rosselson, des membres de R.E.M., Michelle Shocked, Less Than Jake, Kirsty McColl, et Wilco.

Sommaire

Biographie

La jeunesse

Billy Bragg est né dans le comté d'Essex (Angleterre), qui fait désormais partie intégrante du grand Londres. Il a grandi à (en)Barking. Actuellement, il vit dans un petit village du Dorset et il est toujours attaché à ses racines Londoniennes : Bragg soutient à ce titre l'équipe de foot de West Ham United.

Son parcours scolaire a été des plus médiocres, quoique, selon certaines sources, il ait été brillant en anglais. Il quitte l'école sans qualification mais déterminé à faire quelque chose de sa vie. Il rejoint son voisin Wiggy, afin d'apprendre à jouer de la guitare. Ils copient alors surtout les riffs des artistes de leur impressionnante collection de disques. Au début des années 70, ils sont principalement influencés par les Faces, les Small Faces, The Rolling Stones et, dans une moindre mesure, par les groupes punk (The Clash en particulier). En 1977, ils forment un groupe punk/pub rock nommé Riff Raff et partent en tournée dans les clubs et pubs londoniens. Le groupe répète dans une ferme du Northamptonshire et publie une série de singles. Ces disques seront toutefois peu diffusés et ne rencontrent pas le succès attendu, ce qui provoque la séparation du groupe. Billy va alors travailler pour un magasin de disques à bas prix dans l'Essex.

Bragg a un degré honorifique de l'Université de Londres-Est.

Carrière militaire

Après son expérience avec Riff Raff, Bragg ne croit plus à une carrière musicale et décide d'entrer dans l'armée britannique, en tant que soldat, au sein du Queen's Royal Irish Hussars of the Royal Armoured Corps en mai 1981. Cette expérience tournera court assez rapidement mais lui fournira une source d'inspiration pour la suite de son travail musical. Après un mois d'entraînement physique à Solihull et trois mois d'entraînement de base à Catterick Garrison dans le Yorkshire, il achète la résiliation de son contrat pour la somme de £175 livres sterling et retourne chez sa mère et à sa musique.

Carrière en solo

Billy Bragg, 2003

Bragg commence à jouer intensivement dans la région londonienne, réalisant des concerts seul avec sa guitare électrique. Ses premières démos intéressent peu de gens mais grâce à un stratagème, en se faisant passer pour un réparateur de télévision, il s'introduit dans les bureaux de Charisma Records, la maison de production dirigée par Peter Jenner. Jenner aime sa musique mais la société est proche de la banqueroute et n'a pas de quoi engager de nouveaux artistes.

Bragg reçoit une proposition d'une autre maison de disques pour enregistrer plusieurs démos. Afin de ne pas perdre l'affaire, Jenner accepte de produire un album, dont la seule promotion serait la quantité astronomique de concerts.

L'album Life's a Riot With Spy Vs. Spy est sorti chez Charisma Record en juillet 1983. Il est largement perçu comme celui de l'éclosion d'un nouveau talent prometteur.

Entendant le DJ John Peel dire en direct qu'il avait faim, Bragg courut à la BBC avec un biryani aux champignons et fut récompensé lorsque Peel passa un morceau extrait de Life's a Riot, mais à la mauvaise vitesse, comme s'il s'agissait d'un 45 tours. Peel l'assura qu'il aurait passé le morceau même sans le biryani et le repassa plus tard à la bonne vitesse.

Quelques mois après, Charisma ayant été racheté par Virgin Records et Jenner licencié, ce dernier devient le manager de Bragg. Un exemplaire de Life's a Riot tombe alors entre les mains de l'ancien dirigeant de Stiff Records, Andy Macdonald, en train de monter sa propre maison de disques "Go! Discs". Il rachète les droits de l'album à Virgin et ressort Life's a riot en novembre.

En 1984, il publie Brewing up with Billy Bragg, comportant un mélange de chansons politiques engagées et de chansons sur l'amour à sens unique.

L'année suivante, il publie Between the Wars, un EP comportant des chansons engagées et politiques qui inclut une reprise de Leon Rosselson : World Turned Upside Down.

Bragg collaborera plus tard avec Rosselson sur la chanson Ballad of the Spycatcher. En outre, en 1985, sa chanson A New England, avec un vers additionnel, entre au hit-parade britannique.

Dans la foulée, il part en tournée. Le 30 septembre 1985, il est au « Zeche Bochum », en Allemagne.

En 1986, Bragg réalise son troisième album : Talking with the Taxman about Poetry. Son titre est extrait d'un poème du Russe Vladimir Maïakovski, qui a été imprimé dans la pochette du disque. Cet album est bien accueilli et, grâce au single Levi Stubbs' Tears, Bragg voit un de ses disques se classer pour la première fois en tête du hit-parade.

Le mois de septembre 1988 a vu la publication de son quatrième album, Workers Playtime. C'était un changement radical pour Bragg, laissant tomber sa guitare solo pour un groupe au complet.

En mai 1990, Bragg publié un mini-album très engagé, intitulé The Internationale. Les chansons constituent en partie un retour à sa formule d'origine, avec un solo de guitare, mais également d'autres arrangements plus compliqués. Cet album rend hommage à une des influences de Bragg dans I Dreamed I Saw Phil Ochs Last Night (adaptation de I Dreamed I Saw Joe Hill Last Night).

Don't Try This at Home est publié en septembre 1991 et inclut son titre le plus connu à ce jour "Sexuality", qui est sorti en single.

Bragg avait été convaincu par les patrons de la maison de disques GO! Music Andy et Juliet Macdonald de signer un contrat pour quatre albums, en contrepartie d'une avance d'un million de livres et d'une promotion importante sous forme de singles et de clip. Cet accord n'a pas permis de réaliser de ventes supplémentaires et a mis la compagnie GO! Music en difficulté.

En contrepartie du remboursement d'une grande partie de son avance, Bragg récupèrera les droits de son catalogue et de ses albums.

Bragg repart en tournée pour promouvoir l'album, avec son groupe the Red Stars, aux côtés de son ancien compagnon de Riff-Raff et devenu maintenant son roadie, Wiggy.

Collaboration avec Woody Guthrie

Cinq années s'écouleront avant la publication d'un nouvel album William Bloke car Bragg a interrompu sa carrière musicale pour s'occuper de son jeune fils.

Pendant la réalisation de l'album William Bloke, Bragg a été invité par Nora Guthrie, fille d'une légende du folk américain Woody Guthrie, à mettre en musique une partie des textes non enregistrés de son père.

Le résultat a été une collaboration avec le groupe Wilco, avec une contribution de Natalie Merchant (avec qui il avait travaillé précédemment), publié sous les titres Mermaid Avenue (1998) et Mermaid Avenue Vol. II (2000). Une mésentente avec Wilco lors du mixage des albums poussa Bragg à recruter son propre groupe The Blokes pour promouvoir le disque. Parmi les membres de The Blokes figure au clavier une influence de Bragg : le claviériste vétéran Ian McLagan, ancien membre de The Faces.

Tolpuddle

Bragg a souvent fait des concerts et pris la parole au (en)Festival de Tolpuddle.

Beautiful Days Festival 2005

Au Beautiful Days Festival 2005 dans le Devon, Bragg joua avec The Levellers quelques chansons des Clash pour l'anniversaire de Joe Strummer. Bragg joua de la guitare et chanta sur Police and Thieves, et se limita à la guitare et au chœur pour English Civil War et Police on my Back.

Activité politique

Billy Bragg a longtemps été proche des (en)mouvements politiques populaires et alternatifs (gauche alternative/alter-mondialiste en France) et ceci se reflète dans bon nombre de ses textes et de sa musique. Entre ses séances d'enregistrement en studio, Bragg a, lors de ses nombreux concerts, attiré un nombre important de fans fidèles. Il y fait toujours preuve de beaucoup d'humour, ridiculisant les détenteurs du pouvoir.

Bragg a soutenu la grève des mineurs de 1984, avant de rejoindre l'année suivante la campagne d'artistes de gauche "Red Wedge", destinée à informer les jeunes électeurs sur le programme du parti travailliste et à les dissuader de voter pour le parti conservateur pour les élections générales de 1987.

Pendant la campagne électorale, il soutient Neil Kinnock et le parti travailliste. Après la défaite de Kinnock et la nouvelle victoire de Margaret Thatcher et de son gouvernement conservateur, Bragg rejoint le mouvement (en)Charter88, qui milite pour une réforme totale du système politique britannique.

Pendant les années 80, il fait quelques voyages en Union Soviétique, souvent comme prolongement de voyages vers la Finlande, au moment où le Président Gorbatchev commence à favoriser la Perestroïka et la Glasnost. Lors d'un de ses voyages, il est accompagné par une équipe télé de MTV, et une autre fois, le voyage a été filmé par Hannu Puttonen, qui réalisera un mini-documentaire intitulé Mr Bragg Goes to Moscow (1988).

Le documentaire montre Bragg prêt à aller partout, sa guitare sur le dos. Il visitera même des usines où il sera présenté aux ouvriers en tant qu'élément du divertissement des ouvriers et musiciens de pop occidentale.

En outre, pendant les années 1980, il défendra ses idéaux et sa musique aux États-Unis. À Dallas, au Texas, il a été interviewé et souvent diffusé par George Gimarc lors de son émission radiophonique "Rock and Roll Alternative", initialement diffusée par KZEW.

Pendant l'élection générale de 2001, Bragg a essayé de combattre l'apathie des électeurs en militant pour le vote tactique, afin d'essayer de faire perdre les candidats conservateurs dans le Dorset, en particulier dans le sud et l'ouest.

Aux élections de 2001, les travaillistes ont pris le sud du Dorset avec la plus petite des majorités, et l'écart de voix entre conservateurs et travaillistes dans l'ouest du Dorset a été réduit ; lors des élections de 2005, les travaillistes conserveront le sud du Dorset mais les conservateurs reprendront de l'avance dans le nord.

Bragg continue d'écrire des chansons politiques. A cet égard, il développe de l'intérêt pour l'identité nationale anglaise et ceci se ressent en 2002 dans son album réalisé avec les the Blokes, England, Half-English.

L'ancien Premier ministre de Nouvelle-Zélande, David Lange, sera jusqu'à sa mort l'un de ses grands fans, assistant à la plupart des concerts que Bragg a donné dans le pays.

En 2004, il collabore avec le groupe ska/punk américain Less than Jake pour un ré-enregistrement de leur chanson "The Brightest Bulb Has Burned Out". Cette chanson est la dernière de l'album Rock Against Bush.

En 2006, il publie un livre, The Progressive Patriot (Le patriote progressiste), dans lequel il a développé une thèse qu'il a longtemps défendue - à savoir qu'il se sent anglais, les socialistes peuvent reprendre le patriotisme à la droite-. Il soutient également l'indépendance écossaise [1]

Controverse

Bragg a été un adversaire déclaré du fascisme, du racisme, de la bigoterie, du sexisme et de l'homophobie dans toutes leurs manifestations et s'est fait le défenseur d'une Grande-Bretagne multi-raciale. En représailles, Bragg a été la cible d'attaques de la part du Parti national britannique. En mars 2006, le journaliste Garry Bushell, un ancien trotskiste passé au (en)English Democrats Party et à ses positions nationalistes dans les années 90, a accusé Bragg de «pontifier sur un domaine du sud de Londres quand nous savons tous qu'il vit dans une belle et grande maison dans le Dorset occidental». [2]

Après un article de Jonathan Freedland au sujet des propositions de Bragg pour réformer la Chambre des Lords, paru dans The Guardian du 18 février 2004 certains ont affirmé que Bragg préconise l'utilisation de la violence afin d'intimider les adversaires politiques, bien qu'il soit plus probable qu'il ait fait preuve d'humour : « Le Parti national britannique parviendrait probablement aussi à entrer au Parlement avec l'adoption du système proportionnel. Cela éclairerait le sale petit coin où le BNP défèque sur notre démocratie et cela aurait beaucoup plus d'effet que de leur taper dessus dans la rue, ce que j'encourage par ailleurs. » [3]


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Billy Bragg de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Billy Bragg — Bragg at a protest calling for electoral reform in 2010 Background information Birth name Stephen William Bragg …   Wikipedia

  • Billy Bragg — Billy Bragg, 2010 Billy Bragg, (* 20. Dezember 1957 in Barking (Essex), heute zu London, England) geboren als Stephen William Bragg, ist ein britischer Singer Songwriter. Seine Themen reichen von Liebesballaden über traditionelle Arbeiterlieder… …   Deutsch Wikipedia

  • Billy Bragg — Saltar a navegación, búsqueda Billy Bragg Billy Bragg, nacido en Barking, Essex Inglaterra el 20 de diciembre de 1957, es un cantautor izquierdista muy vinculado al movimiento obrero. Fo …   Wikipedia Español

  • Billy Bragg discography — This page is a discography for the British singer songwriter Billy Bragg.Albums and mini albumstudio albumsingles and EPsFootnotesReferences* [http://www.billybragg.co.uk The Official Billy Bragg website] *… …   Wikipedia

  • Brewing Up with Billy Bragg — Infobox Album Name = Brewing Up with Billy Bragg Type = Album Artist = Billy Bragg Released = November 1984 Recorded = July 1984 Berry Street Studio, London Genre = Indie, singer songwriter, anti folk Length = 33:49 Label = Go! Discs Producer =… …   Wikipedia

  • Must I Paint You a Picture? The Essential Billy Bragg — Greatest hits album by Billy Bragg Released October 28, 2 …   Wikipedia

  • Don't Try This at Home (Billy Bragg album) — Don t Try This at Home Studio album by Billy Bragg Released 17 September 1991 ( …   Wikipedia

  • Workers Playtime (Billy Bragg album) — Infobox Album | Name = Workers Playtime Type = Album Artist = Billy Bragg Released = September 20 1988 Recorded = Pavilion Studios, London Genre = Folk Length = 42:22 Label = Go! Discs Producer = Joe Boyd, Wiggy Reviews = *Allmusic Rating|3|5… …   Wikipedia

  • The Peel Sessions Album (Billy Bragg album) — Infobox Album Name = The Peel Sessions Album Type = Album Artist = Billy Bragg Released = 1991 Recorded = 1983–1988 Genre = Rock Length = 55:23 Label = Strange Fruit Producer = Reviews = *Allmusic (3/5) [http://www.allmusic.com/cg/amg.dll?p=amg… …   Wikipedia

  • Back to Basics (Billy Bragg album) — Infobox Album | Name = Back to Basics Type = Compilation album Artist = Billy Bragg Released = July 7 1987 Recorded = 1983 1985 Genre = Folk Length = 57:53 Label = Cooking Vinyl Producer = ??? Reviews = Last album = Talking with the Taxman about… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.