VU IV


VU IV

Les VU IV forment une classe de voitures ferroviaires standardisées utilisées en Suisse par les SBB-CFF-FFS. Elle a été introduite dès 1981[1].

Modèle réduit de la voiture A VU IV 50 85 10-75 000 des CFF

Sommaire

Caractéristiques

Après l'expérience plutôt mauvaise des VU III, l'industrie ferroviaire ainsi que les SBB-CFF-FFS mettent au point une nouvelle unité de voitures : les voitures unifiées de type IV, peintes en gris vert. Ils ont les caractéristiques de construction des voitures Corail SNCF et de la voiture Eurofima, qui avait été conçue par les CFF.

En 1981, 40 voitures climatisées VU IV de 1re classe furent livrées. Elles montrent la ressemblance avec les voitures Corail de la SNCF. Elles ont en effet toutes les deux 10 fenêtres entrent les portes d'accès à la voiture. En 1983, les voitures de 2e classe qui, elles, ont en revanche 11 fenêtres entre les portes d'accès et la voiture-restaurant, furent livrées.

Ces voitures ont un poids de 40-43 tonnes et certaines voitures ont un aménagement intérieur des sièges de type avion. Cela s'explique en partie par l'impopularité des voyageurs vis-à-vis des sièges 4 par 4. Ainsi, 19 voitures de 1re classe et 34 voitures de 2e classe ont un aménagement intérieur de type avion.

Cependant, aucun fourgon de type VU IV n'avait été construit. Les trains VU IV devaient donc rouler avec des fourgons de type VU II qui avaient été repeints à cet effet aux couleurs des voitures VU IV. Comme les fourgons à bagages des VU II n'étaient pas adaptés à une vitesse supérieure à 140 km/h, les CFF durent chercher une solution et achetèrent 40 fourgons d'occasion MC76 de type voitures Corail de la SNCF, qui étaient extérieurement similaires aux VU IV.

Les VU IV étaient initialement destinés aux trains InterCity. Mais avec une population croissante et l’apparition des voitures EuroCity, des IC 2000 et des ICN, les VU IV ont également été utilisés dans d'autres services. Aujourd'hui, nous constatons que les VU IV roulent sur des lignes InterCity et InteRegio, et qu'elles ont remplacé l'ancienne norme des voitures qui sont parfois encore en usage dans les services inférieurs.

Au total, 540 VU IV ont été construits, dont 496 pour les CFF. 32 voitures supplémentaires (12 A et 20 B) ont été achetées en 19851991 par les BLS. En 19901991 la Bodensee Toggenburg Bahn (BT) acheta huit wagons (2 A et 6 B) et la Südostbahn (SOB), quatre voitures (1 A et 3 B). En 1999, les 3 Bt de la BLS, les cinq autres voitures et quatre Bt de la Südostbahn ont été prisent en charge par les CFF. À la suite d'un accord en 2004 concernant les voitures entre les CFF et la BLS, les dernières VU IV privées ont été prises en charge par les CFF. Pendant ce temps, quatre voitures-restaurants (WR 50 85 88-73 000–003) de 1983 ont été vendues par les CFF en Mars et avril 2006 et sont maintenant exploitées comme des voitures privées. Les VU IV étaient la dernière conception des CFF, mais par la suite les voitures EuroCity, le S-Bahn Zurich, les IC 2000 et les ICN furent produites.

Effectif

Classe de la voiture Année de construction Désignation Nombre construit
1re Classe 1981–1992 A 50 85 10-73[A 1] 000–219 220
2e Klasse 1983–1990 B 50 85 21-73[A 1] 000–292 293
Voiture restaurant 1983 WR 50 85 88-73 000–003[A 2] 4
Voiture restaurant (Catering) 1986 WR 50 85 88-73[A 1] 100–116[A 3]
WRm 61 85 88-94 200–201
19
Voiture McDonalds (puis Coop-Rail) 1990 WR 50 85 88-73
S 50 85 89-75 750–751
2
Voiture salon (norme-RIC) 1987 SR 61 85 89-90 100–101 2
Reconstruction VU IV
«Papstwagen» (Papamobile)[A 4] (ex-B) (1984) S 50 85 89-73[A 1] 000 (1)
Voiture de mesure (ex-B, max : 250 km/h) (1986) X 60 85 99-90 108 (1)
Transformation de voiture en VU IV
1re Classe avec compartiment bagages (ex-A 10-73) 2004–2005 AS 50 85 81-95 001–035 36
Fourgon (de la SNCF) (1978) 1991-1996 D 50 85 92-75 300–339 40
Voiture pilote (Type IC) 1996–2004 Bt 50 85 28-94 900–989 90
  1. a, b, c et d Après la transformation pour trains réversibles, les voitures ont pris la désignation de -75 au lieu de -73. Les voitures capables d'atteindre la vitesse de 200 km/h prirent la désignation de -95. Les numéros de série sont respectivement restés les mêmes.
  2. Vendues par les CFF en 2006.
  3. Ces voitures restaurants furent transformées en WRm 61 85 88-94 100-116.
  4. Ex-B 50 85 21-73 114 transformé en « Papamobile » en 1984, puis transformé en « PanGottardo » conçu spécialement pour célébrer les 125 ans de la ligne ferroviaire du Gothard en 2007.[1]

Sources

  • SBB-Reisezug- und Gepäckwagen, herausgegeben vom Generalsekretariat der SBB, Bern 1982, Voitures et fourgons CFF, edité par le Sécretariat général CFF, Berne 1982 (publication bilingue, allemand et français).Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article

Notes et références

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article VU IV de Wikipédia en français (auteurs)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.