Blandine Kriegel


Blandine Kriegel
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kriegel.

Blandine Kriegel, née le 1er décembre 1943, est une philosophe, professeur des universités, ancienne présidente du Haut Conseil à l’intégration, conseillère de Jacques Chirac, et ancien membre du Comité consultatif national d'éthique.

Sommaire

Présentation

Fille du résistant, juriste, député communiste Maurice Kriegel-Valrimont, et assistante de Michel Foucault au Collège de France, cette ancienne élève de l'École normale supérieure de Fontenay-aux-Roses (lettres) s'est peu à peu éloignée du marxisme, du gauchisme, et de la gauche (L’État et les Esclaves, 1979). « J'ai entendu le Chant des partisans et je me suis dit, c'est ça la France » disait Blandine Kriegel ou encore « j'ai décroché de la gauche parce que la gauche a décroché de la République. » Considérant les 35 heures de « disqualification du travail par la gauche » et « atteinte aux droits de l'homme », elle devient conseillère de Jacques Chirac après avoir voté pour lui en 1995[1]. Ainsi, Daniel Lindenberg, dira d'elle dans Le Rappel à l'ordre : « Elle n'avance pas masquée. Pour s'engager clairement au RPR, à l'UMP, je ne vois qu'elle et Alexandre Adler. » Divorcée auparavant de Philippe Barret, elle est mariée à ancien l'éditorialiste du Monde passé au Figaro, Alexandre Adler.

En 2002, elle préside la Mission d'évaluation, d'analyse et de propositions relatives aux représentations violentes à la télévision, qui remet un rapport au ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon[2]. Son apport n'a pas été apprécié par « la presse post-soixante-huitarde » selon les mot d'Alain Finkielkraut[3].

Elle est contre la discrimination positive[4] mais elle est membre du comité de parrainage de l'association Marianne de la diversité.

En 2008, elle est promue commandeur de la Légion d'honneur[5].

Œuvres

  • L’État et les Esclaves (1979)
  • Les Chemins de l’État (1986)
  • L’État et la Démocratie (1986)
  • Les Historiens et la Monarchie (1988)
  • Les Droits de l’homme et le Droit naturel (1989)
  • Propos sur la démocratie (1994)
  • La Politique de la raison (1994)
  • La Cité républicaine (1996)
  • L'Histoire de l'âge classique, 4 volumes (PUF, 1996)
  • Philosophie de la République (Plon - 1998)
  • La Défaite de l'érudition (PUF - 1998)
  • Le Sang, la justice, la politique (1999)
  • Réflexions sur la justice (éd. Plon - 2001)
  • Etudes et intégration : Avis sur le logement des personnes immigrées ; Rapport statistique annuel ; Présentation de l'Institut d'études (Documentation française, 2008)
  • Querelles françaises, avec Alexis Lacroix (Grasset, 2009)
  • Le Big bang et après ?, avec Alexandre Adler, Marc Fumaroli et Trinh Xuan Thuan (Albin Michel, 2010)

Références

  1. Libération, 15 novembre 2002, p. 48.
  2. « La violence à la télévision : rapport de Mme Blandine Kriegel à M. Jean-Jacques Aillagon ministre de la Culture et de la Communication », ladocumentationfrancaise.fr, 2002.
  3. Anna Bitton, Marianne, 2 décembre 2002, p. 36.
  4. « Blandine Kriegel : les États-Unis et l’intégration à la française », Le Figaro, 4 octobre 2006.
  5. Décret du 11 juillet 2008 publié au JORF du 13 juillet 2008.

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Blandine Kriegel de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Blandine Barret-Kriegel — Blandine Kriegel Blandine Kriegel, née le 1er décembre 1943 et fille de Maurice Kriegel Valrimont, est ancienne élève de l École normale supérieure de Fontenay aux Roses (lettres). Elle est philosophe, professeur des universités, ancienne… …   Wikipédia en Français

  • Kriegel — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Annie Kriegel (1926 1995), historienne française Blandine Kriegel (1943), philosophe française Maurice Kriegel Valrimont (1914 2006), résistant et député… …   Wikipédia en Français

  • Maurice Kriegel-Valrimont — Cet article possède un paronyme, voir : Walter Warlimont.  Ne doit pas être confondu avec Maurice Kriegel …   Wikipédia en Français

  • Maurice kriegel-valrimont — Parlementaire français Naissance 14 mai 1914 Décès …   Wikipédia en Français

  • Maurice Kriegel-Valrimont — (14 May 1914 – 2 August 2006) was a militant communist who took part in the French Resistance during the Second World War, and a French politician. Along with General Leclerc and Henri Rol Tanguy, he accepted the surrender of Dietrich von… …   Wikipedia

  • Muhammad al-Durrah incident — Muhammad al Durrah incident …   Wikipedia

  • Alexandre Adler — Pour les articles homonymes, voir Adler. Alexandre Adler …   Wikipédia en Français

  • Haut Conseil a l'integration — Haut Conseil à l intégration Pour les articles homonymes, voir HCI. En France, le Haut Conseil à l’Intégration (HCI) est une « instance de réflexion et de propositions » instituée en décembre 1989 par le gouvernement de Michel Rocard et …   Wikipédia en Français

  • Haut Conseil À L'intégration — Pour les articles homonymes, voir HCI. En France, le Haut Conseil à l’Intégration (HCI) est une « instance de réflexion et de propositions » instituée en décembre 1989 par le gouvernement de Michel Rocard et rattachée aux services du… …   Wikipédia en Français

  • Haut Conseil à l'intégration — Pour les articles homonymes, voir HCI. En France, le Haut Conseil à l’intégration (HCI) est une « instance de réflexion et de propositions » instituée en décembre 1989 par le gouvernement de Michel Rocard et rattachée aux services du… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.