Brayon


Brayon

Brayons

La fleuve Saint-Jean au Nouveau-Brunswick à la frontière du Maine, près d'Edmundston.

Les Brayons (ou Brayonnes) sont des francophones vivant dans les environs d'Edmundston au Nouveau-Brunswick au Canada. Les deux termes sont également utilisés comme adjectifs, comme dans « culture brayonne ».

Sommaire

Situation

Compte tenu de leur situation géographique, au Nouveau-Brunswick (province maritime canadienne), les Brayons sont considérés comme Acadiens.

Les Brayons eux-mêmes ne se considèrent ni Acadiens, ni Québécois, affirmant qu'ils forment une culture distincte, avec une histoire patrimoniale liée à l'exploitation agricole et forestière dans la région du Madawaska. Considérant ce fait, leur culture se distingue du patrimoine principalement maritime des Acadiens et des Québécois de la vallée du Saint-Laurent.

Histoire

Étymologie

Le terme Brayon est, tout comme l’histoire de son peuple, composé en partie de réalité et de légende. Plusieurs définitions du terme ont vu le jour au cours des années, venant ainsi alimenter la mythologie madawaskayenne.

Jadis les habitants de la région du Madawaska cultivaient une plante herbacée appelée le « lin ». Les pionniers pratiquaient la culture du lin sur les plaines de Saint-Basile. Cette plante était alors broyée pour être réduite en fillasse afin de confectionner des vêtements. Les « brayeux » de lin furent ainsi surnommés les Brayons.

Le terme Brayon peut également être associé aux premiers colonisateurs du Canada, puisque certains colons français provenaient du Pays de Bray en Haute-Normandie. Plusieurs similitudes existent entre les Brayons de la mère Patrie et ceux du Madawaska, notamment la fameuse galette de sarrasin communément appelée la ploye.

Malgré la polémique qui entoure la définition du terme « Brayon », une définition prime au sein de la communauté madawaskayenne. Selon le dictionnaire Belisle, les Brayons sont officiellement reconnus comme étant des « habitants du Madawaska ».

La République

Cette vue de l'unicité conduit (officieusement) à la fondation de la République du Madawaska durant la guerre d'Aroostook en 1838-39, au cours de laquelle certains Brayons sont frustrés par les actions d'intrusion britanniques et américaines sur leurs terres ancestrales; ainsi ils se déclarent indépendants. Bien sûr, la "République" n'a jamais été officiellement reconnue par les autorités et a finalement été regroupée par le traité Webster-Ashburton dans les parties américaines et canadiennes.

La République du Madawaska est donc un regroupement ethnique, du moins dans les cœurs et les esprits des habitants de la région. La République possède son propre drapeau (conçu en 1938) que l'on peut voir flotter autour d'Edmundston. Le Président honoraire de la République-Unie (ou Président de la République du Madawaska) est l'actuel maire d'Edmundston. Il existe un musée de la République-Unie (Musée de la République) à Edmundston dédié à l'histoire brayonne. Le patrimoine des Brayons est célébré chaque année durant la Foire Brayonne, un festival culturel de musique.

Articles connexes

  • Portail de l’Acadie Portail de l’Acadie
  • Portail du Nouveau-Brunswick Portail du Nouveau-Brunswick
Ce document provient de « Brayons ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Brayon de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • brayon — brayon, onne n. (Acadie) d1./d n. m. Chiffon; torchon. d2./d n. Sobriquet donné aux habitants du Madawaska (nord ouest du Nouveau Brunswick). Un(e) Brayon(ne). Les Brayons. ⇒BRAYON, subst. masc. VÉN. Piège à belettes, fouines et autres bêtes… …   Encyclopédie Universelle

  • Brayon — ist eine Bezeichnung für französisch sprechenden Bewohner in der Region rund um die Stadt Edmundston in New Brunswick, Kanada. Die weibliche Form heißt brayonne und beide Begriffe werden auch als Adjektive benutzt. Die Herkunft des Namens ist… …   Deutsch Wikipedia

  • Brayon — Brayons are a francophone people inhabiting the area in and around Edmundston, New Brunswick, Canada. In French, they are called fr. les brayons or feminine fr. les brayonnes , and both terms are also used as adjectives, as in brayon culture , or …   Wikipedia

  • BRAYON — s. m. T. de Vénerie. Piége pour prendre les bêtes puantes …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • BRAYON — n. m. T. de Chasse Piège pour prendre les bêtes puantes …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Brayon — 1. noun /breɪˈjɔ̃/ A resident of , in northwestern New Brunswick, Canada. 2. adjective /breɪˈjɔ̃/ Of or relating to the Brayons, their language, or their mixed French–English culture …   Wiktionary

  • brayon — (bra ion) s. m. Terme de vénerie. Piége pour prendre les bêtes puantes. HISTORIQUE    XIIIe s. •   Renart i fu, si ot veüs, Le jor devant, deus las tenduz, Et un broion en terre enclos, Ren. 1261. ÉTYMOLOGIE    Anc. franç. broi (que si sont pris… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Auberge Les Jardins Inn-Motel Le Brayon & Chalets — (Edmundston,Канада) Категория отеля: 4 звездочный отель Адрес …   Каталог отелей

  • L'Eclaireur Brayon — L Éclaireur Brayon L Éclaireur Brayon est un titre de presse français diffusé dans le Pays de Bray, aussi bien en Seine Maritime que dans l Oise, c est à dire de Gaillefontaine, près de Forges les Eaux, à Beauvais. Il a fusionné avec la Dépêche… …   Wikipédia en Français

  • L'Éclaireur Brayon — Pays  France Langue Français Périodicité Hebdomadaire Prix au numéro 1,20 € Date de fondation …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.