Brique de terre compressée


Brique de terre compressée

Les briques de terre comprimée, souvent dénommées BTC, sont de la terre tamisée (0,5 à 0,8 mm au tamis) très légèrement humide qui est fortement comprimée à l'aide d’une presse. Une fois pressées, elles sont stockées et mises à sécher en phase humide, sous bâche, durant une à trois semaines. Passé ce délai, elles pourront être mises en œuvre.

Il est loisible d'ajouter à la terre des additifs (de l'ordre de 10 % en volume) tels que du ciment ou de la chaux afin de la stabiliser, principalement en vue de son transport. En règle générale, on utilise l'argile du sol qui se trouve à environ 50 cm au-dessous de sa surface, suivant les endroits.

Les blocs de terre comprimée sont produits par la compression de terre crue dans une presse mécanique. La terre est compressée entre deux plateaux qui se rapprochent lentement. Cette compression permet de soustraire l'air dans le bloc afin de l'imperméabiliser et d'augmenter sa résistance.

Le bilan énergétique ou bilan carbone de cette brique est particulièrement favorable lorsqu'elle est fabriquée sur le lieu même de la construction. Des dimensions appropriées (brique de 30 x 14,5 x 7 cm) permettent de monter des murs conventionnels sur deux étages.

La construction doit recevoir une bonne isolation du ravinement de la pluie par un enduit adéquat (chaux-sable-plâtre).

Des presses alliant moteur et hydraulique permettent de proposer des briques tout à fait concurrentielles avec le parpaing ou la brique cuite.

Cette brique est un isolant thermique correct, mais est surtout dotée d'une grande inertie dans l'échange de chaleur. Elle est aussi un très bon régulateur hygrométrique.


La presse à brique CINVA RAM a été mise au point en Colombie en 1956 par l’ingénieur Raül Ramirez.

Sommaire

Voir aussi

Articles connexes

en français :

Bibliographie

  • CRATerre-EAG et Vincent Rigassi, Blocs de terre comprimée. Volume I : Manuel de production, Friedrich Vieweg & Sohn, 1995 (ISBN 3-528-02081-4) [lire en ligne (page consultée le 1er mars 2011)] 
  • CRATerre-EAG, Hubert Guillaud, Thierry Joffroy et Pascal Odul, Blocs de terre comprimée. Volume II : Manuel de conception et de construction, Friedrich Vieweg & Sohn, 1995 (ISBN 3-528-02082-2) [lire en ligne (page consultée le 1er mars 2011)] 

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Brique de terre compressée de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Brique (Matériau) — Pour les articles homonymes, voir brique. Production traditionnelle ( …   Wikipédia en Français

  • Brique (materiau) — Brique (matériau) Pour les articles homonymes, voir brique. Production traditionnelle ( …   Wikipédia en Français

  • Brique (matériau) — Pour les articles homonymes, voir brique. Production traditionnelle (Afrique du Sud) …   Wikipédia en Français

  • Terre crue — Pour les articles homonymes, voir Banco. La terre est utilisée par de nombreuses espèces animales pour construire des nids, galeries, opercules de nids, etc., parfois mélangée à de la salive ou à des excrétats …   Wikipédia en Français

  • Construction en terre — La construction en terre désigne les techniques et réalisations de la construction en terre. Sommaire 1 Définition 2 Histoire 3 Construction rurale et agricole en France au XIXe siècle 4 …   Wikipédia en Français

  • Adobe (brique) — Pour les articles homonymes, voir Adobe. Briques séchant au soleil, dans la région de Cachi, en Argentine …   Wikipédia en Français

  • Briqueterie — Brique (matériau) Pour les articles homonymes, voir brique. Production traditionnelle ( …   Wikipédia en Français

  • Briquetterie — Brique (matériau) Pour les articles homonymes, voir brique. Production traditionnelle ( …   Wikipédia en Français

  • Maison de briques — Brique (matériau) Pour les articles homonymes, voir brique. Production traditionnelle ( …   Wikipédia en Français

  • Banco (matériau) — Terre crue Pour les articles homonymes, voir Banco. La terre est utilisée par de nombreuses espèces animales pour construire des nids, galeries, opercules de nids, etc., parfois mélang …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.