Bro Goz Ma Zadoù


Bro Goz Ma Zadoù

Bro gozh ma zadoù

Bro gozh ma zadoù

Vieux pays de mes pères

Hymne de Gwenn ha du.svg Bretagne
Paroles François Jaffrennou
1898
Musique Evan James
1856
Fichiers audio
Fichier audio externe Bro gozh ma zadoù

Bro gozh ma zadoù (Vieux pays de mes pères) est l'hymne de la Bretagne. Il est inspiré de l'hymne national du Pays de Galles, Hen Wlad Fy Nhadau (Vieille terre de mes pères). L'hymne de Cornouailles, Bro Goth Agan Tasow l'équivalent en cornique, reprend lui aussi l'air de l'hymne gallois.

Sommaire

Historique

Les origines galloises

Selon la légende, James James aurait imaginé l'air de la chanson tandis qu'il se promenait sur les rives du fleuve Rhondda. En le chantant à son père Evan James, un tisserand et poète de Pontypridd, ce dernier en écrivit les paroles. Initialement appelé Glan Rhondda (les rives du fleuve Rhondda), elle fut jouée pour la première fois en janvier ou février 1856 à la chapelle de Capel Tabor par une chanteuse appelée Elizabeth John.

L'importation en Bretagne

Les paroles bretonnes sont de François Jaffrennou (1879-1956), alors lycéen et élève de François Vallée. Il sort en 1898 dans La Résistance de Morlaix, et fut imprimé sur feuille volantes avec sous-titre Henvelidigez (Adaptation). La mélodie des trois chants est identique. Il parait dans le livre An Delen Dir en 1900, et commence sa vogue dans les réunions des étudiants bretons de Rennes, qui en firent leur chant de ralliement. Le Bro Gozh fut choisi par le jury de l'Union régionaliste bretonne et proclamé « Chant national », en raison de la fraternité qui rapprochait Bretons et Gallois, au Congrès de Lesneven en 1903[1]. Maurice Duhamel écrivit pour cet hymne une nouvelle harmonisation pour piano, et il fut enregistré par Pathé frères, de Paris, sur disques phonographiques en 1910.Ce chant fût entonné par des otages du camp de Chateaubriant au côté de l'Internationale en breton, le 15 décembre 1941, lorsque le Dr Jacq (militant communiste et médecin au Huelgoat), fût fusillé par les soldats allemands nazis. Le Dr Jacq dispensa durant sa captivité des cours de breton pour les autres otages du camp et mit en place une chorale bretonne.

Reconnaissance officielle

L'hymne a été repris à plusieurs reprises par des personnalités politiques françaises, ou lors d'évènements officiels :

  • Le groupe breton Tri Yann chante cet hymne à chacun de ses concerts.

Notes et références

Liens externes

  • Portail de la musique Portail de la musique
  • Portail de la Bretagne Portail de la Bretagne
Ce document provient de « Bro gozh ma zado%C3%B9 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bro Goz Ma Zadoù de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bro goz ma zadoù — Bro gozh ma zadoù Bro gozh ma zadoù Vieux pays de mes pères Hymne de  Bretagne Paroles François Jaffrennou 1898 Musique Evan James …   Wikipédia en Français

  • Bro gozh ma zadoù — Vieux pays de mes pères Hymne de Bretagne Paroles François Jaffrennou 1898 Musique Evan James 1856 Fichiers audio …   Wikipédia en Français

  • Bro gozh ma zadou — Bro gozh ma zadoù Bro gozh ma zadoù Vieux pays de mes pères Hymne de  Bretagne Paroles François Jaffrennou 1898 Musique Evan James …   Wikipédia en Français

  • François Jaffrennou — au Celtic Congress, Caernarfon, 1904 François Joseph Claude Jaffrennou, né le 15 mars 1879 à Carnoët et mort le 26 mars 1956 à Bergerac, est un écrivain (poésie, théâtre, souvenirs...), imprimeur de ville, puis commerçant en… …   Wikipédia en Français

  • Fanch Jaffrennou — François Taldir Jaffrennou François Joseph Claude Jaffrennou, né le 15 mars 1879 à Carnoët et mort le 26 mars 1956 à Bergerac, est un écrivain (poésie, théâtre, souvenirs...) et directeur de journaux en langue bretonne. Il… …   Wikipédia en Français

  • Francois Taldir-Jaffrennou — François Taldir Jaffrennou François Joseph Claude Jaffrennou, né le 15 mars 1879 à Carnoët et mort le 26 mars 1956 à Bergerac, est un écrivain (poésie, théâtre, souvenirs...) et directeur de journaux en langue bretonne. Il… …   Wikipédia en Français

  • François Jaffrenou — François Taldir Jaffrennou François Joseph Claude Jaffrennou, né le 15 mars 1879 à Carnoët et mort le 26 mars 1956 à Bergerac, est un écrivain (poésie, théâtre, souvenirs...) et directeur de journaux en langue bretonne. Il… …   Wikipédia en Français

  • François Taldir-Jaffrennou — François Joseph Claude Jaffrennou, né le 15 mars 1879 à Carnoët et mort le 26 mars 1956 à Bergerac, est un écrivain (poésie, théâtre, souvenirs...) et directeur de journaux en langue bretonne. Il était nationaliste et barde du …   Wikipédia en Français

  • François Taldir-Jaffrenou — François Taldir Jaffrennou François Joseph Claude Jaffrennou, né le 15 mars 1879 à Carnoët et mort le 26 mars 1956 à Bergerac, est un écrivain (poésie, théâtre, souvenirs...) et directeur de journaux en langue bretonne. Il… …   Wikipédia en Français

  • François taldir-jaffrennou — François Joseph Claude Jaffrennou, né le 15 mars 1879 à Carnoët et mort le 26 mars 1956 à Bergerac, est un écrivain (poésie, théâtre, souvenirs...) et directeur de journaux en langue bretonne. Il était nationaliste et barde du …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.