Bruno Patino


Bruno Patino

Bruno Patino, né le 8 mars 1965 à Courbevoie, est un journaliste et dirigeant de presse français.


Sommaire

Biographie

Bruno Patino a travaillé sur une palette complète de médias : livre, presse quotidienne, presse magazine, radio, télévision et Internet. Il est depuis septembre 2010 responsable du numérique à France Télévisions[1] après avoir été directeur de la station de radio France Culture et de l'École de journalisme de Sciences-Po.

Bruno Patino, après un passage chez CCF InterFinanz GmbH à partir de 1989, travaille pour l'Organisation des Nations unies (ONU) à New York de 1991 à 1994, puis au Chili pour le Programme des Nations Unies pour le Développement en Amérique latine, et correspondant du quotidien Le Monde de 1992 à 1994.

Directeur délégué du quotidien "Info Matin" de 1994 à 1996, il est ensuite secrétaire général de la branche littérature d’Hachette Livre de 1997 à 1999.

Devenu chargé de mission à la direction internationale de Canal+, il entre au groupe Le Monde où il occupe les fonctions de secrétaire général du directoire du Monde, de 1999 à 2000 et directeur délégué des "Cahiers du cinéma"; directeur général du Monde interactif, de 2000 à 2003 puis président de 2003 à 2008; président et directeur de la publication de Télérama de 2003 à 2008 ; il est élu le 25 juin 2007 vice-président du groupe Le Monde.

En septembre 2008, il prend la direction de la station de radio publique France-Culture qu'il quitte en août 2010 pour rejoindre France Télévisions[2] en tant que directeur général délégué au développement numérique et à la stratégie, et directeur de France 5.

Depuis mars 2007, il est maître de conférence et directeur de l'école de journalisme de l'Institut d'études politiques de Paris.

Bruno Patino est également un des « maestros» de la Fondation[3] créée par Gabriel García Márquez pour le journalisme ibéroaméricain.

Il est élu au conseil municipal de Sceaux en mars 2008 sur la liste « Vivre à Sceaux », une liste de centre et de centre droit, dirigée par le maire Philippe Laurent[4], qui l’emporte au second tour face à la liste UMP, mais démissionne dès l’élection et ne siège pas au conseil. [?? information à vérifier, il semble ne pas avoir démissionné immédiatement.]

La ministre de la culture, Christine Albanel, lui a confié, en 2008, une mission sur « l'avenir du livre »[5]. Il a présidé, en octobre 2008, le pôle numérique au sein des états généraux de la presse écrite [6].

Études

Bruno Patino est diplômé de l'Institut d’études politiques de Paris et de l’ESSEC; il est titulaire d’un Master of Arts (Université Johns-Hopkins à Baltimore) et d’un doctorat de science politique (Université Paris 3 Sorbonne nouvelle). Il est également ancien élève de l’INSEAD (Advanced Management Program)[7].

Ouvrages

Il a écrit plusieurs ouvrages, dont « Pinochet s’en va » (IHEAL, 2000), une étude sur la transition chilienne, et, avec Jean-François Fogel, « Une presse sans Gutenberg »[8], un livre sur l’impact d’Internet sur la presse et le journalisme.

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bruno Patino de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Histoire Du Chili — Les « Pères Fondateurs » de la République chilienne. De gauche à droite : José Miguel Carrera, Bernardo O Higgins, José de San Martín, Diego Portales. L’histoire du Chili est généralement découpée en douze périodes, qui vont du… …   Wikipédia en Français

  • Histoire du Chili — Les « Pères Fondateurs » de la République chilienne. De gauche à droite : José Miguel Carrera, Bernardo O Higgins, José de San Martín, Diego Portales. L’histoire du Chili est généralement découpée en douze périodes, qui vont du… …   Wikipédia en Français

  • Histoire du chili — Les « Pères Fondateurs » de la République chilienne. De gauche à droite : José Miguel Carrera, Bernardo O Higgins, José de San Martín, Diego Portales. L’histoire du Chili est généralement découpée en douze périodes, qui vont du… …   Wikipédia en Français

  • Journal Le Monde — Le Monde  Cet article concerne le journal français « Le Monde ». Pour les autres significations associées au mot monde, voir Monde.  Le Monde …   Wikipédia en Français

  • LeMonde — Le Monde  Cet article concerne le journal français « Le Monde ». Pour les autres significations associées au mot monde, voir Monde.  Le Monde …   Wikipédia en Français

  • LeMonde.fr — Le Monde  Cet article concerne le journal français « Le Monde ». Pour les autres significations associées au mot monde, voir Monde.  Le Monde …   Wikipédia en Français

  • Le Monde.fr — Le Monde  Cet article concerne le journal français « Le Monde ». Pour les autres significations associées au mot monde, voir Monde.  Le Monde …   Wikipédia en Français

  • Le Monde (journal) — Le Monde  Cet article concerne le journal français « Le Monde ». Pour les autres significations associées au mot monde, voir Monde.  Le Monde …   Wikipédia en Français

  • Le Monde des Livres — Le Monde  Cet article concerne le journal français « Le Monde ». Pour les autres significations associées au mot monde, voir Monde.  Le Monde …   Wikipédia en Français

  • Le Monde des livres — Le Monde  Cet article concerne le journal français « Le Monde ». Pour les autres significations associées au mot monde, voir Monde.  Le Monde …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.