Cagancho


Cagancho

Joaquín Rodríguez Ortega dit « Cagancho », né à Séville (Espagne) le 17 février 1903, mort le 1er janvier 1984 à Mexico (Mexique), est un matador espagnol.

Présentation

« Cagancho », gitan né à Séville dans le quartier de Triana, d'un père forgeron, fut l'un des matadors les plus populaires de années 1920 et 1930. Sa beauté, son élégance en piste, subjugaient les spectateurs qui lui pardonnaient ses échecs. En effet, s'il était considéré comme l'un des plus grands matadors de son époque capote ou muleta en main, à l'épée, il était capable du meilleur comme du pire. Il estoquait al volapié, lentement, en décomposant ses gestes, comme s'il tombait « endormi » sur le toro. Le public admirait tant son style, son courage et la précision de ses coups d'épée qu'il lui arrivait de se réjouir d'une estocade ratée : il pouvait assister à une autre ! Mais très souvent, il multipliait les tentatives d'estocades, les ratait et laissait rentrer le taureau vivant au toril, le quart d'heure imparti étant dépassé.

Ses échecs étaient tellement célèbres que le journaliste Santiago Ibero parlait ironiquement de « sa pratique humanitaire de laisser les taureaux vivants ». Un jour, à Madrid, il rend visite à un ami à son hôtel. Le réceptionniste se trompe de nom et lui apprend que son ami vient de mourir. « Cagancho », bouleversé, va annoncer l'affreuse nouvelle à son ami le journaliste « Clarito » quand soudain le « défunt » apparaît. Et « Clarito » de s'exclamer : « Alors, les amis aussi tu les laisses vivants ! »

On lui doit la phrase célèbre qui distingue les matadors andalous de ceux qui ont le malheur de ne pas l’être : « Del Despeñaperros para abajo, se torea ; para arriba, se trabaja » (« Au-dessous du Despeñaperros, on torée ; au-dessus, on travaille. »)

Au Mexique, il sera plus qu'une idole : dans la rue, on lui arrachait les boutons de ses vestes pour en faire des reliques. C'est dans ce pays qu'il s'installe définitivement après sa retraite en 1964.

Carrière

Voir aussi

Liste de matadors


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cagancho de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Joaquín Rodríguez Ortega — Cagancho (n. Sevilla, 17 de febrero de 1903 – m. México, 1 de enero de 1984[1] ), fue un matador de toros español gitano, cuyo estilo de toreo de grandes genialidades y numerosas espantadas hizo de él un personaje de leyenda. Perteneció a una… …   Wikipedia Español

  • Chronologie des alternatives (1921 à 1940) — Sommaire 1 1921 2 1922 3 1923 4 1924 5 1925 …   Wikipédia en Français

  • Chronologie des alternatives (1941 à 1960) — Sommaire 1 1941 2 1942 3 1943 4 1944 5 1945 …   Wikipédia en Français

  • Carmelo Perez — Carmelo Pérez Armando Pedro Antonio Procopio Pérez Gutiérrez dit « Carmelo Pérez », né à Texcoco (Mexique, état de Mexico) le 23 décembre 1908, mort à Madrid (Espagne) le 28 octobre 1931, était un matador mexicain. Présentation À… …   Wikipédia en Français

  • Carmelo Pérez — Armando Pedro Antonio Procopio Pérez Gutiérrez dit « Carmelo Pérez », né à Texcoco (Mexique, État de Mexico) le 23 décembre 1908, mort à Madrid (Espagne) le 28 octobre 1931, était un matador mexicain. Présentation À quatorze ans, à la… …   Wikipédia en Français

  • Curro Puya — Gitanillo de Triana Francisco Vega de los Reyes dit « Gitanillo de Triana », alias « Curro Puya », né à Séville (Espagne) le 23 septembre 1903, mort à Madrid (Espagne) le 14 août 1931, était un matador espagnol. Présentation… …   Wikipédia en Français

  • Gitanillo De Triana — Francisco Vega de los Reyes dit « Gitanillo de Triana », alias « Curro Puya », né à Séville (Espagne) le 23 septembre 1903, mort à Madrid (Espagne) le 14 août 1931, était un matador espagnol. Présentation Il donne ses… …   Wikipédia en Français

  • Gitanillo de Triana — Francisco Vega de los Reyes dit « Gitanillo de Triana », alias « Curro Puya », né à Séville (Espagne) le 23 septembre 1903, mort à Madrid (Espagne) le 14 août 1931, était un matador espagnol. Présentation Il donne ses… …   Wikipédia en Français

  • Gitanillo de triana — Francisco Vega de los Reyes dit « Gitanillo de Triana », alias « Curro Puya », né à Séville (Espagne) le 23 septembre 1903, mort à Madrid (Espagne) le 14 août 1931, était un matador espagnol. Présentation Il donne ses… …   Wikipédia en Français

  • Histoire de la corrida — La tauromachie, qui implique dans certains cas la mise à mort du taureau en public comme dans la corrida, a une histoire riche en documents et traités, mais l incertitude demeure sur ses origines. Si l ancêtre du taureau espagnol est connu  …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.