Camilo Jose Cela


Camilo Jose Cela

Camilo José Cela

Statue de Camilo José Cela à Padron, sa ville natale
Le buste de Camilo José Cela à Guadalajara

Camilo José Cela est un écrivain espagnol né à Padron (anc.Iria Flavia) Galice, (Espagne) le 11 mai 1916 et mort à Madrid en 2002. Romancier, poète et essayiste, il s'est adonné à tous les genres littéraires.

En 1931, il s'installe avec sa famille à Madrid et suit des études à l'université. En 1936, il combat du côté franquiste pendant la Guerre civile espagnole. Postérieurement, il rejette la dictature de Franco et maintient une attitude indépendante et provocatrice envers le régime dont il subira parfois la censure.

Cela a publié son premier roman, La familia de Pascual Duarte (La Famille de Pascal Duarte[1]), en 1942. Le style de ce roman, d'un réalisme sec et rugueux, a été qualifié de tremendismo. Il s'agit de la description, poussée jusqu'à l'exagération, de l'univers sordide et arriéré d'un criminel à peine conscient de ses actes. Ce roman a marqué la renaissance de la vie littéraire espagnole dans un paysage désolé par la guerre civile. En effet, de nombreux écrivains et intellectuels avaient été tués ou s'étaient exilés et la situation économique désastreuse du pays ainsi que la censure franquiste entravaient l'apparition de nouveaux talents. Dans Pabellón de reposo (Pavillon de repos, 1943), l'auteur évoque la vie au sanatorium où, tuberculeux, il résida à plusieurs reprises durant sa jeunesse.

Son goût prononcé pour l'horrible et les personnages mutilés ou atrophiés (œil de verre, jambe de bois) se retrouve dans ses nouvelles (Noviciado, sortie rue Noviciado, Marcelo Brito...). Ses premiers ouvrages, notamment ses poèmes, très pessimistes et nourris par un penchant certain pour le morbide, évoquent la brutalité et la sécheresse du cadre de vie puis de la géographie espagnols.

L'autre œuvre la plus notable de Cela est La colmena (La Ruche, 1953), qui est une description de quelques jours dans la vie de très nombreux personnages (environ trois cents) vivant à Madrid en 1942. Elle a été censurée.

Tenté par l'avant-garde et les techniques littéraires expérimentales, l'auteur a évoqué la guerre d'Espagne dans son roman Vísperas, festividada y octava de San Camilo del año 1936 en Madrid (San Camilo, 1936, 1969) qui trahit l'influence de James Joyce et de William Faulkner par l'utilisation du monologue intérieur.

Auteur de plusieurs romans, récits de voyages, poèmes, ouvrages autobiographiques, articles et nouvelles, Camilo José Cela a multiplié les recherches d'écriture novatrices tant sur le plan narratif que formel. Les années 1980 lui ont offert un nouveau souffle littéraire grâce à des œuvres de fiction comme Los vasos comunicantes (Les Vases communicants, 1981), Mazurka para dos muertos (Mazurka pour deux morts, 1983) et Cristo versus Arizona (1988), constitué d'une seule et unique phrase de 230 pages.

Il reste aux yeux de certains un personnage ambigü, douteux et volontiers provocateur, tenant des propos homophobes et oscillant sans cesse entre la connivence et la critique envers la dictature franquiste. Malgré tout, il continue à occuper une place de premier ordre dans la littérature espagnole du XXe siècle grâce à la puissance de ses textes et à la nouveauté dont ils font preuve.

Pour l'ensemble de son œuvre, Cela reçut le prix Nobel de littérature en 1989 et le prix Cervantes en 1995.

Il fut satrape du Collège de ’Pataphysique.

Œuvres traduites en français

  • Mrs. Caldwell parle à son fils, Denoël, 1968
  • Office des ténèbres 5, A. Michel, 1978
  • Nouvelles aventures et mésaventures de Lazarillo de Tormès, Gallimard, 1989
  • Mazurka pour deux morts, Julliard, 1990
  • Le Joli Crime du carabinier et autres anecdotes, Librairie générale française, 1991
  • San Camilo 1936, Seuil, 1994
  • La Ruche, Gallimard, 1996
  • La Famille de Pascal Duarte (1), Seuil, 1997
  • Onze histoires de football, Bartillat, 1998

Notes et références

  1. C'est la deuxième œuvre littéraire espagnole la plus traduite au monde après Don Quichotte.


Précédé de :
Naguib Mahfouz
Prix Nobel de littérature
1989
Suivi de :
Octavio Paz



  • Portail de la littérature Portail de la littérature
  • Portail de l’Espagne Portail de l’Espagne
Ce document provient de « Camilo Jos%C3%A9 Cela ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Camilo Jose Cela de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Camilo José Cela — Saltar a navegación, búsqueda Para el escritor y filósofo del Derecho, hijo de éste, véase Camilo José Cela Conde. Camilo José Cela …   Wikipedia Español

  • Camilo José Cela — Trulock (Iria Flavia, municipio de Padrón (La Coruña), 11 de mayo de 1916 Madrid, 17 de enero de 2002) fue un escritor español y miembro de la Real Academia Española desde 1957 hasta su muerte ocupando el sillón Q. Comenzó la carrera de Medicina… …   Enciclopedia Universal

  • Camilo José Cela — This name uses Spanish naming customs; the first or paternal family name is Cela and the second or maternal family name is Trulock. Camilo José Cela …   Wikipedia

  • Camilo Jose Cela — Der spanische Nobelpreisträger Camilo José Cela beim Signieren von Büchern in der Spanischen Botschaft in Wien, 1989 Camilo José Cela (Camilo José Manuel Juan Ramón Francisco de Jerónimo Cela Trulock, * 11. Mai 1916 in Iria Flavia, Gemeinde… …   Deutsch Wikipedia

  • Camilo José Cela — Der spanische Nobelpreisträger Camilo José Cela beim Signieren von Büchern in der Spanischen Botschaft in Wien, 1989 Camilo José Cela (Camilo José Manuel Juan Ramón Francisco de Jerónimo Cela Trulock, * 11. Mai 1916 in Iria Flavia, Gemeinde… …   Deutsch Wikipedia

  • Camilo José Cela — Pour les articles homonymes, voir Cela. Statue de Camilo José Cela à Padron, sa ville natale …   Wikipédia en Français

  • Camilo José Cela — Éxito Para el éxito sobra el talento; para la felicidad, ni basta. Libertad La libertad es una sensación. A veces puede alcanzarse encerrado en una jaula, como un pájaro. Sentimiento También hay relojes de sangre; la gente suele llamarles el… …   Diccionario de citas

  • Camilo José Cela Conde — Saltar a navegación, búsqueda Para el novelista gallego premio Nobel de literatura, véase Camilo José Cela. Camilo José Cela Conde (Madrid, 17 de enero de 1946), II Marqués de Iria Flavia, es un escritor español y catedrático de Filosofía del… …   Wikipedia Español

  • Universidad Camilo José Cela — Acrónimo UCJC Tipo Privada Fundación …   Wikipedia Español

  • Literaturnobelpreis 1989: Camilo José Cela —   Der Spanier erhielt den Nobelpreis für seine »reiche und intensive Prosa, die mit zurückhaltendem Mitgefühl eine anregende Vision menschlicher Verletzlichkeit beschreibt«.    Biografie   Camilo José Cela, * Padrón (Provinz La Coruña, Spanien)… …   Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.