Canal j


Canal j

Canal J

Canalj2009.gif


Création 23 décembre 1985
Slogan « Le petit écran qui voit grand pour les enfants » (2003)
« La télé complètement allumée ! » (2007) »
Langue Français
Pays d'origine France France
Statut Thématique nationale privée
Siège social 12 rue d’Oradour sur Glane
75015 Paris
Tel : (33) (0)1 56 36 55 55
Fax : (33) (0)1 56 36 55 59
Site Web www.canalj.fr
Diffusion
Numérique Non
Satellite Nouveau CanalSat : Chaîne n° 74
CanalSat Caraibes : Chaîne n° 74
Câble Numéricable : Chaîne n° 120 et 165
Monaco Télécom : Chaîne n° 95
Coditel : Chaîne n° 121 : Naxoo (Genève +valais) chaine n° 114
ADSL Belgacom TV : Chaîne n° 154

Canal J est une chaîne de télévision thématique française destinée aux enfants de 7 à 14 ans.

Sommaire

Histoire de la chaîne

Crée à Noël 1985 à l’initiative du groupe Hachette, Canal J est tout d’abord diffusée sur le réseau câblé de Cergy-Pontoise. Avec 300 foyers abonnés le 23 décembre, la chaîne diffuse principalement des dessins animés à l’intention des 3-13 ans par cassettes vidéo en tête de réseau. La grille des programmes est composée de modules de deux heures multidiffusés.

À partir de janvier 1988, Canal J est exploitée au sein d’une nouvelle société constituée autour d’Europe 1 Communication et des trois câblo-opérateurs Communication et Développement, Lyonnaise Communications et Générale d’Images. Dans le cadre de cette nouvelle structure, Canal J est la première chaîne à s’ouvrir, en 1988, à l’ensemble des systèmes de télédistribution : les réseaux câblés et les antennes collectives grâce au système satellitaire Télécom 1C. Disponible partout en France, la chaîne passe de 50 000 à 100 000 abonnés et amorce alors son développement sur le câble. Fin 1989, elle compte 160 000 abonnés et franchit le cap des 300 000 en 1990.

L’abandon du coûteux projet de diffusion hertzienne par abonnement (Paris + vingt-deux villes en France) et satellitaire en réception directe TDF 1 permet de lancer une stratégie ambitieuse d’investissement sur l’avenir dans les programmes. C’est le début de la politique de production et de coproduction de programmes (Cajou, Les intrépides, Les histoires du Père Castor). Peu à peu, la part de dessins animés s’amenuise au profit de fictions, films, magazines, documentaires et jeux. Les rendez-vous réguliers s’instaurent, l’offre de programmes et l’éventail de genres s’élargissent et se renouvellent. Canal J conforte sa position sur le câble. Durant l’année 1991, le nombre d’abonnés passe de 330 000 à 550 000 foyers.

Le lancement en novembre 1992 de CanalSatellite analogique (réception directe par satellite de sept chaînes thématiques) permet à Canal J d’être reçue dans toute la France.

En 1993, Canal J créé l’événement à la télévision en rediffusant quotidiennement l’Île aux enfants permettant aux grands enfants nostalgiques des années 1974-1982 de retrouver Casimir et Léonard, et en attirant par la même un public plus âgé. La chaîne diffuse aussi Spirou (une coproduction diffusée en première exclusivité) et des magazines incarnés exclusifs, comme Ciné furax ou Atomes crochus, lui permettant de toucher un public encore plus large et de passer le million de familles abonnées en 1994.

À Noël 1995, Canal J fête ses dix ans et, pour la première fois, la chaîne est à l’équilibre financier grâce aux 1,5 million de foyers abonnés. Canal J est inclus dans le bouquet numérique de CanalSatellite lancé en 1996, et ses magazines sont diffusées sur Canal France International (CFI) à partir du 1er mai 1996 dans un module de deux heures de programmes de Canal J destiné à l’Afrique, le Proche et Moyen Orient et l’Asie.

En février 1997, la chaîne lance son site Internet Canalj.net qui est primé à Biarritz la même année. Le site est entièrement repensé le 1er janvier 2001 pour devenir le premier site éditorial et communautaire des chaînes jeunesse à destination des enfants.

Canal J atteint les 2 millions de familles abonnées en janvier 1998.

La chaîne fête ses quinze ans à Noël 2000 et, forte de son succès (elle compte 3 millions de familles abonnées), lance une déclinaison destinée aux enfants de moins de sept ans : TiJi qui compte 1,2 million de familles abonnées. Canal J est alors la seule chaîne jeunesse présente sur tous les bouquets câble et sur CanalSatellite.

Le 4 avril 2001, la chaîne diffuse Titeuf en première exclusivité (coproduction) et se classe en troisième position des chaînes thématiques en termes d’audience, tous publics confondus dans le baromètre MédiaCabSat d’août 2001.

Canal J lance Yu-Gi-Oh en première exclusivité le 1er avril 2002 et Mémomix en mars 2003, ce qui porte à huit le nombre d’émissions à l’antenne.

la candidature de Canal J est retenue par le CSA pour sa diffusion payante en plein canal sur la télévision numérique terrestre (TNT) et sa convention est signée par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) en mai 2003. La chaîne est reçue par 3,5 millions de foyers abonnés et ses audiences sont en hausse.

Canal J lance deux autres déclinaisons : la première, consacrée exclusivement aux filles, sur le câble et CanalSat, le 1er septembre 2004 : Filles TV. La seconde, le 18 novembre 2005 à la télévision, sur la TNT gratuite en partenariat avec France Télévisions : Gulli. En parallèle, Canal J arrive sur l’offre payante de la TNT.

Suite à la fusion CanalSat/TPS, Canal J, Filles TV et TiJi arrivent sur TPS durant l’été 2007. La chaîne compte 5,5 millions de familles abonnées.

Depuis le 27 août 2007, la chaîne change son logo et abandonne le logo spirale datant de 2000 pour un look plus moderne, créé par la société Gédéon.

Les coûts de diffusion sur la TNT payante revenant trop cher pour être amortis par le faible nombre d'abonnement, la chaîne rendra sa fréquence TNT le 30 avril 2009[1].

Organisation

Dirigeants

Directeurs généraux :

  • Monique Annaud : 23 décembre 1985 - 1991
  • Ève Baron : 1991-1994
  • Claude-Yves Robin : 1994-2002

Présidents-directeurs généraux :

  • Claude-Yves Robin : 2002 - 25 août 2005
  • Emmanuelle Guilbart : depuis le 25 août 2005

Directeur général adjoint en charge des programmes :

  • Pierre Belaïsch : depuis août 1999

Capital

Canal J SAS a un capital de 15 680 000 € détenu à 100 % par Lagardère Active.

Sièges

Le siège initial de Canal J était situé au 11 bis rue du Cherche-Midi à Paris.

La chaîne a migré dans le XVe arrondissement au 12 rue Oradour sur Glane en 2003, dans un immeuble abritant la radio RMC ainsi que toutes les chaînes thématiques du groupe Lagardère Active.

Audiences

En notoriété globale (spontanée + assistée), Canal J confirme sa place de chaîne thématique jeunesse leader auprès de 7-14 ans abonnés ou non à une offre élargie, avec 92 % de notoriété (+3 points vs 2003) (Source : Institut CSA - Juin 2004 – Étude réalisée auprès de 511 enfants représentatifs de la population des 7-14 ans). Canal J progresse de 6 points par rapport à 2003 pour atteindre 35 % et gagne une place en accédant au 4e rang des chaînes les plus connues auprès des enfants de 7-14 ans, derrière France 3 (59 %), TF1 (58 %) et M6 (42 %), et devant France 5 (29 %) et France 2 (23 %), alors que la chaîne est reçue par 18 % des foyers français (Source : Institut CSA - Juin 2004 – Étude réalisée auprès de 511 enfants représentatifs de la population des 7-14 ans).

Canal J n°1 des chaînes thématiques jeunesse en notoriété globale, Top of Mind et notoriété spontanée totale (Source : Baromètre CSA de notoriété des chaînes jeunesse auprès des enfants de 7-14 ans, juin 2005).

Résultats d’audience de juillet 2004 : Canal J et TiJi toujours en tête du classement dans un univers extrêmement concurrentiel, respectivement première et deuxième chaîne thématique jeunesse en termes d’audience avec des résultats en progression.

Juillet 2005 : Canal J et TiJi toujours en tête des chaînes jeunesse. Les trois chaînes Canal J, TiJi,Filles TV obtiennent 12,5 % de part d’audience sur les 4-14 ans et représentent 35 % de part de marché parmi les chaînes thématiques jeunesse.

Audience juillet 2006 : Les quatres chaînes Canal J, TiJi,Gulli et Filles TV représentent 40 % de la consommation des chaînes de ce secteur sur la cible de référence des 4-10 ans.

Les trois plus anciennes chaînes du câble sont :

Animateurs

  • Billy, animateur de IAPIAP, seule grande émission de plateau subsistante, et les pièces jaunes en février 2008 sur TF1
  • Olivier Ligné, animateur ayant présenté 200 secondes, Faut que ça saute !, Le monde est scoop, Le Grand Match Canal J, Blagadonf, Mort de Rire !, Mémomix et Show Live. Il anime aujourd'hui La Toile Infernale.

Les anciens animateurs

  • Laurent Romejko, premier animateur du magazine phare de la chaîne, Cajou, créé par Claude Pierrard en 1989.
  • Laurent Mariotte qui lui succède à la présentation de Cajou pendant plusieurs années et qui partira ensuite sur TF1 pour co-animer Intervilles puis présenter Les Coups d'humour et Ça vaut le détour.
  • Jean-François Bordier, autre animateur de Cajou et présentateur de l'émission scientifique Atomes crochus, s’est particulièrement distingué en incarnant le Captain J, héros de la chaîne expliquant le monde aux enfants. Il est aujourd'hui le plus célèbre narrateur des documentaires de France 5.
  • Dominique Duthuit, également animatrice de Cajou, était la madame cinéma de la chaîne, notamment dans l’émission Ciné Furax qui diffusait un long métrage tous les mercredis après-midi.
  • Bertrand Amar, le "monsieur jeu vidéo" de la chaîne, avec les émissions Des souris et des Rom et Re-7, jusqu’en 2006.
  • Mehdi Harbaoui a silloné la France pendant 2 ans, de 1999 à 2001 avec le jeu itinérant Pas d'Quartier.
  • Vanessa de Clausade, ayant animé Faut que ça saute ! de 2000 jusqu'au 28 juin 2002, Le Grand Match Canal J et Le monde est scoop d'octobre 2002 à juin 2006.
  • Samantha Vandersteen, connue pour répondre aux courriers du cœur des filles et des garçons dans Faut que ça saute ! jusqu'au 28 juin 2002 puis dans Lollytop de 2003 à 2004.
  • Boubou, connu pour présenter la rubrique « C’est toi qui filme » dans l'ancienne émission Faut que ça saute ! en 2002
  • Claire Perot, animatrice de l’émission féminine de la chaîne Lollytop de 2003 à 2004.
  • Marina Tomassi, présentatrice de Lollytop de 2005 à 2006.
  • Stéphanie Loire, présentatrice également de Lollytop de 2005 à 2006.

Programmes

À sa création et jusqu’en 1994, la chaîne était considérée comme éducative et offrait des programmes sans aucune violence, ainsi que des programmes pour les tout petits. Un changement à la direction de la chaîne et la création d’une déclinaison destinée aux tout petits, TiJi, l’a ré-orientée sur des programmes beaucoup moins éducatifs et plus internationaux destinés à un public plus jeune. Les émissions de plateau, comme la mythique Cajou, se sont alors faites plus rares au profit du Show-Live ou de IAPIAP.

Émissions

  • Émissions diffusées sur Canal J
    • IAPIAP
    • La Toile Infernale
    • Les missions impossibles : les vacances du Show-Live
    • RE-7
    • Blagadonf

Divers

Dessins animés

Les coproductions

  • Titeuf : Titeuf est un héros reconnaissable entre mille avec sa mèche rebelle et son argot de cour de récré. Créé par Zep, Titeuf se pose les mêmes questions qu’un enfant : peut-on échanger sa future petite sœur contre un hamster ? Est-ce grave d’être "momosexuel" ? Pourquoi mémé enlève-t-elle ses dents pour dormir ? Pour Titeuf et ses copains, le monde est un vaste champs de questions auxquelles il faut bien trouver des réponses. Une production France Animation / Éditions Glénat / CANAL J / France 3 / Smec - 94 × 7 minutes.
  • Malo Korrigan : Cette série conte les aventure d'un traceur de l'espace, Malo Korrigan, et de son équipe à travers la Ligue Cosmocratique (quelques 200 planètes liées par le commerce). Les traceurs sont des transporteurs intergalactiques indépendants, en opposition au Consortium de Krill-Fireng, énorme complexe économique dont les activités s'étendent du transport de passagers et de marchandises à l'exploitation (abusive) de planètes, en passant par la vente d'armes. Dans le style du space opera, les aventures de Malo Korrigan explorent toutes les thématiques de la science fiction : planètes en péril, boucle temporelle, robot humanoïde, espèces extraterrestres, etc., le tout saupoudré par les activités illégales du Consortium.
  • Kid Paddle : Cette série présente les aventures d'un jeune garçon (Kid Paddle) fan de jeux vidéo, qui a tendance à confondre les univers de ces jeux avec le monde réel. Il apprécie particulièrement les jeux-vidéos et les films « gores », comme il les qualifie lui-même avec délectation. On notera ,par exemple, la récurrence des tentatives de Kid, et de ses acolytes Big-Bang et Horace pour tenter d'aller voir des films qui leur sont interdits à cause de leur jeune âge (des films aux noms prometteurs en matière de répugnant comme La crème anglaise était du pus, ou La cervelle est vivante). Des tentatives d'une certaine ingéniosité (comme celle de monter les uns sur les autres en dessous d'un long manteau pour mesurer la taille requise) qui se soldent toutes par des échecs causées par la maladresse de Horace ...
  • Les Zinzins de l'espace : Coincés sur Terre après s'être écrasés en soucoupe volante, cinq extra-terrestres emménagent dans le grenier d'une maison à louer. Seulement, les locataires humains rendent la cohabitation difficile. Aidés de la SMTV (Super-Mega-Trans-Volteur), machine pouvant leur donner une apparence humaine, nos quatre héros feront tout leur possible pour faire fuir les locataires et trouver un moyen de rentrer chez eux.
  • Spirou et Fantasio : Spirou est un jeune homme roux d'une vingtaine d'année toujours vêtu d'une veste et d'un pantalon rouges. Homme de conviction, à la fois courageux et responsable, il a notamment pour amis Spip l'écureuil, le comte de Champignac et surtout Fantasio qu'il connaît depuis sa jeunesse.
    • Spirou et ce dernier sont les meilleurs amis du monde ce qui n'empêche pas de temps à autre des petites tensions. En effet, Fantasio, un peu plus âgé, aime se plaindre et râler en plus d'être parfois hypocondriaque. Il n'en reste pas moins loyal, généreux et sympathique. Journaliste, photographe et caméraman, Fantasio est toujours à la recherche du scoop du siècle et sera souvent en concurrence avec l'ambitieuse Seccotine aussi son amie.
    • Quant à Pacôme Hégésippe Adélard Ladislas, comte de Champignac, c'est un savant âgé de presque 70 ans dont la connaissance est immense dans les domaines scientifiques. Outre les champignons, il a développé des talents dans tout ce qui est robotique, électronique et informatique dans le seul but de servir à des causes humanitaires.
    • Nos héros vont ainsi partir à travers le monde résoudre des mystères qui menacent les hommes et/ou l'environnement. Ils vont ainsi avoir affaire à Zantafio, le cousin malhonnête de Fantasio. Escroc, intelligent et manipulateur, il a mis toutes ses capacités au services du mal.
    • Spirou et ses amis rencontreront également sur leur chemin le dangereux mégalomane qu'est Zorglub, un scientifique qui veut le bien de la Terre à tout prix même si cela doit passer par des dommages collatéraux, de nature environnementale ou humaine. Créateur de l'Empire du Z, il est aidé par les Zorgloïdes, robots humanoïdes dotés d'une intelligence artificielle plutôt limitée et commandés par Zéro. Mais sa fille Zaoki, passionnée d'écologie et pour qui il a un amour immense, fera tout pour sauver la nature même si pour cela elle doit trahir son père.
  • Trollz : Ruby, Onyx, Sapphire, Amethyst et Topaz sont des Trollz. Simon, un méchant, essaye de dérober les Gemmes, les pierres précieuses que possèdent les Trollz sur leur nombril. Simon, étant un grand fainéant, ordonne à son complice, Snarf, de voler les Gemmes des Trollz. Malgré leur courage, les cinq Trollz auront besoin de l'aide des cinq Anciens, cinq Ancêtres.
  • Sabrina, l'apprentie sorcière : Cette série met en scène les mésaventures de Sabrina Spellman qui apprend, le jour de ses seize ans, qu'elle est une sorcière. Son père est sorcier et sa mère mortelle, mais elle est élevée par ses deux tantes complètement loufoques et célibataires : Hilda (l'artiste) et Zelda (la scientifique). Durant les sept saisons de la série, on la verra successivement entrer au lycée, puis à l'université avant de devenir journaliste et finalement se marier.
  • Kangoo Juniors : L'histoire se situe dans l'Archipel du Grand West, dans une école de l'île appelée School Island où vivent les 5 Kangoos et 5 autres élèves qu'on surnomme la bande des cinq. Les Kangoos (Napo, Kévin, Archie, Nelson et Junior-Junior) sont les pires ennemis de la Bande des Cinq. La bande des cinq flanque à chaque fois la pagaille en ayant pour but de nuire aux Kangoos car elle prétend qu'elle est toujours à la peine et jamais à l'honneur (exemple : trucage de carnets de notes, chantage, vol ou racket ...). Mais les Kangoos sont toujours présents pour résoudre les problèmes.
  • Kangoo : Les Kangoo sont une équipe de basket qui a la particularité d'être constituée de kangourous (Napo, Kevin, Archie, Nelson et Junior) avec chacun leur personnalité bien trempée. Ils vivent sur l'île de la Sierra Kangoo et défendent au cœur de celle-ci l'énigmatique plante dorée qui est convoitée par leur éternel ennemi, Mister D.
  • Le Marsupilami : Le Marsupilami vit dans la luxuriante forêt de Palombie. C’est un étrange et sympathique animal tacheté de jaune et de noir. Il bondit d’arbre en arbre, plus vif et plus puissant que le jaguar, son ennemi. Une production Marathon / Marsu Production / Cactus Animation / CANAL J / France 3 - 52 × 26 minutes.
  • Kangoo (série) : Les aventures de cinq kangourous un peu foufous, unis comme les doigts de la main, qui, grâce à leur intelligence, leur humour et leur esprit d’équipe, sortent victorieux de toutes les situations. La première saison de Kangoo Juniors a reçu l’Ithème 2002 de la meilleure série d’animation. Une production AB Production / CANAL J - 52 × 13 minutes.
  • Zombie Hôtel' : hantez sans frapper. Zombie Hôtel raconte le quotidien d’un hôtel aux résidents étranges. C’est un hommage tendre et amusé au cinéma d’épouvante. Une production Alphanim / TeleGaël / Magma Films / CANAL J avec la participation de France 3. Réalisation : Luc Vinciguerra. Format : 26 × 26 minutes.
  • Chasseurs de dragons : La croisade s’amuse. Chasseurs de Dragons raconte les aventures pleine d’humour d’un tandem de mercenaires pas comme les autres. Une production Futurikon / France 3 / Super RTL / RTB Family Entertainment AG avec la participation de CANAL J, VRT et RTL-Tvi. Réalisation : Norman J. LeBlanc. Format : 26 × 26 minutes.
  • Code Lyoko : Mélant 2D et 3D, Code Lyoko raconte les aventures secrètes de quatre adolescents qui affrontent XANA, un dangereux virus voulant dominer le monde. Une production Moonscoop / CANAL J / France 3. Réalisation : Jérôme Mouscadet. Format : 97 × 23 minutes.
  • Zap Collège : Jean Eudes, surnommé « Jiheu » par ses camarades, est le héros de la série. Issu d'un milieu aisé, il a fréquenté un collège réservé aux riches, nommé Saint-Exubérant, avant d'arriver dans le collège Claude François, où se déroule l'essentiel des évènements de Zap Collège. Responsable et très impliqué dans la vie scolaire, Jiheu se fait remarquer par sa forte présence tant dans la médiation entre les professeurs et les élèves que dans la recherche de motivation de ses camarades.
  • Martin Mystère : Martin a 16 ans. Il est fasciné par le paranormal. Raison suffisante pour que le Centre, une organisation secrète, l’embauche. Sa mission : enquêter sur le monde de l’étrange. Même si son caractère gaffeur et immature lui joue des tours, il peut s’appuyer sur sa demi-sœur, Diana ; sur Java, un homme des cavernes à la force incroyable et sur Billy, un drôle d’extra-terrestre. Une production Marathon Animation / CANAL J / M6 / Rai - 66 × 26 minutes.
  • Skyland : En 2451, la Terre est disloquée et des millions de blocs dérivent dans l’espace. Deux adolescents partent à la recherche de leur mère, enlevée par La Sphère, la terrible dictature de ce nouveau monde. En route, Mahad, véritable tête brûlée, et Léna, dotée de pouvoirs surnaturels, trouveront des réponses à leurs nombreuses questions et retrouveront la piste d’un père, héros de la résistance, qu’ils croyaient mort depuis longtemps… Une production Method Films / Nine Story Entertainment 2451 / France 2 / CANAL J / NickToons / Teletoon Canada / ABC Australia / ITV - 26 × 26 minutes.
  • Dragon Booster : Un jeune garçon et un dragon légendaire unissent leurs forces pour empêcher le monde de sombrer dans une tragique guerre.
  • Mon ami Marsupilami: Cette série met en scène les aventures du célèbre personnage créé en 1952 par Franquin.
  • Franky Snow : Le héros de la bande dessinée d’Eric Buche arrive sur le petit écran. Si Franky Snow, que double Smaïn, reste dans cette série animée le roi de la glisse et des sports extrêmes, il tient toujours aussi mal sur ses jambes lorsqu’il est en face d’une fille.

Les achats

  • Ratz : Rapido et Razmo sont deux rats bavards, excessifs, ricaneurs et survoltés. Ils survolent les coursives d’un cargo géant qui transporte 26 000 tonnes à bord de leurs tapettes à souris supersoniques… Ce sont Eric et Ramzy qui font les voix des Ratz. Une production Xilam / France 3 / Les Productions Tooncan Inc. - 25 × 11 minutes.
  • Yu-Gi-Oh! : Yugi a une double personnalité. Tantôt, il est un timide lycéen, tantôt il devient Yami Yugi, "Le Maître du Jeu", téméraire et sûr de lui. Pour combattre l’injustice, Yugi et son double utilisent le pouvoir des personnages fantastiques surgis de cartes à jouer. Une production Kazuki Takahashi / 4Kids Entertainment - 236 × 26 minutes.
  • Yu-Gi-Oh! GX dit GX : Jaden Yuki est l’un des élèves de la Duel Académie, une prestigieuse école de jeux. Pour y être admis et monter en grade, il faut affronter en duel les grands maîtres. Même si Jaden Yuki s’avère le plus doué du campus, il va devoir faire ses preuves… Une production Kazuki Takahashi / TV Tokyo / NAS / 4Kids Entertainment - 180 × 26 minutes.
  • Chocola et Vanilla alias "Sugar Rune" : Chocola, la fille de la sorcière Cannelle, est volontaire et pleine de vie. Nominée pour devenir, peut-être, la prochaine reine du Royaume Magique, elle doit auparavant, tout comme sa meilleure amie et néanmoins rivale Vanilla, faire ses preuves dans le monde des humains. Pour cela, elle doit s’emparer des cœurs d’un maximum de garçons. Or si Chocola était très populaire au Royaume magique, tout semble différent chez les humains, et notre sorcière a bien du mal à attirer l’attention de la gent masculine. Pendant ce temps, Vanilla la timide se révèle au contraire une grande séductrice ! Et les choses se compliquent encore quand Chocola tombe sous le charme de Pierre, un beau garçon… Une production Marvelous Entertainement / TV Tokyo - 51 × 26 minutes.

Séries

  • Génial Génie : Un génie à bouille d’ado, pataud et inexpérimenté, se mêle du quotidien de deux collégiennes. Pour le pire et pour le meilleur.
  • Kenan & Kel :
  • Roméo! : Cette série raconte les aventures du jeune rappeur, Roméo Miller, pour percer dans l’industrie musicale.
  • Cousin Skeeter : Cette série raconte les aventures loufoques de deux cousins : Skeeter et Bobby, dans une famille sans surprise. Skeeter est une marionnette. Son caractère turbulent va bousculer le quotidien tranquille de Bobby.
  • Les vacances d'Olive et Vaness' : Cette série raconte les aventures d’Olive et Vaness’. Olivier et Vanessa sont animateurs sur Canal J. Alors qu’en vacances, Vanessa veut tout voir et tout faire, Olivier préfère profiter de son temps libre pour buller. Leurs mésaventures empirent quand ils se retrouvent suivi par un fan bien encombrant.

Événements

  • Les espoirs de l'animation : Canal J soutient les futurs talents de l’animation française en lançant aux étudiants un appel d’offres sur un thème donné, puis en diffusant leurs films à l’antenne au moment du Festival International du Film d’Animation d’Annecy. Une opération pérenne en partenariat avec le Syndicat des Producteurs de Films d’Animation et les écoles qui témoignent de l’engagement de la chaîne auprès de la jeune animation.
  • Canal J réalise ton rêve : Cédric rêve de rencontrer Zidane, Cécile de monter en haut de la Tour Eiffel, Arnaud de piloter une formule 1 et Anne de nager avec des dauphins… Initiative éditoriale lancée en 2005 à l’occasion de ses vingt ans, Canal J continue cette année d’exaucer les souhaits de trois enfants, sélectionnées par courrier, audiotel ou Internet. Un immense moment de bonheur à partager avec leur famille, leurs amis… et les téléspectateurs de Canal J, puisque chaque "rêve" est filmé et diffusé jusqu’à la fin des vacances de Noël.

Voir aussi

Lien externe

Notes et références


  • Portail de la France Portail de la France
  • Portail de la télévision Portail de la télévision
Ce document provient de « Canal J ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Canal j de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • CANAL+ — Pour les articles homonymes, voir Canal et C+. Création 4 novembre 1984 à 8h00 Slogan « Canal+ et tellement plus en …   Wikipédia en Français

  • Canal + — Canal+ Pour les articles homonymes, voir Canal et C+. Création 4 novembre 1984 à 8h00 Slogan « Canal+ et tellement plus en …   Wikipédia en Français

  • canal — canal, aux [ kanal, o ] n. m. • déb. XIIe; lat. canalis, de canna « roseau » I ♦ 1 ♦ Lit ou partie d un cours d eau. ⇒ bras. 2 ♦ (1538) Cours d eau artificiel. ⇒ chenal. Canal navigable. Le canal de Nantes à Brest. Les canaux sont parcourus par… …   Encyclopédie Universelle

  • Canal+ — Saltar a navegación, búsqueda Canal+ Nombre público Canal Plus Tipo DVB S Programación Generalista Propietario …   Wikipedia Español

  • Canal 20 — (projet) Propriétaire Groupe Canal+ Langue Français Pays  France Statut …   Wikipédia en Français

  • Canal A — Nombre público Canal A Tipo de canal Aire Programación General Propietario Instituto Nacional de Radio y Televisión Inravisión País …   Wikipedia Español

  • Canal+ 1 — Création 14 septembre 1990 Propriétaire Prisa TV Format d image 576i (SDTV), 1080i (HDTV) Langue …   Wikipédia en Français

  • Canal+ 2 — Création 21 juillet 2003 (2003 07 21) (8 ans) Propriétaire Prisa TV Langue Espagnol …   Wikipédia en Français

  • Canal+ — Senderlogo Allgemeine Informationen Empfang: Antenne (DV …   Deutsch Wikipedia

  • Canal+ 2 — Saltar a navegación, búsqueda Canal+ 2 Nombre público Canal Plus 2 Tipo DVB S Programación Generalista Propietario Sogecable País …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.