Carème


Carème

Carême

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carême (homonymie).
Christianisme
Religions abrahamiques (arbre)
Judaïsme · Christianisme · Islam
Courants

Arbre du christianisme
Grandes confessions :
Catholicisme · Orthodoxie · Protestantisme

Fondements religieux
Théologie chrétienne
Pratiques
Spécificités
Constructions religieuses

Baptistère · Basilique · Cathédrale · Chapelle · Collégiale · Église · Monastère · Temple

Symboles

Chrisme · Croix chrétiennes · Deo optimo maximo · Ichtus · Rose de Luther

Voir aussi
  • Catégories : Christianisme · Branche du christianisme
  • Portails : Religions et croyances · Christianisme
 Cette boîte : voir • disc. • mod. 

Le carême est une période de quarante jours — sans compter les dimanches pour les Catholiques ; sans compter les dimanches ni les samedis pour les Orthodoxes — précédant Pâques dans le calendrier chrétien. Alors que la fête de Pâques, qui commémore et célèbre la résurrection du Christ, est la plus importante des fêtes de la chrétienté (catholique et orthodoxe), le carême se conçoit comme un temps de préparation à celle-ci. Selon les rites, il commence par le mercredi des Cendres (catholiques) ou par le Lundi pur (orthodoxes) et se termine le samedi saint (catholiques) ou le samedi de Lazare (orthodoxes).

Sommaire

Origines et histoire

Le nom carême provient de la contraction du mot latin quadragesima, qui signifie « quarantième ». Il s'agit naturellement d'une référence au jour de Pâques, qui termine le carême. Bien que l'appellation se soit quelque peu perdue, on appelait aussi le carême la Sainte Quarantaine. La durée de quarante jours commémore à la fois les quarante jours et quarante nuits du jeûne de Moïse avant la remise des Tables de la Loi et les quarante jours de la tentation du Christ dans le désert entre son baptême et le début de sa vie publique, lors desquels Il fut tenté par Satan, d'après les Évangiles synoptiques. Les dimanches ne faisant pas partie du carême, le carême s'étend sur quarante-six jours.

La pratique du carême remonte aux premiers siècles du christianisme. Il consistait sans doute à l'origine à jeûner pendant les quelques jours qui précédaient Pâques. Puis, la durée du carême s'étendit et c'est durant le concile de Laodicée (348? - 381?) que fut prescrite la xérophagie, c'est-à-dire l'usage exclusif du pain et des fruits secs pendant le temps qui correspondait au carême.

Au VIIe siècle, le carême fut établi dans son calendrier actuel. À cette époque, le jeûne consistait à ne prendre qu'un repas quotidien et à s'abstenir de toute nourriture les jours du Vendredi et du Samedi saints. De plus, les trois dimanches précédant le carême — la Septuagésime, la Sexagésime et la Quinquagésime — étaient eux-mêmes inclus dans la préparation de Pâques. Cependant, les prescriptions de jeûne se relâchèrent très vite et, dès le XIIIe siècle, le repas de midi était autorisé et complété d'une collation le soir.

Une présentation plus complexe des origines et de l'histoire du carême se trouve sur la page Année liturgique du rite de Jérusalem.

Rites actuels dans l'Église catholique

Article détaillé : Carême catholique.

De nos jours, le jeûne en tant que tel est presque complètement écarté des pratiques du carême, sauf les jours du mercredi des Cendres et du Vendredi saint. Cependant, la tradition de manger maigre — c'est-à-dire de s'abstenir de viande et de plat à base de graisse animale — le vendredi se perpétue[1]. Le début du Carême est le Mercredi des Cendres, précédé par le Mardi gras et le carnaval (du latin carnelevamen qui signifie « ôter la viande »).

Forme du Carême et rites actuels dans l'Église orthodoxe

Article détaillé : Carême orthodoxe.

Selon l'un des plus importants théologiens orthodoxes, Alexandre Schmemann : « avant tout le carême est un voyage spirituel et sa destination est Pâques[2] ». L'importance et la rigueur du carême dans l'Église orthodoxe est à la mesure de l'importance qu'elle porte à la fête de Pâques.[3] C'est en effet lors de la fête de Pâques que se rassemble le plus grand nombre de fidèles dans les pays de tradition orthodoxe ; c'est parfois, bien plus qu'à Noël (contrairement aux pays occidentaux de tradition catholique), le seul jour de fête où viennent même ceux qui ne pratiquent pas habituellement.

Carême-Prenant et Mi-Carême

Article détaillé : Mardi Gras.

Les quelques jours qui précèdent le carême sont fêtés par des carnavals dans certaines traditions. Ces carnavals trouvent leur origine dans des célébrations païennes et sont perçus comme la dernière occasion de faire bombance avant la période de jeûne. Ils peuvent s'étaler sur une période de plusieurs jours, qu'on appelait Carême-Prenant, mais le mardi de Carême-Prenant, c'est-à-dire le Mardi Gras, est en général le jour où le carnaval bat son plein.

La Mi-Carême est fêtée le jeudi de la troisième semaine entière des quarante jours de pénitence.

Les jours marquants du carême

Calendrier catholique occidental

Calendrier byzantin (orthodoxes et catholiques orientaux)

Grand Carême ou Sainte Quarantaine
Rameaux et Grande semaine

Notes et références

  1. Les jours de pénitence Code de droit canonique. Site du Vatican
  2. Le Grand Carême, Alexandre Schemann, Abbaye de Bellefontaine,1974
  3. "Toute la liturgie de l'Église est ordonnée autour de Pâques, et, ainsi, l'année liturgique, c'est-à-dire la succession des saisons et des fêtes, devient un voyage, un pèlerinage vers Pâques, vers la Fin qui est en même temps le Commencement : fin de ce qui est vieux, commencement de la vie nouvelle, un passage constant de ce monde au Royaume déjà révélé en Christ" in Le Grand Carême, Alexandre Schemann, Abbaye de Bellefontaine,1974

Voir aussi


Source partielle

« Carême », dans Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang [sous la dir. de], Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, 1878 [détail des éditions]  (Wikisource)

Toutes les questions fondamentales et pratiques sur le carême. http://qe.catholique.org/425-le-careme/

En ce qui concerne l'Eglise orthodoxe

  • Portail du christianisme Portail du christianisme
Ce document provient de « Car%C3%AAme ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Carème de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • CARÊME — Temps qui, dans toutes les Églises chrétiennes, est réservé à la préparation de Pâques, et s’étend du mercredi des Cendres à la messe du soir du jeudi saint. Le carême (en latin populaire, quaresima ; en latin classique, quadragesima [dies ], «le …   Encyclopédie Universelle

  • Careme — Carême Pour les articles homonymes, voir Carême (homonymie). Christianisme Religions abrahamiques (arbre) Judaïsme · Christianisme · Islam Courants …   Wikipédia en Français

  • carême — CARÊME. s. masc. Temps d abstrnence, qui comprend quarante six jours entre le Mardi gras et le jour de Pâque, pendant lequel on jeûne tous les jours, hors les Dimanches; ce qui fait quarante jeûnes. Le saint temps de Carême. Durant le Carême. Le… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • CARÊME (M.) — CARÊME MAURICE (1899 1978) Maurice Carême est né dans le Brabant wallon, à Wavre. Il est donc ce qu’il est convenu d’appeler un poète belge d’expression française. Son père, peintre en bâtiment, ne rentrait à la maison que le samedi, rapportant à …   Encyclopédie Universelle

  • Carême — ist der Familienname folgender Personen: Baptiste Carême (* 1985), französischer Badmintonspieler Marie Antoine Carême (1784–1833), einer der bedeutendsten Köche seiner Zeit Maurice Carême (1899–1978), belgischer Schriftsteller …   Deutsch Wikipedia

  • CARÊME (M.-A.) — CARÊME MARIE ANTOINE (1783 1833) Pâtissier et architecte, Carême a participé à l’élaboration de la gastronomie comme art, associant l’érudition architecturale au sensualisme culinaire. Pâtissier et rôtisseur, il entre chez Talleyrand, alors… …   Encyclopédie Universelle

  • Carême [1] — Carême (franz.), Fastenzeit, besonders der Fastnachtsdienstag; auch Titel für eine Folge von Fastenpredigten, z. B. Le Petit C. und Le Grand C., berühmte Sammlungen von Fastenpredigten Massillons (s.d.), die für Ludwig XV. bestimmt waren …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Carême [2] — Carême, Marie Antoine, Kochkünstler und Schriftsteller, geb. 8. Juni 1784 in Paris, gest. daselbst 12. Jan. 1883; schrieb: »Le pâtissier pittoresque« (4. Aufl. 1842); »Le maître d hôtel français« (2. Aufl. 1842, 2 Bde.); »Le pâtissier royal… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Carême — (frz., spr. rähm), Fastenzeit; Sammlung von Fastenpredigten …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Carême [2] — Carême (spr. rähm), Marie Antoine, franz. Kochkünstler, geb. 8. Juni 1784 in Paris, gest. das. 12. Jan. 1833; schrieb »Histoire de la table romaine« u.a …   Kleines Konversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.