Castelnau-d'Estrétefonds


Castelnau-d'Estrétefonds
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Castelnau.

43° 47′ 00″ N 1° 21′ 33″ E / 43.7833333333, 1.35916666667

Castelnau-d'Estrétefonds
Image illustrative de l'article Castelnau-d'Estrétefonds
Armoiries
Administration
Pays France
Région Midi-Pyrénées
Département Haute-Garonne
Arrondissement Toulouse
Canton Fronton
Code commune 31118
Code postal 31620
Maire
Mandat en cours
Louis Vidal
2008-2014
Démographie
Population 4 957 hab. (2007)
Densité 175 hab./km²
Gentilé Estrétefontains
Géographie
Coordonnées 43° 47′ 00″ Nord
       1° 21′ 33″ Est
/ 43.7833333333, 1.35916666667
Altitudes mini. 105 m — maxi. 224 m
Superficie 28,32 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Castelnau-d'Estrétefonds est une commune française située dans le département de la Haute-Garonne et la région Midi-Pyrénées.

Ses habitants sont appelés les Estrétefontains.

Sommaire

Blason

Blason : De sinople aux deux fasces d'or.

Géographie

Commune de l'aire urbaine de Toulouse située à 20 km au Nord-Ouest de Toulouse sur le Girou et l'Hers-Mort à proximité du Canal de Garonne.

Accès par l'autoroute française A62 sortie sortie 10.1 (Eurocentre) par l'ancienne route nationale 20 et par la SNCF gare de Castelnau-d'Estrétefonds

Histoire

De la Préhistoire au Xe siècle

Castelnau-d'Estrétefonds existe sous ce nom depuis le Xe siècle, mais l'endroit fut habité dès la préhistoire. En effet, de récentes[Ref] fouilles archéologiques ont permis de découvrir des pierres taillées avec une rare perfection. Les premiers vestiges datent de l'ère romaine, la voie Tolosa (Toulouse) - Aeginum (Agen) passait à côté de Castelnau. Castelnau entre dans l'Histoire à partir du IXe siècle avec les pèlerinages de Saint-Jacques de Compostelle. Des stations d'hébergement sont créées par l'Hospitaliers, dont Fronton et le village de Saint-Martin qui deviendra Castelnau à l'arrivée des seigneurs féodaux.

Du XIe siècle au XVIIe siècle

En l'an 1159, le comte de Toulouse apprend qu'Henri II Plantagenêt, roi d'Angleterre, veut lui faire la guerre. Le roi attaque le comte de Toulouse et prend la ville de Cahors, il attaque d'autres châteaux dont celui de Castelnau où il y demeura, ses troupes sont installés au pied du château où un grand champ est encore appelé aujourd'hui Camp del Rei. Le château fut détruit par son chancelier, Thomas Becket (Saint Thomas de Cantorbury) avant de le quitter.

À la fin du XIIe siècle, des documents mentionnent pour la première fois la famille de Castelnau. Aymeric de Castelnau se verra céder la propriété du village par le comte Raymond IV de Toulouse ; le village a désormais son propre seigneur. Au XIVe siècle, Castelnau se distingue par l'existence d'un hôpital de garde renommée, c'est à cette même époque que le calvaire, classé monument historique de France, fait son apparition. En 1500, la famille de Vabres devient la nouvelle famille détentrice de Castelnau. En 1537, Michel de Vabres veut embellir le château, le château comptera 15 pièces avec cheminées, 2 salles d'apparat, 2 grandes salles superposées et un escalier à paliers. C'est au XVIe siècle qu'une nouvelle église est érigée à côté du château, l'église Saint-Martin. Les guerres de religion n'épargnent pas Castelnau ; le Roi Louis XIII séjourna au château en 1621 lors du siège de la ville de Montauban.

Du XVIIIe siècle jusqu'à nos jours

Le 20 janvier 1790, Castelnau devient chef-lieu de canton avec Bouloc, Saint-Jory, Saint-Sauveur, Saint-Rustice, Fronton et Pompignan sous sa juridiction, son rôle comme centre politique grandit jusqu'en 1808Napoléon fit de Fronton le chef-lieu de canton (ce qui est toujours le cas aujourd'hui). Le 3 août 1790, le maire Raynaud va à Toulouse pour adhérer à la Fédération. Le 28 brumaire An III, les anciens presbytères sont mis à la disposition de la municipalité pour installer des écoles; au château sont installés la gendarmerie et le corps de garde, le château servira aussi de prison.

Depuis 700 ans, Castelnau n'avait vu aucun ennemi sur ses terres. En 1814, les Anglais, alliés aux Espagnols, envahissent la vallée de la Garonne, la 3e division stationnera à Castelnau ; Aucun combat et aucune destruction ne sont à déplorer.

En 1844, une école de filles voit le jour, dirigée jusqu'en 1974 par les sœurs dominicaines. Peu d'enfants de Castelnau poursuivaient les études, beaucoup restaient pour la culture des terres agricoles. Au XIXe siècle, Castelnau se spécialise dans la culture des artichauts, "Les artichaou de Castelnaou". En 1855, la construction des chemins de fer facilite le transport des produits agricoles et industriels. En 1875, l'ère industrielle arrive à Castelnau avec la création des deux premières entreprises industrielles du village. Deux briquetteries y sont créées. L'une fermera ses portes en 1886 par manque de rentabilité, le seul vestige restant de cette industrie est la cheminée haute de 45 mètres, classée titre des Monuments historiques. L'autre ferma ses portes lorsque sa mine de terre grasse fut épuisée[1].

Administration

La mairie
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1989 2014 Louis Vidal PS  
1983 1989 Georges Crouzil    
1944 1983 René Roudoulès    
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Commune faisant partie de la cinquième circonscription de la Haute-Garonne

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[2])
1936 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2007
1 107 1 240 1 432 1 570 1 853 2 518 2 812 3 790 4 957[3]
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes
2005 : Population provisoire (enquête annuelle).

Économie

Depuis 1995, Eurocentre, un pôle multimodale se développe à cheval sur les communes de Castelnau d'Estrétefonds et de Villeneuve-lès-Bouloc

Lieux et monuments

Eglise Saint-Martin

Le Château qui accueille, entre autres, la communauté "Notre Dame du Bon Accueil" fondée en 1963 (Religieuses des "Petites Sœurs de Marie Mère du Rédempteur") [4].

Liens externes

Site de la mairie de Castelnau d'Estrétefonds

Personnalités liées à la commune

Notes et références

Articles connexes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Castelnau-d'Estrétefonds de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Castelnau-d'Estretefonds — Castelnau d Estrétefonds Pour les articles homonymes, voir Castelnau. Castelnau d Estrétefonds …   Wikipédia en Français

  • Castelnau-d'Estrétefonds — Saltar a navegación, búsqueda Castelnau d Estrétefonds País …   Wikipedia Español

  • Castelnau-d'Estrétefonds — is a commune of the Haute Garonne department in southwestern France.ee alsoCommunes of the Haute Garonne departmentReferences Based on the article in the French Wikipedia …   Wikipedia

  • Castelnau-d'Estretefonds — Original name in latin Castelnau d Estrtefonds Name in other language Castelnau, Castelnau d Estretefonds, Castelnau d Estrtefonds State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 43.78367 latitude 1.35904 altitude 124 Population 3155 Date… …   Cities with a population over 1000 database

  • Gare de Castelnau-d'Estrétefonds — Castelnau d Estrétefonds Localisation Pays  France Commune Castelnau d Estrétefonds Adres …   Wikipédia en Français

  • Castelnau-d'Estretefond — Castelnau d Estrétefonds Pour les articles homonymes, voir Castelnau. Castelnau d Estrétefonds …   Wikipédia en Français

  • Castelnau — Saltar a navegación, búsqueda El término castelnau o castelnaud puede aludir a: Contenido 1 Personajes 2 Urbanismo 3 Comunas de Francia por departamento …   Wikipedia Español

  • Castelnau — steht für den Familiennamen folgender Personen: Francis de La Porte de Castelnau (1812–1880), französischer Forschungsreisender Henri Pierre Abdon Castelnau (1814–1890), französischer General Noël de Castelnau (1851–1944), französischer General… …   Deutsch Wikipedia

  • Castelnau — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Castelnau est un ancien nom commun devenu majoritairement un nom propre qui peut désigner : Sommaire 1 Nom commun originel …   Wikipédia en Français

  • Castelnau — Contents 1 Places 1.1 France 1.2 England 1.3 Canada …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.