Ceska Televize


Ceska Televize

Česká televize

50°03′N 14°25.57′E / 50.05, 14.42617

Ceska Televize.jpg

Logo de Česká televize
Dates clés 1er mai 1953 : Création de Československá televize
1er janvier 1992 : Création de Česká televize
Forme juridique Société publique
Siège social Kavčí hory, Prague
Activité(s) Audiovisuel
Produit(s) Chaînes de télévision, production audiovisuelle, publicité et Internet
Filiale(s) ČT1, ČT2, ČT24 et ČT4
Site Web www.ceskatelevize.cz

Česká televize IPA : /ʧɛskaː tɛlɛvɪzɛ/ (Télévision tchèque, abrégé en ČT) est le groupe de télévision public de la République tchèque. Membre actif de l'Union européenne de radio-télévision, le groupe est actionnaire de la chaîne d'information Euronews.

Sommaire

Histoire

La Télévision tchécoslovaque (Československá televize, ČST), créée le 1er mai 1953 est le prédécesseur de la Télévision tchèque qui nait le 1er janvier 1992 en vertu de la Loi sur la Télévision tchèque. Rappelons ici que la Tchécoslovaquie n'a disparu qu'au 31 décembre 1992 mais que cette république fédérale était en voie de bipolarisation avancée, chacun des deux futurs pays, Slovaquie et Tchéquie, se dotant de structures nationales aux dépens des instances fédérales.

Elle diffuse en parallèle avec la ČST jusqu'au Divorce de velours qui marque la séparation pacifique des instances fédérales et la disparition de la ČST.

De janvier 1993 à février 1994, la Télévision tchèque opère quatre chaines de télévision nationales puis la fréquence d'OK3 est allouée à TV Nova, la toute nouvelle chaîne de télévision privée.

La chaine d'information en continu ČT24 et des sports ČT4 Sport sont ajoutées à son bouquet les 2 mai 2005 et 10 février 2006.

Crise de la Télévision tchèque

La « Crise de la Télévision tchèque » a lieu de fin 2000 aux débuts de 2001. Un soir des vacances de Noël, Jana Bobošíková, figure familière des journaux télévisés tchèques, s'immisce dans le journal télévisé avec, à ses côtés, Jiří Hodač, un ancien journaliste de la BBC qui vient d'être nommé directeur général de la Télévision tchèque en dépit d'accusation partisanes l'accusant d'être trop proche de l'ODS de Václav Klaus. Les liens de madame Bobošíková, nouvelle directrice des informations de la ČT, avec Vladimír Železný, le tycoon de TV Nova, principale concurrente de la Télévision tchèque n'étant un secret pour personne, certains craignent alors pour l'indépendance éditoriale des chaines publiques.

Les journalistes occupent alors les locaux de la télévision, refusant le renvoi pour insoumission que leur signifie madame Bobošíková, laquelle en coordination avec Jiří Hodáč, interrompt la retransmission de « leurs » informations télévisées d'un écran annonçant un « problème technique » ou que « un signal non autorisé est émis depuis ce transmetteur. La retransmission va reprendre dans quelques instants » ou, enfin, des informations que madame Bobošíková met rapidement sur pied avec des journalistes embauchés pour remplacer les grévistes démissionnés.

Si télévision en tchèque se dit televize, la Télévision tchèque sous l'égide de la nouvelle directrice de l'information, Mme Bobošíková, prend rapidement le nom de "Bobovize". Si certains (comme le président Václav Havel) prennent fait et cause pour les grévistes, d'autres (comme le chancelier Miloš Zeman ou le chef de l'opposition Václav Klaus condamnent cette rébellion, la taxant d'illégale et soulignant que pas plus eux que Mme Bobošíková ne sont apolitiques.

La société civile tchèque, voyant l'écran « problème technique », marche par dizaines de milliers vers le siège de la ČT pour défendre la liberté de la presse, exigeant l'annulation de ce qui est alors perçu comme la censure politique. Les grévistes ne demandent rien de moins que le renvoi de Bobošíková et la démission de Hodač. Ceci a lieu au début de 2001 sous la pression de l'opinion publique qui ne faiblit pas et sous celle de la Sněmovna, la chambre des députés qui contrôle le Conseil supérieur de l'audiovisuel tchèque.

Jana Bobošíková sera par la suite embauchée comme animatrice du programme de discussion politique Sedmička sur TV Nova.

Organisation

Dirigeants

Directeur général :

  • Jiří Janeček.

Les autres médias soulignent, de temps en temps, que la Télévision tchèque n'est pas indépendante du gouvernement, comme l'a indiqué la Crise de 2000/2001. Le directeur général est en effet élu par l'équivalent tchèque du Conseil supérieur de l'audiovisuel, lui-même largement dépendant du pouvoir en dépit des garde-fous mis en place.

Budget

La télévision tchèque tire ses ressources d'une redevance audiovisuelle.

Chaînes diffusées

Le groupe opère quatre chaînes de télévision :

  • ČT1 - généraliste - diffusion nationale terrestre
  • ČT2 - généraliste - diffusion nationale terrestre
  • ČT24 - chaine d'informations en continu - télévision numérique terrestre et satellite
  • ČT4 - sports - télévision numérique terrestre et satellite

Articles connexes

  • Portail des entreprises Portail des entreprises
  • Portail de la Tchéquie Portail de la Tchéquie
  • Portail de la télévision Portail de la télévision
Ce document provient de « %C4%8Cesk%C3%A1 televize ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ceska Televize de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Česká televize — Type Broadcast television …   Wikipedia

  • Ceska televize — Česká televize 50°03′N 14°25.57′E / 50.05, 14.42617 …   Wikipédia en Français

  • Ceská Televize — Česká televize 50°03′N 14°25.57′E / 50.05, 14.42617 …   Wikipédia en Français

  • Česká televize — Televisión checa Lema Jsme Česká televize (Somos la televisión checa) Tipo Empresa pública Fundación 1953 Sede …   Wikipedia Español

  • Ceska Televize — Česká televize (ČT; deutsch: Tschechisches Fernsehen) ist das öffentlich rechtliche Fernsehen Tschechiens. Der Hauptsitz ist Prag, daneben gibt es Studios u.a. in Brünn und Ostrava. Das ČT entstand zum 1. Januar 1992. Am 1. Januar 1993, als der… …   Deutsch Wikipedia

  • Česká Televize — (ČT; deutsch: Tschechisches Fernsehen) ist das öffentlich rechtliche Fernsehen Tschechiens. Der Hauptsitz ist Prag, daneben gibt es Studios u.a. in Brünn und Ostrava. Das ČT entstand zum 1. Januar 1992. Am 1. Januar 1993, als der… …   Deutsch Wikipedia

  • Česká televize — 50°03′N 14°25.57′E / 50.05, 14.42617 …   Wikipédia en Français

  • Česká televize — Das Logo von Česká televize Česká televize (ČT; deutsch Tschechisches Fernsehen) ist das öffentlich rechtliche Fernsehen Tschechiens. Der Hauptsitz ist Prag, daneben gibt es Studios u. a. in Brünn und Ostrava. Das ČT entstand zum 1.… …   Deutsch Wikipedia

  • Československá televize — (tschechisch) bzw. Československá televízia (slowakisch) oder Česko slovenská televízia (slowakisch – ab 1990), abgekürzt ČST (deutsch Tschechoslowakisches Fernsehen) war von 1953 bis 1992 die staatliche Fernsehanstalt der Tschechoslowakei. Das… …   Deutsch Wikipedia

  • Télévision tchèque — Česká televize 50°03′N 14°25.57′E / 50.05, 14.42617 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.