Chabris


Chabris

47° 15′ 20″ N 1° 39′ 15″ E / 47.2555555556, 1.65416666667

Chabris
Image illustrative de l'article Chabris
Administration
Pays France
Région Centre
Département Indre
Arrondissement Issoudun
Canton Saint-Christophe-en-Bazelle
Code commune 36034
Code postal 36210
Maire
Mandat en cours
Serge Pinault
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes Chabris - Pays de Bazelle
Démographie
Population 2 768 hab. (2008)
Densité 67 hab./km²
Gentilé Chabriots
Géographie
Coordonnées 47° 15′ 20″ Nord
       1° 39′ 15″ Est
/ 47.2555555556, 1.65416666667
Altitudes mini. 72 m — maxi. 134 m
Superficie 41,22 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Chabris est une commune française, située dans le département de l'Indre, en région Centre.

Sommaire

Géographie

Situation

La commune est située dans le nord du département à la limite avec le département de Loir-et-Cher, dans la région naturelle du Boischaut-Nord.

Le village est implanté sur un site-pont, permettant le franchissement du Cher depuis l’Antiquité[1].

Hydrographie

Le territoire communal est traversé par les rivières Cher et Fouzon.

Hameaux de la commune

Communes limitrophes

Chabris est situé[2] à environ :

Transports et voies de communications

Réseau routier

Le territoire communal est desservi par les routes départementales : 4, 25, 25a, 31, 35, 35b, 128 et 72.

Desserte ferroviaire

La ligne de Salbris au Blanc passe par le territoire communal. La commune possède une petite gare ferroviaire sur cette ligne. L'autre gare ferroviaire la plus proche est celle de Gièvres à 3 km, qui se trouve à la fois sur la ligne de Salbris au Blanc et sur la ligne de Vierzon à Saint-Pierre-des-Corps.

Bus

La commune est desservie par la ligne B du réseau L'Aile Bleue.

Aéroport

L'aéroport le plus proche est l'aéroport de Châteauroux-Centre situé à environ 52 km.

Sentiers de randonnées

Le territoire communal est traversé par :

Histoire

Héraldique

Préhistoire et Antiquité

La fréquentation du territoire de la commune à l’époque préhistorique est attestée par les découvertes d’éclats de silex du néolithique en différents lieux de la commune[3].

Le toponyme Chabris est dérivé du gaulois Carobriva, qui désigne un pont sur le Cher[4]. À la fin du Ve siècle, saint Phalier se retire comme ermite à proximité de Chabris. Il y meurt vers 525[5].

Moyen Âge

Au XIIe siècle, Robert d'Arbrissel crée en dépendance de l’ordre de Fontevraud un couvent de sœurs à Glatigny, dépendant du prieuré d'Orsan[6],[7].

De la fin du Moyen Âge à la Révolution

Les archevêques de Bourges possédaient une résidence à Chabris, qui fut fortifiée à la fin du XIIIe siècle, et appelée château de Bourges[8]. Pendant les guerre de religion, l’église Saint-Phalier est pillée : statue en or du saint, châsse en or, et tout le trésor de l’église sont emportés par les troupes de Coligny en 1572. Le château de Bourges est également pris, pillé et incendié par les huguenots commandés par l’amiral[8]. Abandonné, il disparaît peu à peu.

Révolution française et Premier Empire

Pendant la Révolution, le monastère de Glatigny est déclaré bien national, et vendu comme tel en 1797[9].

XIXe et XXe siècles

Onze habitants de Chabris meurent dans les combats de la guerre franco-prussienne de 1870 ; la Première Guerre mondiale tue cent-vingt-et-un Chabriots[10].

Le 18 juin 1940, un détachement de la 19e division d’infanterie établit une défense sur le pont de Chabris pour permettre la retraite d’un corps d’armée. Disposant de quelques pièces d’artillerie du modifier] Administration

Maires

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1790   Poictevin[13]    
1807 1830 Armand Louis de Béthune-Sully[14]   Général d'Empire
1841 1861 Robert Sautereau   propriétaire
1887   Maxime Gustave Borel de la Rivière   propriétaire
    Sylvain Petit[15]    
1983 en cours Serge Pinault[16] UMP Retraité
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Services publics

La commune dispose des services suivants :

Démographie

Évolution démographique

En 2008, Chabris compte 2 768 habitants (soit une augmentation de 4 % par rapport à 1999). La commune occupait le 3 661e rang au niveau national, alors qu'elle était au 3 519e en 1999, et le 13e au niveau départemental sur 247 communes.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués à Chabris depuis 1793.

Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par loi du 27 février 2002, dite loi de démocratie de proximité[19], afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises.

Pour les communes dont la population est inférieure à 10 000 habitants, les enquêtes sont exhaustives et ont lieu chaque année par roulement au cours d'une période de cinq ans[20]. Pour Chabris, le premier recensement a été fait en 2008 [21], les suivants étant en 2013, 2018, etc. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1e janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006, qui, pour Chabris, est une évaluation intermédiaire. Le premier recensement exhaustif est celui de 2009, publié en 2012. Pour cette période 2006-2009, la population 2006 ainsi que la dernière population légale publiée par l’INSEE sont présentées pour information.

Le maximum de la population a été atteint en 1872 avec 3 116 habitants.

Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 1 937 1 923 2 055 2 236 2 511 2 563 2 530 2 781 2 872
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 2 958 3 030 3 111 3 116 3 044 3 043 3 026 2 927 2 836
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 2 780 2 792 2 737 2 552 2 441 2 372 2 437 2 385 2 358
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 -
Population 2 391 2 493 2 493 2 589 2 672 2 656 2 729 2 768 -
Notes, sources, ... Sources : base Cassini de l'EHESS pour les nombres retenus jusqu'en 1962[22], base Insee à partir de 1968 (population sans doubles comptes puis population municipale à partir de 2006)[23],[24].

Pyramide des âges

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (36 %) est en effet supérieur au taux national (21,8 %) et au taux départemental (29,6 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (52,4 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,9 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2008, la suivante :

  • 47,6 % d’hommes (0 à 14 ans = 16,5 %, 15 à 29 ans = 14,4 %, 30 à 44 ans = 15,6 %, 45 à 59 ans = 21,6 %, plus de 60 ans = 31,9 %) ;
  • 52,4 % de femmes (0 à 14 ans = 13,6 %, 15 à 29 ans = 13,7 %, 30 à 44 ans = 15,3 %, 45 à 59 ans = 17,8 %, plus de 60 ans = 39,6 %).
Pyramide des âges à Chabris en 2008 en pourcentage[25]
Hommes Classe d'âge Femmes
1,1 
90  ans ou +
2,1 
11,5 
75 à 89 ans
17,4 
19,3 
60 à 74 ans
20,1 
21,6 
45 à 59 ans
17,8 
15,6 
30 à 44 ans
15,3 
14,4 
15 à 29 ans
13,7 
16,5 
0 à 14 ans
13,6 
Pyramide des âges du département de l'Indre en 2008 en pourcentage[26].
Hommes Classe d'âge Femmes
0,6 
90  ans ou +
1,7 
9,4 
75 à 89 ans
13,6 
16,7 
60 à 74 ans
17,3 
22,1 
45 à 59 ans
20,6 
19,5 
30 à 44 ans
18,1 
15,2 
15 à 29 ans
13,7 
16,5 
0 à 14 ans
15,0 

Économie

Enseignement

La commune possède[27] :

Sport

Lieux et monuments

  • Cloches de l’église Saint-Christophe-et-Saint-Phalier datent du XVIIe siècle ; elles sont classées monuments historiques au titre objet[28],[29],[30].
  • Château de Beauregard, propriété privée.

Activités festives

Personnalités liées à la commune

Notes et références

  1. Abel Jarreau, Histoire de Chabris, p. 8-10.
  2. La distance entre la commune et : la préfecture, le chef-lieu d'arrondissement et le chef-lieu du canton avec Mappy.fr.
  3. Abel Jarreau, op. cit., p. 1-2.
  4. Gérard Coulon, Les Gallo-Romains : vivre, travailler, croire, se distraire - 54 av. J.-C.-486 ap. J.-C., Paris : Errance, 2006. Collection Hespérides, ISBN 2-87772-331-3, p. 79.
  5. Abel Jarreau, op. cit., p. 11-12.
  6. Abel Jarreau, op. cit., p. 44.
  7. Archives départementales de l’Indre, Berry médiéval : à la découverte de l’Indre au Moyen Âge, catalogue d’exposition, Châteauroux, Archives départementales de l’Indre, 2009, p. 20.
  8. a et b Abel Jarreau, op. cit., p. 41.
  9. Abel Jarreau, op. cit., p. 45.
  10. Abel Jarreau, op. cit., p. 74.
  11. Abel Jarreau, op. cit., p. 80-82.
  12. Abel Jarreau, op. cit., p. 87.
  13. Abel Jarreau, op. cit., p. 70-71.
  14. Abel Jarreau, op. cit., p. 70.
  15. en fonctions en 1948, Jarreau, op. cit., avant-propos.
  16. Résultats des élections municipales de mars 2008 sur le site officiel de la préfecture de l'Indre.
  17. L'office de tourisme sur le site Berry.fr.
  18. Carte de la viabilité hivernale du conseil général de l'Indre.
  19. Loi no 2002-276 du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V "des opérations de recensement".
  20. INSEE : Les grandes étapes : 2002 – 2009.
  21. Calendrier des recensements des communes du département de l'Indre sur www.insee.fr, Insee. Consulté le 26 août 2011.
  22. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur site de l'École des hautes études en sciences sociales. Consulté le 26 août 2011.
  23. Évolution et structure de la population (de 1968 à 2007) sur Insee. Consulté le 26 août 2011.
  24. Recensement de la population au 1er janvier 2008 sur Insee. Consulté le 26 août 2011.
  25. Évolution et structure de la population à Chabris en 2008 sur le site de l'Insee. Consulté le 26 août 2011.
  26. Résultats du recensement de la population de l'Indre en 2008 sur le site de l'Insee. Consulté le 26 août 2011.
  27. Site officiel de l'inspection académique de l'Indre.
  28. Abel Jarreau, op. cit., p. 36.
  29. Notice no PM36000036, sur la base Palissy, ministère de la Culture.
  30. Notice no PM36000037, sur la base Palissy, ministère de la Culture.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

  • Abel Jarreau, Histoire de Chabris, Imprimerie-papeterie du Berry, Chabris, 1948, 87 p.



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chabris de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Chabris — Chabris …   Wikipedia

  • Chabris — País …   Wikipedia Español

  • CHABRIS — unus e senatoribus Bethuliae urbis, Iudith. c. 8. v. 9 …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Chabris — Original name in latin Chabris Name in other language Chabris State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 47.25343 latitude 1.65181 altitude 86 Population 2668 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • Gare de Chabris — Chabris Vue du bâtiment voyageurs. Localisation Pays France Commune Chabris Quartier …   Wikipédia en Français

  • Communauté de communes Chabris — Pays de Bazelle Administration Pays France Région Centre Département Indre Code SIREN 243 600 202 For …   Wikipédia en Français

  • Église Saint-Christophe-et-Saint-Phalier de Chabris — Pour les articles homonymes, voir Église Saint Christophe. Église Saint Christophe et Saint Phalier Présentation Propriétaire Commune Protection …   Wikipédia en Français

  • Unaufmerksamkeitsblindheit — (auch Blindheit wegen Unaufmerksamkeit; engl. inattentional blindness) ist die Nichtwahrnehmung von Objekten, bedingt durch die eingeschränkte Verarbeitungskapazität des menschlichen Gehirns. Inhaltsverzeichnis 1 Überblick 2 Experimente von Mack… …   Deutsch Wikipedia

  • Maison de Béthune — Pour les articles homonymes, voir Bethune. Armoiries des ducs de Sully, sur le fronton du château de Sully sur Loire …   Wikipédia en Français

  • Inattentional Blindness — Blindheit wegen Unaufmerksamkeit oder Unaufmerksamkeitsblindheit wird in der englischsprachigen Literatur als inattentional blindness bezeichnet. Oft bemerken wir selbst größere Veränderungen an den Objekten in unserer Umgebung nicht… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.