Challes-les-Eaux


Challes-les-Eaux

45° 32′ 43″ N 5° 58′ 49″ E / 45.545278, 5.980278

Challes-les-Eaux
Entrée de la ville de Challes-les-Eaux.
Entrée de la ville de Challes-les-Eaux.
Administration
Pays France
Région Rhône-Alpes
Département Savoie (préfecture)
Arrondissement Chambéry
Canton La Ravoire
Code commune 73064
Code postal 73190
Maire
Mandat en cours
Daniel Grosjean
2008-2014
Intercommunalité Chambéry métropole
Site web ville-challesleseaux.com
Démographie
Population 5 077 hab. (2008)
Densité 899 hab./km²
Aire urbaine 125 974 hab. ()
Géographie
Coordonnées 45° 32′ 43″ Nord
       5° 58′ 49″ Est
/ 45.545278, 5.980278
Altitudes mini. 290 m — maxi. 565 m
Superficie 5,65 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Challes-les-Eaux est une commune française, située dans le département de la Savoie et la région Rhône-Alpes.

Sommaire

Géographie

La commune de Challes-les-Eaux se situe dans la cluse de Chambéry, à une dizaine de kilomètres au sud-est de la ville et à l'ouest du massif des Bauges dans le département de la Savoie.

Histoire

L'origine de Challes-les-Eaux remonte à la fin du XIVe siècle et doit son nom à un seigneur de la famille de Challes, famille qui possédait dès le XIIIe siècle un immense territoire en Bresse. Le comte de Savoie Amédée V, par son mariage avec Sybille, incorpora la Bresse à son comté et par conséquent l'ensemble des terres de Challes. Un siècle plus tard, un des membres de la famille devint Seigneur du Puy, village de la modeste paroisse de Triviers. En 1594, les biens du dernier descendant de la famille de Challes, décédé sans héritiers, furent cédés à Louis Millet, baron de Faverges. Cet illustre personnage, qui fut tour à tour jurisconsul, président de Savoie, grand chancelier et chargé d'ambassade en Suisse auprès de Louis XIV, choisit de changer de nom pour se faire appeler Millet de Challes et ce par une lettre patente du 10 octobre 1569.

La famille Milliet, parfois appelée à tort Millet, est une très ancienne famille savoyarde, originaire de Genève. Les membres de la famille sont successivement titrés baron de Faverges puis marquis de Faverges (1644), baron puis marquis de Challes (1669), baron puis marquis d'Arvillars (1678). La famille Milliet est composée de trois branches : Faverges, Challes et Arvillars.

Le 9 mars 1628, Hector Milliet acquiert la seigneurerie d'Arvillars et prend le nom de Millet d'Arvillars. Mais à la Révolution, Jacques-Antoine Balmain, juge au Tribunal d'appel de Grenoble, acquit le domaine de Challes et ses dépendances par contrat du 5 thermidor an IV. Du temps des marquis de Challes, Jean-Jacques Rousseau était venu donner des leçons de musique à une demoiselle de Challes. La fille de Balmain épousa Domenget (médecin de sa Majesté le Roi de Sardaigne) qui découvrit en 1841 la source qui changea la destinée de la commune jusqu'à lui donner un nouveau nom : Challes-les-Eaux. Domenget vendit le château et les eaux à une société qui convertit le château et exploita l'établissement thermal. Aujourd'hui, c'est un hôtel.

Première Montgolfière savoyarde

Le 6 mai 1784, a lieu la première expédition de Savoie en Montgolfière. En provenance du parc du Château de Buisson-Rond, c'est à Challes-les-Eaux (Trivier) que vint se poser l'appareil aux ordres de l'ingénieur Louis Brun et de Xavier de Maistre, officier au régiment de Real-Navi.

Challes s'appelait Trivier jusqu'en 1872.

Toponymie

Challes se rattache à l'étymon pré-indo-européen cal-, maison, abri, d'où dérive également chalet. L'équivalent latin est quietus, voir Queige.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1965 1977 Roger Dumollard PS ...
1977 mars 2001 Michel Maurin RPR ...
mars 2001 en cours Daniel Grosjean UMP ...
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Population et société

Démographie

Évolution démographique
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
1448 2031 2308 2580 2801 3931 5063
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Sports

En 2006, l’équipe de basket-ball féminine de la ville, Challes-les-Eaux Basket, 3 fois championne de France, revient en première division professionnelle : la Ligue féminine de basket.

Personnalités liées à la commune

Économie

La commune est une station thermale de la Savoie.

Transports

Lieux et monuments

Le Casino
  • L'établissement thermal
  • Le Casino NewCastel.
Le Casino de Challes-les-Eaux, de style empire, a été construit en 1883. En 1918, une plaque fut posée par l’armée des États-Unis sur la façade de l'établissement, suite au séjour de ses troupes dans la commune. En 1944, les lieux furent confisqués et occupés par l'armée allemande afin d'y établir une infirmerie.

Notes et références

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Challes-les-Eaux de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Challes les Eaux — 45°32′43″N 5°58′49″E / 45.54528, 5.98028 …   Wikipédia en Français

  • Challes-les-Eaux — Challes les Eaux …   Wikipedia

  • Challes-les-Eaux — Challes les Eaux …   Wikipedia Español

  • Challes-les-Eaux — Original name in latin Challes les Eaux Name in other language Challes, Challes les Eaux State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 45.55195 latitude 5.98171 altitude 300 Population 4436 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • challes-les-eaux — nv. CHALE (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Challes-les-Eaux Basket — Challes les Eaux Basket …   Wikipédia en Français

  • Challes-Les-Eaux Basket — Club fondé en 1998 Statut profes …   Wikipédia en Français

  • Historique de Challes-les-Eaux Basket — Challes les Eaux Basket …   Wikipédia en Français

  • Gare de Chambéry-Challes-les-Eaux — Chambéry Challes les Eaux L entrée de la gare de Chambéry Challes les Eaux Localisation Pays …   Wikipédia en Français

  • Chambéry - Challes Les Eaux — Gare de Chambéry Challes les Eaux Chambéry Challes les Eaux L entrée de la gare de Chambéry Challes les Eaux Localisation Pays …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.