Charles-Joseph-Eugene Ruch


Charles-Joseph-Eugene Ruch

Charles-Joseph-Eugène Ruch

Mgr Ruch (Le Pèlerin, 1913)
Ex-libris aux armes de Mgr Ruch par Henri Bacher

Charles-Joseph-Eugène Ruch, né à Nancy le 24 septembre 1873 et mort à Strasbourg le 30 août 1945, est un évêque français.

Sommaire

Biographie

De père protestant et de mère catholique, il fit ses études au petit séminaire de Pont-à-Mousson, au grand séminaire de Nancy et à l'Institut catholique de Paris où il devait être reçu en 1898 docteur en théologie. Ordonné prêtre en 1897, il fut d'abord professeur de théologie dogmatique au Grand Séminaire de Nancy avant de devenir vicaire du diocèse en 1907 puis coadjuteur de l'évêque de Nancy en 1913. Pendant la Première Guerre mondiale il fut aumônier militaire et s'attira la faveur de Clemenceau. Le 26 octobre 1918 il succéda à Mgr Charles-François Turinaz sur le siège épiscopal de Nancy mais Clemenceau songeait déjà à lui pour remplacer à Strasbourg l'évêque allemand, Mgr Fritzen.

Benoît XV mit du temps à accepter un tel changement, d'autant plus choquant qu'en 1871 les évêques nommés par le gouvernement français étaient restés en place. Enfin il acceptait la démission de Mgr Fritzen, présentée dès le lendemain de l'armistice, quand le traité de Versailles était signé. Mgr Ruch put ainsi être nommé le 1er août 1919 et installé le 1er octobre suivant. D'origine alsacienne il ignorait cependant l'allemand ; il s'efforça de l'apprendre et, nous dit Robert Heitz, « il prononçait dans ce qu'il croyait être cette langue des sermons devenus mémorables » ; les vieux Alsaciens racontent encore en riant des méprises qu'il avait faites – ou peut-être qu'on lui attribuait.

Sa position était difficile, obligé de se battre à la fois contre l'autonomisme et les aspirations pro-allemandes d'une grande partie du clergé et du petit peuple, et contre la volonté de laïcisation des autorités parisiennes. C'est ainsi qu'il interdit parallèlement la Zukunft, journal autonomiste, et Les Dernières Nouvelles de Strasbourg, francophiles et anticléricales. Une infatigable énergie, malgré sa santé fragile, lui permit de mener de front les deux combats et, sous son épiscopat, le diocèse de Strasbourg connut un âge d'or ; les séminaires étaient pleins et envoyaient des missionnaires dans le monde entier, l'évêque ordonnait des prêtres à tours de bras. Il fut élu membre de l'Académie des sciences morales et politiques en 1933.

La fin de sa vie fut attristée par le retour des Allemands en Alsace qui le contraignit à l'exil. Il eut la joie de pouvoir revenir à Strasbourg libéré, mais l'épreuve avait été trop rude pour lui. Il mourut à la fin d'août 1945 et Mgr Weber, qui n'était coadjuteur que depuis mai, lui succéda. Il fut enterré dans la cathédrale et son cœur placé au couvent du Mont Sainte-Odile.

La place située devant la Cathédrale Notre-Dame de l'Annonciation de Nancy porte son nom : Place Monseigneur Ruch.

Succession apostolique

Succession apostolique
Bishopcoa.png
Consécrateur : François-Léon Gauthey
Premier co-consécrateur principal : Henri-Victor Altamayer
Second co-consécrateur principal : Alphonse-Gabriel-Pierre Foucault
Date de la consécration : 16 juillet 1913
Consécrateur de
Évêque Date de la consécration
Augustin Hermann 13 juillet 1923
Paul Joseph Biéchy 4 juin 1936
Co-consécrateur principal de
Évêque Date de la consécration
Louis Termier 1er mai 1919
Jean-Baptiste Pelt 29 septembre 1919
Eugène Curien 5 février 1924
Louis-Augustin Marmottin 2 octobre 1930
Henri-Jean Houbaut 14 février 1935
Lucien-Louis-Claude Martin 17 septembre 1935
Eugène-Gabriel-Gervais-Laurent Tisserant 25 juillet 1937
Edmund Vansteenberghe 10 décembre 1939

Principales publications

  • Le Livre du séminariste-soldat : Prières, conseils, méditations (1922)
  • La Doctrine sociale de l'Église, d'après l'encyclique Rerum novarum et les autres enseignements des Souverains Pontifes (1931)
  • Le Livre du séminariste en campagne (1940)

Bibliographie

  • Pierre Lorson, Charles Ruch, évêque de Strasbourg (1873-1945), F.-X. Le Roux, Strasbourg, 1948
  • Albert Vincent, Monseigneur Ruch, Evêque de Strasbourg, Revue Dominicaine, no LV, juillet-août 1949, p. 35-41.
  • Article « Charles Ruch » dans le Nouveau Dictionnaire de Biographies alsacienne.
Précédé par Charles-Joseph-Eugène Ruch Suivi par
Charles-François Turinaz
Évêque de Nancy
1918-1919
Hippolyte-Marie de La Celle
Adolf Fritzen
Évêque de Strasbourg
1919-1945
Jean-Julien Weber
  • Portail du christianisme Portail du christianisme
  • Portail de l’Alsace Portail de l’Alsace
Ce document provient de « Charles-Joseph-Eug%C3%A8ne Ruch ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Charles-Joseph-Eugene Ruch de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Charles-Joseph-Eugène Ruch — Mgr Ruch (Le Pèlerin, 1913) …   Wikipédia en Français

  • Charles Joseph Eugène Ruch — Charles Joseph Eugène Ruch, 1913. Charles Joseph Eugène Ruch (* 24. September 1873 in Nancy; † 30. August 1945 in Straßburg) war Bischof von Nancy und danach von Straßburg. Biographie …   Deutsch Wikipedia

  • Charles Ruch — Mgr Charles Ruch, 1913. Biographie Naissance 24 septembre 1873 …   Wikipédia en Français

  • Eugène — (IPA: ø.ʒɛn) ist ein französischer männlicher Vorname griechischen Ursprungs (griech.: Ευγένιος) mit der Bedeutung wohl geboren, edel.[1][2] Der Vorname tritt im 19. Jahrhundert in gehäufter Weise auf. Die deutschsprachige Form des Namens ist… …   Deutsch Wikipedia

  • Eugène-Gabriel-Gervais-Laurent Tisserant — Eugène Gabriel Gervais Laurent Kardinal Tisserant (* 24. März 1884 in Nancy; † 21. Februar 1972) war Kardinaldekan der katholischen Kirche. Leben Der im französischen Nancy geborene Tisserant wurde am 4. August 1907 zum Priester geweiht. Papst… …   Deutsch Wikipedia

  • Eugène Gabriel Gervais Laurent Tisserant — Eugène Gabriel Gervais Laurent Kardinal Tisserant (* 24. März 1884 in Nancy; † 21. Februar 1972) war Kardinaldekan der katholischen Kirche. Leben Der im französischen Nancy geborene Tisserant wurde am 4. August 1907 zum Priester geweiht. Papst… …   Deutsch Wikipedia

  • Eugène Tisserant — Biographie Naissance 24 mars 1884 à Nancy (France) Ordination sacerdotale 4 août 1907 Décès 21 février 1972 …   Wikipédia en Français

  • Eugene Tisserant — Eugène Tisserant Pour les articles homonymes, voir Eugène Tisserant (homonymie). Cardinal …   Wikipédia en Français

  • Eugène-Gabriel-Gervais-Laurent Tisserant — Eugène Tisserant Pour les articles homonymes, voir Eugène Tisserant (homonymie). Cardinal …   Wikipédia en Français

  • Ruch — ist der Familienname von Charles Joseph Eugène Ruch (1873–1945), Bischof von Nancy und danach von Straßburg Günter Ruch (1956–2010), deutscher Schriftsteller Karl Heinz Ruch, Geschäftsführer der taz Luca Ruch (* 1989), Mister Schweiz 2011 Martin… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.