Chemin de fer-musée Blonay-Chamby


Chemin de fer-musée Blonay-Chamby
Chemin de fer-musée
Blonay–Chamby
Locomotive à vapeur HG 3/4 3 du chemin de fer Brig–Furka–Disentis en tête d'un train
Locomotive à vapeur HG 3/4 3 du chemin de fer Brig–Furka–Disentis en tête d'un train
Pays Drapeau de Suisse Suisse
Caractéristiques techniques
Longueur 2,95 km
Écartement Voie métrique (1,000 m)
Électrification 900 Vcc
Pente ou rampe maximale 50 ‰
Nombre de voies Voie unique
Trafic
Propriétaire Ligne Blonay - Chamby : MVR
Ligne Bifurcation - Chamby-Musée : BC
Exploitant(s) BC
Trafic Touristique, trains à vapeur et électriques
Schéma de la ligne
Schéma de la ligne
Légende
CONTg
MVR vers Vevey
PARKING exKHSTa BHF
Blonay MVR et CCB alt. 620 m
exSTR ABZlf CONTl
Transports Montreux-Vevey-Riviera vers Les Pléiades
MBAHN exSTR BHF
0,0 Blonay BC alt. 620 m
PARKING exSTR STR
exBUE BUE
exCONTr exSTRrf STR
Clarens-Chailly-Blonay vers Clarens
BSicon BRÜCKE2.svg
BSicon HST.svg 0,970 Chantemerle (H) alt. 667 m
BSicon WBRÜCKE.svg Viaduc de la Baye de Clarens (80 m)
BST
1,500 Vers-Chez-Robert[1] alt. 680 m
BSicon BRÜCKE2.svg
BSicon BRÜCKE2.svg
BSicon BRÜCKE2.svg
BSicon TUNNEL1.svg Tunnel de Cornaux (45 m)
BSicon HST.svg 1,990 Cornaux (H) alt. 705 m
ABZrg KBHFr
Chamby-Musée (Chaulin) alt. 736 m
BST
Bifurcation
vSTRg+l CONTl
MOB vers Zweisimmen
BSicon MBAHN.svgBSicon vBHF.svg 2,950 Chamby alt. 750 m
BSicon vSTRe.svg MOB vers Montreux
CONTf

Le chemin de fer-musée Blonay-Chamby (BC) est un musée vivant du chemin de fer, créé, développé et animé par une importante équipe de bénévoles. Il rassemble une collection de matériel roulant ferroviaire à voie métrique sur le site de Chaulin-Chamby, et fait circuler des trains touristiques et historiques, notamment de mai à octobre sur les 3 kilomètres de la ligne de montagne de la gare de Blonay à Chamby. Il est situé sur les hauts de Vevey-Montreux, proche du lac Léman en Suisse romande, à proximité des villes de Vevey, Montreux et Lausanne[2].

Sommaire

Offre touristique

Trains touristiques ferroviaires

Pendant la saison, de mai à octobre, des départs réguliers ont lieu de Blonay et Chamby, les trains sont constitués de matériel historique, la traction est électrique ou à vapeur suivant les jours et horaires. Des trains spéciaux sont également proposés, notamment de Vevey à Blonay, d'autres évènements ont lieu ponctuellement. Les offres peuvent varier d'une année à l'autre, le site internet du chemin de fer-musée Blonay-Chamby permet d'obtenir l'ensemble des informations pratiques sur ce sujet, dans trois langues : français (fr)[3], anglais (en)[4], et allemand (de)[5].

Musée patrimoine ferroviaire Suisse

Plus de 60 véhicules à voie métrique, faisant partie du patrimoine ferroviaire suisse sont présentés dans deux halls couverts et sur les voies attenantes sur le site de Chaulin-Chamby[6]. De mai à octobre un restaurant est ouvert sur le site du musée[7].

Histoire

1902-1966 : Chemin de fer Vevey-Blonay-Chamby

Le 28 décembre 1899, deux compagnies déposent leurs projets de lignes, à voie métrique, Vevey - Blonay - Chamby et Vevey - Châtel-St-Denis, le 28 juin 1901 une concession pour les deux lignes est accordée à la « compagnie des chemins de fer électriques veveysans », issue de la fusion des deux compagnies à l'origine des projets. Le 5 novembre 1901 débute le premier chantier entre Vevey et Chamby, les inaugurations ont lieu le 1er octobre 1902 pour Vevey-Chamby et le 2 avril 1904 pour la section de Châtel-St-Denis.

Dans les années 1960 la faiblesse de la fréquentation incite la Confédération à imposer des mesures radicales pour le renouvellement de la concession : l'arrêt du trafic sur le tronçon Blonay - Chamby, il intervient le 22 mai 1966, et sur la section de Châtel-St-Denis l'arrêt a lieu le 31 mai 1969, pour cette section il est suivi du démontage de la voie[8].

1966-1968 : le projet touristique prend forme

Lors de la fermeture de la liaison ferroviaire Blonay - Chamby, la revue des atouts touristiques de la ligne fait germer dans l'esprit de passionnés, l'idée de créer une ligne de chemin de fer touristique à vapeur, sur le modèle de ce qui se faisait déjà en Angleterre.

Après quelques contacts administratifs « sceptiques mais positifs », une assemblée générale constitutive, réunissant 82 personnes, a lieu le 5 décembre 1966, et fonde la « Société pour la création du chemin de fer touristique Blonay - Chamby ». L'accord des CEV propriétaires de la ligne est rapidement obtenu, mais l'aventure ne fait que débuter. La recherche, avec les autorités administratives confédérales et cantonales, d'une procédure acceptable sur le plan juridique va prendre du temps.

Pendant ce temps les bénévoles se mettent au travail, il faut notamment réaliser des travaux sur la voie en manque d'entretien et trouver du matériel roulant. Le 25 janvier et le 9 juin 1967 arrivent le premier tramway électrique et la première locomotive à vapeur, le premier juillet une rame de service circule.

L'administratif suit son cours avec le dépôt d'une demande de concession le 12 mars 1967, et pour des raisons pratiques la dissolution de la société d'origine et son remplacement par une double création : une société coopérative pour l'administration et l'exploitation, et une association de soutien pour les membres.

L'aboutissement de deux années de démarches a lieu le 1er mai 1968, avec l'autorisation d'exploiter donnée par le Conseil fédéral, l'équipe de bénévole redouble d'efforts pour la mise aux normes de la voie et du matériel roulant, sans oublier la formation du personnel et l'organisation de la société coopérative[9] .

1968-2008 : 40 ans de train touristique

Le 20 juillet 1968 a lieu l'inauguration, avec un beau succès puisque 2900 personnes prennent le train touristique pendant le premier weekend de fonctionnement et la première saison est positive, avec20 000 voyageurs montés dans les trains.

Durant les 40 années suivantes, la motivation des bénévoles reste constante, la collection de matériel roulant ferroviaire va s'enrichir (voir liste ci-dessous), les infrastructures vont également évoluer, lors de l'inauguration il n'existe que la voie, les bâtiments d'accueil des voyageurs et de protection du matériel roulant sont réduits à presque rien. Le dépôt musée est maintenant constitué de deux halles construites dans le style ferroviaire de la région, inaugurées en 1973 et 1993. Le bâtiment d'accueil, avec vue sur le Lac Léman, est inauguré en 1998, il intègre : un espace de restauration, une boutique de souvenirs, et des sanitaires. L'entretien de la voie ferrée est aussi une priorité, elle est maintenant aux normes de notre époque et du matériel contemporain y circule régulièrement[10] .

Collection de matériel roulant ferroviaire historique

La collection du Chemin de fer-musée est en perpétuelle évolution depuis la réception des deux premières locomotives, elle doit son existence au travail de recherche, de négociation, et de restauration des bénévoles de l'association. Le matériel roulant a notamment été sauvé du ferraillage et remis en état de marche ou de présentation, alors qu'il était en mauvais état, ou considéré comme épave, lors de son arrivée. La liste ci-dessous n'est donc jamais complètement exhaustive[11], elle doit évoluer en fonction des arrivées, des restaurations, et des départs. Ce matériel est présenté sur le site du musée et une partie est utilisé régulièrement ou exceptionnellement pour la constitution des trains touristiques.

Locomotives à vapeur

La locomotive à vapeur G 3/3 n° 6 du Chemin de fer Bière-Apples-Morges (BAM) en gare de Blonay 2010

Classiques

  • G 3/3 1 le Doubs (1890) SLM 618 - provenance Régional des Brenets (RdB)
  • HG 3/4 3 (1913) SLM 2317 - provenance Brig-Furka-Disentis (BFD)
  • G 3/3 5 Bercher (1890) SACM 4172 - provenance chemin de fer Lausanne-Échallens-Bercher (LEB)
  • G 3/3 6 / 909 (1901) SLM 1341 - provenance Jura-Simplon (ligne Brünig); Bière-Apples-Morges (BAM)
  • G 3/5 23 (1926) MTM 282 - provenance Olot-Gerona
  • G 2x3/3 Zell 104 (1925) Hanomag 10437 - provenance Zell-Todtnau
  • G 2x2/2 Todtnau 105 (1918) MGK 2051 - provenance Zell-Todtnau
  • G 5/5 99193 (1927) Esslingen 4183 - provenance Deutsche Bundesbahn (DB) ligne Nagold-Altensteig

Type tramway

  • G 2/2 4 (1900) Krauss 4278 - provenance Ferrara-Codigoro (Ferrovie Padane)
  • G 2/4 7 (1882) SLM 316 - provenance Tramway de Mulhouse (TM)

Locomotives et Automotrices électriques

Automotrice électrique historique BCFeh 4/4 10 du Chemin de fer Monthey-Champéry-Morgins
Automotrice électrique tramway historique Ce 2/2 52 du Städtische Verkehrsbetriebe Bern

Locomotives

Automotrices classiques

  • BCFe 2/2 4 (1928) SIG / MFO - provenance Sernftalbahn (SeTB)
  • BCFeh 4/4 6 (1909) SLM / SIG / EGA - provenance Monthey-Champéry-Morgins (MCM)
  • BCFeh 4/4 10 (1914) SLM / SWS / BBC - provenance Loèche - Loèche-les-Bains (LLB)
  • BCFe 4/4 11 (1905) SIG / EGA - provenance Montreux-Oberland Bernoise (MOB)
  • Ce 2/2 12 (1907) Ringhoffer / EGA - provenance Langenthal-Jura-Bahn (LJB)
  • ABe 4/4| 35 (1908) SIG / SAAS / MFO - provenance Bernina Bahn (BB) / Chemin de fer rhétique (RhB)
  • BCe 4/4 111 (1903) SWS / EGA - provenance Gruyère–Fribourg–Morat (GFM) Remplacé par Abe 4/4 35 , La 111 est repartie dans sa région d'origine

Automotrices type tramway

Voitures, fourgons et wagons marchandises

Voiture Salon As2 2 du Chemin de fer rhétique à Chaulin 2005.
Voiture tramway historic C2 57 du Chemin de fer Bex-Villars-Bretaye à Chaulin 2005.

Voitures

Voitures, type tramway

Fourgons

Wagon-tombereau LO 153 du Chemin de fer Montreux-Oberland Bernois à Chaulin 2010

Wagons marchandises

  • K 30 (1875) Kirchheim - provenance Appenzeller Bahn (AB)
  • K 31 (1905) MAN - provenance Sernftalbahn (SeTB)
  • K 40 (1915) SWS - provenance Loèche - Loèche-les-Bains (LLB)
  • K 41 (1915) SWS - provenance Loèche - Loèche-les-Bains (LLB)
  • M 51 (1915) SWS - provenance Loèche - Loèche-les-Bains (LLB)
  • L 60 (1915) SWS - provenance Loèche - Loèche-les-Bains (LLB)
  • K 87 (1912) SWS - provenance Aigle-Leysin (AL)
  • K 111 (1886) Baume & Marpent - provenance Yverdon - Sainte-Croix (YSteC)
  • L 153 (1903) SIG - provenance Montreux-Oberland Bernois (MOB)
  • K 510 (1910) SWS - provenace Tramways de Lausanne (TL)
  • K 610 (1903) SWS - provenance Gruyère-Fribourg-Morat (GFM)
  • M 706 (1905) Busch - provenance Montreux-Oberland Bernois (MOB)
  • L 712 (1905) SWS - provenance Gruyère-Fribourg-Morat (GFM)
  • O 801 (1904) Busch - provenance Montreux-Oberland Bernois (MOB)

Matériel de service

Locomotives diesel, locotracteurs et draisines

Chasse-neige rotatif à vapeur

Véhicules divers

  • Xe 2/2 1 (1915) SWS / MFO - arroseuse – provenance Tramway de Bienne (TrB)
  • X2 52 - menuiserie - provenance Chemins de fer électriques Veveysans (CEV)
  • X2 52 (1915) SWS - grue - provenance Loèche - Loèche-les-Bains (LLB)
  • X3 466 (1889) SIG - réfectoire - provenance Chemins de fer fédéraux suisses, ligne Brünig (CFF), ex. JBL C3 466
  • X2 1011 (1914) - atelier - provenance Gruyère-Fribourg-Morat (GFM), ex. CEG K2 423

Matériel roulant stationné à l'extérieur du réseau

Sources

Films

  • MITV Limited en collaboration avec le Chemin de fer-musée Blonay-Chamby: Chemin de fer-musée Blonay-Chamby. MITV Ltd, Hampshire (GB), 2003
  • Chemin de fer-musée Blonay-Chamby: 40 ans de musée vivant Chemin de fer-musée Blonay-Chamby 1968-2008. DVD 1: Festival Tracteur, Vapeur-Mania et Week-End Bernina ainsi que DVD 2: Spectacle Son et Lumiere, MOB DZe 6/6 2002 et Tram- & Bus-Festival, 2008

Bibliographie

  • Sébastien Jarne, Le chemin de fer-musée Blonay-Chamby, tiré à part du livre Voies étroites de Veveyse et de Gruyère, édition Chemin de fer-musée Blonay-Chamby, Lausanne, éd. 2, 1991, 56 p.
  • José Banaudo et Alex Rieben, À la découverte du Chemin de fer-musée Blonay-Chamby, Édition du Cabri, Breil-sur-Roya, 1992 (ISBN 978-2-903310-98-1).
  • (de) Peter Willen, Lokomotiven und Triebwagen der Schweizer Bahnen, volume 2, Privatbahnen Westschweiz und Wallis. Orell Füssli Verlag, Zürich, 1977 (ISBN 978-3-280-00923-9).
  • Alain Candellero, Charles-Maurice Emery, Brice Maillard et Nicolas Regamey (rédaction), 40 ans de musée vivant, Chemin de fer musée Blonay-Chamby 1968-2008, édition Chemin de fer-musée Blonay-Chamby, Lausanne, avril 2008, 32 p.
  • (de) Utilisateurs Wikipédia: Museumsbahn Blonay-Chamby, ein Auszug aus Wikipedia Anfangs 2011, Livre électronique[14], 2011, 56 p.
  • Alain Castella et Charles-Maurice Emery: Faire la Voie, Chemin de fer-Musée Blonay-Chamby, Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC) – Service des affaires culturelles (SERAC) du Canton de Vaud, Lausanne, 2010
  • Michel Grandguillaume, Gérald Hadorn, Sébastien Jarne, Jean-Louis Rochaix, François Ramstein: Voies étroites de Veveyse et de Gruyère. Bureau vaudois d'adresses (BVA), Lausanne 1984, ISBN 2-88125-003-3

Notes et références

  1. Eric Bettega et Patric Bouillin: Chemin de fer-musée Blonay-Chamby: Plus vivant que jamais! en: Voies Ferrées (Zeitschrift) No 186, 2011, pages 67-75 (graphique des circulations du dimanche 12 et du lundi 13 juin 2011, page 69)
  2. Site officiel du chemin de fer-musée Blonay-Chamby, lire (consulté le 15/04/2011)
  3. Chemin de fer-musée Blonay-Chamby, Présentation lire (Consulté le 22/08/2009).
  4. (en) Blonay-Chamby Museum Railway, Presentationread (Accessed 22/08/2009).
  5. (de)Blonay-Chamby Museumsbahn, Präsentation lesen (Stand 22.08.2009).
  6. Page Musée du site officiel lire (Consulté le 22/08/2009).
  7. Page restaurant du site officiel lire (Consulté le 22/08/2009).
  8. Sébastien Jarne, dans document pdf, Chemin de fer-musée Blonay-Chamby : Manifestaations de la saison 2009, p 2 lire
  9. Sébastien Jarne, dans document pdf, Chemin de fer-musée Blonay-Chamby : Manifestaations de la saison 2009, p. 3-4 lire
  10. Document pdf, Chemin de fer-musée Blonay-Chamby : Manifestaations de la saison 2009, p. 5 lire
  11. La source principale de la liste ci-dessous est téléchargeable au format pdf sur la page musée voir en bas de bas de page le lien : « Pour plus de détails sur notre collection, imprimer l'état du matériel ». La liste ci-dessous provient principalement du document pdf « État du matériel 2009 » daté du 01/01°2009. (consulté le 22/08/2009).
  12. Transports publics du Littoral Neuchâtelois, Historique, Tramway Neuchâteloise (consulté le 11/04/2011)
  13. Wikipédia, Tramway en Suisse (consulté le 11/04/2011)
  14. chaulin.jimdo.com Chemin de fer-musée Blonay-Chamby, sites internet privé en langue allemande, Blonay–Chamby Ebook (consulté le 29/05/2011)

Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Glossaire

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chemin de fer-musée Blonay-Chamby de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Chemin De Fer-Musée Blonay-Chamby — Automotrice historique BCFe 4/4 11 du chemin de fer Montreux Oberland Bernois Pays …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer-Musee Blonay-Chamby — Chemin de fer musée Blonay Chamby Chemin de fer musée Blonay Chamby Automotrice historique BCFe 4/4 11 du chemin de fer Montreux Oberland Bernois Pays …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer-Musée Blonay-Chamby — Automotrice historique BCFe 4/4 11 du chemin de fer Montreux Oberland Bernois Pays …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer-musée Blonay - Chamby — Automotrice historique BCFe 4/4 11 du chemin de fer Montreux Oberland Bernois Pays …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer-musée blonay-chamby — Automotrice historique BCFe 4/4 11 du chemin de fer Montreux Oberland Bernois Pays …   Wikipédia en Français

  • Blonay-Chamby — Chemin de fer musée Blonay Chamby Chemin de fer musée Blonay Chamby Automotrice historique BCFe 4/4 11 du chemin de fer Montreux Oberland Bernois Pays …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer Blonay-Chamby — Chemin de fer musée Blonay Chamby Chemin de fer musée Blonay Chamby Automotrice historique BCFe 4/4 11 du chemin de fer Montreux Oberland Bernois Pays …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer Clarens–Chailly–Blonay — Photographie de l inauguration de la ligne. Pays …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer Nyon-Saint-Cergue-Morez — Chemin de fer Nyon–Saint Cergue–La Cure …   Wikipédia en Français

  • Chemin De Fer Nyon-Saint Cergue-Morez — Be 4/4 205 et BDe 4/4 231 ex CJ devant la remise de Saint Cergue La ligne Nyon Saint Cergue Morez (NStCM) est une ligne de chemin de fer longue de 27 km, à voie unique à écartement métrique, reliant la gare de Nyon à La Cure (hameau situé sur la… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.