Christian Jacq


Christian Jacq
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Christian-Jaque.

Christian Jacq, né à Paris XVIIe le 28 avril 1947, est un écrivain français vivant en Suisse[1].

Parallèlement à sa carrière d'universitaire en archéologie et égyptologie, Christian Jacq publie des romans historiques, dont le cadre se situe dans l'Égypte antique, mais aussi des romans policiers « contemporains », pour lesquels il fait usage de pseudonymes J. B. Livingstone, Christopher Carter et Célestin Valois.

Sommaire

Biographie

Christian Jacq se serait pris de passion pour l'Égypte ancienne dès l'âge de treize ans, à la lecture des trois volumes de l'Histoire de la civilisation de l'Égypte ancienne de Jacques Pirenne.

Marié très jeune, son voyage de noces le conduit naturellement en Égypte, sur le site de l'antique Memphis. Son premier essai, naturellement consacré à l'Égypte, paraît dès la fin des années 1960, tandis qu'il se lance dans des études d'archéologie et d'égyptologie, qui seront couronnées par un doctorat de IIIe cycle en Sorbonne.

Il sera un temps collaborateur de la radio France Culture, coproduisant par exemple certaines émissions de la série les Chemins de la connaissance.

Parallèlement, il est pendant quelques années, directeur de l'Institut Ramsès, qui publie des transcriptions de textes égyptiens et vise à l'édification d'un fonds photographique sur l'Égypte.

Outre ses essais consacrés à l'Égypte, mais aussi à quelques domaines moins connus (héraldique, gnose), il mène une carrière parallèle d'auteur de romans policiers (sous deux pseudonymes) puis d'auteur de romans historiques (sous son vrai nom).

D'après la revue Faits et Documents, il fut vénérable de la loge maçonnique Goethe[2]. Cette revue se baserait elle-même sur un dossier du Vrai Papier Journal publié en septembre 2000.

Publications

Cette liste est incomplète.

Essais signés « Christian Jacq »

Romans signés « Christian Jacq »

Œuvres signées « J. B. Livingstone »

Début novembre 2011 Christian Jacq annonce la réédition de ces ouvrages sous le titre général de « Les Enquêtes de l'Inspecteur Higgins ». Ces livres seront signés « Christian Jacq » et édités par J Editions.

Collection « Les dossiers de Scotland Yard » :

Œuvres signées « Christopher Carter »

Série « les Enquêtes de lord Percival » ou « Une enquête de lord Percival » :

Œuvres signées « Célestin Valois »

Série « Basile le Distrait » :

Œuvres de collaboration

  • François Brunier, Christian Jacq et Marcel V. Locquin, l'Astrologie relativiste, Éditions de Paris, Paris, 1971. 365 p.
  • Christian Jacq et François Brunier, Saint-Bertrand-de-Comminges, Éditions des Trois mondes, coll. « Guides et pèlerinages » n° 1, Paris, 1975. 77 p., 22 cm.
  • Christian Jacq et François Brunier, Saint-Just-de-Valcabrère, Éditions des Trois mondes, coll. « Guides et pèlerinages » n° 2, Paris, 1975. 31 p., 22 cm.
  • Christian Jacq et Patrice de La Perrière, De sable et d'or : symbolique héraldique, l'honneur du nom, Éditions des Trois mondes, coll. « Chemins des symboles » n° 2, Paris, 1976. 271 p., 22 cm. (ISBN 2-901037-05-4)
  • Christian Jacq et Patrice de La Perrière, les Origines sacrées de la royauté française (avec des photos de René-Jean France et des dessins de Françoise Guillaume), Le Léopard d'Or, coll. « Scriptoria » n° 1, Paris, 1981. 175 p.-[16] p. de pl., 21 cm. (ISBN 2-86377-011-X)
  • Jan Pilarski, Un espion pour l'éternité, avec la collaboration de Christian Jacq, Éditions du Rocher, Monaco, 1990. 239 p., 24 cm. (ISBN 2-268-00884-3)
  • Collectif, Le message initiatique des cathédrales (sous la direction de Christian Jacq), La Maison de vie, Paris, 1995. 299 p., 23 cm. (ISBN 2-909816-14-1)

Notes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Christian Jacq de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Christian Jacq — (born April 28, 1947) is a French author and Egyptologist. He has written several novels about ancient Egypt, notably a five book suite about pharaoh Ramses II, a character whom Jacq admires greatly. Born in Paris, Jacq s interest in Egyptology… …   Wikipedia

  • Christian Jacq — (* 28. April 1947 bei Paris) ist ein französischer Ägyptologe. Er studierte und promovierte an der Pariser Universität Sorbonne im Fach Ägyptologie. Für seine wissenschaftlichen Arbeiten und zahlreichen Veröffentlichungen wurde er von der… …   Deutsch Wikipedia

  • Christian Jacq — (París,Francia, 28 de abril de 1947) es un egiptólogo y escritor de ficción francés. Doctorado en Egiptología en La Sorbona e iniciado en la Masonería, es un gran experto en la época del faraón Ramsés II, y fundó el instituto que lleva el nombre… …   Wikipedia Español

  • Jacq. — ist der Familienname von: Christian Jacq (* 1947), französischer Ägyptologe Jacq. ist botanische Autorenkürzel von: Nikolaus Joseph von Jacquin (1727–1817), österreichischer Botaniker und Chemiker …   Deutsch Wikipedia

  • Jacq — ist der Familienname folgender Person: Christian Jacq (* 1947), französischer Ägyptologe Réginald André Paulin Edmond Jacq OP (1905–2001), Apostolischer Vikar von Lang Són et Cao Bang Viêtnam Jacq. ist das offizielle botanische Autorenkürzel:… …   Deutsch Wikipedia

  • Jacq, Christian — ▪ 2001       “Life was so monotonous.” So begins Nefer the Silent, the first volume of The Stone of Light, a series of historical novels about the artists who created the legendary tombs of the Egyptian pharaohs and the soldiers who guarded the… …   Universalium

  • Christian-Jaque —  Ne doit pas être confondu avec Christian Jacq. Christian Jaque Données clés Nom de naissance Christian Maudet Naissance 4 septembre 1904 Paris, France National …   Wikipédia en Français

  • Jacq —   [ʒak], Christian, französischer Schriftsteller; * Paris 28. 4. 1949, studierte Philosophie, Archäologie und Ägyptologie; Gründer des Institut Ramsès in Paris. Jacq schreibt erzählende Sachbücher und Romane über das alte Ägypten. Nach seinem… …   Universal-Lexikon

  • Jacob Christian Gottlieb Schäffer — Jacob Christian Schäffer. Jakob oder Jacob Christian Gottlieb Schäffer oder Schäffern (* 30. Mai 1718 in Querfurt; † 5. Januar 1790 in Regensburg) war ein deutscher Superintendent, Extraordinarius, Botaniker …   Deutsch Wikipedia

  • Jacob Christian Schaeffer — Jacob Christian Schäffer. Jakob oder Jacob Christian Gottlieb Schäffer oder Schäffern (* 30. Mai 1718 in Querfurt; † 5. Januar 1790 in Regensburg) war ein deutscher Superintendent, Extraordinarius, Botaniker …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.