Cinemaware Corporation


Cinemaware Corporation

Cinemaware Corporation

Cinemaware Corporation, à l'origine Master Designer Software, était une société américaine de développement et d'édition de jeu vidéo, fondée en 1985 par Robert et Phyllis Jacob, et basée à Redwood City, en Californie. La société a marqué l'avènement et l'âge d'or de l'ère 16 bits sur micro-ordinateurs, en particulier au travers du Commodore Amiga, en développant des productions au style inédit, caractérisé par une dimension narrative prédominante et des qualités formelles remarquables, puisant abondamment dans les thématiques et l'esthétique du cinéma de genre. Qu'ils tiennent du jeu d'aventure, de stratégie ou d'action, et généralement ils sont tout à la fois, les productions Cinemaware ont incarné l'idée de « fiction interactive ». De Defender of the Crown (1986), sa première production et son plus gros succès commercial, à Wings (1990), la compagnie s'est forgé un catalogue très singulier avant de disparaître prématurément en 1991.

Sommaire

Histoire

Productions

  • 1986 - Defender of the Crown
  • 1987 - S.D.I.
  • 1987 - The King of Chicago
  • 1987 - Sinbad and the Throne of the Falcon
  • 1987 - The Three Stooges
  • 1988 - Rocket Ranger
  • 1988 - TV Sports: Football
  • 1989 - Lord of the Rising Sun
  • 1989 - It Came from the Desert
  • 1990 - Anthreads: It Came from the Desert II
  • 1990 - Wings
  • 1990 - TV Sports: Basketball
  • 1991 - TV Sports: Boxing
  • 1992 - TV Sports: Baseball

En plus de ses propres titres, Cinemaware a aussi édité aux États-Unis quelques jeux de développeurs indépendants (comme 3 in Three[1] de Cliff Johnson), ou encore des productions d'origines européennes au travers la société Spotlight Software (not. Speedball, Total Eclipse, Dark Side, Stormlord, Federation of Free Traders). Les jeux Cinemaware étaient distribués par Mindscape aux États-Unis et édités par Mirrorsoft en Europe.

Cinemaware Inc.

En 2000, une nouvelle société, Cinemaware Inc., fondée par Lars Fuhrken-Batista, a récupéré la marque déposée et les droits des jeux de Cinemaware Corporation. Elle fait revivre la « légende Cinemaware » à travers quelques remakes ou suites sur des supports de nouvelles générations (réalisés par des développeurs indépendants). Divers jeux originaux sont également sortis sous la bannière « Cinemaware Marquee ». De toutes ses initiatives, la mise à disposition gratuite en 2001 de l'intégralité du catalogue originel sur son site internet[2] est l'une des plus marquantes pour les joueurs de la première heure. Depuis le 6 octobre 2005, Cinemaware Inc. est contrôlé par eGames, un éditeur de jeux budget.

Liens externes

Notes et références

  1. 3 in Three, à télécharger sur le site Cliff Johnson.
  2. Classic Cinemaware Games, jeux Cinemaware à télécharger.
  • Portail des entreprises Portail des entreprises
  • Portail du jeu vidéo Portail du jeu vidéo
Ce document provient de « Cinemaware Corporation ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cinemaware Corporation de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cinemaware — Création Janvier 1986 Disparition 1991 Personnages clés Bob Jacob, John Cutter …   Wikipédia en Français

  • Master Designer Software — Cinemaware Corporation Cinemaware Corporation, à l origine Master Designer Software, était une société américaine de développement et d édition de jeu vidéo, fondée en 1985 par Robert et Phyllis Jacob, et basée à Redwood City, en Californie. La… …   Wikipédia en Français

  • Spotlight Software — Cinemaware Corporation Cinemaware Corporation, à l origine Master Designer Software, était une société américaine de développement et d édition de jeu vidéo, fondée en 1985 par Robert et Phyllis Jacob, et basée à Redwood City, en Californie. La… …   Wikipédia en Français

  • Liste des développeurs de jeux vidéo — Cette page est une liste (non exhaustive) des différents développeurs de jeux vidéo. Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z # 2015 …   Wikipédia en Français

  • Historia de los videojuegos — Donkey Kong, de Shigeru Miyamoto (1981), uno de los videojuegos más populares de todos los tiempos. La historia de los videojuegos tiene su origen en la década de 1940 cuando, tras el fin de la Segunda Guerra Mundial, las potencias vencedoras… …   Wikipedia Español

  • Juegos de PlayStation — Anexo:Juegos de PlayStation Saltar a navegación, búsqueda Esta es una lista de juegos para la consola de videojuegos PlayStation de Sony, organizada alfabéticamente. Contenido: Arriba 0 9 A B C D E F G H I J K L M N Ñ O P Q R S T …   Wikipedia Español

  • Anexo:Juegos de PlayStation — Esta es una lista de juegos para la consola de videojuegos PlayStation de Sony, organizada alfabéticamente. Índice: principio A B C …   Wikipedia Español

  • List of fighting games — The vast majority of fighting games fall into two categories, versus fighters (usually referred to simply as fighting games), or beat em ups (a.k.a. scrolling fighters or brawlers). Some games fall into both categories, such as Dream Factory /… …   Wikipedia

  • R.J. Mical — Robert J. Mical Robert J. Mical, en 2002. Robert J. Mical, dit RJ Mical, est un ingénieur logiciel américain, connu pour son implication dans la conception de l ordinateur personnel Amiga et des consoles de jeux Lynx et 3DO …   Wikipédia en Français

  • R. J. Mical — Robert J. Mical Robert J. Mical, en 2002. Robert J. Mical, dit RJ Mical, est un ingénieur logiciel américain, connu pour son implication dans la conception de l ordinateur personnel Amiga et des consoles de jeux Lynx et 3DO …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.