Cinq Classiques


Cinq Classiques

Classique chinois

La littérature chinoise comporte un grand nombre de textes classiques en poésie et en prose datant de la dynastie des Zhou Orientaux parmi lesquels on trouve les classiques chinois recensés dans les canons chinois. Certains d'entre eux sont attribués à Confucius mais il pourrait n'avoir été que leur compilateur. L'importance accordée à ces textes anciens qui en sont le fondement philosophique permet la continuité de la culture chinoise.

L'étude des Quatre Livres et Cinq Classiques (四書五經, 四书五经, Sìshūwǔjīng) était obligatoire pour les étudiants qui souhaitaient devenir fonctionnaires. Toute discussion politique était émaillée de références à cette base commune et il n'était pas possible de devenir lettré, ou même officier militaire, sans les connaître à la perfection.

Sommaire

Les Quatre Livres et Cinq Classiques

Les Quatre Livres (四書, 四书, Sìshū) sont quatre textes compilés par Zhu Xi durant la dynastie Song pour servir d'introduction à la philosophie chinoise et au confucianisme. Ils comprennent les Analectes de Confucius (論語,论语, Lúnyǔ), compilation de paroles attribuées à Confucius et rassemblées par ses disciples, le Mencius (孟子 Mèngzǐ), un livre d'entretiens entre Mencius et des rois de son époque, la Grande Étude (大學, 大学, Dàxué), correspondant au nom d'un chapitre du Livre des Rites et l'Invariable Milieu (中庸 Zhōngyōng), qu'on pourrait traduire aussi par Voie médiane ou Moyen, le nom d'un autre chapitre du Livre des Rites.

Selon la tradition, les Cinq Classiques (sinogrammes simpl./trad., pinyin : Wǔjīng) furent compilés par Confucius lui-même.

Le Classique des mutations ou Yì Jīng (易經, 易经, Yìjīng) est un manuel de divination basé sur les huit trigrammes et attribué à l'empereur Fu Xi. À l'époque de Confucius ces huit trigrammes ont été multipliés pour obtenir soixante-quatre hexagrammes.

Le Classique des vers (詩經, 诗经, Shījīng) est un livre composé de 305 poèmes divisés en 160 chants répartis entre 74 chants festifs mineurs, chantés traditionnellement lors des festivités de cour, 31 chants festifs majeurs, chantés lors de cérémonies de cours plus solennelles, 40 hymnes et eulogies chantés lors de sacrifices aux dieux et aux esprits des ancêtres dans la maison royale. Ce livre est généralement considéré comme une compilation effectuée par Confucius.

Le Classique des documents (書經, 书经, Shūjīng) est un ensemble de documents et de discours qui auraient été écrits par les dirigeants et les officiels de la dynastie Zhou. Il contient des exemples de la prose chinoise des premières époques.

Le Livre des rites (禮記, 礼记, Lǐjì) est une restauration du livre Lǐjīng perdu au IIIe siècle avant JC qui décrit les rites anciens et les cérémonies de cour.

Les Annales des Printemps et des Automnes (春秋 Chūnqiū, alias 麟經, 麟经 Línjīng) est une description historique de l'État de Lu, d'où est natif Confucius, de -722 à -479. Il est censé avoir été écrit ou compilé par Confucius, et constitue une condamnation implicite des meurtres, incestes et autres escroqueries.

Le Classique de la musique (樂經, 乐经, Yuèjīng) est parfois cité comme le sixième classique, mais a été perdu pendant la dynastie Han. On ajoute encore quatre autres classiques pour composer les Neuf classiques (經, jiujing), et encore quatre autres pour former les Treize classiques (經, shisan jing).

Autres Classiques

Le Classique de la piété filiale (孝經 / 孝经 xiàojīng), le Classique des Mille Caractères (千字文 qiānzìwén) et le Classique des Trois Caractères (三字經 / 三字经 sānzìjīng) forment également des ouvrages de références.

Outre l'école confucéenne, chaque école conduit à la création de ses propres ouvrages de référence. Le Mo Zi est attribué au philosophe du mohisme.

Les classiques du taoïsme sont le Classique de la voie et de la vertu (道德經, 道德经, Dàodéjīng), attribué à Lao Zi, le Zhuang Zi, attribué au philosophe du même nom, et le Vrai classique du vide parfait, attribué à Lie Yukou. À partir de la fin des Han, chaque école taoïste développe son propre canon aussi fleurissent le canon de Shangqing, le canon de Lingbao etc. De nombreux textes importants sont rassemblés dans le Canon taoïste dont la version actuelle date pour l'essentiel des Ming.

Les classiques du légisme sont le Guanzi, attribué par la tradition à Guan Zhong, en réalité, probablement une compilation des écrits des pensionnaires de l'académie Jixia et le Han Fei Zi, attribué à Han Fei. Le Shen Zi, attribué à Shen Buhai, a été perdu. Le Shen Zi est attribué à Shen Dao, et probablement perdu. Le Livre des Lois ou Fa Jing est attribué à Li Kui.

Les classiques de l'art militaire

L'Art de la guerre, attribué à Sun Zi, est le premier traité de stratégie militaire écrit au monde. C'est un classique de la littérature chinoise autant que mondiale.

Les 36 stratagèmes, découvert en 1939, décrit les ruses et les méthodes qui peuvent être utilisées pour l'emporter sur un adversaire. Il n'est donc pas un classique en tant que tel.

Historiographie classique

Les 24 histoires est une compilation de références fondées concernant l'histoire de la Chine. Les Annales des Printemps et des Automnes détaillent la chronique des règnes des douze princes de l'État de Lu, de -722 à -481. Le Guoyu ou Discours des États est une compilation d'événements historiques des nombreux États durant la période des Printemps et des Automnes. Les Stratégies des Royaumes Combattants (Zhan Guo Ce) sont attribuées à Liu Xiang.

Les Annales des Printemps et des Automnes de Wu et Yue ou Wu Yue Chunqiu compilation d'événements historiques des États de Wu et de Yue durant la Période des Printemps et des Automnes, et attribuée à Zhae Ye.

Les Annales de bambou, chronique de l'Antiquité à -299, concernant plus particulièrement l'État de Jin à partir du VIIIe siècle av. J.-C., puis l'État de Wei à partir du Ve siècle av. J.-C.

Les Annales des Printemps et des Automnes des seize royaumes, ou Shiliuguo Chunqiu, une compilation historique des Seize Royaumes, attribuées à Cui Hong, et perdues aujourd'hui.

Le Zizhi Tongjian est attribué à Sima Guang.

Les Annales des Printemps et des Automnes de Lü Buwei ou Lüshi Chunqiu (呂氏春秋), attribuées à Lü Buwei.

Liens internes

Liens externes

Ce document provient de « Classique chinois ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cinq Classiques de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Classiques (cyclisme) — Les classiques sont les courses d un jour les plus prestigieuses du calendrier international de cyclisme sur route. La plupart ont lieu en Europe de l Ouest, elles sont courues depuis plusieurs décennies et certaines remontent même au 19e siècle …   Wikipédia en Français

  • Classiques chinois — Classique chinois La littérature chinoise comporte un grand nombre de textes classiques en poésie et en prose datant de la dynastie des Zhou Orientaux parmi lesquels on trouve les classiques chinois recensés dans les canons chinois. Certains d… …   Wikipédia en Français

  • Cinq Pas — Les cinq pas auraient désigné, aux XVIe et XVIIe siècles, une suite de cinq figures (et non de pas) de danse probablement dérivées de l enseignement des maîtres d armes. Shakespeare les nommait sinka pas ou sinky pace. Comme la plus grande… …   Wikipédia en Français

  • Classiques flandriennes — Les classiques flandriennes sont des classiques cyclistes qui ont lieu chaque année en mars et avril en Belgique et dans le nord de la France, et qui se caractérisent par la présence de secteurs pavés. Les plus célèbres sont Paris Roubaix et le… …   Wikipédia en Français

  • Cinq elements (Chine) — Wu Xing Le Wu Xing 五行 (ou la théorie des Cinq éléments chinois) est un système philosophique chinois visant à expliquer l’ensemble des phénomènes de l’univers, dont l’histoire, la société humaine, les saisons, la santé, la personnalité. Constitué …   Wikipédia en Français

  • Cinq pas — Les cinq pas auraient désigné, aux XVIe et XVIIe siècles, une suite de cinq figures (et non de pas) de danse probablement dérivées de l enseignement des maîtres d armes. Shakespeare les nommait sinka pas ou sinky pace. Comme la plus grande… …   Wikipédia en Français

  • Cinq Éléments (Chine) — Wu Xing Le Wu Xing 五行 (ou la théorie des Cinq éléments chinois) est un système philosophique chinois visant à expliquer l’ensemble des phénomènes de l’univers, dont l’histoire, la société humaine, les saisons, la santé, la personnalité. Constitué …   Wikipédia en Français

  • Cinq éléments (Chine) — Wu Xing Le Wu Xing 五行 (ou la théorie des Cinq éléments chinois) est un système philosophique chinois visant à expliquer l’ensemble des phénomènes de l’univers, dont l’histoire, la société humaine, les saisons, la santé, la personnalité. Constitué …   Wikipédia en Français

  • Cinq éléments (chine) — Wu Xing Le Wu Xing 五行 (ou la théorie des Cinq éléments chinois) est un système philosophique chinois visant à expliquer l’ensemble des phénomènes de l’univers, dont l’histoire, la société humaine, les saisons, la santé, la personnalité. Constitué …   Wikipédia en Français

  • Cinq piliers de l'islam — Islam Pour les articles homonymes, voir Islam (homonymie) …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.