Cité radieuse de Marseille


Cité radieuse de Marseille
Cité radieuse
Vue extérieure de la cité radieuse
Vue extérieure de la cité radieuse
Présentation
Architecte Charles-Édouard Jeanneret dit Le Corbusier
Date de construction octobre 1952
Destination initiale Immeuble d'habitation
Protection  Classé MH (1986)
Géographie
Pays Drapeau de France France
Région Blason région fr Provence-Alpes-Côte d'Azur.svg Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département
Blason département fr Bouches-du-Rhône.svg
Bouches-du-Rhône (13)
commune Blason ville fr Marseille (Bouches-du-Rhône).svg Marseille (9e)
Coordonnées 43° 15′ 41″ N 5° 23′ 47″ E / 43.26139, 5.3963943° 15′ 41″ Nord
       5° 23′ 47″ Est
/ 43.26139, 5.39639
  

Géolocalisation sur la carte : Bouches-du-Rhône

(Voir situation sur carte : Bouches-du-Rhône)
Cité radieuse

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Cité radieuse

L'unité d'habitation de Marseille, également connue sous le nom de Cité radieuse, est une résidence édifiée entre 1945 et 1952 par Le Corbusier. Bâtie sous forme de barre sur pilotis (en forme de piètements évasés à l'aspect brutaliste) elle tente de concrétiser une nouvelle forme de cité, un « village vertical » appelé « Unité d'habitation ».

La résidence compte 337 appartements en duplex séparés par des « rues intérieures ».

Sommaire

Réalisation

Pour sa réalisation, Le Corbusier crée l'Atelier des Bâtisseurs (AtBat), qui regroupe des architectes et des ingénieurs, dirigé par l'ingénieur d'origine russe Vladimir Bodiansky. Les architectes André Wogenscky, Georges Candilis et Jacques Masson collaborent au chantier au sein de cette structure.

L'ensemble est situé au n° 280 du boulevard Michelet de Marseille, cette barre est l'une des cinq unités d'habitation construites par Le Corbusier au cours de sa carrière. A la différence des quatre autres, essentiellement composée de logements, elle comprend également au niveau de sa rue centrale des bureaux et divers services commerciaux (pâtisserie, hôtel, restaurant gastronomique, librairie spécialisée, etc.). Le toit terrasse de l'unité, libre d'accès au public, est occupé par des équipements publics : la cour de récréation de l'école maternelle, un gymnase, une piste d'athlétisme, une petite piscine pour enfants et un auditorium en plein air.

L'innovation que représentait cette construction a notamment eu pour conséquence de la voir affublée du surnom la maison du fada par certains habitants de Marseille car ils trouvaient que ce bâtiment n'était pas normal (pour eux). Aujourd'hui classée Monument historique par arrêté du 12 octobre 1995[1], la cité radieuse, immeuble expérimental dès son origine, est de plus en plus visitée par des touristes et ses logements exercent un nouvel attrait auprès d'une population de cadres et de professions intellectuelles.

Les Cités radieuses

L'ensemble de Marseille fut le premier d'une série de cinq cités radieuses qui ont été réalisées sur les mêmes plans, quatre en France (Marseille en 1952, Rezé en 1955, Firminy en 1963, Briey en 1965) et une en Allemagne à Berlin en 1957.

Les proportions d'une cité radieuse sont calculées avec le Modulor qui est un système de mesures des rapports entre les habitants et l'habitat basé sur le nombre d'or et la suite de Fibonacci[2].

Notes et références

  1. Notice no PA00081373, sur la base Mérimée, ministère de la Culture
  2. Détails sur le site du collège Lagneau

Annexes

Articles connexes

Liens internes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cité radieuse de Marseille de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cite radieuse de Marseille — Cité radieuse de Marseille L unité d habitation de Marseille, également connue sous le nom de Cité radieuse, est une résidence sous forme de barre sur pilotis (en forme de piètements évasés à l aspect brutaliste) où Le Corbusier a tenté d… …   Wikipédia en Français

  • Cité Radieuse De Marseille — L unité d habitation de Marseille, également connue sous le nom de Cité radieuse, est une résidence sous forme de barre sur pilotis (en forme de piètements évasés à l aspect brutaliste) où Le Corbusier a tenté d appliquer ses principes d… …   Wikipédia en Français

  • Cité radieuse de marseille — L unité d habitation de Marseille, également connue sous le nom de Cité radieuse, est une résidence sous forme de barre sur pilotis (en forme de piètements évasés à l aspect brutaliste) où Le Corbusier a tenté d appliquer ses principes d… …   Wikipédia en Français

  • Cité Radieuse — Unité d habitation Unité d habitation de Berlin …   Wikipédia en Français

  • Cité radieuse — Unité d habitation Unité d habitation de Berlin …   Wikipédia en Français

  • Cite Radieuse de Reze — Cité Radieuse de Rezé 47°11′18,69″N 1°34′06,26″O / <span class= geo dec geo title= Cartes, vues aériennes et autres données pour Erreur d’expression : caractère de ponctuation « , » non reconnu Erreur d’expression :… …   Wikipédia en Français

  • Cité Radieuse De Rezé — 47°11′18,69″N 1°34′06,26″O / <span class= geo dec geo title= Cartes, vues aériennes et autres données pour Erreur d’expression : caractère de ponctuation « , » non reconnu Erreur d’expression : caractère de ponctuation « …   Wikipédia en Français

  • Cité radieuse de rezé — 47°11′18,69″N 1°34′06,26″O / <span class= geo dec geo title= Cartes, vues aériennes et autres données pour Erreur d’expression : caractère de ponctuation « , » non reconnu Erreur d’expression : caractère de ponctuation « …   Wikipédia en Français

  • Cité Radieuse de Rezé — Maison Radieuse L Hôtel de ville de Rezé, l église Saint Pierre et la Maison radieuse. Présentation Période ou style Mouvement moderne Type …   Wikipédia en Français

  • Cité Radieuse — Unité d habitation, Berlin Die Unité d Habitation (zu deutsch Wohneinheit), auch Wohnmaschine, ist ein moderner Wohnhaustyp, den der Architekt Le Corbusier entwickelte. Inhaltsverzeichnis 1 Geschichte …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.