Communaute de communes de la Vallee de Saint-Savin


Communaute de communes de la Vallee de Saint-Savin

Communauté de communes de la Vallée de Saint-Savin

Communauté de communes de la Vallée de Saint-Savin

Ajouter une image

Administration
Pays France
Région Midi-Pyrénées
Département Hautes-Pyrénées
Date de création 15 décembre 1997
Président Vincent MEYRAND
Budget 10 M€
Siège Mairie de Soulom
Statistiques
Superficie km²
Population 4000 hab. (1999)
Densité hab./km²
Subdivisions
Communes 7

La communauté de communes de la Vallée de Saint-Savin est une structure intercommunale française, située dans le département des Hautes-Pyrénées et la région Midi-Pyrénées.

Sommaire

Composition

Elle est composée des communes suivantes:

  1. Adast
  2. Cauterets
  3. Lau-Balagnas
  4. Pierrefitte-Nestalas
  5. Saint-Savin
  6. [Soulom]
  7. Uz

Compétences

aménagement de l’espace, développement économique par l’aménagement et la gestion du patrimoine thermal indivis (thermes "César", "la Raillère", "le Rocher") situé dans la commune de Cauterets protection et mise en valeur de l’environnement concernant la création et l’entretien des sentiers touristiques, collecte et traitement des ordures ménagères (déléguées au SIRTOM de la Vallée d’Argelès).

Historique

Le patrimoine indivis des sept communes d’Adast, Cauterets, Lau-Balagnas, Pierrefitte-Nestalas, Saint-Savin, Soulom et Uz représente près de 15 000 hectares (dont 1500 ha de forêts, 8600 ha d’estives, 9 200 ha sur le Parc National des Pyrénées et 1 200 ha en indivision avec Penticosa en Espagne) et un patrimoine bâti, situé dans son intégralité sur la Commune de Cauterets, comprenant notamment les établissements thermaux « César », « le Rocher » et « les Griffons », le Casino de Cauterets, les refuges d’Ilheou, d’Estom, du Chalet du Clot, les hôtelleries du Lac de Gaube, du Pont d’Espagne, de la Fruitière, du Chantilly et des immeubles locatifs à vocation commerciale (la galerie des Œufs, la Raillère, Home d’Enfants Mary Jan) et d’habitation (« camp de la Russe » ). La gestion de ce patrimoine était assurée, jusqu’en 1998, par la seule Commission Syndicale de la Vallée de Saint-Savin, créée en 1840. La création de la Communauté de Communes de la Vallée de Saint-Savin en 1997, s’est accompagnée du transfert vers le nouvel établissement public, d’un certain nombre de compétences parmi lesquelles figurait la gestion du patrimoine thermal, de la forêt indivise, des sentiers pédestres situés sur les 7 communes indivises ou encore du traitement et de l’enlèvement des ordures ménagères.

Voir aussi

Sources

Ce document provient de « Communaut%C3%A9 de communes de la Vall%C3%A9e de Saint-Savin ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Communaute de communes de la Vallee de Saint-Savin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.