Compagnie De La Nouvelle-France


Compagnie De La Nouvelle-France

Compagnie de la Nouvelle-France

Le Cardinal de Richelieu, voyant que la Compagnie de Montmorency ne s’occupait pas de la colonie, la remplaça par la Compagnie des Cent-Associés de la Nouvelle-France. Elle vit le jour le 29 avril 1627. C'est la première à s'installer au Canada parmi les Compagnies européennes fondées au XVIIe siècle.

Histoire de la compagnie

La Compagnie de la Nouvelle-France, aussi appelée compagnie des Cent-Associés ou Compagnie du Canada fut la première véritable tentative de colonisation de la France en Amérique. Les cent actionnaires, dont faisaient partie Samuel de Champlain et Richelieu, avançaient chacun un capital de 3000 livres, ce qui faisait un capital de départ assez intéressant pour cette compagnie.

Cette compagnie fonctionnait selon le même schème que les précédentes. Elle se voyait octroyer le monopole de tout commerce à perpétuité et le monopole du commerce des fourrures pour 15 ans, au cours desquelles elle s'engageait à installer, à ses frais, 4000 colons, à administrer la colonie, à assurer la défense du territoire, et aussi à se consacrer à la conversion des Indiens.

De 1629 à 1639, Samuel de Champlain fut le Lieutenant de la compagnie en Nouvelle-France. Sous l'ancien régime français, chaque communauté étaient gouvernés par un seigneur et un prêtre en plus d'un magistrat désigné par le seigneur et le prêtre.

Dès 1628, elle dirigea un contingent de 400 colons qui furent interceptés par une flotte anglaise dans le golfe Saint-Laurent. La compagnie fut acculée au bord de la faillite et l'agressivité des Iroquois ne lui permit pas de se refaire une santé financière dans les années qui suivirent. Elle céda donc son monopole à la Compagnie des Habitants, formée de marchands canadiens qui tentèrent tant bien que mal d'exploiter la fourrure.

En 1663, Louis XIV procéda à la dissolution de la Compagnie de la Nouvelle-France et prit lui-même, grâce aux bons soins de son ministre Jean-Baptiste Colbert, le contrôle de sa colonie.

  • Portail de la Nouvelle-France Portail de la Nouvelle-France
Ce document provient de « Compagnie de la Nouvelle-France ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Compagnie De La Nouvelle-France de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Compagnie de la Nouvelle France — Le Cardinal de Richelieu, voyant que la Compagnie de Montmorency ne s’occupait pas de la colonie, la remplaça par la Compagnie des Cent Associés de la Nouvelle France. Elle vit le jour le 29 avril 1627. C est la première à s installer… …   Wikipédia en Français

  • Compagnie de la nouvelle-france — Le Cardinal de Richelieu, voyant que la Compagnie de Montmorency ne s’occupait pas de la colonie, la remplaça par la Compagnie des Cent Associés de la Nouvelle France. Elle vit le jour le 29 avril 1627. C est la première à s installer… …   Wikipédia en Français

  • Compagnie De Montmorency (Nouvelle-France) — Le vice roi de la Nouvelle France le duc Henri II de Montmorency, constatant que la Compagnie de Rouen s’occupait peu de la colonie Nouvelle France, fonda une autre compagnie, en 1621, à laquelle il donna son nom. La nouvelle compagnie, ayant les …   Wikipédia en Français

  • Compagnie de montmorency (nouvelle-france) — Le vice roi de la Nouvelle France le duc Henri II de Montmorency, constatant que la Compagnie de Rouen s’occupait peu de la colonie Nouvelle France, fonda une autre compagnie, en 1621, à laquelle il donna son nom. La nouvelle compagnie, ayant les …   Wikipédia en Français

  • Compagnie De Rouen (Nouvelle-France) — Sous les auspices du prince de Condé, vice roi du Canada (1612 1620), Samuel de Champlain forma la Compagnie de Rouen, composée de marchands, qui promettait de prendre à cœur les intérêts de la colonie (1614). Cette compagnie, au lieu de… …   Wikipédia en Français

  • Compagnie de rouen (nouvelle-france) — Sous les auspices du prince de Condé, vice roi du Canada (1612 1620), Samuel de Champlain forma la Compagnie de Rouen, composée de marchands, qui promettait de prendre à cœur les intérêts de la colonie (1614). Cette compagnie, au lieu de… …   Wikipédia en Français

  • Compagnie de la Nouvelle-France — Le Cardinal de Richelieu, voyant que la Compagnie de Montmorency ne s’occupait pas de la colonie, la remplaça par la Compagnie des Cent Associés de la Nouvelle France. Elle vit le jour le 29 avril 1627[1]. C est la première à s… …   Wikipédia en Français

  • Compagnie de Montmorency (Nouvelle-France) — Le vice roi de la Nouvelle France le duc Henri II de Montmorency, constatant que la Compagnie de Rouen s’occupait peu de la colonie Nouvelle France, fonda une autre compagnie, en 1621, à laquelle il donna son nom. La nouvelle compagnie, ayant les …   Wikipédia en Français

  • Compagnie de la Nouvelle France — Die Compagnie de la Nouvelle France, auch als Compagnie des Cent Associés bezeichnet, war eine französische Handelsgesellschaft, die 1627 gegründet und von König Ludwig XIII. privilegiert wurde.[1] Sie erhielt von Kardinal Richelieu das riesige… …   Deutsch Wikipedia

  • Compagnie de Rouen (Nouvelle-France) — Sous les auspices du prince de Condé, vice roi du Canada (1612 1620), Samuel de Champlain forma la Compagnie de Rouen, composée de marchands, qui promettait de prendre à cœur les intérêts de la colonie (1614). Cette compagnie, au lieu de… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.