Comte de Ferrette


Comte de Ferrette

Comté de Ferrette

Comte de Ferrette est un titre nobiliaire.

Formé lors du démembrement du comté de Montbéliard, il comprit d'abord les seigneuries de Ferrette, de Thann, d'Altkirch; puis celles de Belfort, de Delle et de Rougemont.

Frédéric Ier, fils de Thierry Ier de Montbéliard, son premier comte, le posséda dès 1104, mais n'en prit le titre qu'en 1125. Il devint le premier comte de Ferrette. Frédéric Ier (1125-1160) participa activement au gouvernement de l'Empire et lutte activement contre le paganisme en encourageant l'établissement de monastères et prieurés comme Feldbach et Saint Morand à Altkirch. Il fonda à Ferrette un prieuré de chanoines réguliers de Saint Augustin.

En 1271 le comté de Ferrette devint vassal de l'Église de Bâle. Jeanne, fille d'Ulric III et de Jeanne de Montbéliard, le porta dans la maison d'Autriche par son mariage avec Albert II le Sage, 4e fils de l'empereur Albert Ier d'Autriche, et le Comté fut incorporé au landgraviat de Haute-Alsace.

Pendant plus de trois siècles (1324-1648) le comté de Ferrette appartint aux Habsbourg.

En 1469, l'archiduc Sigismond d'Autriche l'engagea, comme toutes ses possessions en Alsace, au duc de Bourgogne, Charles le Téméraire, qui le fit administrer par son bailli, Pierre de Hagenbach. La tyrannie de ce dernier y ayant fait éclater une révolte (1474), le comté revint à la maison d'Autriche ; il fut compris comme les possessions autrichiennes dans le lot de Ferdinand Ier du Saint-Empire, du partage de 1522 entre ce prince et son frère Charles Quint.

La fin de la Guerre de Trente Ans par le traité de Westphalie (1648), provoqua le démantélement de l'Autriche Antérieure dont dépendait la Haute Alsace. La France devait recevoir le comté de Ferrette; mais il y eut contestation, et le comté ne fut définitivement cédé qu'en 1650. Reconnaissant, Louis XIV, le donna à Jules Mazarin en 1659 : " les grand signalez et recommandables services rendus à nostre personne et à nostre estat, par nostre très cher et très amé Cousin le Cardinal Mazarin ". Ce grand serviteur de la France reçut aussi le comté de Belfort, la seigneurie de Delle, les terres et seigneuries de Thann et d'Altkirch ainsi que la seigneurie d'Issenheim

Le titre revint aux Mancini par le mariage de Hortense Mancini, nièce du Cardinal Mazarin, avec Armand Charles de la Porte. Le Cardinal imposa au jeune époux d'abandonner son nom et ses Armes pour celles de Mazarin. Il obtint ainsi en héritage son immense fortune. En 1777, Louise-Félicité-Victoire d'Aumont-Mazarin, descendante de la nièce du Cardinal, épousa Honoré IV Anne-Charles-Maurice, duc de Valentinois et prince de Monaco. Aujourd'hui encore les princes de Monaco portent le titre de comtes de Ferrette et ne dédaignent pas de temps à autre se faire acclamer par la population tout heureuse de les recevoir. (Voir les différents titres des Grimaldi.)

Source partielle

« Comté de Ferrette », dans Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang [sous la dir. de], Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, 1878 [détail des éditions]  (Wikisource)

Ce document provient de « Comt%C3%A9 de Ferrette ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Comte de Ferrette de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Comté de Ferrette — XIIe siècle – 1260 …   Wikipédia en Français

  • Comté De Ferrette — Comte de Ferrette est un titre nobiliaire. Formé lors du démembrement du comté de Montbéliard, il comprit d abord les seigneuries de Ferrette, de Thann, d Altkirch; puis celles de Belfort, de Delle et de Rougemont. Frédéric Ier, fils de Thierry… …   Wikipédia en Français

  • Comté de ferrette — Comte de Ferrette est un titre nobiliaire. Formé lors du démembrement du comté de Montbéliard, il comprit d abord les seigneuries de Ferrette, de Thann, d Altkirch; puis celles de Belfort, de Delle et de Rougemont. Frédéric Ier, fils de Thierry… …   Wikipédia en Français

  • Comte de Belfort — Comté de Belfort Belfort, au XIIIe siècle et XIVe siècle. Avec Héricourt, Belfort est partie intégrante du comté de Montbéliard tenu par les sires de Montfaucon. Au décès de Thierry III, dit « le Grand Baron », le comté de… …   Wikipédia en Français

  • Comté De Belfort — Belfort, au XIIIe siècle et XIVe siècle. Avec Héricourt, Belfort est partie intégrante du comté de Montbéliard tenu par les sires de Montfaucon. Au décès de Thierry III, dit « le Grand Baron », le comté de Montbéliard… …   Wikipédia en Français

  • Comté de belfort — Belfort, au XIIIe siècle et XIVe siècle. Avec Héricourt, Belfort est partie intégrante du comté de Montbéliard tenu par les sires de Montfaucon. Au décès de Thierry III, dit « le Grand Baron », le comté de Montbéliard… …   Wikipédia en Français

  • Ferrette — 47° 29′ 41″ N 7° 18′ 59″ E / 47.4947222222, 7.31638888889 …   Wikipédia en Français

  • Comté de Monbéliard — Liste des comtes de Montbéliard Le comté de Montbéliard se situait dans la comté de Bourgogne (actuelle Franche Comté), qui dépendait des ducs de Bourgogne et donc du Saint Empire romain germanique. Par succession, les comtes de Montbéliard… …   Wikipédia en Français

  • Comté de Belfort — Belfort, au XIIIe siècle et XIVe siècle. Avec Héricourt, Belfort est partie intégrante du comté de Montbéliard tenu par les sires de Montfaucon. Au décès de Thierry III, dit « le Grand Baron », le comté de Montbéliard… …   Wikipédia en Français

  • Comté de Wurtemberg — Grafschaft Wirtenberg de XIIe siècle – 1495 d or, à trois demi ramures de cerf de sable …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.