Comté puis duché de longueville


Comté puis duché de longueville

Comté puis duché de Longueville

Le comté de Longueville a appartenu à divers personnages célèbres.

Au début du XIIIe siècle il appartint à Guillaume le Maréchal, célèbre jouteur qui fut régent d'Angleterre.

En 1305 il fut donné par Philippe IV le Bel à son ministre Enguerrand de Marigny pour lui être confisqué en 1314.

Il appartint à la famille des comtes d'Évreux jusqu'à la mort de Philippe de Navarre, frère de Charles le Mauvais en 1363.

Charles V offrit le comté à Bertrand du Guesclin le 27 mai 1364.

Le titre de Comte de Longueville fut accordé à comte de Douglas mort en 1438 et à son fils comte de Douglas, mort en 1440 en remerciement de l'aide apportée au futur Charles VII de France par l'armée de secours écossaise conduite par Archibald, 4e comte de Douglas, tué à la Bataille de Verneuil en 1424.


Le comté de Tancarville qui relevait jusqu'alors de celui de Longueville passa dans la mouvance royale en 1364 alors que la ville de Montivilliers fut rattachée au domaine royal.

En 1505, la baronnie d'Auffay est unie au comté qui est érigé en duché au profit de François d'Orléans[1], comte de Dunois

Notes et références

Voir aussi

Ce document provient de « Comt%C3%A9 puis duch%C3%A9 de Longueville ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Comté puis duché de longueville de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Comte puis duche de Longueville — Comté puis duché de Longueville Le comté de Longueville a appartenu à divers personnages célèbres. Au début du XIIIe siècle il appartint à Guillaume le Maréchal, célèbre jouteur qui fut régent d Angleterre. En 1305 il fut donné par Philippe… …   Wikipédia en Français

  • Comté Puis Duché De Longueville — Le comté de Longueville a appartenu à divers personnages célèbres. Au début du XIIIe siècle il appartint à Guillaume le Maréchal, célèbre jouteur qui fut régent d Angleterre. En 1305 il fut donné par Philippe IV le Bel à son ministre… …   Wikipédia en Français

  • Comté puis duché de Longueville — Le comté de Longueville a appartenu à divers personnages célèbres. Il a été érigé en duché en 1505. La seigneurie de Longueville était le chef d un honneur ayant appartenu à la famille Giffard[1]. Guillaume le Maréchal reçoit la moitié de cet… …   Wikipédia en Français

  • Duché de Longueville — Comté puis duché de Longueville Le comté de Longueville a appartenu à divers personnages célèbres. Au début du XIIIe siècle il appartint à Guillaume le Maréchal, célèbre jouteur qui fut régent d Angleterre. En 1305 il fut donné par Philippe… …   Wikipédia en Français

  • Comté de Longueville — Comté puis duché de Longueville Le comté de Longueville a appartenu à divers personnages célèbres. Au début du XIIIe siècle il appartint à Guillaume le Maréchal, célèbre jouteur qui fut régent d Angleterre. En 1305 il fut donné par Philippe… …   Wikipédia en Français

  • Duché de Retz — Liste des seigneurs de Retz Armoiries de Retz : « D’or à la croix de sable ». Le Pays de Retz (prononcer « Ré ») (anciennement Pays de Rais, Rays, Raiz, Ratense, et Radesius, Ratiatensis en latin), est un territoire… …   Wikipédia en Français

  • Comté de Château-Chinon — Armoiries : « D azur à un chêne au naturel sur une terrasse d or. » La châtellenie de Château Chinon, devenue ensuite le comté de Château Chinon, est un ancien fief féodal situé au centre de l actuelle région de Bourgogne …   Wikipédia en Français

  • Duché d'Estouteville — Le duché d Estouteville est un ancien duché de la région Haute Normandie. Sommaire 1 Histoire 2 La fin du duché 3 Armes et blason 4 Les ducs …   Wikipédia en Français

  • Comte d'Aumale — Liste des seigneurs d Aumale Pour les articles homonymes, voir Liste des comtes d Albemarle et Duc d Albemarle. Aumale sur une carte de la Normandie h …   Wikipédia en Français

  • Comté d'Aumale — Liste des seigneurs d Aumale Pour les articles homonymes, voir Liste des comtes d Albemarle et Duc d Albemarle. Aumale sur une carte de la Normandie h …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.