Concressault


Concressault

47° 29′ 24″ N 2° 34′ 37″ E / 47.49, 2.5769

Concressault
Administration
Pays France
Région Centre
Département Cher
Arrondissement Bourges
Canton Vailly-sur-Sauldre
Code commune 18070
Code postal 18260
Maire
Mandat en cours
Anne-Marie Legras
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes Cœur du Pays Fort
Démographie
Population 214 hab. (1999)
Densité 29 hab./km²
Géographie
Coordonnées 47° 29′ 24″ Nord
       2° 34′ 37″ Est
/ 47.49, 2.5769
Altitudes mini. 175 m — maxi. 272 m
Superficie 7,45 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Concressault [kɔkʁøso], [kɔkso], est une commune française, située dans le département du Cher et la région Centre.

Sommaire

Géographie

La commune est accessible, au nord-ouest, par la route départementale 8 et, au sud-est, par la route départementale 11.

Économie

Histoire

Concressault ayant été entouré de remparts au Moyen Âge, la localité avait le statut de "ville". Le village s'est développé autour d’un château construit à l’écart du village plus ancien de Dampierre-en-Crot. Le nouveau village installé autour du château se développa et finit par devenir plus important que l’ancien[1].

Le château de Concressault

Dans son ouvrage manuscrit sur le Berry[2], Nicolas de Nicolay nous a laissé une description du château-fort de Concressault tel qu’il se présentait en 1567. Selon cet auteur, la forteresse primitive de Concressault fut ruinée par les Anglais au cours de la guerre de Cent Ans. Peu après sa destruction, le duc Jean de Berry (1340-1416) la réédifia plus solidement qu’elle n’était auparavant. Le château reconstruit était de forme hexagonale, avec des murs de grosses pierres de 32 mètres de hauteur et de 12 mètres environ d’épaisseur. Les bâtiments étaient en briques de diverses couleurs et couverts en ardoise. Les fossés avaient une largeur de 32 mètres et une profondeur de quatre. Sous le règne de Charles VII (1422-1461), le château fut à nouveau assiégé par les Anglais, qui ne parvinrent pas à s’en emparer. Poursuivis par les Français, ils confondirent une fosse étroite et profonde avec la Sauldre qu’ils pensaient pouvoir passer à gué. Beaucoup s’y étant noyés, cet endroit fut appelé par la suite « la fosse aux Anglais ».

Le bailliage royal de Concressault

Après avoir été une simple châtellenie, Concressault devint siège d'un bailliage royal sous le règne de Charles VIII (1483-1498) en remplacement d'Aubigny-sur-Nère, donné par le roi à la famille écossaise des Stuart. On y suivait la coutume de Lorris-Montargis pour les fiefs, et de Berry pour les biens en roture. Du bailliage royal de Concressault ressortissaient les justices suivantes : ville et paroisse de Concressault ; ville et paroisse d'Aubigny-sur-Nère ; ville et paroisse de La Chapelle-d'Angillon ; Oizon ; châtellenie, paroisse et bourg d'Argent-sur-Sauldre ; châtellenie et paroisse de Clermont de Beanieu [= Clémont] ; Blancafort ; Autry-le-Châtel ; Poilly-lez-Gien, Saint-Martin-sur-Ocre ; Saint-Brisson ; Saint-Firmin-sur-Loire ; Pierrefitte-ès-Bois ; Cernoy-en-Berry ; Sury-ès-Bois ; la châtellenie de Vailly (Vailly-sur-Sauldre) ; Barlieu ; Thou ; Dampierre ; Villegenon ; Assigny ; Seligny (Subligny) ; Savigny (Savigny-en-Sancerre) ; Belleville-sur-Loire ; Boulleret ; Bannay ; Saint-Jame (Sainte-Gemme-en-Sancerrois) ; Jars ; Notre-Dame du Noyer [=Le Noyer] ; Sens (Sens-Beaujeu) ; Neuilly-en-Sancerre ; Crézancy-en-Sancerre ; Mennetou (Menetou-Râtel) ; Ivoy-le-Pré ; La Chapelotte ; Méry-ès-Bois ; Presly-le-Chétif [Presly] ; Ennordres ; Ménétréol-sur-Sauldre.

Héraldique

Article connexe : armorial des communes du Cher.
Blason de Concressault

Les armes de Concressault se blasonnent ainsi :

Bandé d'or et de gueules de six pièces[3].

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
 ?  ? Claude Fleuriet    
mars 2001 mars 2008 Jacques Willemin    
mars 2008   Anne-Marie Legras    

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[4])
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
224 261 232 216 236 214 224
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

Domaine du Moulin-Riche. XVIe s. XIXe s.

  • Domaine représentatif de l’architecture rurale en Pays Fort : grange pyramidale, moulins, petit matériel agricole XIXe s.
  • Les deux moulins situés de part et d’autre de la rivière de la Grande-Sauldre, y compris le mécanisme et le lit du valet à l’intérieur du moulin situé sur la rive gauche de la rivière, la grange de type pyramidal, à pans de bois, y compris sa charpente sur poteaux, sa distribution intérieure et son auvent, les façade, côtés et toitures de l’étable avec le fenil et celles du poulailler qui sont accolés à cette grange, la grange de type rectangulaire traditionnel, à pans de bois, située au Nord-Ouest, les façade, côtés et toitures de l’ancienne grange ou remise, à pans de bois, accolée à la maison de maître, les façade, côtés et toitures de l’ancienne bergerie, à pans de bois, transformée en maison d’habitation, située en bordure de la rivière de la Grande-Sauldre, au Sud-Est, sont inscrits sur l’Inventaire supplémentaire des Monuments historiques : arrêté du 21 mai 1987.

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Sources

Bibliographie

Notes

  1. Archives départementales de l’Indre, Berry médiéval : à la découverte de l’Indre au Moyen Âge, catalogue d’exposition, Châteauroux, Archives départementales de l’Indre, 2009, p. 53
  2. Description du Berry et diocèse de Bourges au XVIe siècle, par Nicolas de Nicolay publié […] par Victor Advielle, Paris, 1865 (le manuscrit est daté de 1567).
  3. Le blason de la commune sur Gaso. Consultation : février 2009.
  4. Concressault sur le site de l'Insee



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Concressault de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Concressault — Concressault …   Wikipedia

  • Concressault — País …   Wikipedia Español

  • Concressault — (spr. Kongkressohl, lat. Concordiae saltus). Flecken im Departement Cher; im Mittelalter Concorcellum, wurde im 11. Jahrh. Sitz einer eigenen Herrschaft; 1351 kam es an die Krone; Karl VII. verpfändete es 1421 an Berald Stuart, Capitän der… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Liste des monuments historiques du Cher — Cet article recense les monuments historiques du Cher, en France. Pour les monuments historiques de la commune de Bourges, voir la Liste des monuments historiques de Bourges Généralités Au 31 décembre 2009, le Cher compte 386 immeubles protégés… …   Wikipédia en Français

  • Canton De Vailly-sur-Sauldre — Administration Pays France Région Centre Département Cher Arrondissement Arrondissement de Bourges Code cantonal 18 28 …   Wikipédia en Français

  • Canton de Vailly-sur-Sauldre — Administration Pays France Région Centre Département Cher Arrondissement Arrondissement de Bourges …   Wikipédia en Français

  • Canton de vailly-sur-sauldre — Administration Pays France Région Centre Département Cher Arrondissement Arrondissement de Bourges Code cantonal 18 28 …   Wikipédia en Français

  • Duc d'Aubigny — Blason du Duché d Aubigny : De gueules à trois fermaux d or. En septembre 1419 John Stuart, 2e comte de Buchan, débarque à La Rochelle avec un contingent d …   Wikipédia en Français

  • Коммуны департамента Шер — …   Википедия

  • Duché d'Aubigny — Blason du Duché d Aubigny : De gueules à trois fermaux d or. En septembre 1419 John Stuart, 2e comte de Buchan, débarque à La Rochelle avec un contingent d Ecossais envoyé pour aider Charles VII. Il …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.