Conoyau


Conoyau

En mathématiques, le conoyau d'un morphisme f : XY (par exemple un homomorphisme entre groupes ou bien un opérateur borné entre espaces de Hilbert) est la donnée d'un objet Q et d'un morphisme q : YQ tel que le morphisme composé qof soit le morphisme nul (en), et de plus Q est, en un certain sens, le plus "gros" objet possédant cette propriété. Souvent l'application q est sous-entendue, et Q est lui-même appelé conoyau de f.

Les conoyaux sont les duaux des noyaux des catégories, d'où le nom.

En de nombreux cas d'algèbre générale, tel que les groupes abéliens, les espaces vectoriels ou les modules, le conoyau d'un homomorphisme f : XY est le quotient de Y par l'image de f. Dans un contexte topologique, comme pour un opérateur linéaire borné entre deux espaces de Hilbert, il faut prendre l'adhérence de l'image avant de passer au quotient.

Voir aussi l'article court Conoyau d'une application linéaire.

Définition formelle

On peut définir le conoyau dans le contexte général de la théorie des catégories, plus précisément des catégories abéliennes, où l'on a la notion de morphisme nul. Le conoyau d'un morphisme f : XY est défini comme le coégaliseur (en) de f et du morphisme nul 0XY : XY.

De manière explicite, cela se traduit de la manière suivante. Le conoyau de f : XY est un objet Q pris avec un morphisme q : YQ tel que le diagramme

Cokernel-01.png

commute. De plus, le morphisme q doit être universel pour ce diagramme, c'est-à-dire que n'importe quel autre morphisme q′: YQ′ pour être obtenu en composant q avec un unique morphisme u : QQ′:

Cokernel-02.png

Comme toutes les constructions universelles, le conoyau, s'il existe, est unique à un isomorphisme près, ou plus précisément: si q : YQ et q‘ : YQ‘ sont deux conoyaux de f : XY, alors il existe un unique isomorphisme u : QQ‘ avec q‘ = u q.

Comme tous les coégaliseurs, le conoyau q : YQ est nécessairement un épimorphisme. A l'inverse, un épimorphisme est dit conormal (en) s'il est le conoyau d'un morphisme. Une catégorie est appelée conormale si chaque épimorphisme est normal.



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Conoyau de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Conoyau d'une application lineaire — Conoyau d une application linéaire Cet article court présente un sujet plus amplement développé ici : Conoyau. Étant donnée une application linéaire , son conoyau est l espace vectoriel quotient de l espace d arrivée par l image de l… …   Wikipédia en Français

  • Conoyau d'une application linéaire — Cet article court présente un sujet plus développé dans : Conoyau. Étant donnée une application linéaire f : E → F, son conoyau est l espace vectoriel quotient F / Im(f ) de l espace d arrivée par l image de l application. Il peut être… …   Wikipédia en Français

  • CATÉGORIES ET FONCTEURS — Introduite en 1945 par Eilenberg et MacLane pour rendre compte de propriétés très générales des structures mathématiques, la théorie des catégories a quelque peu pâti, à ses débuts, de cette généralité qui lui valut auprès des «mathématiciens… …   Encyclopédie Universelle

  • Catégorie abélienne — Les catégories abéliennes forment une famille de catégories qui contient la catégorie des groupes abéliens. Leur étude systématique a été instituée par Alexandre Grothendieck pour éclairer les liens qui existaient entre différentes théories… …   Wikipédia en Français

  • Théorème de l'indice — En mathématiques, et plus précisément en géométrie différentielle, le théorème de l indice d Atiyah–Singer, démontré par Michael Atiyah et Isadore Singer en 1963, affirme que pour un opérateur différentiel elliptique sur une variété… …   Wikipédia en Français

  • Espace vectoriel — En algèbre linéaire, un espace vectoriel est un ensemble muni d une structure permettant d effectuer des combinaisons linéaires. Étant donné un corps K, un espace vectoriel E sur K est un groupe commutatif (dont la loi est notée +) muni d une… …   Wikipédia en Français

  • Limite inductive — Sommaire 1 Avant propos 2 Ensemble ordonné filtrant 3 Système inductif 4 Propriété universelle de la limite inductive …   Wikipédia en Français

  • Liste des articles de mathematiques — Projet:Mathématiques/Liste des articles de mathématiques Cette page recense les articles relatifs aux mathématiques, qui sont liés aux portails de mathématiques, géométrie ou probabilités et statistiques via l un des trois bandeaux suivants  …   Wikipédia en Français

  • Préfaisceau — En mathématiques, et plus particulièrement dans la théorie des catégories, un préfaisceau sur un espace topologique X est un foncteur contravariant de la catégorie des ouverts de X dans une autre catégorie. On peut donc avoir des préfaisceaux d… …   Wikipédia en Français

  • Théorème du rang — En mathématiques, et plus précisément en algèbre linéaire, le théorème du rang lie le rang d une application linéaire et la dimension de son noyau. Il peut être vu comme un cas particulier de théorème d isomorphisme, ou être interprété par la… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.