Conrad II Le Salique


Conrad II Le Salique

Conrad II le Salique

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Conrad II.

Conrad II du Saint-Empire, appelé Conrad II le Salique, est né vers 990 et mort le 4 juin 1039 à Utrecht. Il est couronné empereur romain germanique le 26 mars 1027.

Conrad II (au centre)

Sommaire

Biographie

Conrad II le Salique fut roi de Germanie et roi des Romains à Mayence en 1024, succèdant à Henri II dit le Saint, dernier de la dynastie Saxonne des Ottoniens.

Petit-fils d'Othon de Carinthie († 1004), il est le fils d'Henri de Franconie et d'Adélaïde, fille du comte Richard de Metz († 986). Descendant d'Othon Ier par sa fille Liutgarde († 953), mère d'Othon de Carinthie, il est le premier des quatre rois et empereurs de la dynastie franconienne issue des Francs saliens.

Le 26 mars 1027, il est couronné empereur à Rome, des mains du pape Jean XIX. Il fait désigner son fils Henri (futur Henri III) qui est couronné de son vivant à Aix-la-Chapelle par l'archevêque de Cologne.

Faits marquants de son régne

  • Il pacifie l'Italie en 1026/1027 puis en 1035/1037, il favorise la réforme monastique inspirée de l'expérience clunisienne.
  • Il doit faire face à l'affaire de la succession de Bourgogne après le décès du dernier roi de Bourgogne Rodolphe III qui en avait fait son héritier. Conrad avait épousé Gisèle, fille de Gerberge, sœur de Rodolphe, et de Hermann II de Souabe.
  • En 1032, des prélats sont réunis à Lyon par Conrad II le Salique pour régler les affaires du royaume d'Arles, et recevoir le serment de fidélité des grands et des seigneurs de son ressort. Le même empereur écrit, en 1035[Quand ?], aux évêques de la province d'Arles pour les engager à nommer au siège métropolitain de cette ville Raimbaud[Qui ?], patriarche d'Ephèse, son conseiller : ce qu'ils font[1].
  • En 1033, son fidèle lieutenant Humbert conquiert la vallée de la Maurienne et celle de la Tarentaise, et devient ainsi le fondateur de la Maison de Savoie.
  • Il intervient dans les nominations épiscopales en plaçant des candidats germaniques à la tête de plusieurs diocèses italiens.
  • En mai 1037 il promulgue l'edictum de beneficiis qui établit l'hérédité des anciens fiefs italiens.
Précédé par Conrad II le Salique Suivi par
Henri II
empereur
romain
germanique
Henri III

Notes et références

  1. Société d'archéologie, d'histoire et de géographie de la Drôme, Bulletin de la Société d'archéologie et de statistique de la Drôme, Secrétariat de la Société (Valence) p.247 et suivantes.[réf. incomplète]

Voir aussi

Liens externes

Biographie complète

  • Portail du Moyen Âge ancien Portail du Moyen Âge ancien
Ce document provient de « Conrad II le Salique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Conrad II Le Salique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Conrad II, le Salique — Conrad II le Salique Pour les articles homonymes, voir Conrad II. Conrad II du Saint Empire, appelé Conrad II le Salique, est né vers 990 et mort le 4 juin 1039 à Utrecht. Il est couronné empereur romain germanique le… …   Wikipédia en Français

  • Conrad ii le salique — Pour les articles homonymes, voir Conrad II. Conrad II du Saint Empire, appelé Conrad II le Salique, est né vers 990 et mort le 4 juin 1039 à Utrecht. Il est couronné empereur romain germanique le 26 mars 1027 …   Wikipédia en Français

  • Conrad II le Salique — Pour les articles homonymes, voir Conrad II. Conrad II (au centre) Conrad II du Saint Empire, appelé Conrad II le Salique …   Wikipédia en Français

  • Conrad le Salique — Conrad II le Salique Pour les articles homonymes, voir Conrad II. Conrad II du Saint Empire, appelé Conrad II le Salique, est né vers 990 et mort le 4 juin 1039 à Utrecht. Il est couronné empereur romain germanique le… …   Wikipédia en Français

  • Conrad II du Saint-Empire — Conrad II le Salique Pour les articles homonymes, voir Conrad II. Conrad II du Saint Empire, appelé Conrad II le Salique, est né vers 990 et mort le 4 juin 1039 à Utrecht. Il est couronné empereur romain germanique le… …   Wikipédia en Français

  • Conrad Le Roux — Selon une légende magyare, Conrad est tué d un coup de cor par le chef hongrois Lehel, qu il avait fait prisonnier[1]. Miniature de la Gesta Hungarorum, v. 1360 Conrad le Roux …   Wikipédia en Français

  • Conrad de Lotharingie — Conrad le Roux Selon une légende magyare, Conrad est tué d un coup de cor par le chef hongrois Lehel, qu il avait fait prisonnier[1]. Miniature de la Gesta Hungarorum, v. 1360 Conrad le Roux …   Wikipédia en Français

  • Conrad le roux — Selon une légende magyare, Conrad est tué d un coup de cor par le chef hongrois Lehel, qu il avait fait prisonnier[1]. Miniature de la Gesta Hungarorum, v. 1360 Conrad le Roux …   Wikipédia en Français

  • Conrad — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Conrad est un nom propre qui peut désigner : Sommaire 1 Prénom et patronyme 1.1 Variantes linguis …   Wikipédia en Français

  • Conrad de Montferrat — Pour les articles homonymes, voir Conrad. Conrad de Montferrat Conrad de Montferrat, par François Édouard Picot, 1843 (Musée de Versailles, Salle des croisades) …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.