Conrad Veidt


Conrad Veidt

Conrad Veidt

Nom de naissance Hans Walter Conrad Weidt
Naissance 22 janvier 1893
Potsdam, Allemagne.
Nationalité Flag of Germany.svg Allemande
Décès 3 avril 1943 (à 50 ans)
Hollywood, Californie
États-Unis

Conrad Veidt, de son vrai nom Hans Walter Conrad Weidt, est un acteur allemand né le 22 janvier 1893 à Potsdam (Allemagne), et décédé d'un infarctus du myocarde le 3 avril 1943 à Hollywood (États-Unis).

Biographie

Conrad Veidt est le fils d'un petit fonctionnaire qui quitte le lycée sans le bac car déjà le théâtre l'accapare. Formé à l'école de Max Reinhardt, il débute au cinéma en 1916. Après la Première Guerre mondiale, Veidt se fait une spécialité de jouer dans les films dits « d'éducation sexuelle » qui sont très populaires dans la République de Weimar. Figure emblématique du mouvement expressionniste allemand, il en incarne les tendances morbides à travers une impressionnante galerie de pervers et de fous meurtriers. Un des éléments les plus importants de l'expressionnisme est sans conteste le jeu des acteurs et Conrad Veidt excelle. Un de ses rôles les plus célèbres demeure celui de Cesare dans Le Cabinet du docteur Caligari (1920). Juste par ses cils, ses sourcils, les muscles visibles du visage, un mouvement léger des ailes du nez et de la commissure des lèvres, l'acteur indique d'une manière très suggestive l'éveil contrôlé du médium somnambule, mais aussi un désir d'érotomane sadique. Une autre astuce de son jeu artificiel et intense est le ralentissement évident des mouvements du corps et des détails d'expression, et les contorsions d'un corps dirigé par les mouvements d'épaules. Dans Caligari, Conrad Veidt se meut avec des gestes félins, se faufilant tel un animal.

Entre 1916 et 1924 Conrad Veidt tourne dans une soixantaine de films, dirigé par, entre autres : Paul Leni, Robert Wiene, Ewald André Dupont, Reinhold Schünzel et Friedrich Wilhelm Murnau. Entre 1926 et 1929, Conrad est invité à Hollywood et tourne dans quatre films, dont L'Homme qui rit (1928) mis en scène par son compatriote Paul Leni et également interprété par Mary Philbin. Son personnage dans L'Homme qui rit inspirera plus tard celui du Joker, ennemi juré de Batman. Avec l’arrivée du cinéma parlant, Conrad Veidt revient en Allemagne et reprend les rôles qui ont fait de lui une célébrité. En 1930, il campe Raspoutine, le moine démoniaque dans le film éponyme, puis il incarne l’extraordinaire prince Metternich dans Le Congrès s'amuse (1931) d'Erik Charell.

Son mariage avec une actrice d'origine juive l'oblige à quitter l'Allemagne dès 1933. Il poursuit une carrière d'acteur en Grande-Bretagne. Il y tourne plusieurs films sous la direction entre autres, de Maurice Elvey, Victor Saville et Michael Powell. Il travaille également en France, notamment avec Jean Dréville pour Le Joueur d’échecs (1938) aux côtés de Françoise Rosay. En 1939, il devient officiellement citoyen britannique. En 1940, Conrad Veidt revient aux États-Unis pour finir les prises de vue du film Le Voleur de Bagdad, où il joue Jaffar, le cruel vizir. Il s’installe alors définitivement en Californie. Cependant, les cinéastes, peu imaginatifs, le cantonnent dans des rôles de nazi. Il travaille notamment avec George Cukor pour Il était une fois (1940), Vincent Sherman pour Échec à la gestapo (1941). Il se spécialise alors dans les personnages germaniques, puis dans les rôles de nazi pendant la Guerre comme dans Casablanca.

De 1916 à 1943, il aura joué dans plus de cent films, dont plusieurs sont devenus de grands classiques.

Filmographie

  • 1916 : Der Weg des Todes : Rolf
  • 1917 : Der Spion
  • 1917 : Die Seeschlacht
  • 1917 : Furcht : Indian Priest
  • 1917 : Wenn Tote sprechen : Richard von Worth
  • 1918 : Das Rätsel von Bangalor : Dinja
  • 1918 : Opfer der Gesellschaft : le juge Chrysander
  • 1918 : Colomba : Henrik van Rhyn
  • 1918 : Das Dreimäderlhaus : Le baron Schober
  • 1918 : Journal d'une fille perdue (Das Tagebuch einer Verlorenen) : Le Dr. Julius
  • 1918 : Jettchen Geberts Geschichte : le docteur Friedrich Köstling
  • 1918 : Es werde Licht! 4. Teil: Sündige Mütter : Herr Kramer
  • 1918 : Dida Ibsens Geschichte : Erik Norrensen
  • 1918 : Henriette Jacoby : le Dr Friedrich Köstling
  • 1919 : Opium : le Dr Richard Armstrong Jr.
  • 1919 : Nocturno der Liebe : Frédéric Chopin
  • 1919 : Die Mexikanerin
  • 1919 : Die Japanerin : le secrétaire
  • 1919 : Prostitution (Die Prostitution, 1. Teil - Das gelbe Haus) : Alfred Werner
  • 1919 : Die Reise um die Erde in 80 Tagen : Phileas Fogg
  • 1919 : Peer Gynt - 2. Teil: Peer Gynts Wanderjahre und Tod : Un passager étranger
  • 1919 : Peer Gynt : Un passager étranger
  • 1919 : Différent des autres (Anders als die Andern) : Paul Körner
  • 1919 : Die Okarina : Jaap
  • 1919 : Die Prostitution, 2. Teil - Die sich verkaufen : Alfred Werner
  • 1919 : Prinz Kuckuck - Die Höllenfahrt eines Wollüstlings : Karl Kraker
  • 1919 : Wahnsinn : Le banquier Lorenzen
  • 1919 : Cauchemars et hallucinations (Unheimliche Geschichten) : Der Tod (framing story) / l'étranger (ép.1) / l'assassin (ép.2) / le voyageur (ép.3) / Le président du club (ép.4) / Le mari (ép.5)
  • 1920 : Künstlerlaunen : Arpad, son enfant
  • 1920 : Nachtgestalten : Le clown
  • 1920 : Satanas : Lucifer / l'ermite / Gubetta / Grodski
  • 1920 : Le Cabinet du docteur Caligari (Das Cabinet des Dr. Caligari.) : César
  • 1920 : Der Reigen - Ein Werdegang : Petre Karvan
  • 1920 : Patience : Sir Percy Parker
  • 1920 : Die Nacht auf Goldenhall : Lord Reginald Golden / Harald Golden
  • 1920 : Die Augen der Welt : L'amant de Julianne
  • 1920 : Kurfürstendamm : Le diable
  • 1920 : Le Crime du docteur Warren (Der Januskopf) : Le Dr. Warren / Mr. O'Connor
  • 1920 : Moriturus : Wilmos
  • 1920 : L'Émeraude fatale (Abend - Nacht - Morgen) : Brilburn, le frère de Maud
  • 1920 : Manolescus Memoiren : Manolescu
  • 1920 : Weltbrand : Christian Wahnschaffe
  • 1921 : Das Indische Grabmal: Der Tiger von Eschnapur : Ayan III, le Maharadjah du Bengale
  • 1921 : Menschen im Rausch : Le professeur Munk, compositeur
  • 1921 : Das Geheimnis von Bombay
  • 1921 : La Marche dans la nuit (Der Gang in die Nacht) : Le peintre
  • 1921 : Liebestaumel : Jalenko, le Gitan
  • 1921 : Die Liebschaften des Hektor Dalmore : Hektor Dalmore
  • 1921 : Sehnsucht : le danseur
  • 1921 : Christian Wahnschaffe, 2. Teil - Die Flucht aus dem goldenen Kerker : Christian Wahnschaffe
  • 1921 : Der Graf von Cagliostro : Le ministre
  • 1921 : Landstraße und Großstadt : Raphaël, le violoniste
  • 1921 : La Mort de Danton (Danton)
  • 1921 : Lady Hamilton : Lord Nelson
  • 1921 : Das Indische Grabmal: Die Sendung des Yoghi : Ayan III, le Maharadjah du Bengale
  • 1921 : Der Leidensweg der Inge Krafft : Hendryck Overland
  • 1922 : Lucrèce Borgia (Lucrezia Borgia) : César Borgia
  • 1923 : Glanz gegen Glück : le comte
  • 1923 : Bride of Vengeance : César Borgia
  • 1923 : Paganini : Nicolo Paganini
  • 1923 : Wilhelm Tell : Hermann Gessler
  • 1924 : Sous l'inquisition (Carlos und Elisabeth) : Don Carlos
  • 1924 : Les Mains d'Orlac (Orlacs Hände) : Orlac
  • 1924 : Le Cabinet des figures de cire (Das Wachsfigurenkabinett) : Ivan le Terrible
  • 1924 : À qui la faute? (Nju - Eine unverstandene Frau) : l'amant, un poète
  • 1925 : Liebe macht blind : Le Dr. Lamare
  • 1925 : Le Comte Kostia : Le comte Kostia
  • 1925 : Schicksal : Le comte L. M. Vranna
  • 1925 : Ingmarsarvet : Hellgum
  • 1926 : Les Frères Schellenberg (Die Brüder Schellenberg) : Wenzel Schellenberg / Michael Schellenberg
  • 1926 : Dürfen wir schweigen? : Le peintre Paul Hartwig
  • 1926 : Kreuzzug des Weibes : Le Conseiller d'Etat
  • 1926 : Der Student von Prag : l'étudiant Baudoin
  • 1926 : Die Flucht in die Nacht : Henri IV
  • 1926 : Der Geiger von Florenz : Le père
  • 1927 : The Beloved Rogue : Le roi Louis XI
  • 1927 : A Man's Past : Paul La Roche
  • 1927 : The Last Performance : Erik le Grand
  • 1927 : Gesetze der Liebe
  • 1928 : L'Homme qui rit (The Man Who Laughs) : Gwynplaine
  • 1929 : Terre sans femme (Das Land ohne Frauen) : Le télégraphiste Dick Ashton
  • 1930 : Die Letzte Kompanie : Hauptmann Burk
  • 1930 : Menschen im Käfig : Kingsley
  • 1931 : Der Mann, der den Mord beging : Le marquis de Sévigné
  • 1931 : Die Nacht der Entscheidung : Le général Gregori Platoff
  • 1931 : Le congrès s'amuse (Der Kongreß tanzt) : Le prince de Metternich
  • 1931 : Die Andere Seite : le commandant Stanhope
  • 1932 : Raspoutine (Rasputin, Dämon der Frauen) : Raspoutine
  • 1932 : Der Schwarze Husar : Le Rittmeister von Hochberg
  • 1932 : Rome Express : Zurta
  • 1933 : The Wandering Jew : Matthias
  • 1933 : Ich und die Kaiserin : le marquis de Pontignac
  • 1933 : F.P.1 : le Major Ellissen
  • 1933 : J'étais une espionne (I Was a Spy) : Le commandant Oberaertz
  • 1934 : Guillaume Tell : Gessler
  • 1934 : Bella Donna : Mahmoud Baroudi
  • 1934 : Wilhelm Tell : Gessler
  • 1934 : Jew Süss : Joseph Oppenheimer, le juif Süss
  • 1935 : The Passing of the Third Floor Back : l'étranger
  • 1935 : King of the Damned : le prisonnier N°83
  • 1937 : Le Mystère de la Section 8 (Dark Journey) : Le baron Karl von Marwitz
  • 1937 : Sous la robe rouge (Under the Red Robe) : Gil de Bérault
  • 1938 : Le Joueur d'échecs : Le baron
  • 1938 : Tempête sur l'Asie : Erich Keith
  • 1939 : A People Eternal : le juif Matius
  • 1939 : L'Espion noir (The Spy in Black) : Capt. Hardt
  • 1940 : Espionne à bord (Contraband) : Capt. Andersen
  • 1940 : Escape : Le général Kurt von Kolb
  • 1940 : Le Voleur de Bagdad (The Thief of Bagdad) : Jaffar
  • 1941 : Il était une fois (A Woman's Face) : Torsten Barring
  • 1941 : Whistling in the Dark : Joseph Jones
  • 1941 : Échec à la Gestapo (All Through the Night) : Franz Ebbing
  • 1941 : La Rose blanche (The Men in Her Life) : Stanislas Rosing
  • 1942 : Nazi Agent : Otto Becker / Le baron Hugo von Detner
  • 1942 : Casablanca : Le Major Strasser
  • 1943 : Un espion a disparu (Above suspicion) : Hassert Seidel

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Conrad Veidt de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Conrad Veidt — 200px Nombre real Hans Walter Conrad Veidt Nacimiento 22 de enero de 1893 Potsdam, Alemania …   Wikipedia Español

  • Conrad Veidt — Veidt in The Spy in Black (1939) Born Hans Walter Konrad Weidt 22 January 1893(1893 01 22) Berlin, Germany …   Wikipedia

  • Conrad Veidt — 1929 auf einer Fotografie von Alexander Binder Hans Walter Conrad Veidt (* 22. Januar 1893 in Berlin; † 3. April 1943 in Hollywood, Kalifornien) war ein deutscher Schauspieler …   Deutsch Wikipedia

  • Conrad Veidt — Konrad Weidt …   Eponyms, nicknames, and geographical games

  • Veidt — ist der Familienname folgender Personen: Conrad Veidt (1893–1943), deutscher Schauspieler Karl Veidt (1879–1946), deutscher evangelisch lutherischer Theologe Werner Veidt (1903 1992), deutscher Schauspieler und Autor Siehe auch: Veit, Veith …   Deutsch Wikipedia

  • Conrad — ist ein männlicher Vorname und ein Familienname. Inhaltsverzeichnis 1 Herkunft und Bedeutung 2 Bekannte Namensträger 2.1 Vorname 2.2 Zweitname …   Deutsch Wikipedia

  • Veidt — * Conrad Veidt, German actor (1893 – 1943) * Adrian Veidt, (aka Ozymandias) a fictional character in the comic book series Watchmen …   Wikipedia

  • Conrad (name) — This article is about the given name and surname. For other uses, see Conrad. Contents 1 People 1.1 First name 1.2 Surname …   Wikipedia

  • Veidt — Veidt, Conrad …   Enciclopedia Universal

  • Veidt —   [f ], Hans Walter Conrad, Film und Bühnenschauspieler, * Berlin (nach eigener Angabe: Potsdam) 22. 1. 1893, ✝ Los Angeles (Calif.) 3. 4. 1943; war Schüler M. Reinhardts in Berlin, verkörperte v. a. dämonische Figuren; einer der ersten… …   Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.