Corne d'Or


Corne d'Or
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Corne et Or.

41°01′45″N 28°57′40″E / 41.02917, 28.96111

La Pointe du Sérail depuis Pera, avec le Bosphore (à gauche), l'entrée de la Corne d'Or (au milieu et à droite), la mer de Marmara (au loin) et les îles des Princes à l'horizon.
Bateaux sur la Corne d'Or
La Pointe du Sérail (Sarayburnu) sur la Corne d'Or, vue depuis la Tour de Galata
La Corne d'Or

La Corne d’Or (en Turc Haliç, en grec Khrusokeras Χρυσοκερας) est un estuaire se jetant dans le Bosphore à Istanbul. Cet emplacement qui forme un port naturel fut aménagé par les colons grecs pour former la ville de Byzance. Sous l’empire byzantin les chantiers navals y étaient installés et un mur d'enceinte le long de la berge protégeait la ville des attaques navales.

Sommaire

Histoire

Carte de Constaninople la Byzantine, montrant la Corne d'Or nord de péninsule principale de la ville

La Corne d'Or est un port naturel profond pour la péninsule qu'elle englobe avec la mer de Marmara. L'Empire byzantin y avait son siège naval, et des murs ont été construits le long du littoral pour protéger la ville de Constantinople des attaques par la mer. À l'entrée de la corne, il y avait une grande chaîne tirée en face de Constantinople jusqu'à l'ancienne tour de Galata (qui était connue sous le nom de Megàlos Pyrgos, la « Grande Tour », en grec chez les Byzantins) sur le côté nord, empêchant les navires indésirables de passer. Cette tour a été en grande partie détruite par les Croisés latins au cours de la quatrième croisade (1204), mais les Génois en ont reconstruit une nouvelle à proximité, la célèbre Tour de Galata (1348), qu'ils ont appelée Christea Turris (« Tour du Christ »).

La chaîne a été par trois fois soit cassée soit contournée.

Après la prise de Constantinople le 29 mai 1453 par Mehmed le Conquérant, les citoyens grecs, l'Église orthodoxe grecque, les juifs, les marchands italiens, et autres non-musulmans ont commencé à vivre le long de la Corne dans les districts de Fener et Balat. Aujourd'hui, la Corne d'Or est située sur les deux côtés, et il y a des parcs le long de chaque rive. La Chambre de commerce d'Istanbul est également située le long de la côte, tout comme les cimetières musulmans, chrétiens et juifs. Le Pont de Galata relie les quartiers de Galata et Eminönü. Deux autres ponts, le pont Atatürk et le pont Halic, sont situés en amont de la Corne d'Or. Jusque dans les années 1980, elle a été polluée par les déchets industriels, mais a depuis été nettoyée et est une attraction touristique populaire à Istanbul, en raison de son histoire et sa beauté.

Description

La Corne d'Or est un estuaire préhistorique inondé. Il est de long de 7,5 kilomètres et large de 750 mètres. Sa profondeur maximale, là où il rejoint le Bosphore, est d'environ 35 mètres.

Elle est aujourd'hui traversée par 3 ponts. Ils sont d'amont en aval :

  • pont de la Corne d'Or (Kaliç Köprüsü 1974, 1996)
  • pont Atatürk (Hayrat Köprüsü devenu Atatürk Köprüsü 1939)
  • pont de Galata (Galata Köprüsü 1845, 1863, 1875, 1912, 1994)

Le pont de Leonard de Vinci

Scène de la vie quotidienne près du pont de Galata sur la Corne d'Or
Vue de la mosquée Süleymaniye depuis Karaköy au-dessus de la Corne d'Or

En 1502, Léonard de Vinci a produit le dessin d'un pont au-dessus de la Corne d'Or avec une travée unique de 720 pieds (240 mètres) dans le cadre d'un projet de génie civil pour le sultan Bayezid II. Sa vision a été ressuscitée en 2001, quand une petite passerelle de Léonard de Vinci a été construite près de Ås en Norvège.

Le 17 mai 2006, il a été annoncé que le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdoğan et le maire d'Istanbul Kadir Topbaş avaient décidé de ressusciter le projet de pont de Léonard de Vinci. Les études de faisabilité et d'urbanisme du projet ont commencé plus tôt, en 1999. Après cinq siècles, le projet de pont de Léonard de Vinci traversant la Corne d'Or deviendra le premier projet architectural du génie de la Renaissance à être réalisé à la taille identique.

L'architecte turc chargé de la construction est Bülent Güngör, connu pour la restauration du palais Çırağan, le palais de Yıldız, et le monastère Sümela. Le pont sera une copie exacte de la conception de Léonard de Vinci, avec une seule travée de 720 pieds (240 m), une largeur de 8 mètres et une hauteur au-dessus de la Corne d'Or à 24 mètres, comme indiqué sur |ses croquis.

Activité

La Corne d'Or a accueilli la 4e manche du Red Bull Air Race World Series pour la première fois le 29 juillet 2006.

Vue panoramique de la Corne d'Or à partir de la Tour de Galata. Au centre le Pont de Galata. Le promontoire de Sarayburnu où se trouve le palais de Topkapı se situe sur la gauche ; Suivi de gauche à droite par : Sainte-Sophie, la Mosquée bleue, la Mosquée Neuve près du Pont de Galata, la Tour de Beyazıt à l'arrière-plan, et la Mosquée Süleymaniye à l'extrême droite, entre autres. La Mer de Marmara et les Îles des Princes sont visibles à l'arrière-plan à horizon. À l'extrême gauche, on trouve le quartier de Kadıköy (ancienne Chalcédoine) sur la rive asiatique derrière le Pont de Galata, à l'horizon, on aperçoit la Colonne de Constantin (entourée par des échafaudages à l'époque de la prise de la photo).

Liens

Galerie


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Corne d'Or de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • corne — [ kɔrn ] n. f. • v. 1120; lat. pop. corna; lat. class. cornua, plur. de cornu → 1. cor 1 ♦ Excroissance osseuse permanente recouverte d un étui épidermique, sur la tête de certains mammifères. Cornes frontales des bovidés, des antilopes et des… …   Encyclopédie Universelle

  • corné — corne [ kɔrn ] n. f. • v. 1120; lat. pop. corna; lat. class. cornua, plur. de cornu → 1. cor 1 ♦ Excroissance osseuse permanente recouverte d un étui épidermique, sur la tête de certains mammifères. Cornes frontales des bovidés, des antilopes et… …   Encyclopédie Universelle

  • corne — CORNE. s. f. Partie dure qui sort de la tête de quelques animaux, et qui leur sert de défense. Grande corne. Petite corne. Corne lisse, ou lissée. Corne raboteuse, aiguë, pointue. Corne émoussée. Corne plate, torse, recourbée, canelée,… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • corne — CORNE. s. f. Partie dure qui sort de la teste de quelques animaux pour deffense & pour ornement. Grande corne. petite corne. corne lisse, ou lissée. corne raboteuse, aiguë, pointuë. corne émoussée. corne plate, torse, recourbée, canelée,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Corne d’Or — Corne d Or Pour les articles homonymes, voir Corne et Or. 41°01′45″N 28°57′40″E / …   Wikipédia en Français

  • corne — Corne, Est l excrement durci de matiere d ongle, qui vient aux testes et pieds des bestes brutes. Cornu, duquel mot Latin il est tiré, tout ainsi que le Latin de {{t=g}}kéras{{/t}} Grec, et cestuy de Keren Hebrieu escrit par six points. Selon ce… …   Thresor de la langue françoyse

  • Corne — may refer to: Corne de Sorebois, a mountain in the Pennine Alps in Switzerland La Corne, Quebec, a municipality in the Canadian province of Quebec Corne Du Plessis (born 1978), South African sprinter Corne Eksteen, South African visual artist Luc …   Wikipedia

  • Corné — La Mairie de Corné …   Wikipedia

  • corné — corné, ée 1. (kor né, née) part. passé de corner1. Les chiens cornés par le veneur.    Fig. Mauvais propos, cornés dans toute la ville. corné, ée 2. (kor né, née) part. passé de corner2. À quoi on a fait une corne. Carte cornée. corné, ée 3 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Corné — Saltar a navegación, búsqueda Corné …   Wikipedia Español

  • Corne d'Or — (la) baie du Bosphore, célèbre site portuaire d Istanbul …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.