Count Nosferatu Kommando


Count Nosferatu Kommando

The Cosa Nostra Klub

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CNK.

Anciennement Count Nosferatu puis Count Nosferatu Kommando et renommé en 2006 The Cosa Nostra Klub, The CNK est un groupe de metal industriel (ou "Electro War Metal" selon leur ex-maison de disque, Kodiak Records). Le groupe est à présent signé sur le label français Season of Mist.

Sommaire

Biographie

1996-2002

La première formation regroupant les membres de The CNK débuta en 1996 sous le nom Count Nosferatu. Le group de black métal se sépara en 1998

2002-2005

Hreidmarr se focalisa sur Anorexia Nervosa après les avoir rejoints en 1998, une des raisons de la mise en pause de Count Nosferatu. Ils attendirent 4 ans avant de sortir un nouvel album, Ultraviolence Über Alles, en 2002, sous le nom de Count Nosferatu Kommando. Cet album est décrit comme un mélange de guitares, d'armes à feu et de guerre, dans le but de créer une musique massive et violente. Le group se dédia à repousser les limites, créant ce nouveau son, à l'ambiance machine. Le groupe n'eu pas l'occasion de présenter cet album en live.

2005-Présent

Le 20 Décembre 2005, Hreidmarr quitte Anorexia Nervosa. Même s'il n'avait jamais vraiment quitté The CNK car travaillant avec Heinrich durant ton temps libre, les choses s'accélèrent une fois qu'il quitte Anorexia nervosa. Le duo recrute alors Sylvicious de Tamtrum et le designer parisien Valnoir de Metastazis pour se lancer dans une nouvel aventure The CNK, le nom changeant de signifiance pour devenir The Cosa Nostra Klub.

Leur nouvel album délivre une musique totalement différente de Ultraviolence Über Alles, du en partie à de nouvelles méthodes de création. Plutôt que démarrer sur des riffs de guitares et des beats de guitare, ils n'hésitent pas à sampler de la musique classique provenant entre autres de bethoven, Orff, Prokofiev ou Tchaïkovski. "La dream team de The CNK est désormais complète et prête à tout : vous écraser, vous démolir, vous hacher menu avec un incroyable heavy électro métal, anti-politiquement correct, et assaisoné de Wagner. Intitulé "L'hymne à la joie", ce second album est produit par Stefan Bayle (Anorexia Nervosa), et ressemble au produit de Carl Orff buvant un martini avec Rammstein et Alec Empire, assis sur un tas de cadavres, divaguant à propos de la mort du notre monde moderne" [1]

Ce nouvel album a étré très bien reçu par le public, avec une tournée commençeant en avril 2008, jouant aussi des titres du premier album. The CNK travaille actuellement sur une réédition de Ultraviolence Über Alles (désormais épuisé), un clip vidéo et un troisième album. Ils laissaient sous-entendre que ce nouvel album n'utiliserait pas de sample de musique classique, et serait plus tragique que les deux précédents albums[2]. Le 13 Novembre, il a été annoncé sur leur site Myspace que le batteur Sylvicious étai remplacé par Fabrizzio Volponi (Antaeus, Horrid Flesh), à cause d'un emploi du temps chargé de Tantrum et The CNK [3].

Discographie





Membres

Actuels

  • Mr Heinrich Von B (Jean-Sébastien Ogilvy : guitare, programmation, et chant)
  • Mr Hreidmarr (Nicolas St Morand : chant et écriture des textes, ancien chanteur d'Anorexia Nervosa)
  • Mr Valnoir (Jean-Emmanuel Artfield-Lautrec : basse et chant, également designer du groupe et fondateur du studio de création graphique Metastazis )
  • HDK (Fabrizzio Volponi : batterie et percussions, ex-Antaeus, ex-Horrid Flesh)

Passés

Ressources

  • Portail du metal Portail du metal
Ce document provient de « The Cosa Nostra Klub ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Count Nosferatu Kommando de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • The Cosa Nostra Klub — Pour les articles homonymes, voir CNK. The CNK Pays d’origine Paris  France …   Wikipédia en Français

  • The CNK — The Cosa Nostra Klub Pour les articles homonymes, voir CNK. Anciennement Count Nosferatu puis Count Nosferatu Kommando et renommé en 2006 The Cosa Nostra Klub, The CNK est un groupe de metal industriel (ou Electro War Metal selon leur ex maison… …   Wikipédia en Français

  • The Cosa Nostra Klub — Also known as Count Nosferatu Kommando, Count Nosferatu Origin Clermont Ferrand, France Genres Industrial black metal (early) Symphonic metal, Industrial metal (now) Years active …   Wikipedia

  • List of cultural references to A Clockwork Orange — The novel A Clockwork Orange by Anthony Burgess and the movie adaptation have wide ranging influences on popular culture, such as popular music, television, movies and other entertainment media.Thill, Scott, 2002, St. James Encyclopedia of… …   Wikipedia

  • Anorexia Nervosa — Pour les articles homonymes, voir Exile. Anorexia Nervosa, The Nihilistic Orchestra …   Wikipédia en Français

  • CNK — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.   Sigles d’une seule lettre   Sigles de deux lettres > Sigles de trois lettres   Sigles de quatre lettres …   Wikipédia en Français

  • Drakkar Productions — est un label de musique indépendant français, créé en 1994 par Noktu Geiistmortt, musicien au sein du groupe Celestia. Spécialisé dans le black metal (sans pour autant exclure les autres genres – death, thrash ou ambient), ce label a notamment… …   Wikipédia en Français

  • Hreidmarr — Rose Mother Sucking Hreidmarr (ou RMS Hreidmarr) est un chanteur de groupes de black metal. Hreidmarr est son nom de scène, son véritable patronyme étant Nicolas Saint Morand. Sommaire 1 Groupes 1.1 Actuels 1.2 Passés 1.3 …   Wikipédia en Français

  • LS201 — Lucky Striker 201 Lucky Striker 2001 Pays d’origine  France Genre(s) Metal industriel Années actives 2000 – Aujourd hui Site Web …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Références Culturelles À Orange Mécanique — Le roman L Orange mécanique[1] et son adaptation au cinéma ont eu de nombreuses influences sur la culture populaire tels que la musique populaire, la télévision, les films et d autres médias de divertissement. Certaines de ces influences sont… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.