Cristofano Allori


Cristofano Allori
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Famille Allori.
Judith et la tête d'Holopherne

Cristofano Allori ou Christophe Allori (Florence, 17 octobre 1577 - Florence, 1er avril 1621) est un peintre italien.

Sommaire

Biographie

Cristofano Allori est le fils de Maria et du peintre Alessandro di Cristofano Allori, un élève du célèbre Agnolo di Cosimo, connu sous le nom de Bronzino. Alessandro hérita de ce surnom de «Bronzino» et le transmettra à son fils. Après la mort de Bronzino (1572) et de Vasari (1574), Alessandro pouvait se targuer d'être un des meilleurs peintres de Florence et de jouir d'une grande estime à la cour florentine et fit entrer très tôt son fils dans son atelier. Dès 1590, Cristofano signait son premier tableau, le Portrait du comte Hugo de Toscane. Dans l'atelier, il assimila la technique de dessin de son père et se consacra à la copie des tableaux de Raphaël et de fra Bartolomeo, à l’étude des œuvres de Bronzino et de Ligozzi. En 1596 il réalisa le portrait de Francesco e Caterina de' Medici.

Cristofano était attentif aux exemples de Il Cigoli et de Santi di Tito ; en sorte que gagnant en expérience et suivant l'évolution du goût qui privilégiait désormais un style pictural avec un trait plus tendre et une palette de couleur plus douce, il finit par être insatisfait de la « maniera » de son père, admirateur de Michel-Ange qui utilisait une palette de couleurs froides. Ce dernier pris mal ces critiques qui pouvaient sembler le discréditer. De son côté, Cristofano « déclarait simplement à qui lui en parlait, que son père, dans l'art de la peinture, était un hérétique »[1]. Finalement, un jour de 1600, il partit rejoindre l'atelier de Gregorio Pagani (1558 - 1605), un représentant de l'école florentine du maniérisme tardif, qui visait à combiner la richesse de coloris de l'école vénitienne avec l’attention au dessin typique de la tradition florentine.

Il beato Manetto guarisce uno storpio muto est le premier fruit de son travail indépendant de son père, qui est représenté, selon Baldinucci, dans la figure de Manetto, « vieillard chenu en petite barbe »[2] et, bien que sorti de l’atelier de Pagani, « la toile ne présente que de faibles traces du style de Gregorio »[3], les parts essentielles, telles que la composition et la matière picturale, épaisse et pleine de lumière, démontrent le rôle crucial et traditionnellement réconnu à le Cigoli pour la maturation Cristofano '[4] sans oublier «la sévère concentration des visages, typique du Passignano[5].

Ses œuvres se distinguent par leur stricte adhérence à la nature et par la délicatesse et la perfection technique de leur exécution. Son adresse technique est démontrée par le fait que ses copies de tableaux du Corrège semblent avoir été réalisées par le Corrège lui-même. L'extrême maniaquerie de Allori a limité le nombre de ses œuvres.

Son chef-d'œuvre est probablement Judith et la tête d'Holopherne, dont existent deux exemplaires, au Palazzo Pitti à Florence et à la Queen's Gallery de Londres. Le modèle de Judith était sa maîtresse, la belle Mazzafirra, qui est également représentée dans la Madeleine, et la tête d'Holopherne est généralement considérée comme un autoportrait.

Œuvres

Notes et références

  1. Filippo Baldinucci, Notizie de' professori del disegno da Cimabue in qua, X, p. 262
  2. F. Baldinucci, cité, p. 264
  3. Selon Baldinucci, Pagani dessina l’attitude de la figure » : ibidem
  4. Il Seicento fiorentino , pp. 31-32
  5. Mina Gregori, Note su Cristofano Allori, p. 520

Bibliographie

  • Filippo Baldinucci, Notizie de' professori del disegno da Cimabue in qua, Società Tipografica de' Classici Italiani, Milan 1812
  • Mina Gregori, Note su Cristofano Allori, in «Scritti di storia dell'arte in onore di G. Procacci», Milan 1977
  • AA. VV., Il Seicento fiorentino, 3 voll., Cantini, Florence 1986 ISBN 88 7737 013 0
  • Claudio Pizzorusso, Ricerche su Cristofano Allori, Olschki, Florence 1982 ISBN 88 2223 067 1

Liens externes

Sources


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cristofano Allori de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cristofano Allori — Saltar a navegación, búsqueda Judith con la cabeza de Holofernes (versión conservada en el Palacio Pitti de Florencia) …   Wikipedia Español

  • Cristofano Allori — Cristofano Allori: Judith mit dem Haupt des Holofernes Cristofano Allori, auch Bronzino der Jüngere (* 17. Oktober 1577 in Florenz; † 2. April 1621 ebenda) war ein italienischer Maler. Allori war Großneffe von Angiolo di Cosimo und der Sohn von… …   Deutsch Wikipedia

  • Cristofano Allori — Cristófano Allori (Florencia, 1577 id., 1621), pintor italiano. Hijo y discípulo de Alessandro Allori. En su labor como paisajista y retratista, es uno de los más significativos y elegantes exponentes del eclecticismo pictórico …   Enciclopedia Universal

  • Cristofano Allori — Judith with the Head of Holofernes (1613) Oil on canvas, 139 x 116 cm. Galleria Palatina (Palazzo Pitti), Florence. Cristofano Allori (17 October 1577 – 1 April 1621) was an Italian portrait painter of the late Florentine Mannerist school. Allori …   Wikipedia

  • Cristofano — may refer to: Cristofano Allori (1577–1621), an Italian portrait painter of the late Florentine Mannerist school Cristofano Berardi (18th century), an Italian engraver Cristofano Bertelli (active c. 1525), an Italian engraver Cristofano dell… …   Wikipedia

  • Allori — • Information on three people with this name Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Allori     Allori     † …   Catholic encyclopedia

  • Allori — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Les Allori sont une famille d artistes italiens, des peintres : Angelo Allori (1502 1572) Alessandro Allori (1535 1607) peintre florentin maniériste… …   Wikipédia en Français

  • Allori — ist der Familienname mehrerer Personen: Alessandro Allori (1535–1607), italienischer Maler Angelo Allori (1502–1572), florentinischer Maler Cristofano Allori (1577–1621), italienischer Maler Diese Seite ist eine …   Deutsch Wikipedia

  • Allori — * Alessandro Allori (1535 1607) was an Italian portrait ainter * Angelo Allori (1502 1572) better known as Il Bronzino for his dark complexion was a Florentine Mannerist painter * Cristofano Allori (1577 1621) was an Italian portrait painter …   Wikipedia

  • Allōri — Allōri, Cristofano, geb. 1577 in Florenz, gest. 1621, Sohn und Schüler des Alessandro A. (1535–1607), der in Nachahmung Michelangelos besonders Fresken und Altarbilder geschaffen hat, malte ebenfalls Altarbilder für florentinische Kirchen und… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.