Cythare


Cythare

Cythère

Cythère
Κύθηρα (el)
Le château vénitien de Chora
Le château vénitien de Chora
Géographie
Pays Grèce Grèce
Localisation Mer Égée (mer Méditerranée)
Coordonnées 36° 10′ 00″ N 23° 00′ 00″ E / 36.166667, 2336° 10′ 00″ N 23° 00′ 00″ E / 36.166667, 23
Superficie 279,6 km2
Géologie Île continentale
Administration
Grèce Grèce
Périphérie Attique
Démographie
Population 3 354 hab. (2001)
Densité 12 hab./km2
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+2
Greece prefectures map dark.PNG
Cythère
Îles de Grèce

Cythère (en grec ancien ἡ Κυθηρία / hê Kythêría[réf. nécessaire], en grec moderne Τα Κύθηρα / Ta Kýthira, au pluriel), connue aussi sous les noms Cythare et Cérigo, est une île grecque de la mer Égée, située entre le Péloponnèse et la Crète.

Comme beaucoup de petites îles de la mer Égée, Cythère est maintenant très peu peuplée. Elle compte environ 3 500 habitants, alors que probablement 60 000 descendants d'émigrés de Cythère vivent en Australie, pour ne citer qu'un cas.

Sommaire

Histoire

Un séisme de magnitude 5,6 à 5,8 a frappé l'île le 5 novembre 2004.

Mythologie

Cythère est cette île dont les eaux ont vu naître la déesse Aphrodite avant que celle-ci soit poussée par le zéphir vers Chypre. Selon Homère, la déesse en tire même l'une de ses épiclèses, Cythérée. Hérodote mentionne la présence d'un temple dédié à la déesse dans l'île.

Géographie

L'une des plages de sable[1] rouge de Firi Ammos.

L'île est parsemée de nombreux villages et hameaux, dont le plus grand est Mylopotamos (environ 350 habitants).

On y trouve également de nombreuses plages, dont les plages de sable rouge de Firi Ammos, proches d'Agia Pelagia.

Tourisme

L'activité touristique n'est pas très développée à Cythère. Le fait que l'île soit relativement éloignée des grands centres urbains, en combinaison avec une mauvaise connexion maritime n'attire pas de grandes masses de touristes. Cependant, depuis plusieurs années le nombre de visiteurs n'a cessé d'augmenter. Cette vague touristique croissante est à l'origine de la contsruction d'un grand nombre de nouvelles maisons et villas. Les villages de Avlemonas, Diakofti et Kapsali sont des illustres exemples de ce phénomène.

Cythère reste pourtant une île faiblement peuplée : son environnement naturel est encore bien préservé. Sous la menace d'une explosion touristique, avec des conséquences néfastes pour la nature, des actions faisant la promotion d'un tourisme durable ont lieu par de nombreux habitants de l'île, et avec l'accord de la Mairie de Cythère. Parmi celles-ci, on trouve la cartographie des sentiers de Cythère, utilisés autrefois par les villageois quand les routes et les voitures n'avaient pas encore cicatrisé le territoire, ainsi que la promotion de l'île comme destination de vélo tout terrain, de randonnées pédestres, etc.

Inspiration culturelle

Une Cythère rêvée a inspirée aussi bien les peintres que les poètes.

Le grand musicien François Couperin a écrit en 1722 une pièce de clavecin appelée "Le carillon de Cythère". Cette pièce figure dans son troisième livre au sein du quatorzième ordre, où les références à l'amour sont nombreuses.

Antoine Watteau a peint plusieurs tableaux évoquant Cythère, dont Pèlerinage à l'île de Cythère. Gérard de Nerval raconte dans son Voyage en Orient comment, en abordant Cythère, il vit un pendu. Cet épisode a inspiré à Charles Baudelaire le poème « Un voyage à Cythère » des Fleurs du mal.

Une fois la Révolution française passée, l'imaginaire de la France bourgeoise s'embarque à nouveau vers Cythère, non seulement avec Hugo, Nerval et Baudelaire, mais avec Charles Blanc, les Goncourt ou Verlaine. Les « Fêtes galantes » de ce dernier poète donnent naissance à un florilège de mélodies et de pièces musicales considérées souvent d'une qualité exceptionnelle, signées Saint-Saëns, Fauré, Debussy, Ravel… Ces œuvres d'art attestent à quel point la bourgeoisie française de la fin du XIXe siècle affine son goût mais aussi sa peur de l'Allemagne ou du prolétariat, et cette réinvention artistique de Cythère, combien elle se plaît à rêver d'amour et d'utopie sociale[2].

L'île a donné son nom à un arbre fruitier : le prunier de Cythère, qui pourtant n'est pas un arbre originaire d'Europe.

Infrastructures

Port

Port de Diakofti

Le petit port d'Agia Pelagia fut le principal port de l'île jusqu'au milieu des années 1990, moment où celui de Diakofti, plus grand, a pris la relève. On y offre des liaisons régulières avec Gythio, Kalamata, Anticythère, Le Pirée, la Crète et Néapoli.

Épave rouillant à l'Est du port de Diakofti

Aéroport

L'île possède un petit aéroport, l'Aéroport national de l'île de Cythère, situé entre les villages de Friligiannika et Diakofti. Il est desservi par la compagnie aérienne Olympic Airlines ainsi que par la compagnie Athens Airways à partir de l'été 2009.

Culturel

Cythère possède un musée archéologique qui rassemble de nombreux objets de la civilisation minoenne.

Notes et références

Notes

  1. En fait, ceci s'apparente plus à de petits cailloux qu'à du sable.
  2. Michel Faure, « L'Époque 1900 et la résurgence du mythe de Cythère », Le Mouvement social, octobre-décembre 1979

Bibliographie

  • Le guide du routard : Grèce continentale, éditions Hachette, 2008, p. 232 à 236.

Liens externes

  • Portail de la Grèce Portail de la Grèce
  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
Ce document provient de « Cyth%C3%A8re ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cythare de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Chronologie de la musique classique occidentale — Eustache Le Sueur, Les Muses Clio, Euterpe et Thalie, Musée du Louvre La chronologie de la musique classique présente sur une échelle de temps les naissance et disparition des acteurs de ce domaine (compositeurs, interprètes, musicologues,… …   Wikipédia en Français

  • Ars subtilior — Notation en forme de cœur du rondeau Belle, bonne, sage de Baude Cordier L ars subtilior est un style de la musique du Moyen Âge de la fin du XIVe siècle, située entre l ars nova et l école franco flamande. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Aède — Un aède (en grec ancien ἀοιδός / aoidós, du verbe ᾄδω / áidô, « chanter ») est, en Grèce antique, un artiste qui chante des épopées en s accompagnant d un instrument de musique, la phorminx, une espèce de cythare. Il se distingue du… …   Wikipédia en Français

  • Cerigo — Cythère Cythère Κύθηρα (el) Le château vénitien de Chora Géographie Pays …   Wikipédia en Français

  • Chronologie de la musique classique — Histoire de la musique classique occidentale Chronologie de la musique classique Chronologie de l opéra Mus …   Wikipédia en Français

  • Chronologie des opéras — Eustache Le Sueur, Les Muses Clio, Euterpe et Thalie, Musée du Louvre La chronologie des opéras présente sur une échelle de temps les naissance et mort des principaux compositeurs et interprètes d opéra ainsi que des dates de créations de leurs… …   Wikipédia en Français

  • Cythere — Cythère Cythère Κύθηρα (el) Le château vénitien de Chora Géographie Pays …   Wikipédia en Français

  • Cérigo — Cythère Cythère Κύθηρα (el) Le château vénitien de Chora Géographie Pays …   Wikipédia en Français

  • Daniel Meier (Compositeur) — Daniel Meier (1934 2004) est un compositeur français. Daniel Meier entre à l’École normale de musique de Paris où il étudie l’orgue avec Suzanne Chaisemartin, l’harmonie, le contrepoint et la fugue avec Andrée Vaurabourg, et la composition avec… …   Wikipédia en Français

  • Daniel Meier (compositeur) — Daniel Meier (1934 2004) est un compositeur français. Quelques Œuvres Mosaïque (1966), pour mezzo soprane et ensemble instrumental Images (1969), pour orchestre Cygnes (1969), pour flûte et piano Apocalypsis (1971), pour soprane, cythare,… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.