Côtes-de-provence (AOC)


Côtes-de-provence (AOC)

Côtes-de-provence (AOC)

Côtes-de-provence est un vignoble de Provence qui bénéficie d'une Appellation d'origine contrôlée (par le décret du 9 février 2005, modifié le 5 octobre 2005 et abrogeant le décret initial du 24 octobre 1977).

En 2005, l'appellation vient de reconnaître les sous-zones côtes-de-provence-sainte-victoire et côtes-de-provence-fréjus.

Sommaire

Historique

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, « les friands vins de clérets de la Provence » furent très appréciés à la Cour de France, où leur notoriété bénéficia de la plume de Madame de Sévigné. Le vignoble, déjà connu en 1848 sous le nom de côtes-de-provence, a du être reconstruit au début du XXe siècle après la crise phylloxérique. Grâce aux efforts de quelques pionniers, un nouveau pas est franchi en 1951 avec l’accession en VDQS « côtes-de-provence ». L’aire géographique comprenait alors 42 communes. Elle sera agrandie par deux arrêtés, puis l’accession en AOC en 1977 portera le nombre de communes de l’aire géographique à 84 .

Géographie

Les 84 communes de cette appellation se situent dans les départements du Var et des Bouches-du-Rhône, à l’exception d’une commune située dans le département des Alpes-Maritimes. C’est l’appellation la plus étendue des appellations provençales.

On distingue 5 grandes zones naturelles :

dépression. (19 communes)

  • le bassin du Beausset, dans lequel se retrouve les communes de l’aire de l’AOC Bandol. (18 communes)
  • le haut bassin de l’Arc, limité au Nord par les chainons de la Sainte-Victoire, du Cengle, et par les collines de Pourrières et de Pourcieux, il est fermé au Sud par les chainons de l’Étoile, de Regaignas, de l’Olympe et de l’Aurélien. (13 communes).

Aire de production

Dans le département Bouches-du-Rhône

Allauch, Bouc-Bel-Air, Ceyreste, Châteauneuf-le-Rouge, La Ciotat, Cuges-les-Pins, Meyreuil, Mimet, Peynier, Puyloubier, Roquefort-la-Bédoule, Rousset, Simiane-Collongue, Le Tholonet et Trets.

Dans le département Var

Les Arcs, Bagnols-en-Forêt, Le Beausset, Besse-sur-Issole, Bormes-les-Mimosas, Cabasse, La Cadière-d'Azur, Callas, Le Cannet-des-Maures, Carcès, Carnoules, Carqueiranne, Le Castellet, Cavalaire-sur-Mer, Cogolin, Collobrières, Correns, Cotignac, La Crau, La Croix-Valmer, Cuers, Draguignan, Entrecasteaux, Évenos, La Farlède, Figanières, Flassans-sur-Issole, Flayosc, Fréjus, La Garde, La Garde-Freinet, Gassin, Gonfaron, Grimaud, Hyères, La Londe-les-Maures, Lorgues, Le Luc, Les Mayons, Montfort-sur-Argens, La Môle, La Motte, Le Muy, Pierrefeu-du-Var, Pignans, Plan-de-la-Tour, Pourcieux, Pourrières, Le Pradet, Puget-sur-Argens, Puget-Ville, Ramatuelle, Roquebrune-sur-Argens, Saint-Antonin-du-Var, Saint-Cyr-sur-Mer, Sainte-Maxime, Saint-Paul-en-Forêt, Saint-Raphaël, Saint-Tropez, Sanary-sur-Mer, Seillans, Six-Fours-les-Plages, Solliès-Pont, Taradeau, Le Thoronet, Trans-en-Provence, La Valette-du-Var et Vidauban

Dans le département Alpes-Maritimes

Villars-sur-Var.

Climat

L’ensemble du secteur est soumis au climat méditerranéen provençal avec des températures moyennes annuelles homogènes : 13 - 14°C pour la partie Nord et 15°C pour la partie Sud de l’aire.

La région est sous un climat avec un rythme à 4 temps : 2 saisons sèches (une brève en hiver, une très longue et accentuée en été), 2 saisons pluvieuses, en automne (pluies abondantes et brutales) et au printemps.

Les précipitations sont, sur une moyenne de 30 ans, comprises entre 600mm et 900 mm et l’ensoleillement est supérieur à 2 700 heures par an. Sur les 5 dernières années[Quand ?], la moyenne de précipitation a été bien plus faible, 400 à 500 mm, entrainant des problèmes évident de stress hydrique sur les parcelles les plus sensibles. Ce sont souvent les pluies automnales qui tendent à disparaitre, permettant des périodes de maturations plus longues.

Enfin, la Provence viticole est le pays des « méso-climats », induits à la fois par un relief très désordonné, mais également par l’influence maritime décroissante du Sud au Nord. Il n’est pas rare ainsi de constater un écart de maturité de 2 à 3 semaines du sud au nord.

Sols

  • concernant le Massif Cristallin des Maures : le vignoble est développé sur des sols peu évolués à sols bruns sur schistes, phyllades, grès, ou encore sur des sols d’éboulis ou sablo-alluviaux.
  • concernant la Dépression Permienne, le soubassement de grès rouges de l’ère primaire (permien) a donné naissance à des sols argilo-sableux de couleur rouge et lie de vin, auxquels s’ajoutent des sols colluviaux par apports des reliefs qui dominent de part et d’autre la dépression.
  • dans la zone du Plateau Triasique et des collines jurassiques calcaires, on distingue : sur le secteur triasique, des sols sont développés sur les affleurements des formations dolomitiques ou marno-calcaires du Trias ; sur les collines jurassiques, le vignoble occupe les dépressions, sur sols rendziniformes, sols bruns calcaires ou sols calciques.
  • dans le Bassin du Beausset, les affleurement du Crétacé dominent (marnes et grès), ainsi que les calcaires et marnes du jurassique.
  • enfin, les sols du Haut Bassin de l’Arc sont développés sur les apports colluviaux et alluviaux provenant de l’altération et de l’érosion des reliefs calcaires jurassiques.

Règles de production

Encépagement

Vins rouges et rosés


Vins blancs cépages pincipaux:

cépage secondaire (la totalité ne dépassant pas 30% de la superficie):

  • [(sémillon)]

Densité

3400 pieds minimum par hectare.

Taille

Les vignes sont conduites en taille courte, à coursons à deux yeux, soit en gobelet soit en cordon de royat. Sauf pour la syrah et le cabernet sauvignon pour lesquels la taille longue est autorisée avec un maximum de 8 yeux francs par pied et 6 yeux francs maximum sur le long bois.

Rendements

  • rendement de base : 55 hl/ha
  • rendement butoir : 66 hl/ha

Données économiques

La superficie en production est de 20300 ha pour un volume déclaré de 1 000 000 hl dont 15% de vins rouges, 80% de vins rosés et 5% de vins blancs.

  • Nombre total de déclarants : 3900
    • 48 caves coopératives, représentant 55 % de la production
    • 370 caves particulières, représentant 45 % de la production

Production

Vins blancs

  • Vinification classique et vinification sur lies fines
  • Œil : jaune pâle, brillante à reflets verts
  • Nez : floral (fenouil, acacia, genêt) fruité (agrume, citron, pamplemousse) ou balsamique (résine)
  • Bouche : structurée et charpentée avec finale fraîche

Vins rouges

  • Vinification classique avec macération plus ou moins longue, ainsi que vinification par macération carbonique
  • Œil : pourpre à reflets violets
  • Nez : notes fruités (fruits rouges) ou végétales (laurier, romarin, tabac) évoluant vers le fruit noir, des notes épicées (réglisse, cannelle) ou animales (fourrure, venaison).

Vins rosés

  • Vinification : pressurage direct, macération à froid, saignée.
  • Œil : palette large du rose pale au rose franc, orange clair, rose saumon, pivoine
  • Nez : la diversité est le reflet de la mosaïque des terroirs : fruité, floral (thym, aneth, tilleul), végétal (menthe, tabac), empyreumatique (pierre à fusil), balsamique (écorce de pin)
  • Bouche : frais mais pas acerbe, fondu mais pas chaud, rond, souple et structuré mais pas astringent. Tout l’art consiste à trouver cet équilibre délicat.

Bibliographie

  • Pierre Galet: Cépages et Vignobles de France. Éditions Lavoisier, Paris 2004, ISBN 2-7430-0585-8.
  • Benoît France: Grand Atlas des Vignobles de France. Éditions SOLAR, Paris 2002, ISBN 2-263-03242-8.

Voir aussi

  • Portail de la vigne et du vin Portail de la vigne et du vin
Ce document provient de « C%C3%B4tes-de-provence (AOC) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Côtes-de-provence (AOC) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Côtes-du-luberon (AOC) — Vallée du rhône Vignes en automne, à Goult avec en fond le Luberon Désignation(s) Val …   Wikipédia en Français

  • Côtes du Rhône AOC — (wine region) Type Appellation d origine contrôlée Year established Est. 1937. Used since 1650. Country France Part of …   Wikipedia

  • Côtes-du-Rhône (AOC) — Côtes du rhône Le vignoble de l Hermitage vu de Tournon Désignation(s) Côtes du rhône App …   Wikipédia en Français

  • Côtes-du-rhône 'AOC) — Côtes du rhône (AOC) Côtes du rhône Le vignoble de l Hermitage vu de Tournon Désignation(s) Côtes du rhône App …   Wikipédia en Français

  • Côtes-du-rhône (AOC) — Côtes du rhône Le vignoble de l Hermitage vu de Tournon Désignation(s) Côtes du rhône App …   Wikipédia en Français

  • Côtes du Vivarais AOC — (wine region) Official name Côtes de Vivarais AOC Type AOC Year established VDQS 1962; AOC 1999 Years of wine industry 2,000 …   Wikipedia

  • Côtes-du-ventoux (AOC) — Ventoux (AOC) Vallée du Rhône Le mont Ventoux dominant le vignoble du Barroux Désignation(s) …   Wikipédia en Français

  • Cotes de Provence — Côtes de provence (AOC) Côtes de provence est un vignoble de Provence qui bénéficie d une Appellation d origine contrôlée (par le décret du 9 février 2005, modifié le 5 octobre 2005 et abrogeant le décret initial du 24 octobre 1977). En 2005, l… …   Wikipédia en Français

  • Côtes De Provence — (AOC) Côtes de provence est un vignoble de Provence qui bénéficie d une Appellation d origine contrôlée (par le décret du 9 février 2005, modifié le 5 octobre 2005 et abrogeant le décret initial du 24 octobre 1977). En 2005, l appellation vient… …   Wikipédia en Français

  • Côtes de Provence — (AOC) Côtes de provence est un vignoble de Provence qui bénéficie d une Appellation d origine contrôlée (par le décret du 9 février 2005, modifié le 5 octobre 2005 et abrogeant le décret initial du 24 octobre 1977). En 2005, l appellation vient… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.