Daniel Marchesseau


Daniel Marchesseau

Daniel Marchesseau, né le 20 septembre 1947 à Paris, est conservateur général du patrimoine et historien de l'art. Sa carrière l'a d'abord conduit au musée d’art moderne de la Ville de Paris (1974-1981 et 1992-1998) et au musée des Arts décoratifs, Paris (1982-1991. Il dirige depuis fin 1998 le musée de la Vie romantique à Paris. Commissaire et co-directeur de nombreuses expositions à Paris, il a par ailleurs contribué en France et à l'étranger à de multiples catalogues et publications.

Sommaire

Biographie

Fils de Claude Marchesseau, ingénieur, et Denyse Carré, professeur, tous deux résistants déportés, il est élève au Lycée Montaigne, Paris ; au Colegio Frances, Buenos Aires ; au Lycée Louis le Grand, Paris avant d’entrer à l’Institut d’Art & d’Archéologie, Paris IV-Sorbonne (1967-1971). Reçu au concours de conservateur des musées de la Ville de Paris en 1973, il effectue un stage au département des peintures du Louvre sous la direction de MM. Michel Laclotte et Pierre Rosenberg. Affecté au musée d’art moderne de la Ville de Paris, il participe à diverses expositions: Le Cubisme (1973); Alechinsky (1974); Marino di Teana (1975); Arnaldo Pomodoro (1976); Joaquín Torres García (1976); La peinture anglaise d'aujourd'hui : de Bridget Riley à David Hockney (1977); Louis Le Brocquy (1978); Geneviève Asse (1978); Joan Miro sculpteur (1979); Jackson Pollock Drawings into Painting et Hans Namuth (1979); Le Constructivisme et l'art concret - La Collection McCrory (1978); Abstraction-Création (1979). Il y présente la première rétrospective César (1977) et organise l’exposition du XX° anniversaire du MAMVP: Modigliani (1981).

En 1982, il est chargé au musée des arts décoratifs, de la muséographie du futur musée de la mode (1983), et présente plusieurs expositions XXes: Roy Lichtenstein (1982); Jean Amado (1985); Roberto Matta,Eramen (1988); Picasso, Je suis le cahier (1989); Scott Burton, (1989); Niki de Saint Phalle, Le Sida, tu ne l'attraperas pas (1990). Il organise Diego Giacometti (1986) avant Alexander Calder intime (1989) et Guy de Rougemont Espaces publics et art décoratif (1990).

De retour au musée d’art moderne de la Ville de Paris en 1992, il y organise Marc Chagall, Les années russes (1995) puis Alexander Calder sculpteur, (1996). En 1997, il présente Mark di Suvero Sculptures monumentales in situ à Paris: Esplanade des Invalides, BNF, La Villette, Saint Germain des Prés, UNESCO (1997) avant Les Lalanne, à Bagatelle (1998).

Promu conservateur général du Patrimoine, il prend la direction du Musée de la Vie romantique (1999) où il a organisé en treize ans quelque vingt sept expositions.

Il a par ailleurs présenté de nombreuses expositions en Suisse à la Fondation Pierre Gianadda, Martigny, au Japon, au Mexique, aux États-Unis, à Taïwan et Hong Kong avant la République populaire de Chine (Zao Wou-Ki), en Égypte.

Il est aussi donateur au Musée du Quai Branly, Paris, en mémoire de son ami André Fourquet, décédé en 2001.


Participations

  • Conseil de la Fondation Pierre Gianadda, Martigny
  • Conseil du Musée Marie Laurencin, Tokyo
  • Conseil des Amis de la Bibliothèque d’art et d’archéologie, Fonds Jacques Doucet, Paris
  • Conseil de la Société des Amis du Musée du Quai Branly


Distinctions

  • Prix Vasari du meilleur livre d’art français, 1989


Bibliographie sélective

Hors contributions à de nombreux catalogues au musée d'art moderne de la Ville de Paris puis au musée des arts décoratifs avant ceux publiés au musée de la Vie romantique depuis 1999, il a également publié les ouvrages suivants :

  • Yves Tanguy, Filipacchi, Paris, 1972
  • Marie Laurencin, Hazan, Paris, 1981
  • Marie Laurencin, catalogue raisonné - Oeuvre gravé, Kyuryudo, Tokyo, 1981
  • Marie Laurencin, catalogue raisonné, Musée Marie Laurencin, Tokyo - vol I, 1985 et vol II, 1999
  • Diego Giacometti, éd. Hermann Paris, / Abrams, New York, 1986 - réédition Hermann en 2005
  • Calder intime, éd. Solange Thierry / Bibliothèque des Arts, Paris/ Abrams, New York, 1989
  • Chagall ivre d'images, Gallimard-Découvertes, Paris, 1995
  • Les Lalanne, Flammarion, Paris, 1998
  • Zao Wou-Ki, Somogy, Paris, 2007
  • Philippe Anthonioz, La Piscine, Roubaix et Gourcuff-Gradenigo éd., Paris, 2011


Et, pour la Fondation Pierre Gianadda, Martigny, les catalogues suivants :

  • Le Pavillon Szafran, Céramiques monumentales, 2006


Sources


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Daniel Marchesseau de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Daniel marchesseau — Daniel Marchesseau, né le 20 septembre 1947 à Paris, est conservateur général du patrimoine et historien de l art. Ancien conservateur au musée d’art moderne de la Ville de Paris (1974 1981 et 1992 1998) et au musée des Arts décoratifs, Paris… …   Wikipédia en Français

  • Daniel Kieffer — Pour les articles homonymes, voir Kieffer. Daniel Kieffer Daniel Kieffer Nom de naissance Daniel Kieffer Activités Directeur et formateur à l École privée d Enseignement libre …   Wikipédia en Français

  • Musée de la vie romantique — Informations géographiques Pays   …   Wikipédia en Français

  • Musée de la Vie Romantique — The Musée de la Vie Romantique in Paris The Musée de la Vie romantique (The Museum of Romantic Life, or Museum of the Romantics) stands at the foot of Montmartre hill in the IXe arrondissement, 16 rue Chaptal, Paris, France in a 1830 hôtel… …   Wikipedia

  • Le Musée de la vie romantique — Musée de la Vie romantique Musée de la Vie romantique Informations géographiques Coordonnées Pays …   Wikipédia en Français

  • Musée de la Vie Romantique — Informations géographiques Coordonnées Pays …   Wikipédia en Français

  • Musée de la Vie romantique — Informations géographiques Coordonnées Pays …   Wikipédia en Français

  • Fondation Gianadda — Informations géographiques Pays   …   Wikipédia en Français

  • Sam Szafran — (* 19. November 1934 in Paris) ist ein französischer Künstler. Sam Szafran, L escalier Bellini Inhaltsverzeichnis 1 Leben …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Jacques Henner — Autoportrait, 1877 Naissance 5 mars 1829 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.