David B.


David B.

David B., de son vrai nom Pierre-François[1] Beauchard (né le 9 février 1959 à Nîmes) est un dessinateur et scénariste français de bande dessinée. C'est un des représentants de ce que l'on appelle la « nouvelle bande dessinée ».

Sommaire

Biographie

Après avoir étudié à l'École supérieure des arts appliqués Duperré à Paris, David B. commença à travailler dans le domaine de la bande dessinée en 1985 (Pas de samba pour capitaine Tonnerre) ; il scénarisa et dessina des histoires dans de nombreux magazines, comme Okapi, (A SUIVRE), Tintin Reporter et Chic. Son style original noir et blanc fut notamment influencé par Georges Pichard et Jacques Tardi.

Il participa en 1990 à la fondation de L'Association, éditeur indépendant français de bandes dessinées. Ses travaux furent publiés dans Lapin, le magazine de L'Association. La plupart de ses publications des années 90 furent regroupées dans le Cheval blême et les Incidents de la nuit.

En 1992, il s'installe à l'Atelier Nawak avec Lewis Trondheim, Christophe Blain, Jean-Christophe Menu, Didier Tronchet suivi de Joann Sfar, et Fabrice Tarrin, puis, en 1995, il fait partie des fondateurs de l'Atelier des Vosges avec la plupart des auteurs de l'Atelier Nawak mais également Frédéric Boilet, Emmanuel Guibert, Marjane Satrapi et Marc Boutavant.

Entre 1996 et 2003, il créa L'Ascension du Haut Mal, une série autobiographique de 6 tomes consacrée notamment à la maladie de son frère aîné et considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la bande dessinée moderne, comme le prouvent les multiples nominations de cette série au Festival d'Angoulême : en 2000, le tome 4 reçut l'Alph'art du meilleur scénario et en 1998 et 2004, les tomes 2 et 6 furent nommés pour le Prix du meilleur album. Il a gagné, avec le 6e volume, le Prix International de la Ville de Genève en 2003.

Depuis 1997, il a publié chez d'autres éditeurs que L'Association (de laquelle il s'est séparé avec fracas en 2005[2]) et a travaillé avec d'autres auteurs comme Joann Sfar, Christophe Blain ou Emmanuel Guibert.

Le thème de la mort est très présent dans l'ensemble de son travail. David B. l'explique par son enfance marquée par les crises d'épilepsie de son frère (thème central de la série L'Ascension du Haut Mal) ; chaque crise était vécue comme une petite mort[3].

Œuvres publiées

Albums

  1. Les Leçons du nourrisson savant, 1990.
  2. Le Nourrisson savant et ses parents, 1990.
  • La Bombe familiale, L'Association, coll. « Patte de Mouche », 1991.
  • David B. 2000, L'Association, coll. « Patte de mouche », 1991.
  • Le Cheval blême, L'Association, coll. « Ciboulette », 1992.
  • Le Cercueil de course, L'Association, coll. « Patte de mouche », 1993.
  • Le Nain jaune, Cornélius :
  1. Tome 1, 1993.
  2. Tome 2, 1993.
  3. Tome 3, 1994.
  4. Tome 4, 1994.
  5. Tome 5, 1994.
  • Le Livre somnambule, Automne 67, 1994.
  • Le Messie discret, dans Le Retour de Dieu, Autrement, coll. « Histoires graphiques », 1994.
  • Pré St-Gervais, dans Périphéries, L'Association, cadeau-adhérents, 1994.
  • Une page dans Raaan, L'Association, cadeau-adhérents, 1994.
  • Les 4 Savants, Cornélius :
  1. Tome 1, 1996.
  2. Tome 2, 1997.
  3. Tome 3, 1998.
  1. Tome 1, 1997.
  2. Tome 2, 1997.
  3. Tome 3, 1998.
  4. Tome 4, 1999.
  5. Tome 5, 2000.
  6. Tome 6, 2003.
  • Le Tengû carré, Dargaud, coll. « Roman BD », 1997.
  • Un strip dans Hommage à M. Pinpon, L'Association, cadeau-adhérents, 1997.
  • Un thé avec la peur, L'Association, cadeau-adhérents coll. « Patte de vœux », 1997.
  • Hiram Lowatt & Placido (scénario), avec Christophe Blain (dessin), Dargaud :
  1. La Révolte de Hop-Frog, 1997.
  2. Les Ogres, 2001.
  • Siwa, dans L'Association en Égypte, L'Association, coll. « Éperluette », 1998.
  • Maman a des problèmes (dessin), avec Anne Baraou (scénario), L'Association, coll. « Patte de mouche », 1999.
  • Les Incidents de la nuit, L'Association, coll. « Mimolette » :
  1. Tome 1, 1999.
  2. Tome 2, 2000.
  3. Tome 3, 2002
  • Strangers in the night, dans Comix 2000, L'Association, 1999.
  • Deux pages dans Le rab de Comix 2000, L'Association, cadeau-adhérents, 1999.
  • La Ville des mauvais rêves (scénario et dessin) avec Joann Sfar (scénario et dessin), Dargaud :
  1. Urani, 2000.
  • Le Capitaine écarlate (scénario), avec Emmanuel Guibert (dessin), Dupuis, coll. « Aire Libre », 2000.
  • Participation à Lapins, L'Association, cadeau-adhérents, 2000.
  • La Lecture des ruines, Dupuis, coll. « Aire Libre », 2001.
  • Les Chercheurs de trésors, Dargaud :
  1. L'Ombre de Dieu, 2003.
  2. La Ville froide, 2004.
  1. Babel, 2004.
  2. Babel 2, 2006.
  1. les Prologues, 2007.
  2. Les fantômes, 2008.
  1. L'archer rouge, 2008.
  2. Les Noctambules, 2009.
  1. Trieste Bologne, 2010.
  • Les meilleurs ennemis - Une histoire des relations entre les Etats-Unis et le Moyen-Orient avec Jean-Pierre Filiu
  1. 1783-1953, Futuropolis, 2011. Compte-rendu dans Du Grain à moudre du 29/08/2011.

Magazines

  • Participation à Logique de guerre Comix, L'Association, 1991.
  • Participations à Lapin n°1 à 33, L'Association, 1992-2002.
  • Le messager, dans Fusée n°1, Automne 67, 1996.
  • Participation à Fusée n°4 et 5, Automne 67, 1998.
  • Participation à Fusée n°6, Automne 67, 1999.
  • La revue qui rétrécit, dans Fusée n°7, Automne 67, 2001.
  • Le mort détective et couverture, dans Black n°1, Vertige Graphic, janvier 2004.
  • Milieu - La guerre des Mamadous, dans Black n°2, Vertige Graphic, janvier 2005.
  • Fantomas - La terreur masquée (illustrations), dans Black n°3, Vertige Graphic, octobre 2005.

Notes et références

  1. Dans L'Ascension du Haut Mal, David B. explique qu'il a adopté son deuxième prénom David plutôt que le prénom composé Pierre-François. Ses premiers livres, comme Le Timbre maudit ont été publiés sous le nom de David Beauchard, avant qu'il n'adopte la signature David B.
  2. 108. Trondheim et Sfar quittent L’Association ? - Actua BD: l'actualité de la bande dessinée
  3. David B. : «Un héros mort continue à exister malgré tout» ; interview dans 20 minutes ; 5 septembre 2006 ; (article en ligne)

Documentation

Sur l'œuvre de David B

  • Jean-Marc PONTIER, Lectures de David B, PLG, 2011.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article David B. de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • David — Saltar a navegación, búsqueda Para otros usos de este término, véase David (desambiguación). Escultura del rey David en la Basílica de Santa María la Mayor (Roma) David (proviene del hebreo דָּוִד y significa Amado ) fue e …   Wikipedia Español

  • DAVID — (Heb. דָּוִד), youngest son of Jesse of the Ephrathite family that lived in Beth Lehem in Judah (I Sam. 16:1; 20:27–28; I Chron. 2:13–15; cf. Micah 5:1). In the Bible SOURCES I Samuel 16–II Kings 2 is our main source for David, supplemented by I… …   Encyclopedia of Judaism

  • David D'Or — דוד ד אור David D Or performing in Istanbul, 2004 Background information Birth name David Nehaisi Born Oc …   Wikipedia

  • David — (rey de Israel) V. «lágrimas de David». * * * David. □ V. estrella de David, lágrimas de David. * * * Esta página se refiere al rey bíblico de Israel. Para otros significados del término véase David (desambiguación). David (דָּוִד Amado ) fue el… …   Enciclopedia Universal

  • David I. — David hießen folgende Herrscher: Inhaltsverzeichnis 1 David 2 David I. 3 David II. 4 David III. 5 David IV. 6 David V …   Deutsch Wikipedia

  • David II. — David hießen folgende Herrscher: Inhaltsverzeichnis 1 David 2 David I. 3 David II. 4 David III. 5 David IV. 6 David V …   Deutsch Wikipedia

  • DAVID (J. L.) — La place du peintre David n’est désormais plus discutée: il compte parmi les artistes français les plus illustres, et son rôle capital dans le renouveau classique de la fin du XVIIIe siècle est reconnu par tous. L’artiste est il cependant… …   Encyclopédie Universelle

  • DAVID — Roi d’Israël de 1004 à 965 avant J. C., David marqua son peuple d’une empreinte indélébile tant par ses qualités humaines que par ses réalisations politiques. Au cours d’une existence tourmentée, il fit des tribus hébraïques un royaume ayant pour …   Encyclopédie Universelle

  • Dávid — David ist ein männlicher Vorname, siehe David (Vorname), ein gebräuchlicher Familienname, siehe David (Familienname), ein König im Alten Testament, siehe David (Israel), der Schutzpatron von Wales David von Menevia, eine Statue Michelangelos,… …   Deutsch Wikipedia

  • David — ist ein männlicher Vorname, siehe David (Vorname), ein gebräuchlicher Familienname, siehe David (Familienname), ein König im Alten Testament, siehe David (Israel), der Schutzpatron von Wales David von Menevia, eine Stadt in Panama, siehe David… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.